Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2015

en Corse, votez pour U Saviu Verde d'Olmi Cappella, Arbre de l'année!

 

Comme chaque année depuis 2011, nous pouvons élire l'arbre de l'année parmi les spécimens les plus remarquable de France: un concours organisé par Terre sauvage et l'ONF .

Cette année la Corse présente son chêne  vert  le plus emblématique de cette magnifique région de montagne du Ghjunsani, un solide Quercus ilex vieux de 800 ans, tout un monde habité par les esprits du lieu:

"U Saviu Verde"

 

u Saveriu verde.jpg

(photo empruntée à Corsenetinfos)

A retrouver sur le site de Corseinfosnet:

 

http://www.corsenetinfos.fr/L-arbre-de-l-annee-Votez-pour...

... et surtout, allez voter sur le site du concours de l'Arbre de l'année:

http://www.arbredelannee.com/page/237/

 

Pour découvrir d'autres photos:

https://krapooarboricole.wordpress.com/author/krapoarbori...

"Commune : Olmi cappella

  • Essence : Chêne vert - Quercus ilex
  • Description :

    "J'aime appuyer ma main sur le tronc d'un arbre, non pour m'assurer de l'existence de l'arbre mais de la mienne". En plein village d’Olmi-Cappella au lieu-dit Aghjali, un chêne vert, Quercus ilex. Son tronc court et trapu a une circonférence de 8 m. Chacune de ses 24 branches maîtresses est un véritable chêne. Depuis quelques années, il est devenu « U Saviu Verde » pour des générations d’enfants qui y jouent et qui produisent des spectacles de théâtre. J’ai 800 ans. Je porte en mon feuillage la mémoire des générations qui se succèdent : les hommes m’ont chuchotés leurs désirs, leurs émotions, leurs peurs et leurs joies, et moi j’inspire légendes, fables et contes qui cheminent depuis fort longtemps bien au-delà des horizons."

 

chêne.jpgIMG_20150429_171314.JPG

IMG_20150429_171238.JPG

Et que le Saviu verde continue de peupler les rêves de ses fervents visiteurs ! 

 

 

07/07/2013

Jeudi 11 Juillet, la Montagne des Orgues

 

Association Saladini de Speloncato 

« LA MONTAGNE DES ORGUES »

 

Palasca paysage juillet 2013.jpg

(la semaine dernière, la descente vers Palasca ...)

 

Une journée initiatique et conviviale pour rencontrer la Corse autrement, s'immerger dans ses paysages et ses communautés villageoises, découvrir son riche patrimoine religieux, son histoire, ses traditions rurales : des clefs pour ouvrir les églises, comprendre leur sens caché et faire entendre leurs orgues historiques que l’on vous joue pendant le parcours …


                 Jeudi 11 Juillet 2013

HAUTE BALAGNE et GHJUNSANI


 Accueil à 9h à COSTA, sur la place de l’église, puis découverte de SPELONCATO ,  de PIOGGIOLA , OLMI CAPPELLA, VALLICA, enfin PALASCA …

La journée, commencée en Balagne dans la délicieuse et minuscule église de Costa, continuée dans l’altier village médiéval de Speloncato avec sa collégiale Santa Maria Assunta, se déroule ensuite dans la vallée haute du Ghjunsani, sous le Monte Padre (2390 m)  à travers les églises de Pioggiola,  d'Olmi Cappella,  de Vallica, enfin de Palasca...

Ces journées reposent sur le bénévolat et les fonds récoltés contribuent à la restauration et à la valorisation de ce patrimoine.

Participation aux frais : 30 € par personne – gratuit pour les enfants de moins de 12 ans – mi-tarif pour les 12/18 ans.

Renseignements et réservations au :

 04 95 61 34 85 / 06 17 94 70 72

e mail : elizabethpardon@orange.fr

Site : www.lamontagnedesorgues.com/


 

 

 


                                                                  




 

 

 

30/04/2013

La Montagne des Orgues, jeudi 2 Mai

 

Association Saladini de Speloncato 

« LA MONTAGNE DES ORGUES »

 

balagne,ghjunsani,costa,speloncato,pioggiola,olmi cappella,paslasca

Une journée initiatique et conviviale pour rencontrer la Corse autrement, vous immerger dans ses paysages et ses communautés villageoises, découvrir son riche patrimoine religieux, son histoire, ses traditions rurales : des clefs pour vous ouvrir les églises, vous faire comprendre leur sens caché et vous faire entendre leurs orgues historiques que l’on vous joue pendant le parcours …


Avec les beaux jours, les parcours reprennent: faut-il le dire? les paysages sont un enchantement, le printemps s'emballe dans une frénésie de fleurs, de jeunes feuilles et de pousses tendres ...


                                

Jeudi 2 Mai 2013

HAUTE BALAGNE et GHJUNSANI

 

balagne,ghjunsani,costa,speloncato,pioggiola,olmi cappella,paslasca

 Accueil à 9h à Costa, sur la place de l’église, puis découverte de SPELUNCATU ,  de PIOGGIULA , OLMI CAPPELLA,   enfin  PALASCA …

La journée, commencée en Balagne dans la belle et minuscule église San Salvatore de Costa, continuée dans l’altier village médiéval de Speluncatu avec sa riche collégiale ,se déroule ensuite dans la vallée haute et lumineuse du Ghjunsani, sous le Monte Padre (2390 m)  : évocation des légendes, vitalité du tissu social et des confréries, du chant polyphonique, des orgues historiques, et présence internationale du théâtre de l’Aria. Cette balade patrimoniale et musicale se terminera à nouveau en Balagne avec le village secret de Palasca.

 

Ces journées reposent sur le bénévolat et les fonds récoltés contribuent à la restauration et à la valorisation de ce patrimoine. Rappelons à ce sujet que la restauration et  l'entretien des orgues en particulier représentent des budgets fort lourds pour les villages qui veulent les mettre en valeur.

  Les parcours de « la Montagne des Orgues » sont recommandés dans les guides : Routard, Bleu, Géo, Michelin, Arthaud, Petit Futé … et font régulièrement l’objet d’émissions de télévision régionales, nationales et internationales (Telepaese, TF1, France2, France3, Arte, Rai2  etc …)

 


Renseignements et réservations au :

04 95 61 34 85 - Portable : 06 17 94 70 72

e mail : elizabethpardon@orange.fr

Site : www.lamontagnedesorgues.com/ 

13/08/2012

le Ghjunsani avec la Montagne des Orgues: jeudi 16 Août

 

Jeudi 16 Août 2012

HAUTE BALAGNE et GHJUNSANI

orgue de Pioggiola blog.jpg

 

(l'orgue de Pioggiula)

 

 Accueil à 9h à PALASCA, sur la place de l’église, puis découverte de la lumineuse région de montagne du Ghjunsani avec VALLICA, OLMI CAPPELLA, PIOGGIULA,  enfin  SPELUNCATO …

 

La journée, commencée dans la belle église de Palasca se déroule ensuite dans la vallée haute du Ghjunsani, sous le Monte Padre (2390 m)  : évocation des légendes, vitalité du tissu social et des confréries, du chant polyphonique, des orgues historiques, et présence internationale du théâtre de l’Aria … Cette balade patrimoniale et musicale se terminera dans le beau village médiéval de Speluncato, avec sa Collégiale – la plus ancienne  des quatre de Corse- et l’un des orgues les plus attachants de l’île.

 

 

Renseignements et réservations au :

 04 95 61 34 85 /06 17 94 70 72

e mail : elizabethpardon@orange.fr

Site : www.lamontagnedesorgues.com/ 


Ces journées reposent sur le bénévolat et les fonds récoltés contribuent à la restauration et à la valorisation de ce patrimoine

 

palasca,vallica,olmi cappella,pioggiola,speloncato,ghjunsani

(9° Station du Chemin de Croix de Speluncato)



29/10/2011

Un chemin du septième ciel dans le Ghjunsani ...

"La mer, l'inlassable goutte d'eau, le vent, qui peuvent attendre, qui ne sont pas comme l'homme contraints de se hâter, assurent aux corps qu'ils caressent et qu'ils usent, le profil le plus pur, le plus pauvre aussi, mais le seul véritablement nécessaire. Dans ce long acquiescement, dans cette ultime misère, se dissimule assurément une des formes concevables de la perfection."

(Roger Caillois, Pierres, poésie Gallimard)

minéral et végétal.jpg

Dimanche 16 Octobre 2011.

En chemin, donc, avec Hélène, Colette et le bon génie (vous l'aurez remarqué, il doit y en avoir au moins un par pieve) du Ghjunsani, Santu: quelques images de cette lumineuse journée d'automne entre terre, ciel, montagne et mer

le chemin au-dessus d'Olmi Cappella.jpg

L'un des nombreux sentiers soigneusement dallés qui reliaient les communautés entre elles, entre le Ghjunsani et la Balagne: voies de communication dans tous les sens du terme.

 

Santu nous a concocté un parcours où le paradis se mérite par la crapahute


En chemin.jpg

... tant de choses à raconter à chaque pas! Des bonnes, d'autres moins heureuses: le feu a ravagé plus d'une fois cette région, laissant à nu la terre rocailleuse là où poussaient chênes, châtaigniers, genévriers et les céréales opiniâtrement cultivées sur ces terres pauvres jusqu'au sommet des montagnes dans le système solidaire des prese : chaque communauté villageoise  permettant à chaque famille de cultiver et de récolter le fruit d'un sol communautaire.

limites, murs, aridité nouvelle blog.jpg

Vers la Boca à Leccia, pour contenir la divagation nouvelle des bêtes à cornes le fil de fer a remplacé les vieilles clôtures, les têtes de lit en fer forgé et rouillé, l'agencement de piquets liés, et la désertification a bientôt définitivement dévoré la végétation ancienne: la nécessité des anciens de survivre par le travail de la terre jusqu'aux sommets  ne se devine plus par endroits que par cette écriture patiente des vieux murs  sur le flanc aride des montagnes.

Côté Cap Corse.jpg

Là-haut, du côté d'Arba Bona (là où l'herbe était parfumée par l'air marin), la vue vers le Cap Corse

Côté Balagne et barrage de Codole.jpg

Côté Balagne et le barrage de Codole

Ile Rousse.jpg

et au loin, l'Isola Rossa ...

chat sentinelle.jpg

Sur le parcours, le chat-sentinelle veille sur le Ghjunsani et pose ses énigmes à l'imprudent qui s'égare

Côté san Parteu et Piuggiula.jpg

Côté San Parteu et Piuggiula

 

ghjunsani,dolmen de l'ascita

Côté San Pedrone et Castagniccia

 

Côté millénaires.jpg

L'aménagement des abris naturels témoigne de la permanence d'une occupation humaine très ancienne. A l'époque des premiers Corsi : s'abriter, se protéger du froid, des ennemis, et prendre le temps de vénérer les sources, les arbres, les rochers puissants ... On peut les comprendre !

 

côté préhistoire.jpg

plongeon dans la nuit des temps: abri au pied du sommet de Tornaboie

 

Libations sur le monte Bacchus.jpg

En leur honneur, libations sur le Monte Bacchus: Santu a sorti la Dive Bouteille! Cela risque de plomber un peu nos jambes après ces agapes, mais la communion avec les esprits du lieu mérite quelques sacrifices.

vers un rocher signifiant.jpg

vers a rocca Speluncata, pour l'instant tout va bien ...

cupule sur rocher sommital.jpg

et quelque part près du ciel, on peut rencontrer dans cet univers granitique, proclamant à l'improviste la présence des hommes de la préhistoire, une cupule, aujourd'hui "cabaret des oiseaux" (les jours de pluie ...)

en marche.jpg

il est temps d'amorcer la descente:

granit blog.jpg

c'est que nous avons rendez-vous à nouveau avec les premiers habitants de cette montagne ...

l'adgja.jpg

au passage, cette aire de battage, aghja plantée en plein vent à flanc de rocher

source aménagée.jpg

et cette source aménagée qui dit beaucoup sur cette montagne autrefois incessamment parcourue par les gens et les bêtes, hélas aussi sur l'abandon et la sècheresse d'aujourd'hui

sur le site de l'Ascita.jpg

Enfin, voici le site de l'Ascita: rencontre avec le "dolmen" d'Olmi Cappella: " L'endroit où se trouve ce mégalithe est fortifié par la nature et par l'homme: il est entouré de blocs énormes placés les uns sur les autres." (Rapport sur les Monuments mégalithiques de la Corses, par Adrien de Mortillet, autour de 1883)

le dolmen.jpg

la lourde dalle repose sur deux rochers naturels

cupule de l'Ascita.jpg

et, toute proche, cette belle cupule creusée dans le granite, qui évoque à nouveau des usages et des rites dont nous ne savons toujours pas grand chose à ce jour.

Un temps où les hommes du lieu n'avaient rien à envier aux autres habitants de la Méditerranée.

avec Mortillet.jpg

Merci, très cher Santu, pour ce beau partage de vos racines ... dans ce monde de naguère où chaque lieu et chaque objet avait une âme, comme en témoigne cette fable (via Bernardu Pazzoni) :

(sélectionner et un clic droit pour ouvrir)

http://www.youtube.com/watch?v=UMWGYgJdrE8&feature=colike