Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/08/2019

A la rencontre de la Castagniccia avec la Montagne des Orgues vendredi 23 Août

La journée de vendredi 23 Août a été reportée , pour cause de météo instable,

au lundi  26 Août

 

« LA MONTAGNE DES  ORGUES »

à la découverte du PATRIMOINE

Des parcours initiatiques et festifs pour rencontrer la Corse autrement, s'immerger dans ses paysages et ses communautés, découvrir son histoire, son patrimoine,  ses traditions rurales : des clefs pour vous ouvrir les églises, vous faire comprendre leur sens caché et entendre leurs orgues historiques que l’on vous joue. Ces parcours reposant sur le bénévolat ont été conçus au sein de l’Association Saladini :  les fonds récoltés lors de ces journées contribuent à la restauration et à la valorisation du patrimoine.

Recommandé par les guides du Routard, Arthaud, Bleu, Geo, Michelin…

Christ Pantocrator blog.jpg

San Tumasgiu di Pastureccia, le Christ en majesté

 

Lundi 26 août 2019

 

une journée en CASTAGNICCIA

   

 Accueil à 9h, sur le parking du Super U de Ponte Leccia. Découverte des fresques de la chapelle San Tumasgiu à Castellu di Rustinu, du site archéologique paléochrétien et roman de Santa Maria di Rescamone,

baptistère et église blog.jpg

le site archéologique de Santa Maria di Rescamone

des églises baroques de Stoppia Nova ( Notre-Dame du Mont Carmel, La Porta ( Saint Jean-Baptiste, orgue 1780), et Piedicroce ( Saint Pierre et Saint Paul, orgue 1619) .

Piedicroce orgue copie.jpg

Piedicroce, l'orgue Spinola 1619, le plus ancien de Corse

 

Réservation et renseignements au :

06 17 94 70 72  / 04 95 61 34 85

Parcours en véhicule personnel

Prévoir son pique-nique

20/09/2018

Découvrir la Castagniccia avec la Montagne des Orgues Lundi 24 Septembre

Association Saladini de Speloncato

 

« LA MONTAGNE DES  ORGUES »

à la découverte du PATRIMOINE

 

 LUNDI 24 SEPTEMBRE

 

une journée en CASTAGNICCIA

 

Des parcours initiatiques et festifs pour rencontrer la Corse autrement, s'immerger dans ses paysages et ses communautés, découvrir son histoire, son  patrimoine,  ses traditions rurales : des clefs pour vous ouvrir les églises, vous faire comprendre leur sens caché et entendre leurs orgues historiques que l’on vous joue.

 

 

Christ Pantocrator blog.jpg

(San Tumasgiu di Pastureccia: le Christ Pantocrator)

 

 

 Accueil à 9h, sur le parking du Super U de Ponte Leccia. Découverte des fresques de la chapelle San Tumasgiu à Castellu di Rustinu,

du site archéologique paléochrétien et roman de Santa Maria di Rescamone,

castellu di rustinu,san tumasgiu di pastureccia,santa maria di rescamone,stoppia nova,la porta,piedicroce

(Santa Maria de Rescamone, église et baptistère)

 

et des églises baroques de:

 Stoppia Nova, église du Mont Carmel

Castellu di Rustinu, San Tumasgiu di Pastureccia, Santa Maria di Rescamone, Stoppia Nova, La Porta, Piedicroce

(Stoppia Nova: la petite église Notre-Dame du Mont Carmel)

La Porta, église Saint Jean Baptiste :

Castellu di Rustinu, San Tumasgiu di Pastureccia, Santa Maria di Rescamone, Stoppia Nova, La Porta, Piedicroce

( le petit orgue Maracci de 1780 à Saint Jean-Baptiste de La Porta),

et Piedicroce ( Saint Pierre et Saint Paul) .

orgue Spinola 1619 de Piedicroce blog.jpg 

(l'orgue Spinola 1619, à Piedicroce)

 

Réservation et renseignements au :

06 17 94 70 72  / 04 95 61 34 85

Parcours en véhicule personnel

Prévoir son pique-nique

05/05/2014

Jeudi 15 MAI 2014, la Montagne des Orgues en Castagniccia

 

 

L' Association Saladini propose ses parcours de

 

« LA MONTAGNE DES  ORGUES »

 

Itinéraire pastoral et musical

 

à la découverte du PATRIMOINE

 

 

 


 

Des parcours initiatiques et festifs pour rencontrer la Corse autrement, vous immerger dans ses paysages et ses communautés, découvrir son histoire, son  patrimoine,  ses traditions rurales : des clefs pour vous ouvrir les églises, vous faire comprendre leur sens caché et entendre leurs orgues historiques que l’on vous joue.


 

Jeudi 15 Mai 2014

 

 

une journée en CASTAGNICCIA

 

Accueil à Ponte Novu, à 9h, sur le parking de la poste.

 

 

 

            arrivée.jpg

(Santa Maria di Rescamone)

 

 Nous commencerons par la découverte du site archéologique (paléo-chrétien et roman) de Santa Maria di Rescamone,

san tumasgiu di pasrureccia,castellu di rustinu,valle di rustinu,santa maria di rescamone,stoppia nova,la porta,piedicroce

(Notre-Dame du Mont Carlel, à Stroppia Nova)

 

 puis nous poursuivrons  par celle de l’église nouvellement restaurée de Stoppia Nova (Notre-Dame du Mont-Carmel, une petit bijou de l’art baroque), puis de La Porta (église Saint Jean-Baptiste et son emblématique petit orgue Maracci de 1780), Verdèse (église Saint Sébastien et son orgue Ahgati Tronci fin XIX°) , enfin Piedicroce (église Saint Pierre et Saint Paul et son orgue  Spinola, le plus ancien de Corse, 1619)

 

 

 

 

Renseignements et réservations au :

 

 

04 95 61 34 85 / 06 17 94 70 72

 

 

 

 

 

31/10/2011

Gravures rupestres dans le Rustinu avec Toussaint Quilici

E PETRE SRITTE DI RUSTINU

Avec Toussaint Quilici, cheville ouvrière de Castellu di Rustinu, dans la vallée de Riscamone

 

Toussaint Quilici blog.jpg

La semaine dernière, Toussaint Quilici, l'infatigable artisan du patrimoine de la Pieve du Rustinu nous a emmenés à la découverte de l'un des sites de gravures rupestres de la Vallée de Riscamone, au centre de la Pieve du Rustinu. Toussaint Quilici finit de boucler son ouvrage sur la Pieve du Rustinu, fruit de quarante années de passion partagée avec ses amis, de recherches, de hasards heureux et de flair, qui devrait paraître pour la Noël, si tout va bien. Sans vouloir déflorer le sujet, je puis vous affirmer que cette parution va en faire frissonner plus d'un, tant le matériau, accumulé dans la région au fil des années, des balades et des rencontres, est d'une richesse inespérée.

Je vous invite à retrouver cette coupure de presse de 2009 qui évoque l'un des sites vus ce jour:

article Gravures Riscamone 2009.docx

 

Cette région de vieille culture et de passage au-dessus de la vallée du Golo s'avère assurément l'une des plus intéressantes de Corse. Voici donc quelques images à découvrir avec un peu d'avance, en attendant la parution de la monographie sur le Rustinu.

ensemble du rocher gravé blog.jpg

avec cupules blog.jpg

incisions et petites cupules

les échelles blog.jpg

motifs scalliformes

une hache blog.jpg

une hache

figure énigmatique blog.jpg

une figure énigmatique ...

le cheval.jpg

difficile à interpréter:

les uns y voient une vulve (les incisions les plus fines sont manifestement largement postérieures ...), les autres y décèlent une silhouette de cheval ... Prudence!

deuxième pierre gravée blog.jpg

dans le même secteur, une deuxième pierre gravée ...

Toutes ces gravures paraitront , dûment  photographiées, dessinées et commentées dans le prochain livre de Toussaint Quilici, en compagnie des autres sites inventoriés par lui et ses amis dans le Rustinu. Je vous tiendrai au courant de cette parution qui fera l'objet d'une présentation par l'auteur à Valle di Rustinu ... si le ciel ne nous tombe pas sur la tête d'ici là!

 

En attendant vous pouvez retrouver ce monde des gravures rupestres de Corse dans le beau livre du préhistorien Claude Weiss:

livre e Petre Scritte Weiss.jpg

Un patrimoine dont on est bien loin de connaître la portée, tant il parait certain que de nombreux sites restent à découvrir, ainsi que l'analyse de leur environnement qui appellerait des fouilles en règle: patrimoine parfois si proche et si familier qu'on ne le reconnait même pas, au risque - sans le vouloir - de le dégrader ou de l'occulter, comme à Grate (hameau de Valle di Rustinu), au coeur du village:

Grate rocher gravé blog.jpg

et où l'on a construit anciennement un mur de soutènement qui recouvre en partie ce rocher gravé ...

Une chose est sûre: l'antiquité de l'occupation humaine dans cette région du Rustinu, avec pour fleuron, la présence si forte de l'église pievane et des deux  baptistères de santa Maria di Rescamone ...

 

Merci  à Toussaint de ce partage : la suite dans votre livre!

(à suivre, donc)

25/10/2011

Une journée branchée dans le Rustinu et la Castagniccia ...

 

 pour une découverte biogéologique du côté de Santa Maria di Riscamone

 en la compagnie de Michel Benedetto, fils et petit-fils de puisatiers/sourciers de Provence ...

IMGP7752[1].JPG

qui a fait le pari, à l'aide de ses baguettes et de son pendule,  de décrasser nos antennes, comme dit la chanson.

'dolmen ' dessus , de près blog.jpg

Je l'avais engagé à venir sonder le site rocheux qui me semblait "avoir une âme". Il surplombe côté sud l'ensemble de Santa Maria di Riscamone, et comporte une forme intéressante avec sa grande dalle, sans doute détachée du rocher,  qui repose, telle une table de dolmen, sur deux montants rocheux naturels ...

le pseudo-dolmen de Santa Matria di Rescamone copy.jpg

Table aussitôt adoptée par notre amie Chantal pour une séance de méditation sous l'oeïl perplexe de mes jeunes  Leo et Vincent ...

Un résultat qui révèle, semble-t-il, un maillage serré du réseau Hartmann: je ne peux en dire plus, car je n'y connais pas grand-chose, mais peut-être aurai-je plus à donner d'ici quelque temps.

Une chose est sûre: cette structure s'ouvre dans un axe est/ouest, tout comme, plus bas, l'église et le petit baptistère paléochrétien. Ce qui conforte ma rêverie à propos de la permanence du sacré: nos gens de ces époques reculées (préhistoire, protohistoire, puis antiquité ...) tenaient leurs antennes en état de marche par nécessité,  choisissaient en connaissance de cause leurs lieux de vie et de communication avec l'au-delà et ses mystères.  Il ne me parait donc pas impossible que l'on ait utilisé cette structure pour y pratiquer des sépultures. Toussaint Quilici, le veilleur attentif de la région, me dit du reste avoir trouvé dans cet environnement du matériel lithique préhistorique.

Rien d'étonnant, le site s'y prête admirablement et l'eau n'est pas loin, sous ce petit plateau, servant aujourd'hui à la toilette des familles de cochons ( je les ai souvent vus se rouler dans la boue fraîche, avec délice en été) et de sangliers qui peuplent le vallon.

A propos d'eau, l'étape suivante fut de prospecter le sol des deux baptistères:

ensemble intérieur baptistère blog.jpg

présence de l'eau (sous terre, faut-il le préciser?) au centre même du grand baptistère roman, ce qui n'étonnera personne. Cet édifice octogonal, le plus important du genre en Corse, s'est inexorablement ouvert sous les glissements de terrain, et continue de bouger ...


première leçon de radiesthésie blog.jpg

Quant au petit baptistère paléochrétien, le point d'eau se trouve légèrement décentré par rapport à la cuve baptismale ...   et nous recevons là sous la houlette de Michel une première leçon de baguettes ... assez concluante!

 

musique pour les pierres.jpg

Inattendue, Michel qui nous a gratifié d'une sérénade adressée aux pierres du lieu sur son galoubet ...

Cambia sondage.jpg

 

 Notre balade a suivi d'autres chemins, en Castagniccia cette fois, 

vers Cambia

 

biogéologie,santa maria di rescamone,réseaux hartmann,biogéologie du sacré

et San Quilicu


IMGP7843[1].JPG

puis en fin de journée vers san Giovanni di Corte où le tambour à cordes entre en action en compagnie du galoubet ...


Esprits du lieu et du crépuscule, avez-vous aimé cet instant étrange et fugitif? Et qu'en a pensé Ugo Colonna dans sa résidence sous la colline? Des larmes ont-elles trouvé le chemin de ses paupières de ronces et coulé dans sa barbe que j'imagine fleurie comme celle de Charlemagne, dit-on ?


 

à san Giovanni de Corte.jpg

Merci aux amis, à Nicole en particulier qui nous fait faire cette rencontre inhabituelle, et à Chantal pour ses photos !

 

biogéologie,santa maria di rescamone,réseaux hartmann,biogéologie du sacré

 la lumière de cette journée d'automne était incroyablement favorable à la présence des pierres, comme ici, malgré le lichen, avec  mes chers Adam et Eve, que j'avais rarement vus si beaux et si fringants,

biogéologie,santa maria di rescamone,réseaux hartmann,biogéologie du sacré

ou ici, saisissante, sur la stantara de Santa Maria, à Cambia: à propos du monde préhistorique de la Corse, une prochaine note concernera e petre scritte du Monte Cuglioni, visitées dimanche dernier en compagnie de Toussaint Quilici, le bon génie de la pieve de Risccamone.

(à suivre, donc!)