Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/10/2015

Un bas-relief archaïque à Gavignano: ouille, quelle histoire!

En Castagniccia, au hameau de Borgo, à  Gavignanu:

 

Gavignano bas-relief.jpg

 

"... une archivolte sculptée de façon archaïque orne une fenêtre d'une maison du village. Elle provient peut-être de San Pantaleone. On y reconnait en particulier, deux petits personnages cachant leur sexe (Adam et Eve?), un pain rond, un poisson, une cordelière."

(Geneviève Moracchini-Mazel, Les églises romanes de Corse, p. 295)

[ Rappelons que la chapelle aux belle fresques de San Pantaleone de Gavignano n'est pas très éloignée du village . Cela dit il existait d'autres chapelles sur le territoire de Gavignano: San Cervone, du côté du hameau de Pieditermini , ou San Salvadore, du côté du hameau de Pietragrossa ].

 Je les avais vu il y fort longtemps. Hier, je les ai recherchés et les ai retrouvés ... 

Reprenons les faits, tels que nous les raconte la Genèse (3):

Le Serpent était le plus tortueux de tous les animaux des champs que Yahvé Dieu avait faits. Il dit à la femme : "Alors,  Dieu a dit : Vous ne mangerez pas de tous les fruits du jardin?" La femme répondit au Serpent :- Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin.  Mais  du fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n'en mangerez pas, vous n'y toucherez pas, sous peine de mort. Le Serpent répliqua à la femme : " Pas du tout ! Vous ne mourrez pas ! Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront et vous serez comme des dieux, qui connaissent le bien et le mal." La femme vit que l'arbre était bon à manger et séduisant à voir, et qu'il était, cet arbre, désirable pou acquérir l'entendement. Elle prit de son fruit et mangea. Elle en donna aussi à son mari qui était avec elle, et il mangea. Aussitôt, leurs yeux à tous deux s'ouvrirent et ils connurent qu'ils étaient nus; ils cousirent des feuilles de figuier et se firent des pagnes." Gavignano Adam et Eve.jpgVa pour Adam et Eve aux larges hanches! Eve, qui a toujours un petit temps d'avance sur son compagnon - il en est encore à tendre le bras vers l'arbre de la connaissance, je suppose - , Eve, donc, semble soit se livrer à une vérification anatomique, soit cacher son sexe et celui d'Adam: en cet instant, elle a découvert la différence sans en comprendre la nécessité,  mais n'a pas encore non plus imaginé l'usage des feuilles du figuier tout proche. L'humanité balbutie.

 

l'arbre et la croix.jpg

 

 Aregno: l'arbre de la connaissance et la croix

De là à penser que l'arbre de la connaissance est un figuier, il n'y a qu'un pas que pour ma part je franchis volontiers, figue oblige. Donc ici, c'est bien un figuier, chargé de figues délicieuses et opportunément débarrassé de ses feuilles urticantes.

 L'histoire des feuilles de figuiers m'a toujours intriguée : je ne sais si vous avez jamais pratiqué la feuille de figuier, ce que je vous déconseille, mais je puis imaginer sans peine nos deux pauvres parents sans malice, perdant leur innocence, découvrant leur nudité dissemblable et, dans la foulée,  prenant leur première et cuisante leçon de choses, les reins ceints de leur tout nouveau pagne en feuilles de figuiers, faisant l'expérience de la modernité et du latex figueux brûlant leur intimité .  

Dieu merci l'humanité a fait quelques progrès depuis, proclament les plus optimistes.

Mais sont-ce bien Adam et Eve ? On aurait pu, en d'autres temps, y voir tout autre chose, par exemple quelque gaillarde enseigne ... Je vous laisse juges des intentions du sculpteur de cette époque romane archaïque. A chacun son interprétation. 

Toujours est-il que ces sculptures (autour du XI° s ?) ont été réemployées  au-dessus d'une ouverture d'une maison ancienne du village (XVI° s.).   " La tradition orale rapporte qu'il s'agirait d'une des anciennes habitations des ancêtres de la famille Matra " ( in Pieve di Rustinu, de Toussaint Quilici et Jean-Pierre Mannoni, p. 701)

 

 

 

15/05/2015

Entre Cambia et Corte, la Montagne des Orgues lundi 18 mai 2015

Le prochain parcours de la Montagne des Orgues:

LUNDI 18 MAI 2015

une journée en CASTAGNICCIA, GHJUVELLINA et CORTENAIS

 

 

cambia,san quilico,san chirgu,piedigrisgiu,castiglione,corte

(Sainte Julitte à San Chirgu de Cambia)

 

Accueil à 9 h sur le parking du Super-U de Ponte Leccia,

puis découverte de Cambia et des fresques de la chapelle San Chirgu et du monde préhistorique de cette région avec le menhir ("stantara") de Santa Maria

480325_4466321654995_1301056415_n.jpg

et la "Petra Frisgiata" (gravures rupestres), puis Piedigriggio (et son petit orgue anonyme), Castiglione, Corte : la route sinue hors des grands axes routiers sous les Aiguilles de Rundinaghja,

480388_4466379056430_443876038_n.jpg

une région de montagne âpre, minérale, où l’on découvrira la vitalité de ses villages accrochés au rocher et ses petites églises aux décors naïfs qui n’engendrent pas la mélancolie ! Notons que l’orgue historique ( J.C. Werle 1760 ) de l’église paroissiale de l’Annunziata de Corte est l’un des plus beaux de Corse.

 

cambia,san quilico,san chirgu,piedigrisgiu,castiglione,corte

 

La journée se termine sur le mélancolique site préroman de San Giovanni : où la légende croise l’histoire …

Renseignements et réservations : 04 95 61 34 85 / 06 17 94 70 72

e mail : elizabethpardon@orange.fr

www.montagnedesorgues.com/  

 

625629_4466336415364_1564158150_n.jpg

à bientôt!

30/11/2014

une bannière de la Mort pour clore ce mois de novembre 2014

Pour clore ce mois de novembre ouvert avec les Morts,

et ouvrir celui de l'attente,

cette belle bannière de confrérie 

dédiée aux Âmes du Purgatoire,

dans une petite église de Castagniccia

bannière verso  a Falcina copie.jpg

d'un côté, a Falcina,

drapée dans son suaire,

élégante et digne

telle mon arrière-grand-mère devant l'objectif du photographe,  

consciente de son universel sacerdoce

la Mort pose 

 

bannière Âmes du Purgatoire.recto jpg copie.jpg

de l'autre côté,

dans un paysage montagneux

les Âmes du Purgatoire s'ébattent dans les flammes :

l'endroit est fort fréquenté

comme nos plages au mois d'août

 

bannière  Purgatoire.détail.jpg

au centre,

un ange gardien se charge d'accompagner vers le ciel

une âme nettoyée de ses péchés par le feu du Purgatoire 

restituée à sa pureté originelle :

là-haut l'accueillent les anges

et le groupe de la Vierge et de l'Enfant

qui lui tend le scapulaire salvateur

patience ! 800.000, 900.000 ans dit-on ...

 il y a de l'espoir!

20/09/2013

La Montagne des orgues, les 23 et 28 septembre 2013

 

L’association Saladini propose

« LA MONTAGNE DES  ORGUES »

Des parcours initiatiques et festifs pour rencontrer la Corse autrement, vous immerger dans ses paysages et ses communautés, découvrir son histoire,  son  patrimoine, ses traditions rurales : des clefs pour vous ouvrir les églises, vous faire comprendre leur sens caché et entendre leurs orgues historiques que l’on vous joue…


 

LUNDI 23 SEPTEMBRE 2013

une journée en CASTAGNICCIA, GHJUVELLINA et CORTENAIS

 

 

Accueil à 9 h sur le parking du Super-U de Ponte Leccia :

 

39a.jpg

à San Chirgu


le matin sera consacré à la découverte des deux chapelles romanes de Cambia,  des fresques de San Chirgu  et du monde préhistorique de cette région avec le menhir de Santa Maria et de la "Petra Frisgiata" (gravures rupestres).

Puis Pedigrisgiu (et son petit orgue anonyme), Castiglione – sous les Aiguilles de Rundinagja , et enfin Corte. Décidément, l’orgue historique (J.C. Werle, 1760) de l’église paroissiale de l’Annunziata de Corte est l’un des plus beaux de Corse … La journée se termine sur le mélancolique site préroman de San Giovanni : où la légende d’Ugo Colonna croisera l’histoire …

 

SAMEDI 28 SEPTEMBRE

une journée en CASTAGNICCIA

 

Accueil à Ponte Novu, à 9h, sur le parking de la poste. Découverte des fresques de la chapelle San Tumasgiu à Castellu di Rustinu, du site archéologique de Santa Maria di Rescamone à Valle di Rustinu, puis des églises baroques de Piedicroce (Saint Pierre et Saint Paul, et son orgue historique, le plus ancien de Corse, Spinola 1619), Verdèse (église saint Sébastien et son orgue Agati-Tronci de 1896),  La Porta (église saint Jean Baptiste et son petit orgue Maracci de 1780) …

 

Piedicroce église ensemble côté orgue.jpg

à Piedicroce

 

             

Renseignements et réservations au :

04 95 61 34 85 / 06 17 94 70 72

e mail : elizabethpardon@orange.fr

Site :www.lamontagnedesorgues.com/


 

Ces journées reposent sur le bénévolat : les fonds récoltés lors de ces parcours, recommandés par de nombreux guides  ( le Routard, Guide Bleu, Geo Guide, Guide Michelin, Petit Fûté, Ballado, Guide Arthaud etc…) contribuent à la restauration et à la valorisation du patrimoine.