Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2021

Les Journées du Patrimoine à Speloncato: le programme de samedi 18 septembre

received_545714286753101.jpeg

Samedi 18 Septembre,

- 15h Visite du lavoir réhabilité

-16h Conférence/diaporama à l'église St Michel: une histoire (mouvementée!) de l'orgue en Corse , par Elizabeth Pardon

-18h  Concert d'orgue pour fêter les 30 années de la remise en voix de l'orgue historique Crudeli, par Michel Colin , organiste co-titulaire des grandes orgues de la Basilique de Saint Raphaël

 

24/09/2019

samedi 28 Septembre, ouverture du Festival d'automne de la ruralité à Speluncatu

 

SAMEDI 28 SEPTEMBRE

à SPELUNCATU

ouverture du Festival d'automne de la ruralité !

affiche festival ruralité 2019.JPG

La journée commencera, pour les marcheurs du matin, par une belle balade patrimoniale vers le village abandonné de Giustiniani et les thermes romains: un plongeon dans le temps par des sentiers souvent dallés, parfois caillouteux (prière d'être bien chaussés!): voies antiques qui traversaient toute la région et permettaient de relier les communautés entre elles, de la mer à la montagne. Speluncatu est l'un des carrefours principaux:

"Ainsi, lorsque Pascal Paoli devait quitter Corte pour rejoindre Monticello ou l'Ile-Rousse, il traversait obligatoirement le village de Speloncato, ce qui lui permettait de rendre visite à son compagnon Domenico Arrighi, chef des forces armées de Balagne" (Edouard Flach). 

Il y aurait matière à d'importantes fouilles archéologiques, tant pour explorer le monde préhistorique, très présent (abris sous roches, cupules ...) que pour retrouver la présence romaine (les thermes, construits entre le I er et le  V ème siècle mesuraient tout de même  75 m x 60 m et auraient atteint 13 m de hauteur ! ), et le monde médiéval ( "Torre", nombreux habitats très anciens construits non loin des ruisseaux abondants de cette plaine). La malaria fut sans doute cause de l'abandon, au XVIe siècle de cette communauté de Giustiniani, qui comptait au XVe siècle 400 âmes ...

 

Résultat de recherche d'images pour "thermes romains Speloncato"

une balade aménagée ...

Chapelle Saint-Philippe 001.jpg

qui commencera par une halte à la chapelle Saint Philippe Neri

Thermes 1 copy.jpg

"I Bagni", ruines des thermes romains

 

Giustiniani ruches 3.JPG

A Giustiniani, "la maison des abeilles"

Giustiniani piste d'envol.JPG

et l'une des pistes d'envol de ces dames ...

Giustiniani cupule copy.jpg

Giustiniani, une occupation depuis le Néolithique: cupule dans le rocher ...

L'après-midi, retour au village de Speluncatu pour écouter une conférence qui s'annonce passionnante, de notre amie Evelyne Luciani :

"Des prêtres balanins au début du XVIIIe siècle, et l'idée du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes"

Conférence donnée à l'espace de coworking (sous l'église Sainte Catherine) à 15h30.

Suivie d'une visite commentée de l'église Saint Michel et d'un petit concert sur le très bel orgue historique Crudeli (1810)

 

18/08/2014

L'organiste Francesco Cera en Corse: un artiste exceptionnel!

Hier soir à La Porta,

corse avril 07 123.jpg

un concert époustouflant donné par Francesco Cera sur le petit orgue Maracci (1780) ...

Ne manquez sous aucun prétexte pas son dernier concert, demain, à Speluncatu, sur l'orgue Crudeli de la Collégiale Santa Maria Assunta, à 21 h:

 

SPELUNCATU

 

Mardi 19 Août 2014

 

 

01 orgue Crudeli volets ouverts blog.jpg

 

 

CONCERT D’ORGUE à 21 H

 

Sur l’orgue historique Crudeli (1810) de la Collégiale Santa Maria Assunta

 

avec le maestro Francesco CERA

 

l’un des meilleurs interprètes de la musique baroque : œuvres de Trabaci, Correa de Arauxo, Zipoli, Bohm, Haendel, Vivaldi

 

 

Participation aux frais : 10 € - Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans

Association Saladini de Speloncato – tel : 06 07 83 70 68/ 06 17 94 70 72

Une discographie impressionnante, dont voici quelques exemples:

 

et son Curriculum vitae, in extenso:

Francesco Cera, bolognese, dopo gli studi di organo e di clavicembalo conclusi sotto la guida di Luigi Ferdinando Tagliavini e di Gustav Leonhardt, si è affermato tra i migliori interpreti italiani della musica antica, apprezzato per una consapevolezza stilistica che abbraccia diverse espressioni musicali. Oltre agli strumenti storici a tastiera, Francesco Cera estende il suo interesse alla musica vocale e strumentale del periodo barocco.

Dal 1991 al 1994 ha fatto parte dell’ensemble Giardino Armonico e dal 1997 dirige l’Ensemble Arte Musica, col quale esegue repertorio vocale italiano dai madrigali di Gesualdo alle cantate del settecento (incisioni per Tactus e Brilliant).

Particolarmente apprezzato nel repertorio cembalo-organistico del seicento italiano, ha realizzato numerose incisioni solistiche, tra cui le opere complete di Michelangelo Rossi, Tarquinio Merula, Bernardo Storace, Antonio Valente e sonate per clavicembalo di Domenico Scarlatti per l’etichetta Tactus, per le quali ha ricevuto i più alti riconoscimenti dalla critica specializzata internazionale.

Di recente uscita per l’etichetta Brilliant Classics “Scarlatti and the neapolitan song”, i corali per organo dell’Orgelbuchlein di J.S.Bach, l’integrale per clavicembalo di Jean Henry D’Anglebert e i Tenebrae Responsoria di Gesualdo (come direttore dell’Ensemble Arte Musica). Assai apprezzata la sua interpretazione al clavicembalo delle Suites francesi Bach per l’etichetta Arts.

Tiene concerti come solista al clavicembalo e all’organo partecipando a rassegne internazionali: Musica e poesia a San Maurizio a Milano, Villa Medici a Roma, Bologna Festival, Festival delle Fiandre a Bruges e a Gand, Festival Resonanzen (al Konzerthaus di Vienna), Amici della musica di Perugia, Le Feste d’Apollo a Parma, Donau Festwochen, Musèe d’Art de Neuchatel, e su organi storici in tutta l’Europa e in Scandinavia. Suoi concerti sono stati registrati da Radio 3 Belgio, dalla ORF Austriaca e dalla Radio Svizzera.

Dal 1995 collabora con Diego Fasolis e I Barocchisti con cui ha registrato concerti per clavicembalo di Bach pubblicati dalla Arts.

Inoltre ha tenuto corsi e seminari presso varie istituzioni tra cui la Royal Academy of Music di Londra, l’Accademia organistica di Smarano, l’Acadèmie d’orgue de Fribourg e presso diverse Università degli Stati Uniti. Dal 2001 vive a Roma dove è attivo come Ispettore onorario per la tutela degli organi storici.

 

Sito Web: www.francescocera.it

 

17/08/2014

Deux concerts exceptionnels de l'organiste Francesco Cera en Corse

 Francesco Cera donnera deux concerts exceptionnels

sur les orgues de La Porta (Castagniccia)

et de Speluncatu (Balagne)

 

5cbbf6f9f40c1e1152633bbdc2b204e1.jpg

Francesco Cera

 

            Francesco Cera a étudié l'orgue et le clavecin auprès de Luigi Ferdinando Tagliavini et Gustav Leonhardt.  Il a fait partie de l'ensemble "il Giardino Armonico" et dirige depuis 1997 l’Ensemble "Arte Musica" en concert avec un répertoire allant des madrigaux de Carlo Gesualdo (XVI° s.) aux cantates baroques.

            Particulièrement reconnu pour ses brillantes interprétations des compositeurs du 17ème siècle italien, il a enregistré au clavecin et sur des orgues historiques de nombreuses oeuvres baroques (les œuvres complètes de Michelangelo Rossi, Tarquinio Merula, Bernardo Storace, Antonio Valente …), ainsi que des sonates pour clavecin de Domenico Scarlatti et  les suites françaises et quatre concertos pour clavecin de Bach.

       Soliste dans les festivals de toute l'Europe, il a dirigé des master classes en Europe et aux Etats-Unis. Il est Inspecteur honoraire des orgues historiques pour Rome et le Latium.

           Considéré comme l'un des meilleurs spécialistes italiens de musique baroque, il est apprécié à la fois pour sa connaissance des styles musicaux et son interprétation dramatique et brillante, en particulier des sonates de Domenico Scarlatti.

C'est un grand honneur et un grand plaisir pour nous de recevoir sur nos petits orgues de village ce grand musicien salué par ses pairs et la critique internationale .

16 La Porta st Jean Baptiste; orgue Marracci 1780 - restauration Formentelli 1963 blog.jpg

 

1°/ Dimanche 17 août (ce soir ...)  à l'église St Jean-Baptiste de La Porta à 18 h, sur le petit orgue Maracci (1780)

 

clavier La Porta.blog jpg.jpg

 Au-dessus du clavier, une inscription propose en latin : « si tu ne me vois pas, au moins écoute ma voix » …

voir la note:

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2007/06/03/l-orgue-historique-de-la-porta-corse.html

 

***

2°/ Mardi 19 Août à Speluncatu à 21 h en la Collégiale Sta Maria Assunta sur l'orgue Crudeli (1810) 

01 orgue Crudeli volets ouverts copy.jpg

l'orgue Crudeli , sur sa belle tribune Saladini,

( retrouver son historique sur la note:)

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2008/03/09/l-orgue-historique-de-speluncatu.html

                                                                   

Programme du concert de Speluncatu:

 

- Giovanni Maria Trabaci               - Toccata quarta

 

(1575ca.-1647)                                  - Canzona franzesa prima

 

                                          

- Francisco Correa de Arauxo         - Glosas sobre el canto llano de la Inmaculada

 

(1577-1654)                                          Conception

 

 

- Domenico Zipoli                            - Offertorio

 

(1688-17269                                       - All’elevazione                                         

 

 

- Georg Bohm                                    - Chaconne

 

(1661-1733)                                         

 

- Georg Friedrich Haendel            - Sonata in fa maggiore

 

(1685-1759)                                         Adagio – Allegro – Adagio - Fuga 

 

 

- Antonio Vivaldi                             - Concerto per violino e archi in do maggiore

 

(1674-1741)                                          (trascritto per organo da Johann Sebastian Bach)

 

                                                              Allegro - Largo - Allegro

 

signature Saladini SPE.jpg

 

                                                                                                                         

 

 

18/03/2014

Speloncato : Marie Quilici nous a quittés, hommage

Marie Quilici nous a quittés

nous laissant en héritage

cette façon ancienne

d'être au chant,

nécessaire, droite et naturelle,

comme on respire

3044947607.jpg Cette forte personnalité de Speloncato vient de disparaître à l'âge de 91 ans. Nous voilà privés d'une vieille amie chère à nos coeurs, et d'une voix irremplaçable : un fil ininterrompu d'une certaine tradition du chant naturel vient de se rompre.

Bien que fatiguée, elle avait eu encore l'énergie de nous rejoindre lors de notre préparation de la veillée de Noël pour chanter pour et avec nous le beau chant du "Tu scendi dalle  stelle", la Nanna de Speloncato.

 

Marie qui nous avait fait encore récemment le magnifique cadeau  imprévisible de sa voix et de son témoignage sur ce chant, lors des Journées du Patrimoine 2010, alors que nous évoquions les chemins de  la transmission du chant à Speloncato ... Une voix de dame âgée mais qui ne dévie pas de son centre, sans fioritures, naturelle et ferme. Une vraie leçon d'être au chant, et non de savoir faire. Malheureusement, pas d'enregistrement ...

Les chants transmis dans nos villages ne sont pas désincarnés, ni  fixés une fois pour toutes dans une partition : ils ont une vie, je devrais dire des vies,  des âmes, des histoires, et toute la fragilité coriace d'un monde qui passe et résiste ...

Marie connaissait tous les chants d'église de sa jeunesse, qu'elle chantait de sa belle voix grave,  les cantiques français (ah! "Dieu de paix et d'amour", ce cantique composé sur un poème de Lamartine et qu'ont chanté avec ferveur tous les fidèles de la région avant guerre, un peu pompeux, certes, dans l'usage de l'époque, mais de la tenue musicale et un bien beau texte pas falot dont devraient bien prendre de la graine les créateurs de cantiques d'aujourd'hui!), comme les chants latins ou italo-corses : les  hymnes, les Ave Maria, Magnificat, Tota pulcra es,  les chants de procession, ceux de la Semaine Sainte, la Nanna ;  mais aussi elle fredonnait pendant la messe, mezzo-voce, tout l'ordinaire de la messe chanté par les hommes, partageant avec eux sans complexe ni malice cet héritage chanté des anciens.

Un chant communautaire, pour le  quotidien, ou  pour les jours de fête, comme le pain et l'eau, les fritelle et le vin, la marche sur les sentiers et les travaux des champs. Pas un objet vernissé, étiqueté,figé,  mis derrière une vitrine.

Car c'est ainsi que se vivaient naguère tous ces chants, dans le partage d'une assemblée encore vivante, même si les belles voix des confrères portaient en priorité ces chants de la messe, représentant et symbolisant sûrement le meilleur de la communauté.

Lors de la renaissance du chant à Speloncato, à partir de 1991, elle avait, avec une fraîcheur et un enthousiasme communicatifs, participé à l'effort de réappropriation de ce chant ancien, véritable patrimoine du village et qui fait sa fierté, avant que ne se recrée, quelques années plus tard, le monde à nouveau vivace des confréries.

A ses côtés, il faudrait citer bien d'autres figures attachantes de Speloncato, car Marie faisait naturellement partie de la communauté de son village, en un temps, je crains, révolu, où les individualités les plus fortes savaient encore s'effacer devant la vie communauataire : Martin Ambrosini, notre cher sacristain à la belle mémoire, le vaillant Jacques Papi grand porteur de sérénades devant l'Eternel, Noncette Colombani toujours prête au partage, et bien d'autres encore ... tous ces anciens, disparus, et que Marie vient rejoindre aujourd'hui pour chanter avec eux sans plus de fatigue et jusqu'à la fin des temps.

J'adresse à Madeleine, sa fille fidèle, à Gilbert, son gendre affectueux, et à ses deux petites filles Marie-Pierre et Isabelle, toute mon affection dans cette séparation.

 L'avis de décès:

 

Madeleine et Gilbert Perrin, Marie-Pierre et Isabelle, ses enfants et petits-enfants, ses neveux et nièces, cousins et cousines, parents et alliés, ses amis de Speloncato

ont la tristesse de vous faire part du décès de

Marie QUILICI née AMBROSINI

à l'âge de 91 ans.

Ses obsèques auront lieu le mardi 18 mars à quinze heures au cours d'une messe de communion célébrée en la collégiale Santa Maria Assunta de Speloncato.