Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/10/2018

"U festivale d'autumnu di a ruralita" du 17 octobre au 9 novembre

                                          u festivale d’autunnu di a ruralità 2018

 

 

affiche.JPG

Le festivale d’autunnu di a ruralità / festival d’automne de la ruralité fête cette année ses 10 ans. Il a été initié en 2008 à Patrimoniu par Christian Andreani. Il est porté depuis par le Centre Culturel Européen San Martinu Corsica, avec l’ingénierie culturelle de l’associu A Cappellà. www.festivaledautunnudiaruralita.com/

https://fr.facebook.com/festivaledautunnudiaruralita/

Cette manifestation constitue depuis 2010, une préfiguration des actions réalisées autour de l'Itinéraire Culturel du Conseil de l’Europe :                                                

    La VIA  SANCTI  MARTINI / la bande verte et citoyenne. www.saintmartindetours.eu/p/bande-verte-et-citoyenne.htm .                                    

Cet itinéraire culturel du Conseil de l’Europe a été inauguré le 1er juillet 2016 lors des cérémonies du 1700ème anniversaire de la naissance de saint Martin à Tours. Il relie  l'Est à l'Ouest de l'Europe, sur les pas de Saint Martin de Tours et sur plus de 2800 kms, de la Hongrie à la France (lieu de naissance et lieu de mort de Martin de Tours).     

carte des chemins.JPG

                                                                                                       

En Corse, A  VIA  SAN  MARTINU en est son prolongement.  Le projet d’y implanter  sa partie méditerranéenne est porté par le Centru Culturale San Martinu Corsica (structure relais en Corse du réseau labellisé par le Conseil de l’Europe).Il s'inscrit dans une démarche de développement interculturel durable.

 

En septembre 2018, Christian ANDREANI Président du Centru Culturale San Martinu Corsica a été élu à Utrecht (Pays-Bas), jusqu’en 2020, à la présidence du Réseau Européen des Itinéraires Culturels Saint Martin. 

 

 

                                        DU 17 OCTOBRE AU 9 NOVEMBRE

  FESTIVAL D’AUTOMNE DE LA RURALITÉ - U FESTIVALE D’AUTUNNU DI A RURALITA

                        LES 10 ET 11 NOVEMBRE  SAN MARTINU IN PATRIMONIU

 

En 2018, des communes possédant du Patrimoine Martinien s’associent à l’événement en Corse: BARBAGHJU, BASTIA, BARRETTALI, BIGUGLIA, CENTURI, LUCCIANA, LINGUIZZETTA, MORSIGLIA, MURATU, PATRIMONIU, PIANELLU, SAN FIURENZU, SANTA LUCIA DI TALLÀ, SISCU, SOTTA, TOCCHISU, U VISCUVATU

Toute les journées du festival commencent par des ITINÉRAIRES DE DÉCOUVERTE qui permettent de se réapproprier la mémoire des territoires.  

Ce sont des parcours pédestres avec des accompagnateurs en montagne et des visites avec des guides conférenciers.

Inscription obligatoire auprès de viacorsica@aol.com / 06 24 26 59 66 uniquement par SMS. Prix de la visite : 9.

Les itinéraires peuvent être modifiés en fonction des conditions météo.                                 L'entrée aux conférences et animations est libre sauf indication de tarif.                                          

 

MERCREDI 17 OCTOBRE – MURATU
ÉGLISE SAN MICHELE

10H00: Accueil par les chants polyphoniques de I Cantori di Muratu.

-« L’église romane San Michele di Muratu, les castelli des seigneurs Cortinchi. Le Castellu di Campocasso et le site de l’Aretta (XIIIe siècle)».

Pascal André MAGNAN historien local, Association Imagina

VILLAGE :

Itinéraire patrimonial dans le village de Muratu avec le Bureau Montagne du Nebbiu.

-« Lieux, personnages illustres des Révolutions de Corse à Muratu » :                              LOUIS GIACOMONI auteur, Domi GRAZIANI historien local, Jean Marc POGGI guide conférencier, Francè TOMASI accompagnateur en montagne

MAIRIE :

14H30: CONFÉRENCES :

-« Cunniscenza di u Nebbiu : i lochi San Martinu in Muratu, Rapale, Patrimoniu, Soriu, Rutali. Les grandes familles qui s’y rattachent depuis le Moyen Âge »

Luigi GIACOMONI auteur, Maitrise et DEA Università di Corsica Pasquale Paoli

Atelier informatique interactif :                                                                                                

-« La généalogie des grandes familles de la Corse »                                     

André FLORI association Corsica Généalogia.

 

SAMEDI  20 OCTOBRE - SOTTA                                                                             10H00 : EGLISE SAN MARTINU

Départ pour l’itinéraire pédestre : « Les moulins anciens de l’Orgonu » en partenariat avec l’association Fretu Anticu.

14H30 : ÉGLISE SAN MARTINU

Accueil par a Cunfraterna Santa Cruci di Portivechju.                                     CONFÉRENCES :                                                    

-« Enjeux et pouvoirs sur les territoires en Corse depuis le Moyen Age ».

-« Les inféodations génoises au XVIe siècle en Corse : la comarque de San Martino ».

Antoine-Marie GRAZIANI Professeur des Universités, Università di Corsica Pasquale Paoli, membre senior de l’Institut Universitaire de France.

Visite du domaine viticole de Petra Bianca à FIGARI

20H00 : SALLE DES FÊTES :                                                                                  Veghja cun tutti  avec l’ensemble vocal Canta Poghjala                        

                                                          

 

DIMANCHE  21 OCTOBRE - SANTA LUCIA DI TALLÀ

10H00 : COUVENT SAN FRANCESCU                                                                                             Accueil par a Cunfraternita san Francescu di l’Alta Rocca

Visite du village Médiéval, fief des Seigneurs de la Rocca (maisons fortifiées, tours, moulins à huile) sentier patrimonial jusquà l’église romane San Ghjuvanni Battista  (XIIe) à U Poghju di Tallà.

Monique TRABER FONTANA Présidente de la FAGEC

Stéphane ORSINI animateur FAGEC                                                                                                              12H30 : MOULIN À HUILE U FRAGNONU                                                                 Visite avec Antoine FOGACCI moulinier.

ÉGLISE PAROISSIALE Partage musical

14H30 : I MAISTRELLI polyphonies féminines Associu Filu d’amparera                     BISÈ Itinéraire au hameau de Bisè, le site de l’église San Martinu

16H00 MAIRIE :

-« La toponymie de Bisè dans l’histoire ».

José STROMBONI auteur

 

                                                Du 24 au 28  OCTOBRE 

  • STAGES DE PRATIQUES VOCALES :                                
  • «  U SPARTE DI I SAPÈ », PARTAGER LA TRANSMISSION DES SAVOIRS                   
  • polyphonies de tradition orale, rythmes du monde, explorations sensorielles

Durant le festival les stagiaires s’initient aux chants du monde avec Cécile VOLTZ et Roberto MOURA, de la Corse avec Jean-Baptiste ANDREANI. En partenariat avec les Ateliers du Centre Aéré A Leia et de l’Association A CAPPELLA à Patrimoniu. Cheminer sur des sentiers polyphoniques de Géorgie, Bulgarie, Italie, Corse, Béarn... pour se nourrir des mémoires musicales du monde. La transmission orale d'un chant est ici support d'exploration pour l'acte vocal, la relation à l'autre et l'imaginaire musical.

Inscriptions tel : 06 68 34 58 82

MERCREDI 24 OCTOBRE  - CANALE DI VERDE - LINGUIZETTA - PIANELLU

ALISTRU 09H00 : RDV Parking de la pharmacie du phare. Itinéraire guidé, évocation du patrimoine Martinien de la Pieve di Verde et de la seigneurie Cortinchi (XIIIe-XIVe)

CANALE DI VERDE : Panorama sur la plaine et ses cultures. La chapelle romane San Biasgiu è San Martinu à Pastrucciale (du Xe au XXe), l’église paroissiale San Martinu (XVIIIe) à Petornellu, décors peints (charité de saint Martin), statue de saint Martin, ex-voto pour la guerre de 14-18.

LINGUIZZETTA : Le couvent capucin de Verde (XVIIIe), « U caminu di a memoria », promenade dans le village, évocation de l’architecture rurale.                                      Sylvie CASALTA guide conférencière.

ÉGLISE SAN PETRU È SAN PAULU :

Rencontre avec la Cunfraterna di san Petru è san Paulu

12H30 : Spuntinu partagé dans la salle communale.

14H30 : CONFÉRENCE :

-«Une histoire du vignoble corse».

Josée VANUCCI vigneronne

PIANELLU                                                                                                                 18H00: Rencontre avec a Cunfraterna di u Santissimu Crucifissu di a Pieve di a Serra sur les sentiers de la spiritualité et des traditions musicales populaires.

GITE COMMUNAL - FOYER RURAL : présentation du foyer rural.                                                                               

19H30 Veghja cun tutti, canti, soni, balli.

(Hébergement et restauration sur place. Réservation obligatoire avant le lundi 21 octobre 12h. tel : 06 16 74 56 18).

 

JEUDI 25 OCTOBRE – PIANELLU - MATRA

PIANELLU 10H00 : Visite de la châtaigneraie avec son plus bel arbre de France, découverte du marronnier d'Anne Franck.

Déjeuner sur place.Réservation obligatoire avant le 21octobre12h. tel :06 16 74 56 18.

MATRA 

Possibilité de déjeuner À MATRA (places limitées) Réservation tel : 0678158936                                                                 

14H30 : ÉGLISE Saint Jean Baptiste                                                                 

Historique du village, l'ancienne mine d'arsenic, la famille De Matra et leur castellu.

TOCCHISU : « Dà san Marcellu à san Martinu », évocation du patrimoine des seigneurs Cortinchi (XIIIe siècle), « A Tozza », site de la chapelle préromane San Martinu.

 

VENDREDI 26 OCTOBRE - U VISCUVATU

ARENA / U VISCUVATU (plaine)                                                                                           9h45 : Parking de la pharmacie rond-point d’Arena. Départ pour l’itinéraire Spassistoria©La ferme fortifiée de l’Agliastrone. Le projet de centre de documentation de la fédération d’associations et groupements pour les études corses (F.A.G.E.C).

REGROUPEMENT au PARKING PUBLIC (en contrebas du village)                                                           10h15 : Évocation du petit patrimoine rural local, La chapelle romane de San Michele. Avec l’association « Chapelle San Michele -Tombeau SEBASTIANI ».                  Stéphane ORSINI animateur F.A.G.E.C                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    14h30 : PIAZZA NOVA Itinéraire découverte de l’architecture villageoise et du moulin Orlanducci. Ecurie de l’évêque Opizo Pernice fondateur de U Viscuvatu en1269, a memoria (écomusée), l’Église San Martinu, La chapelle de confrérie Santa Croce.

Ateliers de Chants, danses traditionnelles et Jeu de Morra.

MAIRIE 17H00 :                                                                                                                           

-«Un projet de Maison Familliale et Rurale en Corse: « a Casa Famigliale è Campagnola di Sorbu-Casinca ».

Ghjuvanni ALBERTINI Président de la MFR de Corse.

VEGHJA CUN TUTTI:                                                                                                       a Cumpagnia Santa Croce, I ballerini di a Penta, A Ceppa, a Moresca, Triolmeta, A Brigada san Martinu, a Canturia di a Pieve di Cappella                                                                                 

 

SAMEDI 27 OCTOBRE - LUCCIANA                                                                      CATHÉDRALE ROMANE A CANONICA - SITE ARCHÉOLOGIQUE DE MARIANA                                                                                                             09H30 CONFÉRENCES

-“ Le Musée archéologique de Mariana / Prince RAINIER III de Monaco, à un an de l’ouverture ”.

Ophélie DE PERETTI  Conservatrice du Musée de Mariana.

- Visite sur site antique de Mariana: “ comment lire un paysage archéologique ” avec l’équipe scientifique du Musée. Visite de l’église San Parteu (IXe-XIe et XIe XIIe), trait d’union entre l’époque romaine et pisane.

11H45: MORMORANA Route du village.

Itinéraire pédestre vers le couvent San Francescu (Village), spuntinu tiré du panier près d’un ancien moulin à eau (U Mulinu).

COUVENT SAN FRANCESCU - VILLAGE: 14H30:

-“ Le couvent san Francescu dans les Révolutions de Corse, au XVIIIe siècle “ Évocation de quelques saints paléochrétiens honorés localement: S.Divota, S.Parteu, S.Mamilianu ”

STEPHANE ORSINI animateur F.A.G.E.C

16H00: ÉGLISE SAINT MICHEL (village)

TRIOLMETA polyphonies du monde

CONFÉRENCE: “ Les Batailles de Borgu au XVIIIe ”.                                                                                  Ghjuvan Filippu ANTOLINI Docteur en Études Corses Universita di Corsica Pasquale Paoli                                                         

                                                         

DIMANCHE 28 OCTOBRE - BARBAGHJU

09H00 : Départ du col de Teghjime, au Monument de la Libération de la Corse.            Una spassighjata nant’a a Serra, à la découverte des crêtes du massif dominant les communes de Barbaghju et de Patrimoniu.

Dans le cadre du 75e Anniversaire de la Libération de la Corse, « A strada di a memoria, des hommes et des lieux, septembre, octobre 43 » : Évocation de l’Itinéraire historique des combats de Teghjime. Avec Francois TOMASI accompagnateur en Montagne, le Bureau Montagne du Nebbiu et l’association USS-CORSICA en tenue d’époque (1943).

BARBAGHJU 

15H00 : BARBAGHJU SALLE DES FÊTES

-« Storia di memoria, les combats de Teghjime pour la Libération de la Corse en 1943 ».

Alain ALLEGRE association USS CORSICA.  

ÉGLISE SAN MARCELLU

18H00 : PARTAGE MUSICAL : « u sparte di i sapè », avec les ateliers et stages de pratique musicale du Festival et le Centre Aéré A Leia (Patrimoniu)

 

 

MERCREDI 31 OCTOBRE - MORSIGLIA                                                                        10H00 : MORSIGLIA - MAIRIE : Départ pour l’Itinéraire pédestre :                                                                                             - « Préhistoire du Cap Corse, le site archéologique (Néolithique) de A Guaita »                                                                                         Françoise LORENZI (Maitre de conférences à l’Université de Corse 2000).

Michel DELAUGÈRE Conservatoire du littoral.

Itinérance musicale avec A BRIGADA SAN MARTINU, Cédric MARTIN accordéon diatonique, Christophe TELLART cornemuse, vielle à roue                                                                 avec l’association Casa Mariani :                                                                                                             

-« Les jardins maraichers » de Guy BASTIANELLI maraicher Bio

-« Les techniques anciennes de la vigne dans l’histoire du Cap Corse ».                                                                               Caroline PAOLI CIAVALDINI historienne de l’Art.

 

JEUDI 1 NOVEMBRE - CENTURI                                                                                09H30 : RDV Parking du port Itinéraire Départ pour l’Itinéraire pédestre vers le hameau de Cannelle, ruelles et fontaine remarquable, visite du château Marcantoni à Stoppielle, la chapelle de la Trinité à Orche (XVIIIe) avec son retable classé (XVIe), retour vers le port par le sentier.

14H30 : CENTURI - MAIRIE                                                                                                            CONFÉRENCES :  

-«La peinture baroque en Corse ou l’expression artistique d’un espace méditerranéen au temps moderne»                                                                                                      Fréderique VALERY Docteur en Langues et Cultures Régionales - MCF Associé - Université de Corse - Section 73

-« CorSeaCare, une plateforme écocitoyenne en mouvement, une mission scientifique et pédagogique au service de la mer et de la biodiversité en Corse, ».

Association Mare Vivu.  

- Dédicace de Polaris le dernier album de Sandrine Luigi guitare  

18H30 : ÉGLISE SAN SILVESTRU :

Partage musical :

I scontri di u mare : musiques nomades entre Méditerranée et océans                                                                                                                  A BRIGADA SAN MARTINU, associu E CETERA, Cedric MARTIN et Christophe TELLART, A MORESCA , I Ballerini di a Penta, Jeremy BERTINI sopraniste,

Sandrine LUIGI guitare

VEGHJA CUN TUTTI


VENDREDI 2 NOVEMBRE - BARRETTALI

HAMEAU DE CHIESA - ÉGLISE SAN PANTALEONE                                                                                         09H30 : Départ pour l’itinéraire pédestre :                                                                           Descente dans la forêt vers le hameau de Stazzona, puis celui de Torra, la chapelle San Matteu. Remontée par le hameau de Brachelle.                                                                 Balade botanique avec Francesca DESIDERI, récolte de plantes sauvages.           HAMEAU DE CHIESA - CHAPELLE DE LA CUNFRATERNA SANTA CROCE                  12H30 : Dégustation de « a suppa cuvata » au chaudron préparée sur place par tous. Repas sur réservation (avant le 31 /10) au tel : 07 62 04 57 47.                                                                                                                               15H00 : CONFÉRENCE :                                                                                                                                                       -« Iconographie de la Semaine Sainte à travers le patrimoine des « sepolcri » de Corse La tenture du sepolcru (toile peinte du reposoir) de Barrettali ».                                                                                                  Elisabeth PARDON organiste, conférencière pour les associations: Renaissance de l’orgue Corse, Saladini et la montagne des orgues.                                                     Partage musical entre orgue et chantres, répertoires de la Semaine sainte et du temps de Pâques avec les artistes du festival.

SAMEDI 3 NOVEMBRE - BASTIA                                                                                    PALAIS DES GOUVERNEURS - MUSÉE                                                                                                                     10H00 : Visite de l’exposition temporaire : « Identità - les corses et les migrations du XVIe au XXIe siècle »                                                                                                                                                        11H30 : « Un renouveau de la tradition des orchestres à plectres à Bastia ».               Présentation d’œuvres inédites et de répertoires du Risorgimento Italien pour guitare et mandoline retrouvées dans le fonds de la Bibliothèque Patrimoniale Prèla ».                                                                                                   CORDE IN BASTIA ensemble de mandolines et guitares. Direction Sandrine LUIGI. Diplômée du CNSMDP, concertiste, enseignante au Conservatoire de Musique et de Danse Henri Tomasi à Bastia.                                   

14H30: CONFÉRENCES:                                                                                                     -« Andrea Doria, Monaco et la Corse »                                                                       Antoine-Marie GRAZIANI Professeur des Universités, Università di Corsica Pasquale Paoli, membre senior de l’Institut Universitaire de France                                                     

I scontri di u mare, musiques nomades de l’immigration entre méditerranée et océans :

Cedric Martin accordéon diatonique, Sandrine LUIGI guitare

-« Romances sépharades » Anne SCHLICK chant, nyckelharpa

CARAMUSA, KALAMUS.                                                                                         CATHÉDRALE SANTA MARIA                                                                                    17H30: CONCERT                                                                                                              « La musique d’orgue dans la cathédrale Sainte Marie au fil des siècles sur le plus grand orgue Serassi de France ».                                                                                               « La mémoire des castrats », airs baroques et lyriques                                                 Jeremy BERTINI Sopraniste

Michel COLIN orgue 

20H00 : Veghja au Cargo Place Vincetti en partenariat avec l’association Terra Brazil et le Consulat du Brésil en Corse (sur inscription auprès de VIACORSICA).

 

 

DIMANCHE 4 NOVEMBRE - SAN FIURENZU

CATHEDRALE ROMANE SANTA MARIA ASSUNTA                                                 09h30 : Accueil par A Cunfraterna di a Santa Croce                                                                                  - « La cathédrale Romane Santa Maria Assunta dans l’histoire ».

CITADELLE-CHAPELLE SANT’ANTONE

14H00 :                                                                                                                                       -« San Fiurenzu un paese in a cità » spassighjera bislingua.                                    Parcours de découverte bilingue corse-français autour de l’histoire et de l’architecture de la vieille ville.Visite de la citadelle.

CONFÉRENCES :

-« Les édifices religieux dans l’histoire de Saint Florent »

Guy MERIA historien

-« Saint Florent face à la Ligurie en Méditerranée. Rapporti storico-economici fra Ponente Ligure e Nebbio: spunti documentari ».                                                                            Gianni De MORO Historien, responsable du Fondo Rari della Biblioteca "L. Lagorio" di Imperia (LIGURIE)

-« Les savoirs de la mer. Le Golfe de Saint-Florent dans l’histoire de la Méditerrannée»

-« Un dialogue entre terre et mer : Les amers, Les Thalassonymes (E Signure) ».          Charles PINELLI association Les amis de l’Agriate

Ange LONGINOTTI, ancien pêcheur

Animation musicale avec la compagnie des regains et les artistes invités

 

LUNDI 5 NOVEMBRE - SISCU                                                                                      09H30 : RDV Église Romane Santa Catarina (XIIe-XVe s) route du Cap Corse.

09H30 : ECOLE COMMUNALE :

KALAMUS musique ancienne,.                                                      

14H00 : VILLA CASA RAMELLI

CONFÉRENCE : 

-« Le passé maritime du Cap Corse »                                                                                    -« Abbazie benedettine continentali (Liguria-Toscana) in rapporto con la Corsica ».

Gianni De MORO Historien, responsable du Fondo Rari della Biblioteca "L. Lagorio" di Imperia (LIGURIE)

Stella LACRIMINI guide conférencière

animation musicale : KALAMUS (musique ancienne), A BRIGADA SAN MARTINU.

 

MARDI 6 NOVEMBRE - BIGUGLIA :                                                                                                                        09H30 - 12H00 : Parcours en boucle à la découverte du site de l’église romane Sant’Andria vechja.                                                                                                 Évocation du Castellu, le village médiéval, les fontaines : a Funtana Vecchja - Funtana di a Martinella (éléments romans), le ruisseau de Bonmartinu, l’église paroissiale Sant’Andria. Un parcours patrimonial dans le village en compagnie de Lucille GANDOLFI  DE LA PIQUELIÈRE.                                                                            14H30 : ESPACE CULTUREL CHARLES ROCCHI. MÉDIATHÈQUE

CONFÉRENCES :

-« Biguglia : 1000 ans d’histoire, des seigneurs de Bagnaia à nos jours ».                   Lucille GANDOLFI DE LA PIQUELIERE Présidente de l’association Franciscorsa. KALAMUS musique médiévale, CARAMUSA                                                           Combats médiévaux avec la COMPAGNIE MÉDIÉVALE VINCENTELLO D’ISTRIA.

 

 

MERCREDI 7 BASTIA -

QUARTIERS SUD - LUPINU

En partenariat avec le Service BASTIA DEMUCRAZIA.                                           09H30 : LUPINU - A CASA DI A CITADINANZA- SQUARE NELSON MANDELA :

Itinéraire à la découverte de palmenti (fouloirs), puits, bassins, aires à blé, pagliaghji, four à chaux et carrières.

Avec Cesariu RAFFINI historien local, Jean Louis SANTINI associu C.E.S.I.T.

14H30 : CENTRU CULTURALE ALB’ORU-MEDIATHÈQUE BARBERINE DURIANI       

CONFÉRENCES :

-« l’Antulugia di a litteratura corsa » Éditions ALBIANA 2018

Presentazione dà l’autori : Julian MATTEI, Anghjulu Santu PIETRERA, Petru Santu MENOZZI

-« Messa è santi nustrali » Répertoire de traditions religieuses en Corse Éditions Le bord de l’eau 2018. Présentation de l’ouvrage par l’auteur Lisandru DE ZERBI.

Ghuvan Ghjiseppu Franchi  Écrivain, conteur

Ceccu RAFFALI                                                                                                        Présentation et initiation jeu de morra avec l’associu Corsica Morra.

Présentation de « Polaris », le nouvel album de Sandrine LUIGI guitariste.

Initiation aux danses traditionnelles de la Corse avec  A Moresca, I ballerini di a Penta

16H30 : PROVA D’ORCHESTRA - RÉPÉTITION PUBLIQUE                                     CORDE IN BASTIA  Ensemble de mandolines et guitares.                                                           Direction Sandrine LUIGI. Diplômée du CNSMDP, concertiste, Conservatoire de Musique et de Danse Henri Tomasi à Bastia.                                                                              

18H00 : PLACE PAPI en partenariat avec le BAR DE LA CITÉ

« Venite à chjachjarà cù noi » : Stonda in immersione linguistica cù u Serviziu LCC di a Cità di Bastia 

VEGHJA E STALVATOGHJI BASTIACCI :

Morra, canti, balli è soni, è cù i musicanti di u festivale : PRATICALINGUA, Corsica Morra, E Cetera, l’ensemble Tormis, associu A Moresca, I ballerini di a Penta

 

JEUDI 8 NOVEMBRE -  OMESSA

14H00 : « Fresques de Corse » Colloque International organisé par la Collectivité de Corse, la Direction des Affaires culturelles de Corse & le Centru Culturale San Martinu Corsica. Labellisé au titre de l’Année Européenne du Patrimoine culturel 2018.                                 

-« San Martinu in Omessa »

Christian ANDREANI Président du réseau Européen des Centres Culturels Saint Martin

-« L’église Sant’Andria d’Omessa, six siècles d’architecture en Corse », visite de l’église restaurée, de ses décors baroques et de sa fresque du XVème siècle.

Sébastien CELERI architecte du Patrimoine

-« La fresque renaissante découverte à l’église Saint-André d’Omessa (Haute-Corse) : Une œuvre inédite de Giovanni da Piamonte ».

Vincent SIMONET Conservateur en chef des Monuments historiques

-« Les évêques de la famille des caporaux d’Omessa au XVème siècle ».

Antoine FRANZINI Historien, Chercheur associé ACP, UPEM (Marne-la-Vallée).

-« Enjeux et pouvoirs sur les territoires en Corse. Naissance de trois communautés : A Casabianca, Corte, Omessa au XVIème siècle».

Antoine-Marie GRAZIANI Professeur des Universités, Università di Corsica Pasquale Paoli, membre senior de l’Institut Universitaire de France

« Évocation du contexte musical en Europe et en Corse du XVe au XVIIe siècle, de la Renaissance au Baroque » 

VOX ANGELI :

Battista ACQUAVIVA

Jeremy BERTINI sopraniste

Sandrine LUIGI guitare

Ensemble KALAMUS musique ancienne

CARAMUSA

-« Une histoire des vins doux en Corse »

Lea SIFREDI guide conférencière

Marie-Charlotte PINELLI vigneronne

Dégustation de muscat du Domaine Pinelli

(Casta - Santu Petru di Tenda)

 

VENDREDI 9 NOVEMBRE - PATRIMONIU                                                                                 MAISON DES VINS                                                                                       

10H30 : En partenariat avec l’O.D.A.R.C, Journée de promotion de « A Strada di i sensi / La Route des Sens et des gens Authentiques. Voyage au cœur de la Corse rurale ».                                                                                                              « U MARTINU » : Lancement de la campagne de promotion de « l’agnellu nustrale, agneau de lait » avec le Groupement Pastori Corsi, les Vignerons de Patrimoniu.         Dans l’expression linguistique corse existe un nom : U Martinu pour désigner l’agneau, ceci est unique en Europe sur le réseau des itinéraires culturels saint Martin. L’idée est de retrouver l’usage de ce nom pour mieux valoriser ce produit emblématique de l’agriculture et de l’élevage en Corse.            

Cérémonies commémoratives du centenaire de l’Armistice le 11 novembre 1918 :                                                                                                          ÉGLISE SAN MARTINU                                                                                                18H00 : CONCERT conté en corse, français, allemand                                                                                                  

-« U Lamentu d'Ors'Antò, la complainte d'Ours-Antoine, soldat corse dans la tourmente de la première guerre mondiale ».

LA COMPAGNIE DES REGAINS - CARAMUSA

-« Praying for change » « Beten für eine Veränderung » « Prier pour le changement » 

avec l’un des « fondateurs de la musique électronique contemporaine populaire ».                                                                                                              

Hans-Joachim ROEDELIUS voix, claviers, programmations numériques.                         MAISON DES VINS                                                                                                        20H30: CHJAM’È RISPONDI - VEGHJA in cantu cù tutti

 

 

 

 

 

SAMEDI 10 NOVEMBRE - PATRIMONIU

EGLISE SAN MARTINU 

15H00 : CONFÉRENCE :                                                                                                                                 -« Tracce e suggestioni Martiniane fra Liguria e Corsica ».                                                                                                                           Gianni DE MORO historien d’Imperia (Ligurie). 249° Priore dell'Unione dei Disciplinanti di San Pietro di Porto Maurizio (1599).

18H00 : Remise de la brique du dôme de la Basilique Saint Martin de Tours offerte par la ville de Tours. Accueil du tableau (XIXe) acquis par a cunfraternita San Martinu.

18H30 : Uffiziu di Vigilia chanté en polyphonie par A Cunfraternita San Martinu

19H15 : PARVIS: Le Feu, « U focu è a pricantula di san Martinu » évocation de l’abondance pour l’année : « a Divizia », « i lampioni » (lanternes confectionnées et portées par les enfants de l’école de Patrimoniu avec l’atelier U Vinu sacru).

MAISON DES VINS

20H00 : VEGHJA È BANCHETTU : « A suppa di san Martinu » : soupe traditionnelle. Veillée musicale avec chanteurs et musiciens.

 

 

 

DIMANCHE 11 NOVEMBRE - PATRIMONIU 

ÉGLISE SAN MARTINU

10H30 : Office chanté en polyphonie par les confréries venues de toute la Corse. Bénédiction du vin nouveau. Procession jusqu’au Théâtre de verdure.

THÉÂTRE DE VERDURE - MONUMENT AUX MORTS :

Commémorations du centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918 avec l’association USS-CORSICA en tenues d’époque.

Jumelage de la commune de PATRIMONIU avec la commune de BECTHOLSHEIM en RHÉNANIE- PALATINAT, RDA-RFA.                                                                                                       

13H00 : Mise en perce du tonneau de San Martinu. Intronisations dans la confrérie bachique.                                                                                          

 

.

 

 

 

 

29/10/2016

En rappel, l'article de Corsenetinfos sur le Festival d'automne de la ruralité

Je partage ici l'article de Corsenetinfos et les propos de Christian Andreani, le créateur du "Festival d'automne de la ruralité", autour des Chemins de Saint Martin:

http://www.corsenetinfos.corsica/Festival-d-automne-de-la...

 

 

Quant à moi, dans le cadre de ce festival, j'aurai le plaisir de  présenter l'orgue de Gaspard Domini à Barrettali, un bel exemple d'orgue de village, mercredi 2 novembre à partir de 14 h

photo Gasparo Domini.jpg

Gaspard Domini, la belle et modeste figure d'un excellent facteur d'orgue villageois, installé à Felicetu en Balagne, dans la deuxième moitié du XIX° siècle .

L'article de Corsenetinfos:

Festival d'automne de la ruralité : Une édition placée sous le signe du 1 700ème anniversaire de San Martinu

 

Rédigé par Nicole Mari le Mercredi 26 Octobre 2016 à 21:17 | Modifié le Jeudi 27 Octobre 2016 - 01:17

 

 

Rendez-vous incontournable de l'automne, u festivale d'autumnu di a ruralità, se tient du 27 octobre au 11 novembre, sur un territoire rural, chaque année, plus étendu. Pour sa 9éme édition, cet événement, axé sur la valorisation des patrimoines matériels et immatériels, propose sur 130 kilomètres, de l'extrême pointe du Cap Corse à l'Oriente, en passant par la Conca d'Oru, Bastia, le Golu et la Casinca, toute une série d'animations, de conférences, de visites guidées, d'itinéraires de découverte, de stages et concerts de musique du monde.... Une édition spéciale avec des innovations et des surprises sur fond de 1700ème anniversaire de la naissance de San Martinu et de l'ouverture officielle à Tours, le 4 juillet, jour de la Saint Martin d'été, de l'itinéraire culturel du Conseil de l'Europe, la Via Sancti Martini, dont le festival est, en Corse, la manifestation officielle et labellisée. Explications, pour Corse Net Infos, de Christian Andreani, président d'u Centru Culturale San Martinu Corsica.


Festival d'automne de la ruralité : Une édition placée sous le signe du 1 700ème anniversaire de San Martinu
- Pourquoi est-ce une édition spéciale ?
- C'est l'édition du 1700ème anniversaire de la naissance de Saint Martin de Tours, mais surtout de l'ouverture, le 4 juillet dernier à Tours, de l'itinéraire de la Via Sancti Martini qui traverse l'Europe sur 2800 kilomètres. A travers l'associu A Capella et U Centru culturale San Martinu Corsica, nous travaillons depuis 8 ans à la création de la partie corse de cet itinéraire. Ce festivale d'autumnu di a ruralità est la préfiguration des actions qui seront projetées dans l'expérimentation en Corse de « la bande verte et citoyenne » qui entoure l'itinéraire. Ces actions seront menées toute l'année sur l'ensemble des territoires de l'île, identifiés, après un travail d'expertise, comme porteurs de patrimoine martinien. Ce festival est original, c'est une sorte de laboratoire et l'une des manifestations les plus performantes produites, actuellement, sur l'Itinéraire culturel européen. L'idée est de valoriser et de redynamiser les territoires ruraux à travers la création d’A Via San Martinu.

- Quelles sont les nouveautés, cette année ?
- La première nouveauté, c'est, d'abord, la formidable dynamique qui se met en place autour du projet. Le festival couvre beaucoup plus de territoires avec une participation beaucoup plus importante des gens et des communes. Le projet d'itinéraire se structure de plus en plus avec l'extension de relais locaux et d'une offre qui provient des territoires eux-mêmes. Mon travail est de structurer ces offres sur tous les territoires. Ensuite, la durée du festival s'allonge : elle passe de dix à quinze jours, c'est dire son impact et son succès dans des territoires souvent oubliés en dehors des périodes estivales.

- Quels nouveaux lieux investissez-vous ?
- Nous intervenons, cette année, sur une quinzaine de communes en poursuivant notre percée vers le Sud. Nous sommes partis, il y a huit ans, de Patrimoniu pour progressivement rayonner dans la région de la Conca d'Oru, du Cap, du grand Bastia et du Golu. Cette année, nous investissons la Plaine Orientale, des villages de Piémont en Casinca et dans l'Oriente, tels que U Viscuvatu, Aleria, Canale di Verde et Linguizetta. De nombreuses communes possèdent en zone de Piémont des villages qui ont des correspondances en plaine. C'est le cas, par exemple, d’uViscuvatu, de Biguglia ou de Lucciana. La grande difficulté pour ces communes est de faire exister ces villages dans une interaction entre les territoires côtiers et les territoires de l'intérieur et de fixer la population dans la microrégion. Du côté du Cap Corse, nous ajoutons trois nouvelles communes : Meria, Barrettali et Morsiglia.

Christian Andreani, président d'u Centru Culturale San Martinu Corsica.
Christian Andreani, président d'u Centru Culturale San Martinu Corsica.
- Quelles activités nouvelles proposez-vous ?
- Les activités nouvelles sont les nouveaux lieux que nous faisons découvrir. Nous travaillons à valoriser l'existant. Depuis quelques années, nous commençons à appréhender l'ampleur du patrimoine martinien en Corse. Nous avons identifié sur le territoire, grâce à un travail d’étude, des œuvres d'art remarquables évoquant San Martinu, des peintures, des lieux, des bâtiments... Ne serait-ce qu’à Bastia qui possède un patrimoine martinien unique en Europe ! Les sites d’Aleria et de Lucciana sont liés à l’évocation de la Rome antique et aux premiers temps de la christianisation. De nombreux villages recèlent de trésors datant du baroque. Pendant toute la durée du festival, des guides conférenciers, des spécialistes tels que des historiens, des géographes, des géologues, des anthropologues et des ethnologues, viendront balayer les champs de la connaissance, définir tel édifice, le replacer dans le temps et dans l’espace, et le mettre en miroir avec la Ligurie et la Toscane avec qui nous partageons une histoire commune depuis l’Antiquité.

- Le festival sera présent à Bastia pour la 3ème année consécutive, mais, cette fois-ci, de manière plus particulière. Laquelle ?
- Nous intervenons, cette année, dans le contexte de l’exposition Corsica Genovese qui est exceptionnelle. Les liens entre Gênes, Bastia et San Martinu sont nombreux. Un exemple, l’hôpital de Gênes s’appelle San Martino. Simon Boccanegra, le premier doge de Gênes, a son palazzo dans l’hôpital San Martino, il envoie son frère Giovanni comme premier gouverneur de la Corse. Giovanni habite Biguglia, qui est la capitale de la Corse génoise, avant la création de la ville génoise à Bastia. Gênes, c’est aussi la Riviera ligure où a séjourné San Martinu au 4ème siècle. Savone a envoyé à Ajaccio la Madone de la Miséricorde. Partout, dans ce contexte, on trouve des traces de San Martinu. C’est pour cela que nous faisons de nombreuses actions, de Centuri jusqu’à Biguglia dont le lien avec Bastia est important et s’affirme de plus en plus.

- La journée de Centuri est assez inédite. Pouvez-vous expliquer ?
- La nouveauté, cette année, est une journée avec le Comité Régional des pêches pour aborder la thématique de la navigation entre les îlots ligures, toscans et corses. Centuri, qui est situé en face de la Ligurie, était une porte d’entrée vers la Corse. Parler de la mer, c’est parler d’une histoire commune entre la Ligurie et la Corse qui partagent des techniques de pêche et des manières culturellement très proches de consommer et de cuisiner les poissons. Avec le Comité des pêches, qui a mis en place le Pescaturismu, c’est-à-dire la valorisation de la pêche côtière, ce sera, aussi, l’occasion d’évoquer, dans le cadre du développement de la Via San Martinu, les problématiques de la mer et de la pêche aujourd’hui. On retombe toujours sur san Martinu qui a séjourné trois ou quatre ans à partir de l’an 357 sur l’île Gallinaria près d’Albenga, qui ne sont qu’à quelques miles nautiques de Centuri. Toutes ces constantes historiques prouvent que les territoires étaient liés entre eux depuis 1700 ans. Nous proposons de le découvrir avec, également, dans la même journée, le Conservatoire du littoral et une conférence de l’historien Antoine-Marie Graziani.

- Une journée est prévue, pour la première fois, à U Viscuvatu. Qu’y a-t-il d’intéressant ?
- U Viscuvatu est le cadre important d’un autre contexte du patrimoine martinien. Celui, comme à Canale di Verdi, des Seigneurs Cortinchi, dont l’énorme fief s’étendait de la région d’Aleria jusqu’à Bastia et même à Patrimoniu. Ces seigneurs féodaux très puissants, venus de Cortone en Toscane, dominent la Corse du Moyen âge, commandent des œuvres d’art et se font élire le jour di a San Martinu, le 11 novembre, parce que San Martinu est une figure emblématique du monde chrétien et le saint choisi par Charlemagne. U Viscuvatu a été créée par un Cortinchi, Opizzo Pernice, et l’endroit s’appelle u Belfiuritu parce qu’U Viscuvatu domine une plaine fertile, la Casinca. On revient toujours à cette notion de prospérité agraire. Ces territoires avaient une grande production agraire et on se servait de l’image de San Martinu pour les sacraliser et les protéger. C’est pour cela que l’église d’U Viscuvatu s’appelle, comme l’église de Patrimoniu, San Martinu. Elle recèle des trésors martiniens : des tableaux, des statues, une statuaire lombarde exceptionnelle sur un tabernacle en marbre, mais aussi un bâti exceptionnel… U Viscuvatu était en lien avec a Canonica.
- Qu’est-ce qui vous a poussé à investir l’Oriente et la Pieve di Verde?
- C’est, également, une première, pour nous. Et l’occasion d’évoquer une grande région de la Corse, une région agraire dans le contexte d’Aleria, grande métropole des civilisations grecques, étrusques et romaines. Pour projeter l’itinéraire A Via San Martinu, tout un travail d’inventaire est à faire. Nous avons commencé des recherches à Aleria et Canale di Verde, nous avons trouvé des toponymes à partir desquels nous pourrons fouiller. Avec notre réseau d’informateurs et d’archéologues, nous essayons d’avoir une meilleure connaissance du territoire, comme nous l’avons fait à Bastia. Nous progressons pas à pas sur l’île en fonction du patrimoine martinien que nous découvrons ou qu’on nous signale et, bien sûr, de l’envie des communes d’adhérer à ce projet de développement. Nous avons, déjà, noué des contacts très fructueux dans l’Extrême-Sud, notamment dans la région de Porto-Vecchio. Ce sera pour une autre édition !

Propos recueillis par Nicole Mari.

Festival d'automne de la ruralité : Une édition placée sous le signe du 1 700ème anniversaire de San Martinu
Lien : http://www.festivaledautunnudiaruralita.com/

20/10/2016

festivale d'autunnu di a ruralità

Festivale d'autunnu di a ruralità

Le festival d'automne de la ruralité

Affiche-net-768x1106.jpg

Programme-verso-768x1076.jpg

http://www.festivaledautunnudiaruralita.com/