Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2011

les journées du Patrimoine, la semaine dernière

 

Bref compte rendu de ces journées...

Samedi 16 Septembre, Edouard Flach nous a présenté un exposé très complet des voyages du patrimoine illustré de nombreux documents dont certains étaient tout-à-fait inédits - En particulier cette référence dans un manuscrit du XV°s.,  à l'appontement de Losari qui desservait la pieve de Tuani (de Belgodère à Speloncato) - ce qui confirmait ce que nous savions par ailleurs mais de sources plus récentes.

 

L'après-midi fut consacrée, comme prévu, à la présentation du monde des sepolcri en Corse: je vous rédigerai un de ces jours une note longue sur ce patrimoine qui dit beaucoup sur la Corse et les Corses au coeur de la Méditerranée dans les siècles passés.

conf.jpg

Dimanche, balade dans la pieve de Tuani.

Tout d'abord, du haut du rocher sommital de Belgodère, ( "e Teghje"), la vue sur toute la pieve à 360 degrés:

DSC_6967.JPG

en compagnie de Louis Belgodère, infatiguable chercheur et compteur, découverte de la première implantation du village, sous l'impulsion (selon la légende rapportée par Colonna di Giovellina) du marquis André II de Massa qui choisit ce site stratégique pour défier son ennemi de l'époque (XIème siècle), le turbulent Marovello de Speluncato: "Sarebbe ub bel godere per essere noi fronte del nimico" ("Ce sera un bon plaisir d'être face à l'ennemi" ). Cette histoire est reliée à la terrible légende de la Biscia, mi -serpent mi -dragon, dévoreuse de chair humaine, créature démoniaque s'il en fut ... mais ceci est une autre histoire ...

DSC_6961.JPG

D'où l'on aperçoit les villages d'Ochjatana, Costa, Ville di Paraso, enfin Speluncato ...

DSC_6962.JPG

et de l'autre côté les ruines du couvent des servites (et le cimetière) ... Les maisons du village médiéval s'enroulaient étroitement autour du rocher, communiquant par des passages voûtés, dans un souci défensif comme dans de nombreux villages anciens de Corse (cf. Speluncatu, Sant'Antoninu ... pour ne citer que les plus connus)

Belgodère ruines couvent.jpg

le couvent, tout d'abord fondé par les Franciscains en 1540, accueille très rapidement (dès 1560) l'ordre des Servites

DSC_6960.JPG

Plus près de nous, le château de la Costa, construit en 1892 par le député Toussaint Malaspina, ami de Georges Clémenceau. Aujourd'hui transformé en école intercommunale, il accueille tous les enfants de la région. A proximité du château, Madame Malaspina fait construire en 1914-1915 une chapelle (  Sainte Croix) parée de marbre blanc de Carrare qui servira de sépulture aux membres de la famille. Il y a quelques années l'on a déplacé une statue du Christ Sauveur depuis cette chapelle au sommet des Teghje:

DSC_6957[1].JPG

Pierre avait été chargé de ce transfert délicat. La question épineuse était de savoir si le Christ serait tourné vers le village ou vers la plaine (ses cultures, ses troupeaux) et fut l'objet pour les villageois  de débats passionnés - et pour finir il fut décidé qu'elle protègerait le village et ses habitants ...

 

Visite à l'église paroissiale saint Thomas - riche d'oeuvres et d'histoires ...

SEPTEMBRE 2011 069.jpg

avec son petit orgue ( Lazari 1761, construit pour l'église du couvent des Servites et transféré à l'église paroissiale après la Révolution)

le premier autel des servites.jpg

et le premier maître-autel "à ailes" de l'église des Servites (son fronton porte l'emblème des Servites), oeuvre du maître ébéniste local Marcangiole, aux environs de 1663. Il accueillit à son arrivée au couvent la magnifique statue de Notre-Dame des Sept Douleurs, la grande dévotion du village, aujourd'hui transférée à la Chapelle St Jean. Dans le  fronton interrompu, l'emblème des Servites ...

 

... que nous allons découvrir ... à suivre!

 

14/09/2011

Un stage en archéologie pour les jeunes bénévoles en Balagne

 

Je relaie bien volontiers cette information en espérant qu'elle permettra la réalisation de ce projet très intéressant:

Stage en Archéologie : 16 – 25 ans

 

 

En partenariat avec le Service de la jeunesse et des sports de la Collectivité Territoriale de Corse, le Laboratoire Régional d’Archéologie (LRA) organise un chantier de jeunes bénévoles en Balagne durant les vacances de la Toussaint du 27 au 31 octobre.

 

Ce stage est ouvert à une dizaine de bénévoles âgés de 16 à 25 ans afin de découvrir le site archéologique fortifié de San Colombanu (à la jonction des communes d’Olmi Capella, Novella et Palasca – communauté de communes di e cinque pieve) et le patrimoine archéologique proche.

 

Ce stage consiste à découvrir un site déjà répertorié sur la carte archéologique. Le site ne fera pas l’objet de fouilles archéologiques mais d’une observation et d’une description minutieuses de toutes les structures encore conservées.

 

Ce stage permettra de sensibiliser des jeunes de la micro région au patrimoine archéologique médiévale de la Balagne dans la perspective d’une étude globale en partenariat avec le syndicat mixte du pays de Balagne qui se déroulera jusqu’en 2013.

 

 

Les détails pratiques seront divulgués ultérieurement.

 

  •     Stage gratuit
  •     Repas du midi et carburant pris en charge
  •     Covoiturage pour les déplacements
  •     Activités et repas à la fin du stage
  •     Hébergement à la charge des jeunes

 

 

Renseignements et inscription obligatoire auprès de :

Hélène Paolini-Saez au 06-18-65-59-12

 

 

11/09/2011

Mardi 13 Septembre, la Montagne des Orgues

 

Bandeau RECTO blog.jpg


Mardi 13 Septembre 2011:

une journée en HAUTE BALAGNE et dans le GHJUNSANI

Une journée initiatique et conviviale pour rencontrer la Corse autrement, vous immerger dans ses paysages et ses communautés villageoises, découvrir son riche patrimoine religieux, son histoire, ses traditions rurales : des clefs pour vous ouvrir les églises, vous faire comprendre leur sens caché et vous faire entendre leurs orgues historiques que l’on vous joue pendant le parcours …

Ces parcours de découverte du patrimoine sont signalés dans de nombreux guides : Bleu,  Routard, Géo, Michelin, Arthaud …

Les fonds récoltés lors de ces journées contribuent à la restauration et à la valorisation de ce patrimoine.

 

 Accueil à 9h à COSTA, sur la place de l’église,

costa,speloncato,pioggiola,olmi cappella,vallica

 

puis découverte de l’étonnante petite église de COSTA ( orgue anonyme début 19°s.), de la Collégiale de SPELONCATO (et de son orgue Crudeli 1810), puis de la  vallée haute du Ghjunsani avec PIOGGIOLA (orgue Saladini 1844),  OLMI CAPPELLA (orgue anonyme 1805) , et enfin VALLICA …

costa,speloncato,pioggiola,olmi cappella,vallica

 

Renseignements et réservations au :

Tel : 04 95 61 34 85 - Portable : 06 17 94 70 72

e mail : elizabethpardon@orange.fr

Sites : www.montagne-des-orgues.com/           elizabethpardon.hautetfort.com

 

29/08/2011

Castagniccia: la Montagne des Orgues jeudi 1° Septembre

 

                   

RECTO blog.jpg

                           

« LA MONTAGNE DES  ORGUES »

à la découverte du PATRIMOINE

(avec les photos de Giusy, lors du dernier parcours)

San Tumasgiu avec gens blog.jpg

San Tumasgiu di Pastureccia


Des parcours initiatiques et festifs pour rencontrer la Corse autrement, vous immerger dans ses paysages et ses communautés, découvrir son histoire, son  patrimoine,  ses traditions rurales : des clefs pour vous ouvrir les églises, vous faire comprendre leur sens caché et entendre leurs orgues historiques que l’on vous joue.


                             Jeudi 1er Septembre

 

San Tumasgiu chaudrons blog.jpg

les chaudrons de San Tumasgiu

 

une journée en CASTAGNICCIA

 

Accueil à Ponte Novu, à 9h15, sur le parking de la gare. Découverte des fresques de la chapelle San Tumasgiu à Castellu di Rustinu, puis des églises baroques de Piedicroce

Piedicroce ange fessu blog.jpg

un petit ange fessu du maître-autel à Piedicroce

 

( Saint Pierre et Saint Paul, et son orgue historique, le plus ancien de Corse, 1619), de La Porta (église saint Jean Baptiste et son petit orgue de 1780),

 

La Porta mains blog.jpg

à La Porta, servir le petit orgue Maracci

patrimoine de la castagniccia,castellu di rustinu,santa maria di rescamone,stoppia nova,la porta,piedicroce

 

et l'heure mystérieuse de l'Ange ...

(copie de l'Annonciation de Guido Reni, au Louvre)

 

 Stoppia Nova (Notre Dame du Carmel), enfin du site archéologique paléochrétien et roman de Santa Maria di Rescamone.

Sta Maria di Rescamone Martine blog.jpg

à Santa Maria di Rescamone

 

Ces parcours reposent sur le bénévolat et les fonds récoltés lors de ces journées contribuent à la restauration et à la valorisation du patrimoine.Ils sont recommandés par de nombreux guides : Arthaud, Bleu, Geo, Michelin, Routard …

Felix à la boutique.jpg

... avec un arrêt bien apprécié chez Félix, à Stoppia Nova: du bon usage de la vraie charcuterie corse...  à cette saison il n'en reste plus guère  ...

 

Renseignements et réservations au :

TEL/FAX : 04 95 61 34 85 - Portable : 06 17 94 70 72

Participation aux frais : 30 € par adulte. Gratuit pour les moins de 12 ans.

e mail : elizabethpardon@orange.fr

Site : www.montagne-des-orgues.com/ 

blog : elizabethpardon.hautetfort.com/

27/08/2011

Orgue en France: pour information

 

Je relaie cette information concernant la création de cette nouvelle association nationale "ORGUE EN FRANCE" :

 

" INFORMATION IMPORTANTE

A DIFFUSER LARGEMENT AUTOUR DE VOUS

« ORGUE EN FRANCE»

PROJET D’ASSOCIATION NATIONALE

 

 

 

Avec le soutien d’une centaine de personnes issues de toutes les régions, une association nationale dont l’objectif est de valoriser et de soutenir la cause de l’orgue est en cours de constitution.

Lieu d’échanges, de recherche, d’information et de documentation, elle pourra être une source de soutien aux organisations locales et développera des liens avec des organismes français et étrangers poursuivant des buts analogues. Par sa représentativité, elle établira un dialogue avec les autorités civiles, culturelles et religieuses, les facteurs d’orgues, et contribuera à la présence de l’orgue dans les médias. Ses domaines d’intervention pourront concerner le patrimoine et la création d’orgues, sa pratique et son enseignement, sa musique (littérature, diffusion, création), son image dans la société, son évolution et son avenir, etc…

Elle est ouverte à tous : amateurs d’orgue, mélomanes, organistes, enseignants, étudiants, compositeurs, facteurs d’orgues… tous ceux qui aiment l’orgue. L’adhésion à l’association se fera à titre individuel (personne physique), mais toute personne morale pourra y être associée comme soutien (association, fédération, groupement, société, etc…).

Cette entreprise apparaissant nécessaire et urgente, un appel à adhésion à « ORGUE EN FRANCE » vous parviendra fin août, avec, en perspective, une première assemblée générale, le vendredi 11 novembre 2011.

Nous vous invitons dès à présent :

. à diffuser le plus largement possible cette information dans votre entourage concerné. Nous vous remercions de communiquer à l’envoyeur de ce message ainsi qu’au secrétariat provisoire de la future association (contact@orgue-en-france.org), vos coordonnées (nom, prénom, adresses e-mail et postale),

. à programmer de nombreuses manifestations autour de l’orgue durant la fin de semaine du samedi 19 et dimanche 20 mai 2012, dans le cadre d’un « Jour de l’Orgue », première action emblématique instituée, coordonnée et médiatisée par l’association.

Les attentes sont importantes, les tâches multiples, l’enjeu capital et passionnant. Nous espérons que vous vous associerez à cette initiative ambitieuse et nous vous donnons rendez-vous à la fin de l’été.

24 Juin 2011

 

Le noyau initial du projet : Michel Bourcier, Michel Bouvard, Jean-Baptiste Courtois, Remi Dropsy, Vincent Dubois, François Espinasse, François Gobillard, Olivier Latry, Philippe Lefebvre, Loïc Mallié, Pierre Méa, Louis Robilliard."

 

orgue en France.zip

 

On souhaîte que cette nouvelle association puisse être réellement un relai fédérateur pour la sauvegarde et la promotion de ce patrimoine bien souvent menacé de déshérence ( pour toutes sortes de raisons que les modestes organistes "de base" connaissent bien).

Le risque restant grand, par ailleurs, qu'en multipliant des structures proches (après la très ancienne et vivace FFAO, plus récemment Orgues nouvelles ...) l'on disperse plus qu'on ne conforte notre volonté commune de donner le meilleur avenir possible à ce patrimoine: écueil que l'on souhaîte vivement ici éviter.

 

 En ce qui concerne la Corse et son patrimoine important d'orgues historiques, je vous renvoie entre autres à la note du 12/02/2011, concernant la déontologie de la restauration: la meilleure restauration possible pour le témoignage le plus fidèle et la meilleure durée de vie possible ...

ffao,orgues nouvelles,orgue en france,associations pour la mise en valeur des orgues

(La Porta: une restauration emblématique de Barthélémy Formentelli)