Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2010

dimanche 12 décembre, avec Via Stella ...

 

Ce dimanche dernier, l'équipe de Via Stella avec René, Laurent et Dumè s'apprête à partager une nouvelle journée de randonnée en Balagne:

une petite moisson d'images entre Aregnu, Cateri, Lavatoggiu et Lumiu...

 

début de journée blog.jpg

 

première étape, AREGNU.

La lumière hivernale ce matin là sur notre chère Balagne est tout bonnement magnifique!

 

l'orgue Agati Tronci blog.jpg

Ce dimanche, nous n'aurons pas le temps de jouer le bel orgue Agati-Tronci (1888) de l'église paroissiale: les sentiers nous appellent ...

 

 

Aregno, vue sur Catteri blog.jpg

 

Sur la place de l'église Sant' Antone, d'un côté la vue sur  Cateri , au pied des colllines de Carcu (site néolithique ancien) et de Modria (oppidum protohistorique) ...

Aregno vue sur Sant Antonino blog.jpg

... de l'autre sur Sant' Antuninu, le fief altier de Pinito Savelli vers 870, domine de ses 521 m du haut de son Capu Corbinu : à l'est la riche plaine du Reginu, à l'ouest la région d'Aregnu... Sans doute occupé dès l'époque romaine (III° s. avant J.C.) pour sa situation stratégique,  au IX° s. capitale de la Balagne en remplacement de Curbara, Sant'Antuninu (St Antonin, " l"Inestimable", martyrisé en 308 à Césarée),  au cours de sa tumutueuse histoire, défraie la chronique: au XIII°s. le comte Buono Savelli y fera assassiner une soixantaine de cavaliers du Giudice di Cinarca, dont il conteste la suprématie sur la Balagne, au XV° s., les maisons des Savelli, alliés de Rinuccio da Lecca sont détruites et brûlées par Juan-Paolo da Lecca...  Au XVI° s., à l'ère des Caporali, la place forte sera disputée par les troupes de Sampieru Corsu ...

 

L'église de la Trinité, aujourd'hui sur la commune d'Aregnu, dépendait à l'origine de ces seigneurs turbulents de Sant'Antoninu ...

Justement, nous attaquerons notre journée de balade dans cette partie de la Balagne par une visite incontournable à l'église pisane polychrome de la Trinità et San Ghjuvan-Battista (XII°s.), ancienne église piévane,  où nous attend Colette (merci Colette pour tes photos!)

Aregno Trinité façade.jpg

La façade ouest et sa statuaire si éloquente!

Le tireur d'épine blog.jpg

le "tireur d'épine" (invitation à s'extirper le mal de l'âme)

Aregno Trinité détail façade blog.jpg

Les deux personnages de part et d'autre de la porte d'entrée , que l'on retrouve dans d'autres églises piévanes de Corse (cf. Murato) signalent-ils les fondateurs de l'église ou évoquent-ils la justice religieuse et temporelle? toujours est-il qu'à proximité se situait l'arringu, où se rendait la justice de cette pieve.

Aregno façade sud commentaires blog.jpg

Je reviendrai une autre fois sur cette église si belle que nous ne faisons qu'effleurer ce matin, comme nos ombres ... Elle fait partie de la deuxième tranche du programme de restauration des chapelles à fresques ... En principe cette année ...

 

 

 

en chemin Aregno blog.jpg

Sur le sentier qui descend d'Aregno vers Cateri,

les ânes d' Aregno blog.jpg

première renconte avec les stars!

 

chemin faisant blog.jpg

Monter, descendre, tranquillement, un vrai plaisir

 

 

En vol blog.jpg

Un milan plane, nous avec ...

Laurent à Cateri blog.jpg

et Laurent filme

 

Explications à l'orgue blog.jpg

A CATERI, découverte de l'orgue de Gaspard Domini, restauré par Alain Sals : comment ça marche ?...

 

 

René à l'orgue de Cateri copy.jpg

 

 René s'exerce d'un air fort inspiré à l'art de l'organiste de village ... Je ne sais trop ce qu'en ont pensé les voisins de l'église: ars nova ?

 

Catteri Ste Lucie blog.jpg

 

En bas, Sainte Lucie est prête pour la grande fête du lendemain:

je viendrai animer la messe à l'orgue ...

 

Lavatoggio d'en dessous blog.jpg

Le chemin nous a conduits en-dessous de LAVATOGGIU. Fief dissident, sous les deux sommets du Capu d'Occi (5563 m) et du Capu Bracaghju (556 m), du seigneur Malafede-Savelli, frère de Pinasco, et neveu d'Arrigo Bel Messere: indépendance autodéclarée autour de l'an mille ... Je me promets de revenir bientôt à Lavatoggio, riche d'histoire et de rumeurs médiévales ...

Lavatoggio chapelle blog.jpg

la chapelle San Lorenzu, dans le hameau de Croce

 

Croce le lavoir blog.jpg

 

Le lavoir de Croce: à cette saison l'eau jaillit de toutes parts

 

Croce lavoir blog.jpg

alimentant le bassin où l'on allait encore il n'y pas si longtemps laver son linge: l'endroit bruisse toujours des conversations d'alors ...

 

 

Au-dessus de Lavatoggio blog.jpg

Le sentier nous conduit sur le plateau habités d'anciens pagliaghji et où l'on rencontrera la chapelle San Giovanni a i Venti, puis celle de la Madonna di a Stella (et de son ermitage). Là-haut,  la surprise de voir un couple d'aigles tournoyant autour du Capu Bracaghju, en compagnie de leur jeune en vol: impressionnant, le temps suspendu et l'envie de rester là, à les regarder sans penser à rien ... Merci!

Lavatoggio ND Delle Stelle blog.jpg

La chapelle de la Madonna di a Stella.

C'est bientôt la fin de notre balade: la journée hivernale s'achève tôt. La lumière s'est rétécie, la nuit prépare déjà son ombre ...  Ce qui ne ruisselle pas craquelle comme verre de gel sous nos pas.

En redescendant du côté de Lumio, nous allons retrouver "la civilisation", la vue sur la mer, Monte Ortu, les maisons contemporaines, le ciment, et ... le bruit : j'ai oublié de vous dire que ce fameux dimanche 12 décembre, il y avait la course des voitures, vroum, vroum, vroum et pétarades à l'envie.

Là-haut, de l'autre côté sous Bracaghju, c'était le divin silence traversé par le cri royal des aigles en vol ...

-cid_tie_8CD69EC0A2A5BE0_113C_1476.jpg

Merci à tous! (photo de René)

 

-cid_tie_8CD69EC0A6AA11B_113C_1477.jpg

la troupe (photo de René)

 Cette émission réalisée pour Via Stella sera diffusée  en début d'année:

donc, à suivre!    J'espère qu'on verra les aigles .

a prestu!

 

 

23/11/2010

Toujours Novembre ...

Et après ... comment ça se passe ?

(nous chantait-on alors)

... DIES IRAE DIES ILLA ...

Calenzana Jugement dernier et intercession Vierge blog.jpg

En Balagne, à Calenzana, comme dans une bande dessinée, ce Jugement dernier:

bon, ce que je constate,  c'est que de l'autre côté il y a foule!

 

Calenzana Jugement centre blog.jpg

Le moment semble venu de  définitivement  séparer les Bons des Méchants, les Elus des Maudits: heureusement pour le tribunal céleste, les enquêtes sont menées rondement et sans risque d'erreur ... rien n'échappe à l'oeil du Juge suprême, pas même les plus petites rétrocommissons occultes ... ça va faire mal!


Calenzana Jugement, haut blog.jpg

 Une version jupitérienne de Dieu le Père, nimbé de gloire,   foudroie les "MALEDICTI",   désigne de sa main droite la Croix salvatrice et de sa gauche armée du sceptre montre les Ecritures, tandis que sonnent les trompettes annonçant la résurrection des morts.  A ses côtés, la Vierge "nostra advocata" plaide, en compagnie d'une nuée de saints, reconnaissables à leurs symboles habituels,  leur  palme,  l'instrument de leur martyre ... tous intercèdent en faveur des Morts: c'est qu'ils ont des trésors inépuisables de bienfaits à déverser sur nous ...

Calenzana Jugement les saints martyres blog.jpg

... foule animée, le regard tendu vers la lumière de Dieu le Père, à moins qu' on ne vous contemple vous, pour vous mettre en garde, comme ce Saint François qui prie pour vous ... ce qui me fait penser que cette oeuvre était peut-être destinée à la pastorale franciscaine ...

Calenzana Jugement les Elus blog.jpg

en dessous, les élus, nombreux et sereins

Calenzana Jugement St Michel blog.jpg

tandis qu'au centre de la toile Saint Michel Archange continue de terrasser Satan et de chasser les Damnés (beaucoup moins nombreux que les Elus, je vous rassure)

Calenzana l'Enfer monstre blog.jpg

voués irrémédiablement  à leur sort misérable :

voyez ce qui nous attend si par malheur ...

Calenzana diableries féroces blog.jpg

... hé hé hé! ...

Calenzana toile Jugement 1728 blog.jpg

... j'espère que cet acte de dévotion lui aura été profitable, à ce Giuseppe,

le moment venu !

(à suivre)

 

 

 

 

 

 

17/07/2010

Brève du Purgatoire: Santa Maria di Rescamone

Les pierres qui signent ...
 
commune de Valle di Rustinu,
la Pievanie de Santa Maria et San Giovanni Battista di Rescamone, anciennement diocèse d'Accia
Petite chronique d'un pillage récurrent ...
Rescamone en arrivant blog.jpg
Jeudi dernier, toujours le même frémissement de joie et d'inquiétude lorsqu'on découvre ce site, trop isolé, trop délaissé, livré à l'âpre imbécillité humaine: il y a quelque temps, lors d'un parcours avec des amis, nous avions surpris des malfaisants armés de "poêles à frire", s'acharnant à explorer le sol du site dans l'espoir de gagner les énièmes trois sous au détriment de la connaissance archéologique ... Pris sur le fait, et coincés par un jeune de la mairie que nous avions pu alerter, les pilleurs s'en étaient retournés piteux, la queue (de la dite poêle). basse .. mais se promettant sans doute bien de recommencer à la première occasion ...
Rescamone l'église sta Maria blog.jpg
Ce site exceptionnel raconte beaucoup sur l'implantation de la christianisation à l'intérieur de l'île, puisque les fouilles menées par Geneviève Moracchini Mazel ont révélé que cette église romane succède à un sanctuaire paléochrétien comportant une basilique à trois nefs et un petit baptistère, visible ici au premier plan (la construction de briques protège la petite cuve baptismale cruciforme).
Je vous renvoie, si possible, au cahiers Corsica 98/99, publiés en 1982 par la Fagec, qui relatent les fouilles menées par G.Moracchini Mazel dès 1956, et au riche ouvrage "CORSICA SACRA" écrit et publié il y a quelques années par G. M. M.
Rescamone à l'intérieur du baptistère blog.jpg
Le  baptistère octogonal et roman qui jouxte l'église, le plus grand de Corse, a été victime, comme l'ensemble du site, des glissements de terrains qui l'ont conduit à la ruine. Tel qu'il est aujourd'hui - heureusement consolidé par des piles de renforcement lors les travaux archéologiques successifs de G. Moracchini Mazel - ce baptistère reste impressionnant, dans la solitude paisible du lieu.Rescamone arcature baptistère blog.jpg
 il a conservé en place par endroits son arcature ...
 
Rescamone arcs prêts à être volés blog.jpg
...mais  malheureusement d'autres arcs  depuis des années à l'abandon,  gisaient au sol ... prêts à être volés. Comme tant d'autres belles pierres et dalles réutilisées à droite et à gauche: voilà une carrière bien commode!
Pour orner quoi donc ? Voyons voir ? Un chic salon? Une cheminée de style ? Formidable, chère madame, vos murs d'un goût exquis et vos amuse-gueule aussi!
 A chacune de mes visites, donc,  je les comptais, ces pauvres pierres soigneusement taillées au XIIème siècle pour célébrer la naissance à la vie chrétienne ...
L'inévitable s'est produit: ce jeudi 15 juillet, ils n'y étaient plus. Dont acte.
(à suivre)

13/05/2010

Olmi Cappella: la restauration de la chapelle du Rosaire

 La restauration de la chapelle du Rosaire
à l'église san Nicolau d'Olmi Cappella,
atelier de restauration d'Ewa POLI
 avec Marie-Anne MORBACH et Frédéric PETROTTI
Olmi Cappella chapelle du Rosaire blog.jpg
 depuis des mois, dans l'église glaciale en hiver d'Olmi Cappella,
sous le petit orgue, avec minutie, avec ténacité, avec amour,
Marie-Anne Morbach dégage, reconstitue, restitue
Olmi Cappella, voûte chapelle Rosaire.jpg
cette chapelle dédiée à l'origine à la Vierge du Rosaire,
comme le montre ce très beau décor de stucs 17ème,
retrouvé sous des couches successives de "replâtrage" ultérieur.
Marianne me dit que la joie de redonner vie à cet ensemble inespéré et coloré
lui a donné la force d'affronter  rigueurs hivernales éprouvantes et solitude.
la Vierge du Rosaire.jpg
Chère Marianne, cette joie se lit dans ton travail !
Ici, dans l'édicule enchâssé dans le fronton interrompu couronnant  l'autel,
Marie, solide et douce montagnarde dans sa robe parsemée de roses,
les mains ouvertes pour l'offrande. Tout autour, cet étonnant décor comme une auréole solaire.
Le soin apporté à l'ensemble de cette chapelle du Rosaire
souligne son importance pour l'église pievane du Ghjunsani,
par ailleurs riche de de ses nombreux autels du 17ème -  dont on reparlera une autre fois.
autel Rosaire, décor gauche blog.jpg
Sur les murs latéraux de cette chapelle, un décor 18ème recouvre en partie le précédent:
des anges chevauchant des rinceaux encadrent un emplacement aujourd'hui occupé par de jolies toiles plus récentes (fin 18ème).
Une partie du décor sous ces encadrements de stuc  a malheureusement disparu.
ange.jpg
Présence des anges ...
autel Rosaire décor droit blog.jpg
Deux inscriptions mystérieuses se lisent de part et d'autre:
Olmi Cappella texte 1 blog copie.jpg
EX. SIMOIS (?) PROPHA (...?) (avec les signes d'abréviation d'usage)
SI PARS VIRGO NECIS
SUDORIS CONSCIA NAII (?)
Olmi Cappella texte 2 blog copie.jpg
EX. LUC. CAP. 22
SANGUINIS UNDA FLUIT
SUDANS NUNC SUDAT IMAGO
?
Messages dont nous n'avons pas encore trouvé une clef satisfaisante, mais dont ne désespérons pas de découvrir le sens.
Mariane au travail.jpg
Le travail s'achève. Merci, chère Marie-Anne,
de nous avoir fait découvrir ici cet ensemble intéressant et charmant:
et ce sera un plaisir renouvelé de jouer le petit orgue dans un tel environnement .
Aut_3157.jpg
(le petit orgue armoire)
Petite séquence à propos des restaurations:
On ne peut que féliciter et encourager toutes les personnes responsables, à commencer par le maire, Monsieur Frédéric MARIANI, et les associations qui ont décidé ces restaurations dans l'église d'Olmi Cappella, engagement au long cours et parsemé d'embûches, dont l'une des plus invalidantes est la présence de l'humidité dans le sol (faille en profondeur sous l'édifice) et des remontées capillaires dans les murs  -  état récurrent dans nos églises et pour lequel on n'a pas encore  trouvé de solution miracle. Bon sens et technicité ne suffisent pas toujours à traiter ce problème ...
A Olmi Cappella, des erreurs auraient pu être évitées par le passé. Cette  belle église a été étouffée sous une épaisse couche de ciment, à l'extérieur, à une époque où l'on croyait mordicus au progrès moderne: le crépi au ciment paraissait alors la valeur sûre et le signe de l'amour porté au  patrimoine ...
Aut_3156.jpg
(l'église saint Nicolas d'Olmi Cappella avant dégagement des murs)
 On en est bien revenu aujourd'hui et la communauté d'Olmi Cappella a récemment entrepris de dégager au moins le soubassement de l'église, pour tenter de donner un peu d'air aux murs : les crépis d'autrefois, réalisés à la chaux, permettaient les échanges extérieur/intérieur, ce qui n'est plus le cas avec le ciment. Les dégats n'ont pas tardé à se manifester: stucs et peintures murales se sont dégradés à grande vitesse et les cuves des autels latéraux n'ont pas tardé à se délabrer définitivement ... disparition d'oeuvres élégantes ...
Autre problème  rencontré ici et  ailleurs: le sol ancien de l'église, fait de carreaux de terre cuite, respirait lui aussi, d'autant que sous ce sol existait ce "vide sanitaire" qu'était l'ARCA, fosse commune en usage en Corse jusqu'au début du 19ème siècle. Cette crypte a malheureusement été souvent comblée ( nous en avons aussi un exemple dommageable à la Collégiale de Speloncato) et l'on a cru bien faire il y a quelques décennies en la recouvrant d'une épaisse dalle de béton qui accroit l'effet imperméable de l'ensemble ... A Olmi Cappella, cette dalle a été recouverte d'une sorte de damier noir et blanc qui jure avec l'expression joyeuse de l'ensemble:
Aut_3160.jpg
(l'intérieur de Saint Nicolas, avant restauration)
Il y aurait aussi beaucoup à dire sur certaines solutions préconisées par certains responsables des monuments historiques: les murs composites de nos églises de Corse rendent particulièrement inefficaces les injections de résines prétendûment miraculeuses et fort onéreuses de surcroît. Ces injections ont peut-être une certaine efficacité lorsque la barrière chimique s'adresse à des matériaux homogènes, mais ce n'est pas le cas de nos murs de maisons anciennes ou d'églises, en Corse. J'ai en tête pour exemple le cas de l'église de Loreto di Casinca où règne depuis des années une puanteur chimique liée à ces injections de résine qui n'ont en rien amélioré les problèmes d'humidité de cet édifice.
Dont acte.

24/04/2010

la chapelle privée des Raffali à Stazzona

Dernièrement, après les festivités du lundi de Pâques à Piedicroce,

cette rencontre crépusculaire

avec Jean Grosjean

tombeau Raffali 2 blog.jpg
cachée, enfouie, oubliée,
la chapelle privée de la famille Raffali à Stazzona:
" La faille des nues qui brille à ras des forêts
rallume sous un vieux buisson la feuille morte.
Ah combien le fascinateur se dissémine
en des lueurs que devient la motte ou la touffe!
*
Le soir traîne sur des affleurements de roche,
les clartés pendent par gouttes à des ramilles,
les brumes blêmies vont errantes sur la terre.
Je suis trouvé par les plus intimes des gloires.
 
tombeau Raffali arbres sur le toit.jpg
(...) " La nuit même ne s'en vient pas sans avec elle
la pâleur lunaire à travers la toile d'ombre
ou, plus proche encor mais à peine perceptible,
le passage de l'effraie blanche sous mon crâne.
 
tombeau Raffali autel blog.jpg
Splendeurs éparses qui m'avez choisi pour temple,
vous m'occupez l'ême et le corps de fond en comble.
Le moindre écart serait maintenant sacrilège.
Ma joie de ne savoir que vous pleure et demeure.
*
Les jours s'en vont au fond des vergers qu'ils fleurissent
mais la lune brouillée de bruine sur les toits
est la seule amie de village à nous attendre
 le long des hauts fumiers carrés qu'elle caresse
*
tombeau Raffali autel profil.jpg
Lampe tenace au plafond des pluies ténébreuses,
 tu es le dieu du bonheur et des arbres morts,
la clarté des morts dans leur tombe et dans notre âme.
*
Qui sait jusqu'où ni quel soir tu vas nous conduire?
Le ciel est si trouble et la terre si douteuse!
Toi qui parcours les brouillards que nous habitons,
qui sait si tu ne franchis pas les triples portes?
*
tombeau Raffali lanternon blog.jpg
Chauleuse des coteaux épars, à toi nos vitres,
à toi le coffre au bout du plancher. Quand le vent
te poncerait comme une effigie, que d'oboles
dans les flaques pour soudoyer le factionnaire!
*
Les déploiements de drapeaux du ciel et des arbres,
le chant des oiseaux, et des brises dans la nue,
et tomber au creux d'un sommeil qui nous dénoue!
*
Le corps s'encombre comme un grenier de moulin
puis l'âme en farine est la proie des charançons
dans le noir boisseau d'un sepulcre à sa mesure
sous le naïf et lugubre printemps des autres.
 
 
tombeau Raffali détail lanternon.jpg
 
L'amour plus semblable à l'automne qu'à nos oeuvres
renverse l'or des forêts, délave l'azur
pour combler de plaisir et d'hiver son amante
puis il passe sur les primevères des tombes.
*
Nos gestes cloués dans la terre s'y dissolvent,
nos songes mêmes sont évaporés dans l'air,
tout nous oublie, aimée, mais le dieu que nous fûmes
défera le monde à sa guise sans cesser."
*
 
Jean GROSJEAN, Hiver, nrf Poésie Gallimard
crépuscule sur morosaglia.jpg
 
Merci à Jean-Christophe Desrues pour ses indications enthousiastes qui m'ont permis de voir cette  chapelle funéraire octogonale de la famille Raffali, encore debout, magnifique dans sa présence nue et la perfection de son discours architectural , mais si proche de la ruine, avec ces arbres qui poussent leurs racines sous l'édifice et sur le toit, l'eau qui s'engouffre par les vitres cassées du lanternon, l'humidité détruisant la cohésion des murs et menaçant les restes du décor peint .

Patrimoine privé de notables mais mémoire communautaire ... J'ignore encore s'il s'agit bien de la famille de cette dynastie d' artistes stucateurs - les RAFFALI -qui ont façonné le regard et accompagné la religiosité des gens dans toutes ces églises admirables de cette région ... Le décor du lanternon n'est pas anodin.
Agir quand il est encore temps, à condition de reconnaître cette part commune de notre histoire.
HODIE MIHI CRAS TIBI !
(à suivre!)