Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/08/2017

une journée dans la Ghjuvellina et le Cortenais vendredi 18 août 2017 avec la Montagne des Orgues

 

« LA MONTAGNE DES  ORGUES »

VENDREDI 18 AOÛT 2017:

une journée dans la GHJUVELLINA

et le CORTENAIS

 

Castiglione ste Cécile blog.jpg

(Castiglione, détail de la tribune: Sainte Cécile)

 

Des parcours initiatiques et festifs pour rencontrer la Corse autrement, vous immerger dans ses paysages et ses communautés, découvrir son  patrimoine, son histoire, ses traditions rurales : des clefs pour vous ouvrir les églises, vous faire comprendre leur sens caché et entendre leurs orgues historiques que l’on vous joue…

 

Accueil à 9h15 sur le parking du Super-U de Ponte Leccia, puis découverte de Piedigriggio (église Saint Michel et  son petit orgue), Castiglione (église N-D du Rosaire), Castirla (fresques de Saint Michel),

castirla 005 ensemble blog.jpg

(Castirla, chapelle San Michele)

puis Omessa (église Saint André et sa fresque remarquable),

Omessa fresque st Martin.jpg

(Omessa, détail de la fresque: la charité de Saint Martin)

et enfin Corte 

il Giardino d'Amore, Piedigriggio, Castiglione, Castirla, Omessa, Corte

(le site  préroman de San  Giovanni, propice au rêve)

 

 

sous les Aiguilles de Rundinaghja, la route sinue dans une végétation méditerranéenne de montagne, hors des grands axes routiers. C’est une région âpre, minérale, grandiose, pétrie de légendes, où l’on découvrira des trésors de vitalité dans ses villages perchés et ses petites églises aux décors naïfs qui n’engendrent pas la mélancolie !

 

Pour ceux qui le souhaitent, l’on pourra assister à 21h au magnifique concert de Cimbalata Academia d’Il Giardino d’Amore, avec le Trio des cordes pincées de Paris et le contre-ténor Jean-Paul Bonnevalle, et où le sublime orgue de l’Annonciation sera mis à l’honneur.

 

console.jpg

(l'orgue Werle de Corte)

 

 

30/05/2015

Une journée de découverte des chapelles à fresques du Boziu

avec l'Association Saladini

JEUDI 4 JUIN 2015 

castirla,corte,favalellu,bustanico,sermanu,tralunca

(Sermanu, le beau visage ardent de St Jean-Baptiste)

 

une journée  de découverte des

 chapelles à fresques et églises baroques des pièves de Talcini, du Boziu et du Mercuriu:

Accueil à 9h à Ponte–Leccia sur le parking du Super-U

- Prévoir son pique-nique

Renseignements : 06 17 94 70 72/ 04 95 61 34 85

 

Castirla le visage Christ.jpg

Castirla, le Christ Pantocrator

 

L'occasion de rencontrer, par d'étroites petites routes de montagne cette région attachante et richissime d'histoire et de patrimoine.

Au programme de cette journée, le matin : la chapelle San Michele à Castirla (décor fin XV°),

- voir la note:

Castirla: Cappella San Michele, Pieve de Talcini - elizabeth ...

elizabethpardon.hautetfort.com/.../10/.../castirla-cappella-san-michele.ht...

 

Puis petit concert sur le magnifique orgue Werle de l’église paroissiale de Corté,

 

Corte orgue Werle façade blog.jpg

 

suivi d’un pique-nique  sur le site archéologique de San Giovanni Battista, piévanie de Venaco.

fin de journée.jpg

L’après-midi sera consacrée aux chapelles du Boziu avec Santa Maria Assunta de Favalellu (décor fin XV°)

- voir la note:

favalellu : ELIZABETH PARDON

elizabethpardon.hautetfort.com/tag/favalellu

St Matthieu Tetramorphe.jpg

(Favallelu, Saint Matthieu)

 puis, en passant par Alando,

 

Sambucuccio d'Alando.jpg

sans oublier de saluer l'illustre Sambucuccio d'Alando!

et par Bustanico

Bustanico St Michel  Gherardi.jpg

et le surprenant décor peint par Gherardo Gherardi (vers 1863)

 

San Nicolau de Sermanu, (décor entre 1450 et 1458)

- voir la note ancienne:

à la rencontre des fresques de Sermanu... - elizabeth pardon

elizabethpardon.hautetfort.com/.../a-la-rencontre-des-fresques-de-serman..

 

 

Sermanu San Nicolau.jpg

  Sermanu, San Nicolau

 

                  enfin de l’église baroque  San Bernardinu de Tralunca

 

Purgatoire détail copie.jpg

(détail des Âmes du Purgatoire à Tralunca)

  ...

 

 

 

 

 

01/07/2013

avec les amis du Conservatoire d'espaces naturels de Corse

Dimanche 23 Juin,

une belle journée de partage

avec le Conservatoire d'espaces naturels de Corse

Castifau blog - Copie.jpg

Castifau et le Couvent de Caccia: au fond les Aiguilles de Rundinaghja.

 

voûte béante.jpg

Commencée au Couvent San Francescu di Caccia, et, privilège aujourd'hui, à l'intérieur de la grande église San Francescu

(voir la note précédente:http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2013/06/27/500-ans-d-histoire-aucouvent-de-caccia.html ),

Jean-Raphaël Cervoni.jpg

grâce aux bons soins de l'ami historien Jean-Raphaël Cervoni, intarissable sur son patrimoine ...

tombe dentelle.jpg

aux côtés des tombes -dentelles

prêche.jpg

non, , non, ce n'est pas le grand San Leonardo da Porto Maurizio grimpé sur ce qui fut la chaire de prêche ...

P1120335.JPG

une aile du couvent, en bien piètre état, investie par les vaches: merci à l'amie Michelle Lafay pour son reportage photos!

église Moltifao façade.jpg

Moltifau, façade de l'église

P1120347.JPG

le beau meuble de sacristie ( 1721) de Moltifau, typique de l'ébénisterie conventuelle,  provient du Couvent de Caccia,

P1120345.JPG   

et , intégré dans ce meuble de sacristie, un "Dieu le Père" bénissant qui devait à l'origine, orner le fronton du beau tryptique aujourd'hui présent dans le choeur:

Moltifao tryptique.jpg

 retable sur bois de style florentin, datable de 1545 - Il pourrait  provenir lui aussi du Couvent de Caccia ... 

 

En fin de matinée, U Piedigrisgiu:

pause pique-nique Piedigriggio.jpg

Une étape importante de la journée: merci aux amis de Piedigrisgiu qui nous ont ouvert le foyer rural et nous ont permis ce pique-nique tranquille et confortable!

église San Michele Piedigriggio.jpg

la petite église San Michele avec ses deux cadrans solaires,

Piedigrisgiu église San Michele.jpg

son campanile séparé,

DSCN4514.JPG

et les témoignages visisbles de la première église romane (X° s.): ici la petite abside ...

sieste musicale Piedigriggio.jpg

Puis, sieste musicale à la fraîcheur de l'église San Michele

P1120359.JPG

sur le petit orgue anonyme du XVIII°s. , transféré et agrandi par Anton Pietro Saladini, le facteur d'orgue de Speluncatu: " On a reçu cet orgue le 16 avril 1863" - Restauré par Jean-Louis Loriaut en 2004

P1120360.JPG

après une grimpette moyennement commode,

P1120363.JPG

 ce petit orgue se prête volontiers à quelques fantaisies  ... témoignages d'une pratique populaire de l'orgue: comment accomoder une valsounette sentimentale pour accompagner une élévation,

IMG_7793.JPG

au grand effroi du Diable tapi dans sa niche,

St Michel et le Diable.jpg

ferré par Saint Michel ...

Après une petite route magnifique qui passe sous les Aiguilles de Rundinaghja, nous rencontrons un autre San Michele:

P1120371.JPG

à Castirla, la délicieuse et modeste  chapelle San Michele, restaurée.

 

P1120365.JPG

Vous pouvez en retrouver un commentaire détaillé dans la note:


http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2012/10/13/castirla-cappella-san-michele.html

Castirla intérieur san Michele avec amis.jpg

 

Enfinj nous terminons notre journée à Corte, à l'église paroissiale de la Nunziata

DSCN4713.JPG

avec son sublime son orgue historique de Johannus VConradus Werle, vers 1760: pour  moi, l'un des cinq plus beaux instruments de l'île ...

 

... et pour ceux qui avaient encore un peu d'énergie ...

brebis à San Giovanni.jpg

En Corse, patrimoine et nature font plutôt bon ménage: pour les bêtess comme pour nos gens, c'est la paisible fin de journée à San Giovanni,

avec amis.jpg

un plaisir qui se prolonge, même si l'on peut regretter, comme chaque fois, le semi-abandon de ce lieu magique


Rappelons tout de même ce qu'est ce site de San Giovanni Battista de Corté, classé M.H. en 1968:

Dans la vallée du Tavignano, dans un espace majestueux et largement ouvert sur les montagnes environnantes, peut-être sur l'emplacement de l'antique ville romaine de Venicium, à quelques mètres à peine du Palazzu ( maison forte) du semi mythique Comte Ugo della Colonna, le héros de la Reconquista de la Corse lors de la croisade contre les Maures au début du IX° siècle, ce site fut probablement déjà occupé dès la préhistoire: la colline du Poggio dello Palazzo (dont Madame Moracchini Mazel pense que le sommet est couronné d'une triple enceinte mégalithique) disparait aujourd'hui sous la végétation et l'on ne peut même plus distinguer les vestiges du Palazzo. Voici, juxtaposés, l'église-mère et le baptistère de la Piève de Venaco : fouillée en 1956/58 par Mme Moracchini Mazel, l'église préromane dont il reste la belle abside en cul de four et la base des murs, des piliers séparant les trois nefs, et le baptistère de plan tréflé, recouvert d'une charpente et d'un toit de lauzes. Notre ami Etienne Jacquemin nous rappelait que le relevage du baptistère fut l'oeuvre de l'Armée, alors propriétaire des lieux ... Ces deux édifices, leur appareil archaïque (pierres cassées au marteau, utilisation d'un mortier de chaux, de tuffeau) et leur décor de bandes murales à la façon des églises lombardes permettent d'estimer leur construction du début du IX° siècle... Comme souvent on retrouve là la permanence de l'occupation humaine sur un site sacré, vestiges mégalithiques, nombreux éléments de tuiles et poteries romaines réemployés dans la maçonnerie des deux édifices...

 

fin de journée.jpg


Merci à tous!

 

 

 

 


 

 

 

 

 


15/10/2012

Castirla: Cappella San Michele, Pieve de Talcini

Visite ce jeudi 11 Octobre 2012

de la chapelle San Michele de Castirla

Pieve de Talcini

après sa  récente restauration et son inauguration,

le 29 septembre dernier, jour de la Saint Michel

panneau.jpg

Voici ce que disait Mgr MASCARDI de cette petite chapelle après sa visite en 1589 (fol 244) _ cité par Geneviève Moracchini Mazel, p. 329 de son ouvrage (hélas épuisé) sur les églises romanes de Corse:

  " ... Eglise paroissiale San Michele, annexe de Sant'Andrea d'Omessa ... elle se trouveà un tiers de mille des habitations ... son toit laisse passer la pluie ... il y a deux portes ... les murs sont pleins de trous et comportent une fenêtre en mauvais état ... il y a une cloche pendue à un arbre ... l'autel est placé sous une abside peinte ... il y a 21 feux et 80 âmes".

 

la chapelle San Michele et cimetière.jpg

J'avais mis une "Brève du Purgatoire" (sic!) en Août 2008 pour signaler l'état inquiétant de cette petite chapelle en son cimetière  ( une première fois sauvée de la ruine en 1963, première restauration des fresques en 1964, puis  toiture refaite en 1984 ...)

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2008/08/16/breve-du-purgatoire-castirla-aout-2008.html

Entre temps les volontés conjuguées de la Municipalité de Castirla et de la Collectivité Territoriale de Corse (engagée dans son ambitieux programme de restauration de l'ensemble des chapelles à fresques de Corse -  voir la note: http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2011/02/17/ou-en-sont-les-projets-de-restauration-des-chapelles-a-fresq.html ) ont permis de restituer l'intégrité et tout le charme de cette modeste chapelle. La charpente (qui s'était effondrée sous l'action des intempéries et de la mérule) a été à nouveau refaite, elle a reçu une nouvelle couverture de teghje, l'extérieur et l'intérieur nous accueillent aujourd'hui à nouveau avec grâce et simplicité.


vue d'ensemble.jpg

Ce que l'on découvre en entrant, vers l'abside, côté est

Castirla vers l'ouest.jpg

et vers la porte ouest

Les fresques restaurées ( fin XV° siècle):

(par l'atelier Paillard Boyer de Montpellier)

ensemble abside.jpg

l'ensemble des fresques:

Dans l'abside en cul de four, au registre inférieur, le niveau des hommes, la série des douze apôtres dont on peut encore lire certains noms; au-dessus, pieds nus en dedans le personnage central du Christ en majesté, entouré du Tétramorphe (les quatre Evangélistes), Dans l'arc triomphal, la traditionnelle représentation de l'Annonciation; sous l'Ange Gabriel,  Marie tient l'Enfant Jésus sur ses genoux; sous la Vierge de l'Annonciation, Saint Michel, le saint patron de la chapelle.

Castirla Christ Pantocrator.jpg

au centre, le "Christ Pantocrator" : le Christ en majesté

Castirla bénédiction.jpg

bénissant de sa main droite, pouce, index et majeur levés - le geste de la bénédiction "latine". Dans cette représentation du  Christ en majesté, telle qu'on le retrouve habituellement peint au centre des absides de nos chapelles à fresques en Corse, ce geste de bénédiction semble délivrer en outre le message trinitaire : une même bénédiction donnée par le Père, le Fils et l'Esprit Saint.

 

Castirla Ego sum lux mundi.jpg


dans sa main gauche, le Livre divin ouvert:

" EGO SUM LUX MUNDI ET VIA VERITAS ET VITA"

 

" Jésus leur parla de nouveau, et dit : Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marche pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie."

(Jean, 8, 12)

 

 


Le Christ est entouré du Tétramorphe, la  personnification zoomorphe, ailée, symbolique  des quatre Evangélistes . Un peu de révision, en passant par les traditions ésotériques, de ces quatre éléments qui apparaissent dans l'Apocalypse de Saint Jean, hérités des civilisations égyptiennes et mésopotamienne, et de la vision d'Ezechiel dans la Bible :

 

Castirla l'ange-Mathieu.jpg


L'Ange (ou l'Homme ailé), Saint Matthieu:

                    l'Ange de la Naissance, l'intuition de la vérité

 

Castirla Taureau-st Luc.jpg

Saint Luc: Le Taureau (ou le Boeuf)

le sacrifice et la Mort, la terre, la résistance

Castirla Lion St Marc.jpg

Le Lion, Saint Marc:

la Résurrection, le feu, la force, le mouvement

 

Castirla l'Aigle -St Jean.jpg

L'Aigle, Saint Jean:

l'Ascension, l'air, l'intelligence, l'action

 

Castirla les douze apôtres.jpg


 Au registre inférieur, sous le Christ, et derrière l'autel, alternant sur fond ocre rouge ou blanc, les douze apôtres, représentés en pied et curieusement proportionnés, racourcis, espace oblige. Leurs visages, de trois quart,  semblent suspendus à leur vision intérieure, et leurs mains prêchent et dialoguent:

Castirla St Philippe et St Mathieu.jpg

certains portent leur nom au-dessus de leur tête, comme ici Saint Philippe et Saint Matthieu

Castirla St André et St Taddée.jpg

Saint André et Saint Taddée,

Castirla st Jacques (Mineur).jpg

Saint Jacques le Mineur

Castirla st Jacques (majeur) et autre saint.jpg

Saint Jacques le Majeur et un autre apôtre

Castirla St Pierre.jpg

Saint Pierre et ses clefs sous le pied nu du Christ

Castirla un apôtre.jpg

un autre apôtre, enseignant

Castirla St - 1.jpg

et encore celui-ci: le juvénile Saint Jean, il me semble, l'apôtre bien aimé sous l'autre pied du Christ ...

Castirla St Barthélémy.jpg

Saint Barthélémy, impressionnant écorché, armé du couteau de son supplice,

Castirla le double de St Barthélémy.jpg

et portant sur son épaule son double: sa peau ...

 

 Les prunelles se sont parfois effacées, sans doute initialement peintes "a secco" , comme ici:

(avec Josquin Desprez: Gaude Virgo, Mater Christi)

http://youtu.be/NGwZnvfqRCY

Castirla, la Vierge à l'Enfant.jpg


- les couleurs sont très altérées -

sur de pied-droit à gauche de l'arc triomphal, la Vierge présente l'Enfant à l'adoration des fidèles: à la fois Mater Christi  (Mère du Christ)  et Mater Ecclesiae (Mère de l'Eglise).

 

(avec Jacky Micaelli, Tota pulchra es Maria, d'après un manuscrit franciscain du XVIII° s.de Corse, revu par Marcel Perez)

http://youtu.be/jJhLAND4gc0

Castirla saint Michel.jpg

et de l'autre côté, armé et cuirassé, Saint Michel pèse les âmes et maîtrise de sa lance le Diable

Castirla,le Diable sous la lance.jpg


... qui ronronne comme un gentil dragon apprivoisé, fouettant l'air de sa queue: méfiance! je crois qu'il tente d'attraper la petite âme vacillante qui glisse par-dessus bord du plateau de la balance ...

 

Castirla visage Christ détail.jpg

silence!

Certes le peintre de Castirla n'est sans doute pas un fresquiste virtuose, mais il sait donner toute leur intériorité à ses visages et transmettre avec sincérité les messages essentiels, sans gloses superflues ...


Une petite chapelle paisible

où il fait bon revenir

et se retrouver.


Elle est située le long d'un chemin de transhumance autrefois très fréquenté, reliant la vallée du Golo à la région du Niolo, en passant par la saignée minérale de la Scala di Santa Regina...


Renseignements à la mairie de Castirla : 04 95 47 41 40

 

 

 

 

 



 

27/02/2012

Castirla

Hier, petite visite à Castirla, Pieve de Talcini, ancien diocèse d'Aleria

quelques images de sa petite église Santa Nunziata, avec ses bons et ses méchants ...

Castirla le Diable le Méchant.jpg

En vérité, celui-là, je l'avais déjà repéré il y a une quinzaine d'années: bien sûr, c'est le super méchant de service,

Castirla le Diable blog.jpg

oui, vous l'avez reconnu, ce satané Diable, charbonneux, édenté, cornu, griffu, armé d'une queue de scorpion, bref l'Affreux de service dans son royaume de flammes,

Castirla médaillon détail St Michel le Bon.jpg

heureusement terrassé par le Bon, le grand, le lumineux saint Michel Archange

Castirla médaillon st Michel blog.jpg

dans sa danse victorieuse, tenant en laisse comme un méchant toutou la créature infernale dans ce beau médaillon que j'ai eu plaisir à retrouver, sur la voûte de cette église modeste: le village, conscient de l'état préoccupant de sta Nunziata, a prévu des travaux de restauration qui deviennent urgents. Le toît prend l'eau, et si tout va bien, d'ici quelque temps, après son sauvetage, il sera possible de découvrir les peintures murales qui se cachent derrière le badigeon de chaux.

Donc, une église qui honore à la fois l'Annonciation:

Castirla Annonciation blog.jpg

(au-dessus du maître-autel)

St Michel blog.jpg

et son St Michel ( statue de bois polychrome)

Castirla le diable écorné.jpg

avec un Diable qui a perdu ses cornes, les risques du métier!

Castirla st Michel bois détail.jpg

et un saint Michel qui aurait besoin de vacances ...

Le village se vide progressivement de ses anciens et de ses familles d'origine. Difficile alors de ressentir de l'attachement pour un patrimoine qu'on ne fréquente plus guère et qui ne parle plus.

Cela dit, de bonnes nouvelles de la chapelle San Michele de Castirla:

Castirla chapelle san Michele extérieur.jpg

la bâche a fait place à un toît refait sur charpente neuve: victoire!

Castirla intérieur février 2012.jpg

Les travaux sont en bonne voie, et ce sera un grand plaisir de revenir visiter cette petite chapelle adorable ...

Castirla le Christ Pantocrator.jpg

et son méditatif Christ Pantocrator ...