Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2013

23 et 25 Juin, la Montagne des orgues

 

 

« LA MONTAGNE DES  ORGUES »

à la découverte du PATRIMOINE

 

Des parcours initiatiques et festifs pour rencontrer la Corse autrement, vous immerger dans ses paysages et ses communautés, découvrir son histoire, son  patrimoine,  ses traditions rurales : des clefs pour vous ouvrir les églises, vous faire comprendre leur sens caché et entendre leurs orgues historiques que l’on vous joue.

Dimanche 23 Juin 2013

une journée en GHJUVELLINA et CORTENAIS avec les Amis du Parc Régional

 

Castirla visage Christ.jpg

Castirla, chapelle San Michele, visage du Christ


Accueil à 10h30 à Castifau, devant le couvent de Caccia,

Puis visite de Moltifau,  Pedigrisgiu (et son petit orgue anonyme), Castirla (chapelle San Michele et ses fresques), et enfin Corte : la route sinue hors des grands axes routiers sous les Aiguilles de Rundinaghja, une région de montagne âpre, minérale, où l’on découvrira la vitalité des villages accrochés au rocher et leurs petites églises aux décors naïfs qui n’engendrent vraiment pas la mélancolie ! Notons que l’orgue historique (J.C. Werle, 1760) de l’église paroissiale de l’Annunziata de Corte est l’un des plus beaux de Corse. La journée se termine sur le mélancolique site préroman de San Giovanni : où la légende croisera l’histoire ...


 

Mardi 25 Juin 2013

Sta Maria di Rescamone arrivée.jpg

Santa Maria di Rescamone

 

une journée en CASTAGNICCIA

 

Accueil à Ponte Novu, à 9h, sur le parking de la poste. Découverte des fresques de la chapelle San Tumasgiu à Castellu di Rustinu, du site archéologique de Santa Maria di Rescamone, puis des églises baroques de Piedicroce (Saint Pierre et Saint Paul, et son orgue historique, le plus ancien de Corse, 1619), Verdèse (église saint Sébastien et son orgue de 1896),  La Porta (église saint Jean Baptiste et son petit orgue de 1780) …

 

Petit rappel: Ces parcours reposent sur le bénévolat et les fonds récoltés lors de ces journées contribuent à la restauration et à la valorisation du patrimoine. Ils sont recommandés par de nombreux guides : Arthaud, Bleu, Geo, Michelin, Routard, Petit Fûté …

 

 

 

Renseignements et réservations au :

TEL/FAX : 04 95 61 34 85 - Portable : 06 17 94 70 72

Participation aux frais : 30 € par adulte. Gratuit pour les moins de 12 ans.

e mail : elizabethpardon@orange.fr

Site : www.montagnedesorgues.com/ 


06/08/2012

la Balagne et la Castagniccia, avec la Montagne des Orgues

 

Association Saladini de Speloncato

 

« LA MONTAGNE DES  ORGUES »

à la découverte du PATRIMOINE

 

Des parcours initiatiques et festifs pour rencontrer la Corse autrement, vous immerger dans ses paysages et ses communautés, découvrir son histoire, son  patrimoine,  ses traditions rurales : des clefs pour vous ouvrir les églises, vous faire comprendre leur sens caché et entendre leurs orgues historiques que l’on vous joue.

 

Belgodère vu de haut.jpg

(Belgodère, vu depuis a Torra  a la Cima)

 

MARDI 7 AOÛT :  en Balagne

Accueil à Belgodère à 9h place de l’église : église St Thomas ( orgue Lazari , 1761), puis découverte de Costa (San Salvatore, orgue anonyme début XIX° s.), Muro (Sta Nunziata, orgue Pagnini 1796/Agati Tronci 1878), Cateri (Ste Marie, orgue Domini 1902).

 

fronton autel servites blog.jpg

(les petits monstres du fronton du premier autel des Servites)

JEUDI 9 AOÛT :  en CASTAGNICCIA

Maisons de Castagniccia.jpg

maisons de Castagniccia et terrasses


Accueil à Ponte Leccia à 9h sur le parking du Super U. Découverte des fresques de la chapelle San Tumasgiu à Castellu di Rustinu, des églises baroques de Piedicroce ( St Pierre et St Paul, et l’orgue le plus ancien de Corse, 1619), Verdèse (St Sébastien, orgue 1896 Stoppia Nova (Notre Dame du Carmel), La Porta ( St Jean-Baptiste, orgue 1780), enfin du site archéologique paléochrétien et roman de Santa Maria di Rescamone à Valle di Rustinu. 

 

La Porta clavier de l'orgue.jpg

(le clavier de l'orgue de La Porta)

Ces parcours reposent sur le bénévolat et les fonds récoltés lors de ces journées contribuent à la restauration et à la valorisation du patrimoine. Ils sont recommandés par les guides : Routard, Bleu, Michelin, Geo , Arthaud, Balado, Petit Futé… et ont fait l’objet de nombreux reportages ( journaux, radios, télévisions nationales et européennes )  

 

Renseignements et réservations au :

TEL/FAX : 04 95 61 34 85 - Portable : 06 17 94 70 72

Participation aux frais : 30 € par adulte. Gratuit pour les moins de 12 ans.

 

e mail : elizabethpardon@orange.fr

Site : www.montagnedesorgues.com/ 


 

 


 

 

 

28/07/2012

la balade d'hier 27 juillet 2012: San Chirgu, Aiti ...

comme promis!

hier, malgré quelques imprévus - l'un gai (un mariage), l'autre triste ( un enterrement) - qui nous ne nous ont pas permis de jouer les orgues de Piedigrisgiu et de Corte,  une bonne journée de partage:


 

cambia,san chirgu,aiti,corte,castiglione,bataille de lépante

débutée sur le territoire de Cambia, du côté des gravures rupestres de a Petra Frisgiata,

avec Pauline et Raphael.jpg

 avec Raphaël et Pauline ...


le Père S.Quilicu blog.jpg

 tout d'abord, dans la Pieve de Vallerustie,  le charme de San Chirgu (alias: San Quilicu, St Cyr ...)

à retrouver dans les notes:

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2010/10/18/la-chapelle-san-quilicu-a-cambia.html

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2010/10/22/san-quilicu-di-cambia-les-fresques.html

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2010/10/26/3-la-chapelle-san-quilicu.html

 

cambia,san chirgu,aiti,corte,castiglione,bataille de lépante

Petit rappel: entourant ici le thème de Saint Michel pesant les âmes, ainsi que bordant l'arc triomphal, le fresquiste a utilisé le discours des mosaïques de style cosmatesque, à découvrir sur ce site:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cosmatesque


Suivi de la rencontre du village d'Aiti, dans son paysage vertigineux en compagnie de notre ami René Casematta

Aiti et paysage blog.jpg

qui a créé ce joli site sur le village, à retrouver à cette adresse:

aitipaese.canalblog.com

Il règne dans cette  petite église, allègrement repeinte par J.C. Torre, un charme certain, né de ses jolies proportions à taille humaine.


Aiti voûte blog.jpg

 elle abrite un patrimoine bien intéressant, en particulier des oeuvres de notre cher Giacomo Grandi ( peintre originaire de Milan et actif en Corse entre 1742 et 1772, date de sa mort)

Aiti Grandi mort de st Joseph blog.jpg

comme cette "Mort de St Joseph", patron de "la bonne  Mort" : l'espoir de mourir, comme lui, dans son lit, entouré de l'amour des siens et muni de l'Extrême Onction ...

Aiti  1° station  Jésus condamné à mort blog.jpg

ou comme cette belle série du Chemin de Croix, avec ses personnages mauresques: ici le jugement de Pilate,

Aiti Pilate et consort blog.jpg

un étrange prêteur romain bigrement orientalisé, arborant moustaches à la turque et portant cafetan et turban surmonté d'une aigrette et d'un croissant ...

Aiti 12° station blog.jpg

Ici la XII° station: la mort du Christ entre le Bon Larron à gauche et le Mauvais Larron à droite -derrière eux, l'architecture phantasmée de la ville antique de Jérusalem, et au-dessus d'eux, le Soleil (Nouveau Testament) et la Lune (Ancien Testament)

Aiti Rosaire avec san Clemente blog.jpg

Et puis cette toile très intéressante évoquant la dévotion du Rosaire et les héros de la Bataille de Lépante. A retrouver dans la note:

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2011/10/07/...

 

Un peu plus tard dans l'après-midi, le site archéologique de San Giovanni di Corte: ici la belle abside à bande lombardes de l'église pievane:

Corte Santa Maria.jpg


 

Rappelons tout de même ce qu'est ce site de San Giovanni Battista de Corté, classé M.H. en 1968:

Dans la vallée du Tavignano, dans un espace majestueux et largement ouvert sur les montagnes environnantes, peut-être sur l'emplacement de l'antique ville romaine de Venicium, à quelques mètres à peine du Palazzu ( maison forte) du semi mythique Comte Ugo della Colonna, le héros de la Reconquista de la Corse lors de la croisade contre les Maures au début du IX° siècle, ce site fut probablement déjà occupé dès la préhistoire: la colline du Poggio dello Palazzo (dont Madame Moracchini Mazel pense que le sommet ést couronné d'une triple enceinte mégalithique) disparait aujourd'hui sous la végétation et l'on ne peut même plus distinguer les vestiges du Palazzo. Voici, juxtaposés, l'église-mère et le baptistère de la Piève de Venaco : fouillée en 1956/58 par Mme Moracchini Mazel, l'église préromane dont il reste la belle abside en cul de four et la base des murs, des piliers séparant les trois nefs, et le baptistère de plan tréflé, recouvert d'une charpente et d'un toit de lauzes. Notre ami Etienne Jacquemin, hier, rappelait que le relevage du baptistère fut l'oeuvre de l'Armée, alors propriétaire des lieux ... Ces deux édifices, leur appareil archaïque (pierres cassées au marteau, utilisation d'un mortier de chaux, de tuffeau) et leur décor de bandes murales à la façon des églises lombardes permettent d'estimer leur construction du début du IX° siècle... Comme souvent on retrouve là la permanence de l'occupation humaine sur un site sacré, vestiges mégalithiques, nombreux éléments de tuiles et poteries romaines réemployés dans la maçonnerie des deux édifices...


Et enfin ... à Castiglione ...

 

Castiglione ste Cécile blog.jpg

notre chère Sainte Cécile

Castiglione garde 1 blog.jpg

en compagnie des gardiens

sepolcru.jpg

du sepolcru ...

à bientôt!


 


 

 


01/07/2012

avec les Amis du Parc, dans le Rustinu et la Castagniccia ...

(Première partie)

Dimanche 24 Juin dernier, une belle journée de partage avec les membres de l'Association des Amis du PNRC  ( Conservatoire d'espaces naturels  de Corse) dans le Rustinu et en Castagniccia ...


 avec les belles photos de Michelle Lafay, de Claudine Garcia  ...

et quelques notes précédentes du blog:

 San Tumasgiu di Pastureccia à Castellu di Rustinu:



http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2011/02/27/les-fresques-de-san-tumasgiu-di-pastureccia.html

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2011/03/02/3-les-fresques-de-san-tumasgiu-suite-et-fin.html

P1080088 (1).JPG

J'avais "commandé " quelques nuages, mais le ciel restera d'un bleu impertubable toute la journée. Arrivés sur le site de la chapelle San Tumasgiu, à Castellu di Rustinu: la vue magnifique sur le Monte Padru, la Pieve de Caccia (et le village de Moltifau, au loin) et le massif des Aiguilles de Rundinagjha (Alias Popolasca ou Castiglione ...)

San Tumasgiu Côté Est.JPG

San Tumasgiu, bien orienté à l'est

le chevet.JPG

L'abside. La datation de cette chapelle reste mystérieuse. Sa fondation est probablement largement préromane, mais on peut penser qu'elle a  connu d'importants travaux en 1470, date - MCCCCLXX - que l'on retrouve gravée à plusieurs endroits, à l'intérieur, au fond d'une niche aménagée dans le mur, côté Nord-Est; sur le tympan de la porte latérale sud; enfin dans l'ébrasement extérieur de cette fenêtre meurtrière de l'abside, où l'on semble avoir oublié en route un C.

inscription du tympan.JPG

l'inscription du tympan de la porte latérale sud.

P1080092 (1).JPG

la croix au sommet du mur est

En octobre j'étais passée voir les sondages effectués par l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) pour établir un diagnostic sur l'intérêt archéologique du site.

sondage derrière l'autel.jpg

découverte des sépultures sous le sol de la chapelle

sépulture 3.jpg

vous pensiez être tranquilles pour la perpétuité ...

sépulture 2.jpg

et voilà qu'on vous mesure, qu'on vous ramasse par petits bouts et qu'on vous fourre dans des sacs en plastique, bien précautionneusement, certes, mais de quoi douter de l'éternité...

côté abside.jpg

A l'extérieur, une sépulture a même donné de fausses joies à l'équipe qui pensait avoir trouvé quelque chose de bien antique: manque de chance! le cher disparu portait en dentier ...

 

Tout cela pour dire que le chantier de restauration prévu à l'origine pour cette année devra attendre la réalisation des fouilles archéologiques.

 

à San Tumasgiu avec Toussaint Quilici.jpg

Toussaint Quilici exprime ici son désarroi.

 

 


Ce qui nous inquiète, nous qui aimons d'un amour profond cette chapelle: le toit va vraiment mal, la pluie ruisselle sur les fresques qui souffrent un peu plus de jour en jour. Il faudrait pour le moins, en attendant les fouilles, protéger le toit par une bâche comme cela s'est fait à Castirla. Nous ne comprenons pas cette absence de protection. 

 

les amis du parc corse,san tumasgiu di pastureccia,restauration de fresques,site archéologique santa maria di rescamoneadam et eve,genèse,philippe jaccottet

(le Christ Pantocrator de San Tumasgiu)


Santa Maria de Rescamone à Valle di Rostino

à retrouver ... si vous pouvez!  le cahier Corsica 98-99 de janvier 1982dédié par la FAGEC à la Piévanie de Rescamone. Et, dans l'ouvrage précieux de Geneviève Moracchini-Mazel "Corsica Sacra" ( éditions A Stamperia) les pages 207 à 209.

et dans le blog:

http://elizabethpardon.hautetfort.com/trackback/2829320

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2011/03/13/un-serpent-nu.html

 

Santa Maria di Rescamone abside.jpg

l'abside préromane - début X° s. ? - époque présumée de la grande reconstruction de Santa Maria di Riscamone.

Santa Maria di Rescamone mur sud et et baptistère paléo chrétien.jpeg

le petit baptistère paléochrétien et le mur sud de l'église pievane Santa Maria di Rescamone

les amis devant le grand baptistère.JPG  

les Amis du Parc devant le grand Baptistère: le soleil est de plomb mais rien n'arrête les braves!

 

Adam et Eve blog.jpg

Adam et Eve et le récit de la Tentation dans la Genèse:

"Or tous deux étaient nus, l'homme et sa femme, et ils n'avaient pas honte l'un devant l'autre.

Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs que Yahvé Dieu avait faits et il dit à la femme:

"Alors, Dieu vous a dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin?"

La femme répondit au serpent: "Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin. Seulement quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n'en mangerez pas, vous n'y toucherez pas, sous peine de mort."

Le serpent rétorqua à la femme:

"Pas du tout! Vous ne mourrez pas! Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront et vous serez comme des êtres divins, qui connaissent le bien et le mal."

La femme vit que l'arbre était appétissant à manger et séduisant pour les yeux, et qu'il était, cet arbre, désirable pour l'entendement. Elle prit de son fruit et mangea. Elle en donna aussi à son mari, qui était avec elle, et il mangea. Alors leurs yeux à tous deux s'ouvrirent et ils connurent qu'ils étaient nus; ils cousirent des feuilles de figuier et se firent des pagnes. "

(idée passablement urticante, je vous la déconseille !)

IMG_0323[1].jpeg

(le tympan du grand baptistère roman : le Serpent se mord la queue auprès de l'Arbre de la Connaissance. Un éternel recommencement ...)

...  "Alors Yahvé Dieu dit au serpent:

Parce que tu as fait cela, Maudit sis-tu entre tous les bestiaux et toutes les bêtes sauvages.

Tu marcheras sur ton ventre et tu mangeras de la terre tous les jours de ta vie.

Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien. Il t'écrasera la tête et tu l'atteindras au talon."

(La Genèse)

amas rocheux Rescamone.jpg

Un peu au-dessus du site, cet amas rocheux nous attire

'dolmen' vu de dessus blog.jpg

et l'énigme posée par cette grande dalle, "miraculeusement" posée comme un abri sous roche. Même si l'on peut raisonnablement  envisager son origine naturelle, la dalle s'étant détachée du bloc, on peut aussi supposer qu'elle ait pu servir dans un temps lointain de la préhistoire:

'dolmen ' dessus , de près blog copy.jpg

seule une fouille pourrait déterminer s'il y eut jamais une quelconque pratique d'inhumation à cet endroit.

(à suivre ... pour la deuxième partie)

Petit rappel autour du livre de Toussaint Quilici : une mine richissime de renseignements sur le patrimoine de la Pieve di Rustinu et des Pieve alentour ...

 

les amis du parc corse,c.e.n.corse,san tumasgiu di pastureccia,restauration de fresques,site archéologique santa maria di rescamoneadam et eve,genèse,philippe jaccottet

 

 

 

 

 

 

27/02/2012

Castirla

Hier, petite visite à Castirla, Pieve de Talcini, ancien diocèse d'Aleria

quelques images de sa petite église Santa Nunziata, avec ses bons et ses méchants ...

Castirla le Diable le Méchant.jpg

En vérité, celui-là, je l'avais déjà repéré il y a une quinzaine d'années: bien sûr, c'est le super méchant de service,

Castirla le Diable blog.jpg

oui, vous l'avez reconnu, ce satané Diable, charbonneux, édenté, cornu, griffu, armé d'une queue de scorpion, bref l'Affreux de service dans son royaume de flammes,

Castirla médaillon détail St Michel le Bon.jpg

heureusement terrassé par le Bon, le grand, le lumineux saint Michel Archange

Castirla médaillon st Michel blog.jpg

dans sa danse victorieuse, tenant en laisse comme un méchant toutou la créature infernale dans ce beau médaillon que j'ai eu plaisir à retrouver, sur la voûte de cette église modeste: le village, conscient de l'état préoccupant de sta Nunziata, a prévu des travaux de restauration qui deviennent urgents. Le toît prend l'eau, et si tout va bien, d'ici quelque temps, après son sauvetage, il sera possible de découvrir les peintures murales qui se cachent derrière le badigeon de chaux.

Donc, une église qui honore à la fois l'Annonciation:

Castirla Annonciation blog.jpg

(au-dessus du maître-autel)

St Michel blog.jpg

et son St Michel ( statue de bois polychrome)

Castirla le diable écorné.jpg

avec un Diable qui a perdu ses cornes, les risques du métier!

Castirla st Michel bois détail.jpg

et un saint Michel qui aurait besoin de vacances ...

Le village se vide progressivement de ses anciens et de ses familles d'origine. Difficile alors de ressentir de l'attachement pour un patrimoine qu'on ne fréquente plus guère et qui ne parle plus.

Cela dit, de bonnes nouvelles de la chapelle San Michele de Castirla:

Castirla chapelle san Michele extérieur.jpg

la bâche a fait place à un toît refait sur charpente neuve: victoire!

Castirla intérieur février 2012.jpg

Les travaux sont en bonne voie, et ce sera un grand plaisir de revenir visiter cette petite chapelle adorable ...

Castirla le Christ Pantocrator.jpg

et son méditatif Christ Pantocrator ...