Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/12/2015

Immaculée Conception

8 décembre, fête de l'Immaculata,

l'Immaculée Conception

(note revisitée)

immaculée conception,joachim et anne,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

à Prunelli di Cascconi,

détail de l'Immaculée Conception,

attribuée par M.E. Nigagioni à Saverio Farinole :

un thème cher aux franciscains...

et aux Corses!



immaculée conception,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici

à Vallica (Ghjunsani),

le petit tableau de l'Immaculée Conception en compagnie de San Roccu et du jeune San Quilicu (alias, San Chirgu, Quilico, Cyr ...),

peint par Giacomo Grandi, autour de 1750.

La Vierge, conçue sans péché, les yeux baissés vers la Terre (où elle descend s'incarner), pieds nus sur le croissant de lune et écrasant le Serpent, la tête couronnée d'étoiles: à ce propos, en ces temps d'incertitude pour l'Europe, n'a-t-on pas dit que les étoiles du drapeau européen ont été empruntées à l'iconographie de la Vierge de l'Immaculée Conception ?

immaculée conception,joachim et anne,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

Au Musée Fesch d'Ajaccio, cette Immaculata peinte au XVIII°s par un anonyme napolitain, huile sur cuivre.

 

Petit retour en arrière:  et tout ça, la faute à qui, je vous le demande?

Eve blog.jpg

notre petite mère Eve,

vue et aimée  par Gilesbertus à Autun

Le choix d'Eve

Eve, avec son air de ne pas y toucher, voluptueusement couchée pour une petite sieste au Paradis d'Autun, le fruit défendu à portée de main ... Eve hardie et assoiffée de connaissance, décrite dans la Genèse comme la part la plus active du couple primordial: il s'agit, en mangeant le fruit défendu d'accueillir la vie avec tous ses risques, le bien et le mal: un programme illimité pour notre humanité! (Teilhard de Chardin n'aurait pas renié le choix d'Eve)... et d'un coup nous tombe dessus, marque indélébile pour ses descendants,  le péché originel avec, jusqu'à la fin des temps et indissociables de la vie, la libido et la mort. Pas de conception sans libido, pas de naissance sans mort ... du grain à moudre pour les pasteurs des familles judéo-chrétiennes et les psychanalystes.

Récit de la Tentation et de la Chute, dans la Genèse 3, 1-24:


" Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que le Seigneur Dieu avait faits. Il dit à la femme : Dieu a-t-il réellement dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ?   La femme répondit au serpent : Nous mangeons du fruit des arbres du jardin.  Mais quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point ; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.

La femme vit que l'arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu'il était précieux pour ouvrir l'intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea. Les yeux de l'un et de l'autre s'ouvrirent, ils connurent qu'ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s'en firent des ceintures.

 

Adam  Eve  serpent arbre.jpg

 à Cambia, chapelle San Quilicu, le récit de la Tentation.

L'arbre de la connaissance, solidement enraciné, est représenté ici sous sa forme la plus parlante: une fourche en Y, proposant les deux voies possibles du Bien ou du Mal, avec, au sommet, la Croix. Il fonctionne comme l'axe du monde et fait communiquer trois mondes: la monde des morts, souterrain; le monde des vivants, ici avec Adam et Eve; enfin le monde céleste, avec la Croix rédemptrice.

 

 

Alors ils entendirent la voix du Seigneur Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l'homme et sa femme se cachèrent loin de la face du Seigneur Dieu, au milieu des arbres du jardin.  Mais le Seigneur Dieu appela l'homme, et lui dit : Où es-tu ?   Il répondit : J'ai entendu ta voix dans le jardin, et j'ai eu peur, parce que je suis nu, et je me suis caché.  Et le Seigneur Dieu dit : Qui t'a appris que tu es nu ? Est-ce que tu as mangé de l'arbre dont je t'avais défendu de manger ?   L'homme répondit : La femme que tu as mise auprès de moi m'a donné de l'arbre, et j'en ai mangé. Et le Seigneur Dieu dit à la femme : Pourquoi as-tu fait cela ? La femme répondit : Le serpent m'a séduite, et j'en ai mangé.  Le Seigneur Dieu dit au serpent: Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie.  Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon."

immaculée conception,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

à Santa Maria de Rescamone,

le couple originel et l'Arbre où s'enlace le Serpent.

 

 l'Immaculée Conception

 

immaculée conception,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

l'Immaculée Conception, El Greco, Musée Santa Cruz

(Sous ses pieds, la ville de Tolède, mise sous la protection de la Vierge et des éléments iconographiques qui se réfèrent  aux "Arma Virginis" dans les Litanies de la Vierge)

 

Une doctrine qui met longtemps à se mettre en place,  longtemps combattue par les dominicains, diffusée par les franciscains, puis par les jésuites, consacrée par le Concile de Trente, et qui ne devient un dogme qu'en 1854, sous le pape Pie IX.


 

" Un signe grandiose apparut au ciel: c'est une Femme; le soleil l'enveloppe, la lune est sous ses pieds, douze étoiles couronnent sa tête (...) " (l'Apocalypse de Saint Jean)

 

Tiepolo l' Immaculée Conception.jpg

Tiepolo, l'Immaculée Conception, 1769

 Lumineuse, nimbée de soleil, couronnée des douze étoiles,  protégée par la Colombe de l'Esprit Saint, écrasant de ses pieds nus le Serpent du Péché originel (regardez bien, il tient dans sa gueule le fruit défendu), Marie se tient bien droite: pas de doute, la terre peut tourner, rouler comme un vulgaire ballon de cirque, Marie reste en équilibre, les yeux baissés, non par pudeur excessive, mais par prudence, pour voir où elle met ses tendres pieds nus. A moins qu'elle ne couve de son regard attentif sa nichée humaine. C'est qu'elle descend du ciel sur terre, en mission:

immaculée conception,joachim et anne,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

Giorgio Vasari 1541, une oeuvre puissante:

au registre supérieur, l'Immaculée Conception, apaisante, contemple l'humanité dont elle a la charge et prie pour elle; l'arbre de la Tentation, habité par Satan, Serpent cornu à tête humaine (une femme, dites-vous?)  sépare le registre inférieur, divisant le couple d'Adam et Eve, tandis que s'agitent et supplient leurs descendants. 

"Quos Evae culpa damnavit,

Mariae gratia solvit"

(la grâce de Marie rachète la faute d'Eve)

Sous ses pieds, le croissant de lune.

Victoire de la Vierge Marie de la stabilité sur l'incertitude: la lune  est l'attribut d'Eve, un attribut lié à l'élément liquide, mouvant, insondable, dangereux mais aussi nourricier de l'eau.

 

 

Mais aussi, victoire après la bataille de Lépante, des chrétiens sur le Croissant des ottomans ...

Immaculée Conception fronton ämes du Purgatoire  détail.jpg

Fronton de l'autel des Ames du Purgatoire,

église du Couvent de Marcassu, à Catteri:

Un croissant de lune qui souvent présente ses cornes vers le haut: ces cornes sont un lointain écho du culte lunaire d'Isis, mais ici elles apparaissent surtout comme les cornes du Démon ...

La Vierge ouvre les mains pour accueillir sa mission divine (et sa future maternité).

 

immaculée conception,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

 

Toujours au Couvent de Marcassu, l'Immaculée Conception, de Pietro Antonio Rossi (peintre domicilié à Bastia où son activité picturale est documentée à partir de 1692, mort avant 1722 - M.E. Nigaglioni)

La Vierge est représentée en compagnie du petit San Quilico/San Chirgu (alias St Cyr),  Ste Catherine d'Alexandrie, Ste Apollonie,  Ste Julitte (la mère du petit St Cyr), un évêque, et le donateur.

La très belle église du Couvent de Marcassu souffre hélas de l'impécuniosité de ses affectataires ...

 


http://www.youtube.com/watch?v=gVH0fkNY-xA&feature=colike

La lune encore, mais empruntée à l'iconographie de l'Antiquité:

immaculée conception,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier


Diane Chasseresse, Ecole de Fontainebleau, 1550, Musée du Louvre.

La lune coiffe Diane/Artémis et sa nudité.

Nous voilà bien loin de l'Immaculée Conception , et pourtant : dans cette citation de la chasteté de Diane/Artémis on pourrait voir une réappropriation détournée:  la lune, symbole du cycle féminin, de la fécondité de la nature et du temps qui passe à travers ses phases successives et régulières, mort et renaissance. Les bons Pères de l'Eglise vont charger la Vierge de maîtriser toute cette part incontrôlable de la féminité:  elle sera donc représentée foulant de ses pieds nus le croissant de lune ... 

Il faut également signaler que le désir de conférer la pureté totale à la mère d’un dieu ou d’un héros se retrouve beaucoup plus anciennement dans les mythes de l’Asie: ainsi de Krishna qui nait de Devaki,  vierge chaste qui l’enfante sans connaître l’homme ou du premier Boudha, conçu sans péché ni père par la vierge-mère MayaC’est le concile d’Ephèse qui instaurera le culte de la Vierge Marie, Mère de Dieu, pour lutter contre le culte de la déesse Artémis.

***

L'histoire de Sainte Anne, mère de Marie 

avec Giotto di Bondone, église de l'Arena (chapelle Scrovegni), vers 1303.


- Vu du petit bout de la lorgnette, on pourrait dire que la conception de Marie par ses parents Sainte Anne et Saint Joachim  s'inscrit dans les gènes familiaux  et  tient du miracle. 

Nulle trace de la présence précise des grand-parents maternels de Jésus dans le Nouveau-Testament, mais les évangiles apocryphes vont se charger de réparer poétiquement cette lacune (Proto évangile de Jacques et Pseudo Matthieu). Ils nomment les parents très âgés de Marie : Joachim (Dieu accorde) et Anne (la Grâce). Ce couple exemplaire de foi et d'humilité, affligé de stérilité, moqué par son entourage, va recevoir miraculeusement l'annonce de sa prochaine descendance par l'archange messager Gabriel ... dont on connait le rôle dans l'Annonciation  faite par la suite à leur fille.

Peint par Giotto di Bondone à l'égise de l'Arena à Padoue: 


l'annonce de sa future maternité à Sainte Anne

le songe de Saint Joachim, qui, moqué par ses pairs,  a choisi de vivre au milieu des bergers.

(une préfiguration du songe de Saint Joseph ...)

 

Le chaste baiser d'Anne et Joachim devant la Porte Dorée de Jérusalem:

" La Mère de Dieu aurait été conçue non de façon naturelle (ex coitu), mais par un simple baiser sur les lèvres (ex oculo)" (Louis Réau, Iconographie de l'Art chrétien)

Toujours est-il que si la dévotion à Sainte Anne et Saint Joachim n'a pas connu le même engouement en Corse qu'en Bretagne, on la retrouve parfois dans nos églises de Corse, illustrant la naissance de la Vierge,

 

immaculée conception,joachim et anne,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

comme ici à l'église paroissiale de Muro: un Joachim bien pensif et que l'on pourrait prendre pour Joseph,

 

immaculée conception,joachim et anne,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

tandis qu'Anne, après l'effort de l'accouchement, reçoit le réconfort sous forme, traditionnelle, de deux oeufs.

 

 

immaculée conception,joachim et anne,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

ou à Canavaggia, peinte par Francesco Carli: la vieille Anne reçoit là aussi le réconfort tandis que les servantes ou les amies donnent son premier bain à Marie.

Scènes de la vie quotidienne ...

 

Piola Immaculée Conception blog.jpg

l'Immaculée Conception vue par le peintre génois Domenico Piola

" Nondum erant abyssi et ego jam concepta eram" (passage des Proverbes évoquant la nature immaculée de Marie): Piola illustre dans un raccourci saisissant  la pensée créatrice de Dieu concevant Marie sans péché avant même la création du monde ...  Dieu Trinitaire: le Père tient la couronne d'étoiles de l'Apocalypse, la colombe de l'Esprit Saint darde son rayon fécondant sur la Vierge, à ses pieds, l'Enfant Jésus terrasse Satan à l'aide de la croix ...

 

immaculée conception,joachim et anne,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

 

Et ici cette étonnante vision de Velasquez , en 1619  (collection privée) illustrant la pensée créatrice de Dieu projetant la Vierge à travers une sorte de vide sidéral, en dehors du temps et de l'espace.

 

 

Zurbaran Immaculée Conception blog.jpg

Zurbaran ... et les Litanies  de la Vierge :

(avec Marc Antoine Charpentier)

http://www.youtube.com/watch?v=XgVhpqjqnFE&feature=colike

 

immaculée conception,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

Les attributs mystiques de la Vierge - Bréviaire Grimani -Bibliothèque Nationale de Venise -1450-1510

 

immaculée conception,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

(frise du décor mural de l'église paroissiale de Catteri, attribué au peinte Fortius-Joseph Marchesi, de Belgodère)

 

"(...) Speculum justiciae,

Sedes sapientiae,

Causa nostrae laetitiae,

Vas spirituale,

Vas honorabile,

Vas insigne devotionis,

Rosa mystica,

Turris Davidica,

Turris eburnea,

Domus aurea,

Foederis arca, Janua coeli,

Stella matutina,

Salus infirmorum,

Refugium peccatorum,

Consolatrix afflictorum,

Auxilium Christianorum (...)"

 

immaculée conception,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

(Catteri)

 

(...) Vase spirituel, priez pour nous.

Vase d'honneur, priez pour nous.

Vase insigne de la dévotion, priez pour nous.

Rose mystique, priez pour nous.

Tour de David, priez pour nous.

Tour d'ivoire, priez pour nous.

Maison d'or, priez pour nous.

Arche d'alliance, priez pour nous.

Porte du ciel, priez pour nous.

Étoile du matin, priez pour nous.

Salut des infirmes, priez pour nous.

Refuge des pécheurs, priez pour nous.

Consolatrice des affligés, priez pour nous.

Secours des chrétiens, priez pour nous.

http://www.youtube.com/watch?v=FAbrugfuAao&feature=colike

 

Im Conception Canari.jpg

(Canari, l'Immaculée Conception,

pieds nus sur le serpent et le croissant de lune, cornes vers le bas).

Les angelots l'entourent des symboles des Litanies ("Arma Virginis") - l'un d'entre eux tend un miroir sans tache, Speculum sine macula, et elle apparait comme une véritable " Porte du Ciel", Porta coeli ...

 

immaculée conception,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

Santa Lucia di Tallano, l'Immaculée Conception signée par Marc'Antonio De Santis et datée de 1668: merci Michel-Edouard Nigaglioni !

Ici l'iconographie est particulièrement riche: cette toile liée au couvent franciscain de Sta Lucia, représente, auprès de la Vierge, St François et St Jean-Baptiste, ainsi qu'un donateur qui nous regarde droit dans les yeux, nous invitant à partager sa dévotion. Le Serpent du Mal enlace  puissamment la lune, témoignant de son emprise inquiétante sur l'humanité.  Tout autour, les Arma Virginis et des détails qui évoquent les côtes corses, la mer et ses dangers:

immaculée conception,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

voguant au large, un navire battant pavillon génois: armé par le donateur? La Méditerranée de l'époque n'est pas tranquille, pirates musulmans et chrétiens sont toujours prêts à fondre sur les navires de commerce, et les tours de guet ne suffisent pas protéger bateaux et populations riveraines. Mieux vaut se placer sous la protection de la Vierge...

Lire, sur le sujet:

- "Mer et religion", neuvièmes journées universitaires de Bonifacio (Editions A. Piazzola) et en particulier la contribution de M.E. Nigaglioni: " Périls de mer et iconographie dans les églises de Corse"

- " La Corse, la Méditerranée et le Monde musulman", douzièmes journées universitaires de Bonifacio (Editions A. Piazzola)

Cette dévotion de l'Immaculata est chère au cœur des Franciscains qui se feront les champions, avec les Jésuites, de ce qui n'était encore qu'une croyance et pas encore un dogme. C'est pourquoi il n'est pas rare, dans nos églises conventuelles franciscaines de Corse de la retrouver en bonne place, comme ici, à San Martinu di Lota, où St François place le couvent sous la protection de l'Immaculée Conception:

immaculée conception,joachim et anne,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

immaculée conception,joachim et anne,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

San Martinu di Lota, l'Immaculée Conception en compagnie de St François, St Jean-Baptiste, St Jacques, St Joseph et un donateur. Marc Antoine De Santis 1664

 

 

immaculée conception,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici

 

à Piedicroce , le même thème ... Ici le croissant de lune ressemble à la coiffe de Diane, pointes en l'air.

et ici encore, dans la gueule du serpent, le fruit défendu.

 

Le 8 décembre, en Corse, l'on a célèbre, avec l'Immaculée Conception, "a Festa di a Nazione" , la "Fête nationale de la Corse": en 1735, les grands hommes du moment, Sebastiano Costa, Luiggi Giafferi, Giacinto Paoli ...  définissent au Couvent d'Orezza la légitimité de la révolte des corses contre l'oppresseur génois et la naissance d'une Nation corse indépendante en commençant par ces mots:

" Le royaume choisit pour sa protectrice l'Immaculée Conception de la Vierge Marie, dont l'image sera peinte sur ses armes et ses étendards. On en célèbrera la fête dans tous les villages avec des salves de mousqueterie et de canon".

Je citerai Antoine Marie Graziani:

"La Vierge avait une importance particulière à Gênes. Au 17° siècle, chaque Doge génois apparaissait lors de son couronnement avec une représentation de la Vierge d'un côté et de la Corse de l'autre. Les nationaux corses se sont sans doute approprié ce symbole génois. J'ai tendance à croire que cette référence à l'Immaculée Conception a pris de l'importance à la fin du 19°siècle lors du conflit entre l'Eglise et l'Etat. Dans une Corse encore très catholique, certains y ont sans doute vu le moyen de se  démarquer de la République. Une position qui a dû s'exacerber avec la séparation de l'Eglise et de l'Etat en 1905 et les conflits entre catholiques et anticléricaux. (...) Cela fait une douzaine d'années maintenant, avec la montée politique du mouvement nationaliste, que cette date est réapparue dans notre actualité."

 

immaculée conception,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

à Bastia, oratoire de la Conception

 

immaculée conception,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

(photo M.E. Nigaglioni: merci! )

 

      Sur ce médaillon de la voûte de ce même Oratoire le peintre italien Francolini peint l'Immaculée, reprenant probablement le motif préexistant dans le décor du XVII° siècle :

 

    "Francolini : peintre italien dont l’activité est attestée en 1854-1855. A cette époque, il fait partie d’une équipe qui restaure le décor monumental de l’Oratoire de la Conception, à Bastia (sous la direction du peintre florentin Bernardo Francesco Sienni, chef de chantier). Francolini est chargé de l’exécution des trois médaillons principaux de la voûte." (M.E. Nigglioni )

 

Toujours est-il que, dans les églises de Corse, chantres, confrères, fidèles  chantent pour cette fête :

 

"Tota pulcra es , Maria

et macula originalis non es in te" (...) ,

" La Vierge immaculée est assimilée à la fiancée du Cantique des Cantiques. C'est la Sulamite du Pseudo-Salomon comme le prouvent les paroles inscrites sur un phylactère: Tota pulchra es, amica mea, et macula non est in te ,  et les métaphores bibliques semées autour d'elle comme les perles d'un collier. " ( Louis Réau: Iconographie de l'Art chrétien)

 

"Tota pulcra es , amica mea, et macula non es in te"...)

Ce beau chant alterné, transmis par des générations dans nos villages sur une trame musicale commune connait des variations d'une communauté à l'autre. A Speloncato j'ai le souvenir de la transmission de ce chant par feu notre cher sacristain Martin Ambrosini, Josette Giovansily, et par notre Marie Quilici.

Marie Quilici.jpg

Marie Quilici

Marie qui nous avait fait encore récemment le magnifique cadeau  imprévisible de sa voix et de son témoignage sur ce chant, lors des Journées du Patrimoine 2010, alors que nous évoquions les chemins de  la transmission du chant à Speloncato ... Une voix de dame âgée mais qui ne dévie pas de son centre, sans fioritures, naturelle et ferme. Une vraie leçon d'être au chant, et non de savoir faire. Malheureusement, pas d'enregistrement ...

Les chants transmis dans nos villages ne sont pas désincarnés, ni  fixés une fois pour toutes dans une partition : ils ont une vie, je devrais dire des vies,  une âme, une histoire, et toute la fragilité coriace d'un monde qui passe et résiste ...

Ce "Tota Pulcra es Maria" que l'on  retrouve dans les grands livres de chœur des couvents franciscains  des 17 et 18° siècles ...

 

 

immaculée conception,attributs mystiques de la vierge,fête nationale corse,speloncato,cambia,autun,zurbaran,piola,tiepolo,canari,piedicroce,marie quilici,litanies de la vierge marc antoine charpentier

à Speloncato, Collégiale Santa Maria Assunta:

l'autel de l'Immaculée Conception où chaque année  se célèbre la messe de l'Immaculée
(stucs du maestro Domenico Impernetti et de son élève, le jeune Antonio Sartori delle Ville, 1770)

 

03/04/2014

Organistes, rendons à César ...et aux Papes Pie XII et François ...

Le Pape François s'adresse aux organistes, suite:

 voici le commentaire envoyé par Léon Kerremans à la suite de la note  précédente

 

Résultats de recherche

"Très beau texte en effet, et ô combien d'actualité. Mais ne faut-il pas rendre à César ce qui est à César? Comme l'a fait remarquer notre ami Xavier Deprez, ce texte date de ... 1958! Et il est du pape Pie XII. Voir le lien suivant:
<http://liturgiaetmusica.blogspot.it/2014/01/il-papa-agli-... .

Guy Bovet n'aurait-il pas vu la signature de l'article pour attribuer ce texte au Pape François? Il est clair que l'impact d'un tel texte émanant du pape actuel serait bien différent. En complément d'information, voici le contenu du Canon 231 auquel le Pape fait allusion: "Can. 231 - § 1. Les laïcs, qui sont affectés de manière permanente ou temporaire à un service spécial de l'Église, sont tenus par l'obligation d'acquérir la formation appropriée et requise pour remplir convenablement leur charge, et d'accomplir celle-ci avec conscience, soin et diligence. § 2. Tout en observant les dispositions du can. 230, § 1, ils ont le droit à une honnête rémunération selon leur condition et qui leur permette de pourvoir décemment à leurs besoins et à ceux de leur famille, en respectant aussi les dispositions du droit civil; de même, ils ont droit à ce que leur soient dûment assurées prévoyance, sécurité sociale et assistance médicale." Mais de là à ce que les fabriques d'église et les échevins du culte en tiennent compte... Bonne soirée, Léon Kerremans"

 

Par ailleurs, je vous invite à lire ces notes  qui résument bien la situation actuelle :

- celle d'Olivier Geoffroy

 

Organistes français et Vatican II - Musica et Memoria

www.musimem.com/vatican_II.htm
 

 

et cet article de la revue Kephas:

 

Kephas - La musique sacrée de saint Pie X à nos jours

www.revue-kephas.org/03/4/Quessard37-43.html
 

Une réflexion sur la situation particulière et paradoxale de la Corse religieuse viendra en son temps. La Corse, riche de ses nombreux orgues historiques (dans le nord de l'île essentiellement) connait parallèlement dans certaines régions ( en Balagne en particulier )  un grand renouveau du chant liturgique traditionnel le plus souvent exprimé à trois voix par les chantres issus des confréries villageoises, et dans le même temps un appauvrissement, pour ne pas dire parfois la disparition, de la participation chantée de l'assemblée des fidèles.
 
 
Sur ce terrain, l'organiste liturgique (une espèce rare, aujourd'hui. menacée de disparition)  et le plus souvent solitaire sur sa modeste tribune, cherche parfois une place cohérente dans ce précaire équilibre d'une assemblée fragilisée.
 
Assemblée et/ou  public ?
 
 
Dans son commentaire sur le texte du Pape François, Jean-Pierre Bernaert évoque un autre problème :
 
 "Très belle preuve de reconnaissance du Saint Père; toutefois j'aimerai que quelqu'un qui a autorité puisse me parler des musiques enregistrées, tel que les C D que l'on nous inflige de plus en plus, que se soit pour les enterrements , que pour les mariages.
Doit-on continuer à subir cette musique en boite qui dans les Eglises est plutôt une forme d'agressivité.
Ou alors est-ce que ce genre devient normal, et qu'il faut laisser faire.

Merci d'une réponse

Bien musicalement

Jean Pierre "
 
"Cette musique en boîte" ( je visualise l'ouvre-boîte et les raviolis) comme vous le dites bien cher Jean-Pierre, n'est que le reflet de notre faiblesse, de notre satiété ... et de la pollution par le gavage facile et continu des médias qui tend  à transformer insidieusement chaque individu en consommateur et non en acteur de sa vie.
La question ne se pose pas de la même façon dans les pays les plus pauvres: l'expression de la foi y trouve, par nécessité vitale, vigueur et enthousiasme.
 
 
 
 
 
 
 

20/10/2013

Visages de Santa Cristina di Valle di Campuloru

A l'attention des amis qui n'ont pu rentrer dans la chapelle Santa Cristina de  E Valle di Campuloru , je réactualise cette note du 25/ 2/ 2010
 
 Quelques regards sur la chapelle Santa Cristina aujourd'hui restaurée
de" E Valle di Campuloru" - Pieve de Campuloru -
et de ses deux  absides jumelles   ...
 
" Dieu a fait l'homme à son image. Nous le lui avons bien rendu "
(Voltaire)
 
Je  rappelle le remarquable travail de Joseph ORSOLINI:
 
L'ART DE LA FRESQUE EN CORSE DE 1450 A 1520
ouvrage édité en 1989 - et réédité depuis, par le PARC NATUREL DE LA CORSE.
 
DSCF0161.jpg
 La chapelle a subi plusieurs transformations depuis son premier état préroman (date probable: fin IX ème siècle) ...
DSCF0162.jpg
 
 Je réactualise et complète cette note après une nouvelle visite le 21/ 02/2010: la chapelle est désormais libérée de ses échaffaudages et accueille dans sa  lumière  retrouvée notre contemplation empathique.
Peinte en 1473 par  un artiste puissant portraitiste et doux maître des fleurettes qui parsèment ailes, auréoles, bords des robes...
ensemble santa cristina avant restauration.jpg
Avant sa restauration (photo de novembre 2007) :
l'ensemble peint  à fresques, datant de 1473, recouvrant les deux absides jumelles et célébrant le culte de sant' Ippolitu et de santa Cristina.
Santa Cristina Valle di Campuloru blog.jpg
Après sa restauration par l'atelier Hevrard menée en 2009
Santa Cristina crucifixion.jpg
La Crucifixion domine et unifie les deux absides soeurs
 
 
christ Pantocrator 2007.jpg
(le Christ Pantocrator, photo 2007, avant restauration)
Christ Pantocrator.jpg
" EGO SUM LUX MUNDI ET VIA VERITAS "
proclame le Christ Pantocrator tout en vous bénissant.
le taureau et l'ange.jpg
Eléments du Tétramorphe: l'Ange (Mathieu)et le Taureau (Luc)
le lion.jpg
et ici, le Lion (Marc)
 
(après restauration ... ne soyez pas chagrins si l'on a laissé les cicatrices du temps, si l'on ne cherche pas à combler les lacunes : nous sommes en présence du même mystère, transmis et non modifié )
" Charte de la restauration 1972
(...) Art. 4 :
Par "sauvegarde", on entend toute mesure de conservation n'impliquant pas une intervention directe sur l'oeuvre; par restauration, toute intervention destinée à maintenir son efficacité, à faciliter sa lecture et à transmettre intégralement au futur les oeuvres et les objets définis dans les articles précédents"
( ...) Art.6 :
En relation avec les objectifs auxquels doivent correspondre les opérations de sauvegarde et de restauration (cf art. 4), il est interdit, sans distinction, (...)
1) de les compléter dans le style ou par analogie, même de façon simplifiée et même s'il existe des documents graphiques ou plastiques indiquant l'aspect réel ou probable de l'oeuvre terminée;
( ... ) "
à lire dans l'une des  "bibles" des restaurateurs : Théorie de la restauration, de Cesare BRANDI, Editions du Patrimoine (INP)
Aujourd'hui les travaux de restauration sous la conduite de Michel Hevrard sont terminés:  le 17 novembre dernier, les échaffaudages étaient encore en place et ce fut alors l'occasion d' approcher les visages ...
 
Visage du Christ.jpg
... et tout d'abord, à tout Seigneur tout honneur, et qui vous regarde de face, le  Christ Pantocrator, si troublant jusque dans ses manques: Séverine Haberer, la jeune restauratrice qui a eu le privilège de le restituer, et le temps de se prendre d'amour pour ce beau visage. Un face à face si intérieur et si lointain, un  regard d'éternité, voilé mais à l'affût,  interrogatif, suspendu à notre désir de retrouver notre part commune de divine humanité. Sa bouche, dessinée, charnelle. Les lacunes ne sont donc pas comblées. Comme la mémoire effacée d'une très vieille personne qui nous est chère, irremplaçable, main dans la main.
 
 
 
saint tonsuré.jpg
J'imagine les gens d'autrefois regardant ces visages qui parlent. Point n'était besoin d'avoir fait des études pour ressentir ce  regard perdu en dedans. Lèvres scellées sur son destin, face tournée vers la lumière, rides barrant le front, écrivant au coin des yeux un sourire . Et, parsemées sur l'auréole et le vêtement du saint, les fleurs, marque du peintre de santa Cristina: un frais parfum de sainteté (des champs) ... Saint Pierre?
Santa Cristina St Christophe blog.jpg
 
Sur le pied droit de l'abside de gauche, Saint Christophe porte l'Enfant Jésus en eaux poissonneuses
 
Santa Cristina St Christophe et Jésus blog.jpg
(un regard qui pèse lourd)
 
 Le géant  cananéen Auferus (le Brigand) ou Reprobus ( le Maudit) , dont on a dit qu'il était anthropophage,  avait décidé de mettre sa force au service du maître le plus puissant de la terre: il découvre un jour que son premier maître, le Roi, craint le Diable et donc Reprobus se met à servir le Diable. Mais  même Satan montre des signes de faiblesse, faisant un grand détour sur son chemin pour éviter  de passer devant une croix ... Le Cananéen apprend alors d'un moine ermite la puissance de l'amour du Christ. Il pose alors son bâton de pélerin (un vrai tronc d'arbre!), son baluchon et sa vie au bord d'un fleuve, et décide de mettre  sa force prodigieuse au service de son prochain: désormais il portera les pauvres gens pour les faire passer d'une rive à l'autre. Mais voilà qu'un beau jour, un tout petit enfant lui demande son aide pour traverser le guet: qu'à cela ne tienne, Reprobus en a vu d'autres, et voilà le minot perché sur son épaule, léger comme un moineau... Mais tandis que notre bon géant repenti s'avance dans les eaux vives et que lui filent entre ses pieds nus truites, perches et gardons, tâtant le fond de son bâton, son épaule fléchit peu à peu sous le poids du tout petit : l'enfant pèse de plus en plus lourd comme jamais humain n'a pesé , c'est comme  s'il portait tout le poids du  monde sur son dos ... D'un regard étonné il interroge son petit passager: l'enfant lui révèle qu'il transporte sur son épaule le créateur de l'univers, le Christ lui même ... Reprobus  devient alors Christophoros (le porteur du Christ), et , s'étant converti, il connaîtra le martyre sous Dèce. C'est l'un des quatorze saints intercesseurs les plus efficaces pour les pélerins et autres voyageurs contre les tempêtes, la grêle, la "male mort" ou mort subite:
"Christophori. sancti speciem quicumque tuetur
Ista nempe die non morte mala morietur."
( Quand du grand saint Christophe on a vu le portrait,
De la mort, ce jour-là, on ne craint plus le trait"
(Iconographie de l'Art Chrétien, de Louis Réau)
Un saint, donc, plutôt précieux pour les habitants de cette terre de Corse, si souvent en mouvement dans une montagne dangereuse,  si souvent malmenés par leur histoire, et en proie, de surcroît, aux mortelles exactions de la vendetta...
Sta Cristina St Michel Archange.jpg
 et, lui faisant pendant sur le pied droit de l'abside de droite, Saint Michel Archange, pesant les âmes
Sta Cristina Satan vaincu blog.jpg
et maîtrisant  Satan
Sta Cristina St Jean Baptiste blog.jpg
Sur le pilier central, entre les deux absides, Saint Jean-Baptiste
Sta Cristina St J Baptiste visage.jpg
 
Le beau visage ascétique et nerveux  de saint Jean le Baptiste,  la peau tannée, les cheveux  hirsutes, desséchés,  fouettés par les vents et les sables du désert, la bouche frémissante. Regard du Précurseur, -  fils de Zacharie et d'Elisabeth, elle même cousine de Marie . Tout en attente assoiffée dans le désert où il aurait choisi de vivre encore petit  enfant, disent les sources apocryphes, , ses grands yeux ardent d'un feu intérieur, tournés vers celui qu'il annonce. Son auréole est dorée comme le plat précieux qui recevra sa tête tranchée, entre les mains de la charmante jeune  Salomé (une Lolita, celle-là !) ... Cela se passait au 1er siècle, sous le règne de ce faiblard d'Hérode Antipas et de sa "garce" de  belle-soeur, nièce  et épouse usurpée, la redoutable Hérodiade.
Sta Cristina St Hippolyte centré blog.jpg
 
 
Le regard calme et déterminé de  Saint Hippolyte,  l'un des deux saints patrons de cette chapelle. Le soldat romain , chargé de garder saint Laurent en prison, converti par son prisonnier, il récupère dans son martyre (écartelé par des chevaux), grâce à son nom (" traîné par les chevaux") , un morceau de légende lié au fils du héros Athénien  Thésée  ... à retrouver dans l' Hippolythe d'Euripide ou la Phèdre de Racine ... Un bien beau jeune homme,  avec ses yeux en amande qui vont droit au but.
Santa Cristina Vierge orante blog.jpg
 
 
La Vierge, en orante, dans sa robe rouge d'humanité et toute en retenue dans la proximité divine, montre le chemin ...
" "Je n'ai rien à offrir et rien à demander,
Je viens seulement, Mère, pour vous regarder.
Vous regarder, pleurer de bonheur, savoir cela
Que je suis votre fils et que vous êtes là."
(La Vierge à midi, Paul Claudel)
 
 Santa Cristina et donateur blog.jpg
... et là, perdu au milieu des grands saints, dans l'abside de gauche, le voyez_vous? ...
le donateur copie.jpg
... parmi tous ces visages, l'un de ceux qui me touche le plus : celui du petit
 donateur aux tendres yeux bleus, la joue appuyée sur la main de sainte Christine qui le présente. Un abbé tonsuré des bénédictins de l'abbaye de Monte-Cristo, dont dépend la chapelle Santa Cristina ... Absolue confiance dans le doux regard de cet homme minuscule ...
Tout cela est donné, immédiat, pas besoin d'initiation savante.
Santa Cristina Gabriel blog.jpg
L'Archange Gabriel, au centre des deux absides, déploie son message et ses ailes ...
 
Sta Cristina Vierge Annonciation blog.jpg
 
et, dans son univers clos de tentures inviolées,  la Vierge Marie accueille en silence l'Esprit Saint.
anges copie.jpg
 les anges en prière, au-dessus de l'abside de gauche
 
Sta Cristina Sta Margarita et Stu Bernardinu di Sienna blog.jpg
Dans l'abside de droite, la série des saints:
ici, Sainte Marguerite gobée par l'infâme Dragon à la solde d'Olybrius, le gouverneur  d' Antioche, en compagnie de Saint Bernardin de Sienne
Sta Cristina St Antone abbate blog.jpg
Le beau visage du trèx vieux Saint Antoine Abbé
Sta Cristina abside gauche saints apôtres blog.jpg
... et dans l'abside de gauche, la série des apôtres: on reconnaît Ssaint Barthélémy, le troisième en partant de la gauche, portant sa peau sur l'épaule, et saint Jean, près de la fenêtre, le calame à la main ...
 
Séverine.jpg
Merci à l'équipe des restaurateurs (ici Séverine Haberer, de l'entreprise Noémi et son collègue Jean-Luc Mulhauser) qui, eux, ont reçu une formation sérieuse et nous permettent de retrouver le meilleur de ces fresques  respectueusement restituées . Leur plaisir est le nôtre.
ancienne fresque.jpg
La date ( MCCCCLXXIII . X . NOVE (M) BR (IS) au-dessus de la fenêtre de l'abside ... et, apparition lors de la restauration, d'un décor plus ancien :
 les restaurateurs ont fait des découvertes bien intéressantes de fresques antérieures, non seulement à l'intérieur de la chapelle, mais également à l'extérieur...
décor extérieur Severine blog.jpg
(photo de Séverine Haberer)

18/10/2013

Aregno, église de la Trinità, regards sur la façade occidentale

Aregno, a Trinità 

Balagne

 église pievane de la Pieve d'Aregno, Diocèse d'Aleria,

au lieu-dit Pieve,

dédiée à la Trinità et à San Giovanni Battista.la trinité d'aregno,le grand architecte créant le monde,le tireur d'épine

 

(ces jours-ci, après restauration: la haute façade s'étire vers le ciel dans la lumière en ce début d'après-midi d'octobre.

 

 

 

La façade occidentale:

une invitation à la démarche spirituelle

En prélude, cette citation de Marie-Madeleine Davy dans le prologue de son " Initiation à la symbolique romane" (Champs histoire, éditions Flammarion):

 "La différence entre les hommes se réduit à celle-ci: la présence ou l'absence de l'expérience spirituelle. Si lumineuse qu'elle soit, cette expérience n'est pas acquise une fois pour toutes, elle est vouée à des approfondissements successifs, c'est pourquoi l'homme en qui elle s'accomplit est attentif aux signes de présence, aux symboles qui tels des lettres lui apprennent un langage, le langage de l'amour et de la connaissance. L'homme spirituel est instruit par les symboles et quand il veut rendre compte de son expérience ineffable, c'est encore aux symboles qu'il a nécessairement recours .

(...) Les symboles sont autant de regards animés, de mains pleines de trésors.

L'important est de savoir qu'ils sont en nous et autour de nous, attendant patiemment d'être reconnus"

La piévanie d'Aregno, dédiée à la Trinità et San Giovanni Battista, se dresse aujourd'hui au milieu du cimetière communal. 


 Cette église pisane, habillée de ses belles dalles de granit de trois couleurs - ocre doré, gris foncé, blond - est datable, comme sa soeur San Michele de Murato, du XII° siècle. Classée Monument Historique depuis le 11 août 1883.

Dessins fin XIX° Trinité Aregno.jpg

 

la trinité d'aregno,le grand architecte créant le monde,le tireur d'épine

 

Dans son ouvrage : "Les églises romanes de Corse", G. Moracchini-Mazel nous montre, à travers ces "dessins anciens relevés à la fin du XIX°s. en vue de la restauration de l'église de la Trinità " (p. 128) ce que pouvaient voir les visiteurs de l'époque, avant restauration. Le campanile n'a jamais retrouvé sa place dans l'édifice.

"A l'origine,la porte occidentale de l'église d'Aregno était une ouverture surmontée d'un arc en plein cintre sans tympan - ce qui est assez rare dans l'architecture romane de Corse - ; c'est la restauration de la fin du XIXe siècle qui a fait disparaître cette disposition pour mettre à la place de l'arc inférieur un linteau momnolithe (...)" - Geneviève Moraccchini-Mazel, Corse romane, ZODIAQUE, la Nuit des Temps.

Notons que dans les dessins de Gaubert réalisés entre 1886 et 1889, la façade occidentale se présente comme aujourd'hui. A retrouver sur le site:


"GAUBERT, Dessins pris sur place de 1886 à 1889, Recherches sur les origines de la Corse par les Monuments"

www.cerviotti.com/Publiergaubert/index.html

 

Pour commencer, et en attendant de rentrer à l'intérieur nouvellement restauré par Madeleine Allegrini, voici quelques regards sur la façade occidentale.

 

 

 

 

arc de décharge et personnages.jpg

Au-dessus de la porte d'entrée occidentale,  un arc de décharge animé de quinze claveaux alternant en éventail couleurs sombres et claires. Les pierres gris clair sous l'arc font partie de la restauration de la fin  XIX° S., de même que le linteau monolithe triangulaire qui a remplacé un premier arc en plein cintre, visible sur les dessins anciens.

De part et d'autre de l'arc de décharge et par lui réuni, un premier couple avec ces deux  personnages en haut-relief:

En robe.jpg

à gauche, debout, une femme (?) ou un clerc (?) portant un calot plat sur la tête,  solidement planté(e) jambes écartées et  mains sur les hanches,

 

la trinité d'aregno,le grand architecte créant le monde,le tireur d'épine

- difficile de ne pas y voir une femme, en cette lumière d'octobre -

 habillé(e?) d'une robe tombant jusqu'à ses pieds.

l'homme.jpg

et à droite, de l'autre côté, cet homme totalement nu, assis, tenant sur ses genoux ce qui pourrait être un volumen ou un bâton de commandement.

l'homme au volumen.jpg

Tous deux sont équipés de grandes oreilles rondes, pour mieux entendre: la Parole divine? le Jugement? Car ici se rendait sans doute la Justice au tribunal de la piévanie:

" C'est ainsi qu'il faudrait savoir si elles (les statuettes) ne seraient pas l'allégorie des différents pouvoirs qui s'exerçaient dans l'édifice, judiciaire (rouleau de la loi) et ecclésiastique (robe)" (in: Les églises romanes de Corse, p. 114, G. Moracchini-Mazel)

(- voir la note sur a Tribuna de Prato de Giovellina: 

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2009/04/20/pieve-de-giovellina-torre-di-monte-albano-et-a-tribuna.html )


Ces deux statues sont à comparer avec les deux mêmes personnages rencontrés à San Michele, à Murato:

Murato homme volumen blog.jpg

(Murato, l'homme nu au volumen)

Murato person robe blog.jpg

(Murato, le personnage en robe, jambes écartées, mains sur les hanches )

Même fonction, semble-t-il ...

***

 Au-dessus de l'arc de décharge et du couple, quatre arcs aveugles animent à leur tour la façade:

"Le Trois et le Quatre qui, additionnés, donnent Sept et multipliés font Douze, sont les nombres auxquels le christianisme assigne le plus de vertus. Dans la pensée de saint Augustin, ils expriment respectivement l'esprit et la matière, l'âme et le corps: "Numerus ternarius ad animam pertinet, quaternarius ad corpus".

(...) Quatre est le nombre des éléments (terre, air, eau, éther ou feu), des saisons, des fleuves du paradis ( Phison, Géon, Tigre et Euphrate) qui irriguent les quatre régions de la Terre, des humeurs qui irriguent le corps de l'homme (...)et déterminent les tempéraments ou complexions de l'homme (sanguin, lymphatique,  bilieux ou nerveux). Quatre est encore le nombre des Evangélistes, des grands Prophètes, des principaux Pères de l'Eglise tant d'Orient que d'Occident, des Vertus cardinales. (...)

(Lexique des Symboles, Zodiaque)

4 arcs aveugles.jpg

Je retiendrai, pour ma part, entre autres, la vision des quatre Vivants de l'Apocaypse, des quatre Evangélistes, chaque arc surmontant les cinq pilastres formant une porte - un accès vers la Jérusalem céleste?

Chaque arc porte un décor différent: cordelière, fleurs, denticules, double cordelières. Sous chaque arc, dans une sorte de cupule creusée prenait place autrefois une céramique polychrome, aujourd'hui disparue.

A la retombée des arcs, cinq modillons sculptés:

tête de bovidé et arcs.jpg

au centre, une tête de bovidé, sur un fond végétal: représentation de l'animal noble du sacrifice, celui du Christ ? Le feuillage, lui, symbolise, à mon sens, la puissance du renouvellement spirituel, à l'aune de la renaissance du printemps.

De part et d'autre, un couple de bêtes apprivoisées, si l'on en juge par la corde qu'ils portent autour du cou:

ourse.jpg

à  gauche, Dame Ourse, montrant les dents mais docile,

ours.jpg

à droite, Messire Ours, dans toute sa vigueur.

- évocation de notre part animale contrôlée et tenue en laisse: l'homme charnel en route vers la spiritualité.

féroce gauche.jpg

le modillon de l'extrême gauche montre un fauve dévorant une créature (humaine?)

féroce droit.jpg

et celui de l'extrême droite, un animal sauvage bondissant:

la hure d'un sanglier, la silhouette d'un bison ...

***

Au-dessus, bien centré, immobile,  transperçant la façade de sa bouche d'ombre à travers laquelle jaillit la lumière  du Verbe:

" Au commencement était le Verbe

et le Verbe était avec Dieu

et le Verbe était Dieu...

Tout fut par lui

et sans lui rien ne fut.

De tout être il était la vie

et la vie était la lumière des hommes

et la lumière luit dans les ténèbres...

Le Verbe était la lumière véritable

qui éclaire tout homme ..."

(Prologue de l'Evangile de Saint Jean)

"Le Christ est le jour vraiment éternel et sans fin"

(Zénon de Vérone)

 

la trinité d'aregno,marie madeleine davy,initiation à la symbolique romane,le grand architecte créant le monde,le tireur d'épine

 

cet oculus énigmatique, bordé "à l'extérieur" de  vingt et un poinçons carrés de taille décroissante, enroulés en spirale dynamique,

 

la trinité d'aregno,marie madeleine davy,initiation à la symbolique romane,le grand architecte créant le monde,ouroboros,le tireur d'épine

...un  serpent se mordant la queue, comme l'Ourobouros : dont nous avons une représentation bien intéressante sur le tympan du grand baptistère roman (XII° s.) San Giovanni Battista, sur le site de la piévanie de Rescamone, à Valle di Rustinu.

 

 

 

 

la trinité d'aregno,marie madeleine davy,initiation à la symbolique romane,le grand architecte créant le monde,le tireur d'épine

(disque de bronze du Bénin: Histoire de la Civilisation africaine, Frobenius 1936)

 

-  évoquant le cycle  du perpétuel recommencement  des heures, des jours, des saisons ... avec  la présence "à 10h" d'une sorte de flèche  - ou de compas ? 21 poinçons , en chemin pour le nombre 24 ( les Vingt-Quatre Vieillards de l'Apocalypse ? une représentation de l'année cosmique ?), les trois derniers étant cachés par la mystérieuse figure triangulaire. Dieu, au centre, immobile,  maître du Temps.

 

  

 

Dieu Architecte créant le monde.jpg

Le compas de Dieu Architecte créant le monde?

(comme ici, représenté dans une Bible du XIII°s. - Bibliothèque Nationale de Vienne)

Toujours est-il  que cet oculus évoque  en son centre immobile et passeur de lumière, la porte de la Jérusalem céleste, souvent symbolisée dans les enluminures par l'Agneau mystique:

 

la trinité d'aregno,marie madeleine davy,initiation à la symbolique romane,le grand architecte créant le monde,le tireur d'épine

(comme ici, dans le Beatus de San Millàn illustrant l'Apocalypse de saint Jean, X° siècle, Madrid, Biblioteca Nacional).

 

***

 

la trinité d'aregno,le grand architecte créant le monde,le tireur d'épine

Au-dessus de l'oculus, deux baies géminées, ( la lumière de l'Ancien et le Nouveau Testament ?) séparées par une petite colonne,

 

 

la trinité d'aregno,le grand architecte créant le monde,le tireur d'épine

 

 

et surmontées d'un tympan portant en relief à nouveau un couple de deux vigoureux serpents entrelacés, dotés de queues fourchues, protégé, unifié par un arc mouluré non moins vigoureux :

gardiens du temple ou serpents maudits et terrassés, tête en bas ?

 

 

la trinité d'aregno,marie madeleine davy,initiation à la symbolique romane,le grand architecte créant le monde,le tireur d'épine

(Murato, San Michele)

Voilà qui nous rappelle à nouveau l'iconographie de San Michele de Murato ...

Au même niveau, huit arcs et leurs modillons sculptés - têtes, crochets ...

 

Le nombre Huit symbolise la Vie nouvelle, la renaissance par le baptême, la résurrection, c'est le chiffre de la perfection et de l'infini. Ce n'est pas pour rien que ces huit arcs ornent le sommet de la façade.

***

Enfin, là-haut, sous la corde qui enserre la totalité de l'église, au sommet du fronton et dominant l'ensemble, l'extraordinaire personnage en ronde-bosse du "tireur d'épine":

le tireur d'épine.jpg

assis nu, il immobilise fermement d'une main sa jambe gauche sur son genou droit,

tireur d'épine carré.jpg

 et de sa main droite semble s'enlever une épine du pied.Si la gauche est résolument le côté du monde intérieur, tous les espoirs sont permis ...

la trinité d'aregno,le grand architecte créant le monde

thème roman que l'on retrouve par exemple sur un chapiteau de l'église à Grandson (Vau - Suisse)

la trinité d'aregno,le grand architecte créant le monde

(Médaillon de Cluny, Musée Ogier)

... et, plus anciennement, dans l'art antique:

la trinité d'aregno,le grand architecte créant le monde

(Rome, Musée du Capitole, il Spinario, le Tireur d'épine)


" On lui a aussi associé l'histoire légendaire d'un jeune berger, Gnaeus Martius, qui aurait sauvé Rome en portant au Sénat un message urgent, ne s'arrêtant pour extraire l'épine qui blessait son pied qu'après avoir accompli sa mission. Au Moyen Âge, on retrouve de nombreuses reproductions du Tireur d'épine. Le nom de Martius étant proche du nom du mois de mars, mois qui coïncide souvent avec la période du Carême, le Spinario a donc pu être interprété comme un symbole de pénitence, arrachant « l'écharde de la chair ». (Wikipedia)

Toujours est-il qu'à Aregno, les anciens faisaient encore référence à Mars il n'y a pas si longtemps. Mars, mois du Carême ?

Invitation à s'extirper le péché de l'âme, "l'écharde de la chair" ?

Un geste de contrôle pour une démarche spirituelle à laquelle semble nous inviter ce magnifique ensemble de la façade occidentale de l'église de la Trinità d'Aregno, dans la douceur de ses granits polychromes, la sobriété de son architecture animée par le discours de ses pilastres, arcades, fenêtres, oculus, modillons, sculptures en ronde-bosses ...

Une façade cohérente à relire, avec comme exemple ici la "frise " des cinq modillons sculptés du haut de la façade. Voici la lecture que je propose:

 

la trinité d'aregno,le grand architecte créant le monde,le tireur d'épine

 les deux modillons extérieurs (le fauve dévorant et l'animal bondissant) témoignent de notre animalité sans contrôle, puis le couple d'ours souligne la maîtrise de cette bestialité, enfin la tête de bovidé appelle à l'abnégation, au sacrifice,  après la mort acceptée, à la renaissance dans une vie spirituelle.

L'oculus central nous convie, me semble-t-il, à pénétrer dans la pénombre du Sacré, voire à plonger à l'intérieur de nous-même une fois la dualité de notre double appartenance réunifiée. Transformation du "Vieil Homme" (celui de la Chute, l'homme du péché originel, celui du monde purement matériel) en "Homme Nouveau" (celui de  l'harmonisation, de la transcendance du matériel par le spirituel).

Reste l'énigme des deux personnages postés de part et d'autre de la porte d'entrée, détachées en ronde-bosse du mur, tels deux idoles-sentinelles d'un âge immémorial dressées là pour l'avertissement et gardant le passage ...

 

 

la trinité d'aregno,le grand architecte créant le monde,le tireur d'épine

à suivre pour la visite de l'intérieur...

 

Pour la comparaison avec la soeur romane d'Aregno, San Michele de Muraro,

vous pouvez retouver les notes sur San Michele:

1°/Murato, église San Michele, ancienne piévanie de Bevinco:

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2009/03/02/san-michele-de-muratu.html

 

2°/ Murato, San Michele, toujours la façade Sud:

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2009/03/14/murato-eglise-san-mieli-suite.html

 

3°/Murato, San Michele, suite 3

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2009/03/19/murato-san-michele-suite-3.html

 

4°/ Murato, à propos des Sirènes:

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2009/03/22/murato-san-michele-suite-4.html 

5°/ Murato, à propos des symboles:               

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2009/03/26/murato-san-michele-suite-5.html

6°/ Murato, autour du carré, du cercle, de la croix :

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2009/03/27/murato-san-michele-suite-6.html

7°/ Murato, à propos de la dualité et du couple:


http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2009/03/31/murato-san-michele-suite7-dualite.html

8°/ Murato, conjonction conjugale:


http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2009/04/02/murato-suite-8-le-cantique-des-cantiques.html

9°/ Murato, le Cep et la Vigne:


http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2009/04/05/murato-san-michele-suite-9-la-vigne.html

 

10°/ Murato, l'Arbre et la Croix:


http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2009/04/12/murato-san-michel-suite-10.html

 

11°/ Murato, la Vendange mystique:


http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2009/04/26/murato-san-michele-la-vendange.html

 

12°/ Murato, Saint Michel et l'Homme armé:


http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2009/05/08/murato-suite-12-l-homme-arme.html

 

13°/ Murato, l'Agneau mystique

     
http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2009/06/26/murato-suite-13.html

14°/ Murato, l'intérieur de l'église San Michele:


http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2009/06/27/muratu-san-michele-l-interieur-de-l-eglise.html

 

(à suivre!)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16/08/2013

Renaissance de l'orgue corse: le programme des concerts de Cimbalata academia

Les concerts de Cimbalata academia:

  invité en Corse par Renaissance de l'Orgue Corse

l'ensemble Musica Nova de Lyon donnera

six concerts du 17 au 22 Août

Untitled-1.jpg

Untitled-3.jpg

 Une très beau programme spirituel autour des polyphonies de la Renaissance:

avec le premier Stabat Mater polyphonique de l'histoire écrit par le grand compositeur franco-flamand Josquin Desprez (1450/1521)

180px-DESPREZ.jpg

 et les premières Sept Paroles du Christ écrites en langue allemande par le compositeur suisse Ludwig Senfl (1486/ 1543),

Ludwig+Senfl.jpg

et, en alternance, sur nos orgues de Corse, des compositions de l'espagnol Antonio Cabezon (1510/1566), de l'allemand Leonhard Kleber (1495/1556), du belge Alexander Agricola (1445/1506) ...

 


L’ensemble Musica Nova, composé d’un noyau fidèle de chanteurs réunis autour de Lucien Kandel, se passionne à faire revivre des musiques venues d’un autre temps, temps des premières polyphonies jusqu’au baroque.
Époques fascinantes qui ont forgé notre culture et notre langue et qui ont été berceau de notre musique.
Un temps où les voix se multiplient, se divisent, se retrouvent... un son qui se trouve dans le mélange des timbres. Les chanteurs, parfois rejoints par des instrumentistes au gré des programmes, travaillent directement sur des sources manuscrites et font ainsi renaître des oeuvres inédites. Connues et reconnues unanimement par la critique, les interprétations de Musica Nova sont de plus en plus prisées par un public à la recherche d’expériences artistiques nouvelles. Rien ne peut remplacer la magie qu’elles procurent, ni le calme qu’elles instaurent.

Site internet :  www.musicanova-lyon.fr

Lucien Kandel, contratenor et direction artistique
Après des études d’Allemand et de linguistique générale à l’Université de Limoges, Lucien Kandel se tourne vers le chant et se perfectionne au CNSM de Lyon de 1991 à 1996 d’abord dans la classe de Jacqueline Bonnardot où il étudie les répertoires classique romantique et contemporain, puis dans la classe de chant musique ancienne auprès de Marie-Claude Vallin. Il pratique la musique sous toutes ses formes du chant grégorien jusqu’aux répertoires contemporains. En 1995, il devient membre de « Musica Nova » , dont il prend la direction artistique en 2003. 

Il a chanté régulièrement avec A Sei Voci, « Huelgas Ensemble », « Elyma ", les « Solistes de Lyon Bernard Tetu » et « Doulce Mémoire ».
Lucien Kandel s’attache aussi particulièrement à la pédagogie du chant. Il a enseigné à l’ENS-LSH de Lyon ainsi qu’à l’Académie des Cuivres du Monastier . Il est également invité régulièrement à diriger des Master-Classes à Royaumont sur les répertoires XIVè & XVème siècles. Depuis 2011, il enseigne le chant en classe de musique ancienne à la Haute-Ecole de Musique de Genève.

 

 

 

Esther Labourdette, superius.

 

Après avoir intègré la Maîtrise de Radio-France, Esther Labourdette étudie le chant avec Sylvie Sullé et Stéphanie Révidat, parallèlement à des études de Musicologie à l’Université de Paris 4-Sorbonne. Elle se perfectionne en chant médiéval et renaissance auprès de Katarina Livljanic, Benjamin Bagby, Lucien Kandel, Véronique Bourin, Denis Raisin-Dadre et Francis Biggi ainsi qu’en chant baroque auprès de Julie Hassler, Gabriel Garrido, Rosa Dominguez, Agnès Mellon, Martin Gester et Jérôme Corréas.

 

Elle collabore avec le chœur de chambre Mikrokosmos, le choeur de chambre de Namur, l’ensemble Musica Nova, l’ensemble Aquilegia, l’ensemble I Sospiranti, l’ensemble Candor Vocalis et la Chapelle-Musique du Val-de-Grâceet se produit en soliste dans le Stabat Mater et la Messe en Sol de Schubert, dans Didon et Énée de Purcell et dans différents programmes de musique ancienne, romantique et contemporaine. Elle a participé à une dizaine d’enregistrements avec la Maîtrise de Radio-France, le chœur de chambre Mikrokosmos et Paris 4-Sorbonne.

 

 

 

Xavier Olagne, contratenor

 

Après des études de chant et de direction de chœurs au CNR de Besançon, il entre au CNSM de Lyon et sort diplômé en direction de chœurs. Actuellement, il est chef de choeur au CRR de Lyon et enseigne la           direction de chœurs à l'ENS-LSH de Lyon.

Parallèlement à la direction de chœurs, il mène une activité de chanteur dans différents ensembles comme Musica Nova, Doulce Mémoire ou les Solistes de Lyon.

 

 

Thierry Peteau, tenor

 

Chanteur diplômé du Conservatoire de Toulouse et de la Maîtrise du Centre de Musique Baroque de Versailles, son répertoire va de la musique du XIVe siècle jusqu’à la musique contemporaine. Il a chanté au sein d’ensembles tels qu’Accentus, la Chapelle Royale, Saggitarius, Doulce Mémoire… Il se produit actuellement, en France et en Europe, avec le choeur « Les Élément » (dir. J. Suhubiete) et l’ensemble Musica Nova (dir. L. Kandel) dont il est l’un des membres permanents.

 

Ce chanteur est aussi comédien et chercheur. Grâce à Nicole Rouillé, il découvre la gestuelle baroque et la prononciation restituée du Français du XVIIe siècle. Ce travail sur l’art oratoire qu’il a entrepris depuis plusieurs années, le conduit à se produire régulièrement pour déclamer sermons, oraisons funèbres ou fables de La Fontaine.

Il enseigne le chant baroque et la déclamation à l’École de Théâtre CRTH de Paris ainsi qu’à l’Université de Tours.

 

 

Jeremie Couleau, tenor

 

Ce jeune chanteur débute sa formation en Musique Ancienne au conservatoire de Toulouse et se perfectionne actuellement avec Julie Hassler et Lucien Kandel. On le retrouve auprès d'ensembles prestigieux spécialisés dans l'interprétation de la musique ancienne tels que Musica Nova, Doulce Mémoire ou encore l'ensemble Scandicus qui lui ont permis de se produire dans de grands festivals (Saintes, Odyssud, Utrecht, Cathédrales en Picardie, Toulouse les Orgues, Thoronet, Sylvanes...). Outre ses activités de chanteur, il est professeur agrégé et chercheur. Il s'occupe notamment des programmes du groupe professionnel Scandicus.

Eric Chopin, Bassus

(Désolée: je n'ai pas trouvé son curriculum Vitae ...)

 



Joseph Rassam, orgue
Attiré très tôt par la musique, Joseph Rassam a été initié à l'orgue par Michel Chausson, et découvre le clavecin lors d'un concert de Dominique Ferran en 1991. Après avoir bénéficié de l'enseignement aux conservatoires d'Angers puis de St Maur des Fossés dans les classes d'orgue et de clavecin, c'est au CNSMD de lyon que Joseph RASSAM termine brillamment ses études. A l'orgue il se perfectionne avec Jean Boyer et de Michel Bignens pour le répertoire des XVIème et XVIIèmes siècles. 
Joseph Rassam se produit régulièrement avec les ensembles Musica Nova, Abendmusik et Jacques Moderne. 
Il a crée le spectacle récitatif "Toxiques", un concert théâtrale dansé avec la compagnie "Toujours après Minuit" au Théâtre de la Ville les Abbesses à Paris en 2007. 
Titulaire du nouvel orgue Cattiaux d'Amilly, il est également professeur d'orgue et de clavecin de cette même ville. Il y a récemment réalisé un enregistrement discographique consacrée à l'Allemagne du Nord.

 

memling-scenes-de-la-passion-du-christ-v-1470.jpg

... avec la Passion de Hans Memling (1491),

Museum für Kunst und Kulturgedichte, à Lübeck

Hans Memling Passion détail.jpg

(détail)

Le Stabat  Mater de Josquin Desprez (ici par l'ensemble de la Chapelle Royale):

www.youtube.com/watch?v=3qx_JjPrh5M - 136k -

 

musiques de la renaissance en corse, cimbalata academia

(La Vierge au pied de la croix, fresque de San Tumasgiu, à Castellu di Rustinu)


Le programme :

 

Ensemble Musica Nova / Programme 1

Esther Labourdette, superius

Lucien Kandel, contratenor & direction

Xavier Olagne, contratenor

Jérémie Couleau, tenor

Thierry Péteau, tenor

Eric Chopin, bassus

Joseph Rassam, orgue

 

 

 

Josquin Desprez                                          

Pater noster-Ave Maria                                                      Voix                                

 

Jean de Lublin

Tribulatio et angustia (Josquin)                                           Orgue

 

Leonhard Kleber

Inter natos mulierum (Josquin)

 

Ludwig Senfl

Da Jakob                                                                                 Voix

 

Leonhard Kleber

Mente tota tibi supplicate (Josquin)                                     Orgue

 

Alexander Agricola

Comme femme déconfortée (Binchois)                                   Orgue

 

Josquin Desprez

Stabat Mater                                                                     Voix

Cantus firmus : "Comme femme déconfortée"

 

 

Pause

 

Jean de Lublin

Vita in ligno moritur (Senfl)                                                           Orgue

Homo quidam fecit coenam (Senfl)

 

Ludwig Senfl

Media Vita                                                                                        Voix

Cantus firmus : "In Mitten unsers Lebenszeit"

 

Fridolin Sicher

Magnificat (Josquin)                                                                       Orgue

Victimæ paschali laudes/D'un aultre amer -

Sepulchri Christi/De tous biens plaine (Josquin)

 

Josquin Desprez

Miserere                                                                                           Voix

 

Ensemble Musica Nova / Programme 2

Esther Labourdette, superius

Lucien Kandel, contratenor & direction

Xavier Olagne, contratenor

Jérémie Couleau, tenor

Thierry Péteau, tenor

Eric Chopin, bassus

Joseph Rassam, orgue

 

 

 

Josquin Desprez

Pater noster-Ave Maria                                                      Voix

 

Antonio de Cabezon

Inviolata (Josquin)                                                              Orgue

 

Josquin Desprez

Tribulatio et angustia                                                          Voix

 

Leonhard Kleber

Mente tota tibi supplicate (Josquin)                                     Orgue

 

Alexander Agricola

Comme femme déconfortée (Binchois)                                Orgue

 

Josquin Desprez

Stabat Mater                                                                     Voix

Cantus firmus : "Comme femme déconfortée"

 

 

Pause

 

Jean de Lublin

Vita in ligno moritur (Senfl)                                                           Orgue

Homo quidam fecit coenam (Senfl)

 

Ludwig Senfl

Die Sieben Wort                                                                Voix

 

Fridolin Sicher                                                       

Victimæ paschali laudes/D'un aultre amer -                         Orgue

Sepulchri Christi/De tous biens plaine (Josquin)

 

Josquin Desprez

Miserere                                                                            Voix