Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2015

Sittimane Santa: a Schjudazione di Munticellu

 

A SCHJUDAZIONE

Vendredi Saint à Munticellu

3 avril à 15 h :

le vendredi 3 avril, la Cunfraterna San Carlu Borromeu di Munticellu va renouer avec une célébration très ancienne du Vendredi Saint en représentant à l'oratoire San Carlu  la Schjudazione (le " déclouement ") , la Déposition de Croix et la Déploration du Christ gisant en son sepolcru: dans la tradition de Munticellu, un partage théâtralisé de la Passion du Christ .

 

 

On le sait, toute la Corse s'apprête à vivre la Settima Santa à travers Via Crucis, Cerca, Granitula, e Tenebre ...  A Munticellu, cette célébration si particulière du Vendredi Saint  n'avait plus été partagée depuis plus de quatre-vingts ans mais elle marquait encore la mémoire des plus anciens du village, l'inscrivant d'une façon dramatique dans la ferveur  de la Semaine Sainte . C'est la renaissance de la jeune Cunfraterna San Carlu Borromeu  qui a permis ce travail de mémoire, les plus jeunes sollicitant les souvenirs des plus vieux, des souvenirs encore imprégnés  d'émotion et qui racontaient un monde désormais révolu où la religiosité de toute une communauté s'exprimait naturellement à travers son patrimoine : en témoignent les quatorze stations de la Via Crucis, le Christ du sepolcru avec sa croix immense, et l'évocation de l'intense piété qui habitaient les fidèles, les faisant traverser l'oratoire à genoux le Vendredi Saint ... 

10- Monticello le Christ dans son catalettu copie.jpg  le Christ de la Passion gisant sur son catalettu  (banc d'exposition des morts)

Tout est parti de la volonté des confrères de veiller sur ce patrimoine de la confrérie San Carlu ( XVII°s.),  en commençant par la restauration de cet extraordinaire Christ en bois polychrome, aux bras articulés - lui aussi du XVII° s. et qui dormait en assez mauvais état dans son logement étroit : il fait partie de ce patrimoine "éphémère", conçu pour l'usage exclusif de la Semaine Sainte et  que l'on ne présente qu'à ce moment, tout comme les étonnants décors et personnages peints des sepolcri monumentaux que l'on peut encore voir dans quelques villages de Corse :

 

le Christ dans son catalettu copie.jpg

Une restauration confiée au restaurateur d'œuvres d'art Renato Boi  qui a su, après consolidation, restituer toute sa présence et sa beauté à ce Christ gisant ...

Il  témoigne d'un rituel propre au village le jour du Vendredi Saint, où se joue la dramaturgie du Christ mourant sur sa Croix , puis, décloué, pleuré par la Vierge et les Saintes Femmes, enfin déposé dans son sepolcru  .

Un rituel qui trouve de nombreux échos dans l'iconographie de la Semaine Sainte en Corse ...

 

Brando Poretto sepolcru Déposition Brunetti  copie.jpg

la Déposition, élément du sepolcru de Mausoleu Brando ( Luiggi Brunetti)

 

Déposition de croix (2) copie.jpg

la Déposition - Chemin de croix de Munticellu, du même Luiggi Brunetti ,1849

 

a schjudazione,monticello

La Déploration du Christ,

élément du grand sepolcru de San Damianu (Castagniccia),

peint par Giacomo Grandi.

Les confrères chanteront à cette occasion le Stabat Mater:

"Cujus animam gementem

Contristatam et dolentem

Pertransivit gladius

et le peuple reprendra en chœur le refrain:

"Santa Madre questo fate che les piage dell Signore siano impresse nell moi cuore"

 

 

a schjudazione,monticello

 

 la Déploration de la Vierge,

élément du grand sepolcru de Ficaghja (Francescu Carli)

A côté du groupe Mère et Fils, gisent au sol la couronne d'épine et les clous, qui auront été présentés à la Vierge au cours de la Schjudazione, et ce sera l'occasion, pour les femmes,  de chanter pour la première fois le "Pianto della Madonna", un long poème (1855) du célèbre  Filippo Parodi (l'auteur de la Lira Sacra) et "mis en voix" pour le Vendredi Saint à Munticellu :

"Caro Figlio, ahimè qual sorte!

Sei traffitto e tutte esangue,

Fu spietato più d'un angue

Chi ti diè si cruda morte" 

art sacrés,sepolcri peints de corse,semaine sainte en corse,passion st matthieu bach,maureen forester

Le très ancien Christ du sepolcru de Felicetu présenté lors du Vendredi Saint

Une dramaturgie tendue par les chants (dont l'omni-présent Perdono mio Dio) et les textes illustrant et méditant la Passion, et soutenus par la mise en scène dramatique du Christ crucifié sur cette immense croix conçue pour cet espace . Dans le chœur, devant le maître-autel, une profonde cavité attend depuis des siècles que se joue le drame:

 

cavité pour la croix.jpg

C'est là qu'il faudra dresser la lourde croix

mise en croix 1 copie.jpg

chargée du Christ:

un enjeu qui ne laisse personne indifférent, car la manipulation de ce Christ restauré et fragile, à taille humaine, reste très délicate . Mais tout le monde ici veut être à la hauteur des anciens : s'ils ont pu le faire, nous le ferons aussi!

 

mise en croix 2.jpg

C'est le moment de vérité:

le patrimoine à l'épreuve de son usage...

 

crucifixion ensemble blog.jpgVoilà qui me rappelle fortement cette mise en croix peinte sur le grand sepolcru de Castellu di Rustinu

mise en place 1.jpg

le Christ en croix.jpg

Vendredi les fidèles sont invités à vivre la Schjudazione de Munticellu en commémoration de la Passion du Christ, qui sera suivie de la procession dans le village et de la traditionnelle Granitula . Un office du Vendredi Saint certes spectaculaire, mais surtout pas un spectacle. Les confrères se seront chargés ici d'une double mission : partager avec tous ceux qui le désirent une véritable méditation sur la Passion, en renouant avec la tradition ancienne de leur village, et redonner en chantant et priant  sens et vie à leur patrimoine. Merci à tous de leur engagement (et toutes les bonnes volontés qui ont permis cette renaissance !) ,  ainsi qu'aux  "femmes de Jérusalem" qui seront à leurs côtés pour pleurer avec la Santa Madre le Christ mort ... Il s'agit ici, pour l'assemblée qui assistera à la Schjudazione, d'entrer dans la com-passion: les évènements dramatiques qui se déroulent  jour après jour dans le monde suffisent à nourrir notre empathie - que l'on soit croyant ou non- et nous souhaitons que la Schjudazione de Munticello  soit un moment privilégié,  où chacun dépose à la porte ses encombrants,  minuscules et mortifères problèmes quotidiens pour partager simplement cet instant de grâce.  

 

le petit Christ.jpg

A retrouver, ce diaporama des Sepolcri de Corse:

http://www.kizoa.fr/Montage-Photo/d2428610kP150780603o1l1... 

 

 

 

 

 

 

02/08/2013

Isule Maestre à Speluncatu, samedi 3 Août

 

SPELUNCATU

ISULE MAESTRE (8e édition) 

Amitié Corse-Sardaigne

SAMEDI 3 AOÛT

 
   

15h : Conférence-diaporama sur la scénographie de la Semaine Sainte  en Corse: le patrimoine populaire des Chemins de Croix et des Sepolcri par Elisabeth Pardon accompagnée des chants de confrères de Balagne

 

16h : Présentation de la Semaine Sainte en Sardaigne par Gianpero Milia

 

17h : Animation musicale pour les enfants, piazza Santa-Croce

 

21h : Concert en l'église Santa-Maria-Assunta du groupe corse U Fiatu Muntese et du groupe sarde Tenor Monte Senes d'Irgoli

 

Billetterie pour le concert sur place ou à l'office de tourisme de L'Ile Rousse

19/05/2013

l'exposition des Cartelami à Gênes: du 11 Mai au 25 Août 2013

Prélude:

où San Damianu en Castagniccia s'invite au Palazzu Ducale de Gênes ...

San Damianu photo Paularella.jpg

San Damianu, dans son environnement  - photo de Paularella

San Damianu.jpg

l'église

St Côme ou Damien.jpg

et ses saints Côme et Damien.

paysage Castagniccia.jpg

Ces dignes saints tutélaires de cette - aujourd'hui - paisible région de Castagniccia,

ont fait un étrange voyage à Gênes

Gênes 1.jpg

cherchant leur chemin dans les airs au-dessus de la ville tentaculaire

P1000594 copy.jpg

avec son port,

P1000596 copy.jpg

la multitude de ses palais,

P1000597 copy.jpg

et leurs jardins bien ordonnés,

 

P1000595 copy.jpg

ses immeubles hauts à l'assaut des collines,

P1000599 copy.jpg

ses innombrables coupoles, ses clochers émergeant entre les terrasses en quête de lumière,

P1000598 copy.jpg

faisant en vol d'étranges rencontres, tels ces deux molosses immobiles sur leur cabanon entre deux cordes à linge, , bref,

 

j'imagine mes bons Saints Côme et Damien quelque peu dépaysés,

dans la rue.jpg

atterrissant après un long périple au hasard dans l'une de ces innombrables rues étroites de Gênes  et demandant leur chemin:

St Côme ou St Damien.jpg

" S'il vous plait, pour aller au Palazzu Ducale?"

Fruits et légumes.jpg

 et admirant d'un oeïl  connaisseur l'abondance divine ...

Gesu façade.jpg

- je les imagine toujours, presque arrivés à destination, décidant d'entrer dans l'église du Gesu,

Gesu intérieur coupole.jpg

et, complètement enivrés par tant d'ors , virevoltant dans les airs,

Gesu silhouettes.jpg

à la rencontre des saints confrères

Gesu- St Matthieu.jpg

et des anges  - saluant au passage Saint Matthieu :

 

San Damianu maitre-autel.jpg

(le maître-autel de San Damianu)

  ... et se disant : "bien sûr, c'est bien plus grand et plus riche qu'à San Damianu, mais à la maison c'est plus intime" ...

 

Place de Ferrari.jpg

 ... maintenant allons Place de Ferrari, voir le Palazzu Ducale et cette fameuse exposition des  Cartelami dont on voit les affiches partout en ville et pour laquelle nous avons fait ce voyage ...


Palazzu ducale cartelami et marché.jpg

 L'imposant Palazzu  accueille cette exposition qui nous fait honneur, à San Damianu, et à toute la Corse:

"Il Gran Teatro dei CARTELAMI, scenografie tra mistero e meraviglia " ...

Nous y avons rendez-vous avec notre sepolcru de San Damianu,

un homme heureux.jpg

et avec un homme heureux: Michel-Edouard Nigaglioni, grâce à qui notre sepolcru a pu être sauvé. Tout impressionné de le voir exposé parmi tant de chef-d'oeuvres, dans un lieu aussi prestigieux, pensez donc, San Damianu au Palazzu Ducale, belle revanche sur l'histoire!

San Damianu et les génois.jpg

Disons-le tout de suite, notre sepolcru ne démérite pas et n'a rien à envier à ses confrères : même les Génois n'en reviennent pas ...

San Damianu découverte.jpg

Il faut dire que Giacomo Grandi,  le peintre milano-corse (Milan vers 1715 - Borgo 1772), réalise là en 1758 un ensemble magnifique  pour la petite communauté de San Damianu. Restauré  par la "Scuola Regionale per la valorizzazione dei beni cultirali" - ENAIP Lombardia - Botticina (Brescia)

San Damianu Jugement de Pilate.jpg

(le Jugement de Pilate aux côtés de sa femme Procula)

Courez, si vous le pouvez, voir cette exposition dans les appartements du Palazzu Ducale, elle dégage une intense émotion populaire qu'il faut redécouvrir et faire connaître: un patrimoine "éphémère", car uniquement exposé lors de la Semaine Sainte, qu'il soit signé ou anonyme, du plus modeste au plus monumental, et qui ne peut se comprendre sans l'environnement humain des communautés qui l'a fait naître. La Corse, en ce domaine, même si seul le sepolcru de San Damianu est exposé à Gênes. tient une place importante dans cet "Arc latin ",

 

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

tel qu'il apparait dans le livre publié en 2009, actes des premières Rencontres Méditerranéennes sur les décors de la Semaine Sainte :

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia²


Le théâtre de la Passion dans l'aire méditerranéenne en ces quelques images, prises lors de l'inauguration ... mais rien ne vaut le choc de la visite!

1-3 Pittore ligure-nizzardo.jpg

Pour la scénographie de l'exposition, l'on a disposé des éléments parfois d'origines variées pour faciliter l'appréhension d'un tout: ici, ces silhouettes en bois découpé à taille humaine, i cartelami, proviennent de la chapelle du Saint Sépulcre des Pénitents Bleus de Nice (fin XVIII), début XIX° s.).

Christ Zonca- Sanremo.jpg

Elles accompagnent un Christ mort en bois polychrome de 1911: oeuvre de Cesare Zonca (Treviolo 1857 - Bergamo 1935) pour l'église  du Sacré Coeur de Jésus à Sanremo (Imperia).

 

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

à comparer avec cet admirable  Christ mort, présenté à la dévotion des gens de Feliceto (Balagne) pendant la Semaine Sainte, en bois polychrome -anonyme, fin XVI° s.


Déposition Castelnuovo Magra.jpg

Ici, les sept figures de cette Déposition ont été peintes à l'huile sur des silhouettes découpées dans le métal - Castelnuovo Magra (la Spezia), Oratoire Nostra Signora Assunta début XIX°s.

III-2 Christ mort carton pâte -Imperia Porto Maurizio XVII°s.jpg

Le Christ mort, lui, a été fait en " cartapesta " ( carton pâte), au XVII° siècle - Imperia Porto Maurizio.

                                                

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

Deux confrères pénitents, huile sur métal, Nice, chapelle Sainte Croix (mi XIX°), entourant le Christ peint par Eugenio Ardoino en 1886 - huile sur toile collée sur bois.

                                

Flagellation ligure XVIII° Sassello.jpg

Flagellation, huile sur bois - Sasello (Savona) - Peintre ligure

 

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

Groupe de la Flagellation - Cosio d'Arroscia (Imperia) -église san Pietro

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

A Bastia, cette année pour le Jeudi Saint, dans l'oratoire de la Conception, le groupe des silhouettes empruntées à l'oratoire Saint Charles

 

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

(détail)


gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

(détail)

Retour à l'exposition:

ces deux très belles Dépositions


Déposition Domenico Torrielli- Sassello - XVIII°.jpg

Déposition de Domenico Torrielli - huile sur bois - Sassello (Savona), oratoire de San Roccu.

 

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

et celle de Tommaso (1739-1821) et Maurizio (1737- 1819)  Carrega (Porto Maurizio)

 

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

Un thème dont on retrouve un écho savoureux et populaire dans nos petits chemins de croix de Corse, comme ici à Vallica, peint par Giacomo Grandi en 1757



gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia


L'immense "sepolcro istoriato" de Giuseppe Musso ( 1806-1866) pour l'église San Matteo de Laigueglia ( Savona).

Sepolcro Istoriato.jpg

 Un ensemble monumental et grandiose dans un univers végétal très exotique

 

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

pour accueillir la Déploration du Christ

 

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

Déploration ici exprimée dans le modeste sepolcru de Castiglione, en Corse, 19°s.


Fontpédrouse Monument du Jeudi Saint.jpg

 Fontpédrouse, église Sainte Marie de Prats-Balaguer, dans les Pyrénées Orientales: un charme fleuri pour ce petit Monument,

soldat de Prats Balaguer.jpg
gardé par deux farouches soldats empannachés et abrutis

 

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

... une constante dans nos sepolcri: ici l'un des deux gardes du sepolcru de Castiglione ...


le tabernacle du Jeudi Saint - Fontpédrouse.jpg

ces soldats qui veillent sur le reposoir du Jeudi Saint : dans son tabernacle le saint Sacrement pour la communion lors de l'office du lendemain, le Vendredi Saint (Fontpédrouse).

Tabernacle 'a tempietto'.jpg

Autre tabernacle "a tempietto" du Jeudi saint, celui de Villanova d'Albenga (Savone)

le tabernacle blog.jpg

Parenthèse insulaire:

Il a un petit air de famille avec celui de Santa Lucia di Mercurio, dans la chapelle latérale dont l'autel abrite ce sepolcru de stuc (XVIII°):

Sta Lucia di Mercurio sepolcru autel blog.jpg

l'ensemble de la Déploration du Christ, à Santa Lucia di Mercurio: chapelle du reposoir du saint Sacrement et du Christ mort, pour un même message.

 

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

Elle fait l'objet de l'installation du sepolcru peint par Francescu Carli (XVIII°s.) lors de la Semaine Sainte.

Revenons à l'exposition:

 

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

Reposoir eucharistique - mi 18° s - Bottega dei Carrega,

veillé par la Vierge et Marie-Madeleine, silhouettes peintes -fin 19°s. -  par un artiste niçois - Sospel, chapelle de la Sainte Croix.

 

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

J'ai été très intéressée par ce message polysémique : le reposoir eucharistique n'est plus un simple tabernacle dédié à recevoir la réserve eucharistique du Jeudi Saint, mais il devient un sarcophage qui s'inscrit dans une veillée funèbre au coeur d' une  "chapelle ardente", avec cette belle représentation du Christ mort veillé par les anges,

 

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

représentation que l'on retrouve aussi en Corse, comme ici pour le sepolcru de Quercitellu (Castagniccia) - Anonyme 18°s.


Porte du sepolcru -Molini di Prelà.jpg

Porte du Sepulcre - Molini di Prelà (Imperia). Au-dessus de l'arc, les angelots présentent les instruments de la Passion.

 

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

le Monument d'Espira-de-Conflent, Pyrénées -Orientales - XVIII°s. :  le sepulcre est solidement gardé par de redoutables soldats d'opérette ... tandis qu'en haut du premier arc, l'on peut contempler les "Arma Christi", instruments de la Passion ...

 

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

Tout-à-fait dans l'esprit du sepolcru peint par Filippo Malavesi pour Barretali (Cap Corse) ,

 

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

avec en bouquet les trophées des Arma Christi ...

 

gênes,palazzu ducale,cartelami,sepolcri,san damianu,castagniccia

... Ces instruments de la Passion que l'on retrouve peints sur la toile du sepolcru de Nessa (Balagne) , du peintre local Orsini (XIX°)



adoration du St Sacrement pour les quarantes heures.jpg

Maurizio Carrega (, ' Apparata delle Quarantore": l'adoration du saint Sacrement des Quarantes heures et les Âmes du Purgatoire:

Apparato delle Quarantore- Maurizio Carrega -détail.jpg

magnifique!

 A retrouver dans le beau catalogue de l'exposition, richement illustré et documenté, sous la direction éclairée de Franco Boggero et Alfonso Sista:

Catalogue .jpg

édité par SilvanaEditoriale:

www.silvanaeditoriale.

Une très belle exposition qui mérite le voyage! Et surtout l'incitation à sauver et remettre en valeur ce monde si particulier des décors éphémères de la Semaine Sainte.

Enfin, dans le même registre, nous avons été touchés, à la cathédrale San Lorenzo de Gênes, par l'affliction muette de ce petit calvaire de marbre, anonyme du XV° s.:

Duomo calvaire anonyme XV° s. marbre.jpg

Duomo calvaire Christ et ange.jpg

Duomo calvaire Christ.jpg

Duomo calvaire affliction ST Jean.jpg

Saint Jean prostré

Duomo calvaire Marie-Madeleine et Vierge.jpg

La Vierge évanouie dans les bras de Marie-Madeleine

 

Duomo calvaire détail M.jpg

Il s'agit bien d'un même partage émotionnel ...

                                                                                                                                    

 

26/04/2013

Exposition à Gênes : il Gran Teatro dei Cartelami ...

 A Gênes, du 11 Mai au 25 Août 2013

au Palazzo Ducale,

une grande exposition à ne pas manquer sur le thème des décors éphémères pour la dévotion dans l'aire méditerranéene

Ligo San Bernardo Fraz Villanova alta.jpg

Ligo San Bernardo - Fraz Villanova (merci à Franco Boggero!)

En voici l'annonce sur le site officiel des "Beniculturali" de Gênes (clic droit) :

Il Gran Teatro dei Cartelami. Scenografie tra mistero e meraviglia

www.beniculturali.it/.../visualizza_asset.html_117352..

10003 Barretali Sepolcru de Filippo Malavesi 1872 - Copie.jpg

 

l'ensemble de cette belle tenture du sepolcru de Barretali ( Cap Corse) mesure 6 m de haut! Peinte par Filippo Malavesi en 1872. On notera la présence des deux gardiens du Tombeau du Christ, une représentation récurrente dans les mises en scènes monumentales des sepolcri de Corse ... et d'ailleurs!

 

Arma Christi blog.jpg

détail du sepolcru de Barretali: le coq du reniement de St Pierre, le Visage du Christ sur le voile de Ste Véronique, le Calvaire, les "Arma Christi", instruments de la Passion ...

La Corse, comme il se doit, y sera bien représentée: le riche patrimoine de ses sepolcri a largement sa place dans cette thématique de la dévotion populaire que nous poursuivons depuis des années . Ce véritable "théâtre mystique" s'exprime avec des variations nombreuses selon les régions: une thématique qui ignore les frontières à l'intérieur d'une même aire méditerranéenne.



 

livre cartelami 1.jpg

Un ouvrage collectif , cofinancé par le Fonds Européen du Développement Régional, a été édité autour de cette exposition, sous la direction de Franco Boggero et Alfonso Sista, avec la collaboration de Chiara Masi . Il illustre bien " La Coopération au coeur de la Méditerranée", "La Cooperazione al cuore del Mediterraneo" ... Notre ami Michel-Edouard Nigaglioni, qui a largement contribué à la reconnaissance du patrimoine des sepolcri en Corse, a rédigé les pages qui concernent l'île, une lecture passionnante à découvrir en ouvrant - avec sa permission -  ce lien:

http://elizabethpardon.hautetfort.com/files/I_Cartelami-nigaglioni.pdf

Cet ouvrage vient compléter la publication de 2009:

 

gênes,genova,franco boggero,alfonso sista,chiara masi,michel-edouard nigaglioni

Actes des Premières rencontres Méditerranéennes sur les décors de la Semaine Sainte, éditions Méridiennes ...


A suivre!

30/03/2013

2°/ les reposoirs de Bastia, cru 2013: l'Immaculée Conception

Suite de la note : http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2013/03/29/les-sepolcri-de-bastia.html

Le sepolcru 2013 de l'oratoire de l'Immaculée Conception, à Bastia

Conception 2013 copie.jpg

Dans la pénombre du merveilleux oratoire baroque de la Conception, le sepolcru de la Passion propose à l'empathie des Bastiais une surprenante scénographie:

sepolcru  st Charles Conception copie.jpg

cette année  le confrère - pilier de la Conception !- Gaspard Griffi a  créé la surprise en empruntant les cartelami de l'église Saint Charles ...

Cette fois-ci, les silhouettes découpées dans le contre-plaqué sont de taille modeste, contrairement aux cartelami utilisés habituellement les autres années et qui sont à la talle humaine. Version "hobbits", diraient mes enfants. La petitesse des sujets est compensée par le nombre et l'animation des acteurs:

Christ à la colonne.jpg

le Christ à la colonne, tourmenté par ses bourreaux: peints par le peintre décorateur bastiais Armand Baffico (1882-1958)

portement de croix.jpg

le Christ tombant sous le poids de la croix (Armand Baffico)

 

Bouchez Pieta copie.jpg

une Pietà, peinte par Gilbert Bouchez (1824-1882):

c'est aujourd'hui le plus ancien cartelame conservé à Bastia

portement de croix copie.jpg

muette dramaturgie à laquelle ont contribué ces différents artistes locaux

Christ mort.jpg

le Christ mort (Armand Baffico)

Dans l'oratoire, les visiteurs prient, et commentent à voix basse l'installation, comparent avec le sepolcru de l'an dernier,

Bastia sepolcru Immaculée Conception blog.jpg

qui présentait en 2012 la dramatique mise au tombeau du Christ,

 

Immaculée Conception 2012.jpg

peinte par Albert Gilio (1892- 1964) :

"La facture manuscrite (...) a été conservée dans les archives paroissiales. Datée du 24 avril 1957, elle est ainsi rédigée: " La Confrérie de l'Immaculée Conceprion doit à Monsieur Gilio Albert pour l'exécution d'un reposoir, représentant la mise au tombeau du Christ la somme, prix forfaitaire convenu, de 60.000 francs". " (merci  à Michel-Edouard Nigaglioni!)

On l'aura compris, ce patrimoine populaire et émouvant était naguère renouvelé dans une création effervescente où les diverses communautés se mesuraient . Aujourd'hui les personnes dévouées qui s'occupent de créer cet évènement annuel des sepolcri pour le Jeudi et Vendredi Saint, et qui ne sont plus de la première jeunesse, s'inquiètent de la relève et de la transmission. Une grande fierté accompagne cette installation annuelle, chacun ici est bien conscient de l'importance de cet héritage, souhaîte le sauvegarder, le montrer, le partager, d'autant plus que l'on sait que ce sont les derniers témoins d'un patrimoine autrefois beaucoup plus riche et désormais disparu.