Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2014

Nebbiu: Pieve

 Pieve

(note revue ce 10/04/2014)

Près de l'église de Pieve, regardant les villages

du Haut Nebbiu: Buccentone, Murellu et Murtola

Piève stantari paysage blog.jpg
Ces trois  Stantare (statues-menhirs) ont été rassemblées sur la place de l'église au-dessus du village par Roger Grosjean: transplantées de trois sites différents, elles attestent de l'ancienneté de l'occupation humaine dans cette région du Nebbio et de l'Agriate. Une région autrefois cultivée dans ses vallées encaissées entre les collines rocheuses du massif de Tenda, du Monte Revincu ... Agriate, ager...
Buccentone ("grosse voix"), la statue menhir de droite, fut trouvée en 1956 à l'entrée d'un chemin passant par le col de Tenda à près de 1000 m d'altitude: comme ses compagnons du Nebbiu, c'est un menhir anthropomorphe, mais ses motifs sculptés - arcades, nez,  oreilles, pectoraux... ne sont plus lisibles: les trois statues ont été "protégées" par un enduit de résine (pour consolider la roche) qui a eu un effet inverse et catastrophique!
Murellu , dont on voyait encore naguère la colonne vertébrale et les omoplates, vivait du côté du Monte Revincu, une région riche de préhistoire: sur cette commune de Santo Pietro di Tenda, près du col " A cima Suarella", se trouve une vaste nécropole mégalithique datant de la fin du Vème millénaire jusqu'à l'Âge du Bronze, classée  au titre des Monuments historiques depuis 1887 mais actuellement au milieu de la zone militaire de la Légion , en plein centre de tir. Fouillée depuis 1996  elle a révélé des coffres, des structures rectangulaires sur des terrasses, et trois "stazzone" (dolmens)... Nous avons eu l'occasion de rendre visite à "a Casa di l'Orcu" et à " a Casa di L'Orca" il y a quelque temps: c'est un site très fort, dans ce maquis minéral , imprégné de rituels sans âge, vécu et revécu par les hommes depuis la préhistoire, piétiné par les troupeaux et leurs bergers avant de l'être par les soldats de la Légion. Un obus a gravement endommagé a Casa di L'Orcu (la demeure de l'Ogre) dans les années cinquante ...
 
Dolmen dit:"a Casa di l'Urcu"
Donc Murellu habitait non loin de là...
 
Quant à Murtola (le plus à gauche sur la photo), qui à l'origine mesurait 3, 04 m de haut, mais a perdu sa base, on l'a découverte en retournant la terre au bulldozer dans la vallée de l'Alisu... 
 
Piève campanile et stantari blo.jpg
 
Aujourd'hui ces trois Stantare, sentinelles exilées de leur territoire d'origine, immobilisées en pays civilisé veillent " en famille recomposée" sur le paysage au pied du majestueux campanile de Pieve, recevant désormais les hommages des touristes de passage... Qui sait si, la nuit, dans leurs rêves de pierre elles ne vont pas retrouver l'espace sauvage et sacré qui était le leur?  Elles illustrent ce patrimoine préhistorique si dense du Nebbiu et des régions voisines: la stantara de Patrimoniu nommée u Nativu, les Grotte scritte (peintures rupestres) d'Olmeta di Capicorsu et de Nonza, les cupules de Rapale, du San Angelo,  l'abri sous roche e strette de Barbaghju où l'on a trouvé la plus ancienne trace humaine en Corse (une mâchoire) du Mésolithique, dans des strates archéologiques datant d'environ   9 140 av JC, mais aussi l'abri de Scaffa Piana plus tardif, au-dessus de cette merveilleuse petite route que nous avons prise le 23 mai entre St Florent et Poggio d'Oletta: souvenez- vous, ces falaises calcaires creusées, aménagées en enclos pour les bêtes, surplombant vignes et oliveraies ...
Piève San Quilicu blog.jpg
Grâce à notre vieille amie Cathy, efficace et charmante détentrice de la clef de l'église San Quilicu (encore notre petit saint!), nous avons pu découvrir l'intérieur de cette petite église baroque. Là, outre les belles peintures "coutumières", ce témoignage éloquent d'un monde révolu ici depuis qu'on a rasé la confrérie voisine:
Piève Confrères blog.jpg
une consoeur et un confrère au pied du Christ en croix et devant la Vierge et Saint Jean. Dévotion de toute une communauté: le geste de Jean est explicite. Solidarité humaine devant la mort: après tout, nos confrères Buccentone, Murellu et Murtola ne sont pas loin. 
 
Au-dessus du village, dans la montagne, la chapelle romane San Nicolau, nommée " a chiesa nera": nous avions projeté d'y monter ce lundi de Pentecôte en compagnie de Domi Graziani mais le déluge d'hier nous a interdit toute vadrouille: ce n'est que partie remise ...
(chose faite: voir la note:

PIEVE, chapelle San Nicolao, dite la Chiesa Nera ... - elizabeth pardon

elizabethpardon.hautetfort.com/.../pieve-chapelle-san-nicolao-dite-la-chi...
 
En attendant, je vous conseille l'acquisition , si vous ne les avez pas, de deux ouvrages de vulgarisation fort bien faits:
- Le Guide archéologique de la Corse, de Séverine Leconte-Tusoli et Léria Franceschini, édité sous la direction de Michel-Claude Weiss chez Albiana: des circuits d'une journée autour de la préhistoire.
 - les Monuments de Corse , de Franck Leandri et Laurent Chabot, édité à Edisud: une belle invitation à de multiples découvertes patrimoniales.
Mais aussi, note réactualisée ce 10/04/2014:
- Monte Revincu, Aux origines du mégalithisme en Méditerranéede Franck Leandri et Christophe Gilabert, déc. 2012, éditions errance
 
 
(à suivre...)
 
 

05/03/2012

à Silvareccio, deux autres stèles ésotériques de l'Ampugnani

(Je reprends cette note)

Balade dans l'environnement de Silvareccio:

Samedi 3 mars, rencontre en compagnie amicale du maire de Silvareccio, Monsieur Straforelli, et de Toussaint Quilici de deux nouvelles stèles gravées énigmatiques:

voir les notes précédentes sur les stèles ésotériques de Truchinacce, sur le territoire de Casalta, et les interrogations sur leur origine (protohistoire?) et leur iconographie récente (19°s - liée au carbonarisme?)

Silvareccio et paysage blog.jpg

Silvareccio, dans son environnement escarpé, limitrophe de Truchinacce, sur le territoire de Casalta.

Silvareccio stèle cimentée village blog.jpg

cette stèle a été déplacée de son lieu d'origine (Truchinacce? tout proche) et cimentée au pied d'une maison du village.

Silvareccio village stèle détail haut blog.jpg

le haut de la stèle, on reconnait le pentacle, et une sorte de compas à l'envers ...

A 4 kilomètres de là, sur le territoire de Porri:

Porri stèle recto blog.jpg

à l'entrée d'un chemin - profondément enfoncée dans le sol, cette partie visible d'une autre stèle, cimentée, elle aussi. Le "recto" présente cette sorte d'ostensoir-soleil, surmonté d'une croix et de G et F

Porri stèle verso blog.jpg

tandis que le "verso" s'orne d'une grande croix pointue: un discours qui s'apparente clairement aux trois stèles de Truchinacce.

Porri bas du recto de la stèle blog.jpg

le bas du "verso" de la stèle de Porri:

l'énigme continue ...

 

silvareccio,porri,ampugnani,casalta,préhistoire corse,carbonarisme

Au sommet de la crête qui sépare les pieve de Casinca et d'Ampugnani, dominant Silvareccio et Porri, le col de sant' Agostino,

silvareccio,porri,ampugnani,casalta,préhistoire corse,carbonarisme

et sa chapelle Sant Agostino

 

Citons Geneviève Moracchini -Mazel, dans:  Les églises romanes de Corse, p. 291:

La vue y est magnifique sur la plaine orientale et le Fiumalto. On y célèbre encore la messe une fois l'an le jour de la fête, le 28 août. Elle (...) figure en plan sur l'ancien cadastre de Silvareccio en 1876 à la section C feuille 4 de Fungaja

C'est un édifice de plan rectangulaire orienté d'Est en Ouest, ne comportant plus son abside."

Cette chapelle a fait l'objet de nombreuses réfections,

silvareccio,porri,ampugnani,casalta,préhistoire corse,carbonarisme

 " reconstruite" en 1864.

" (...) mais il n'est pas douteux  que sa fondation soit bien ancienne. L'examen de quelques pierres  (en particulier celles aui sont réemployées dans la partie inférieure de l'angle N6O.) montre que la taille en est ancienne; la trace laissée par les outils est identique à celle que l'on remarque dans l'architecture  dite de Monte-Cristo au IX°-X°s.

(...) La porte occidentale remploie des architraves monolithes en arc de tracé plein cintre qui proviennent d'une porte primitive.

 

silvareccio,porri,ampugnani,casalta,préhistoire corse,carbonarisme,sant agostino


Une maisonnette est accolée au flanc Sud de la chapelle. (...)

Déjà en 1646, au temps de Mgr Marliani, les fonctions paroissiales ne s'exerçaient plus à Sant'Agostino, jugée trop éloignée de Silvareccio."

(Idem, G.Moracchini-Mazel)

 

Toujours est-il que le site est magnifique, et les morts enterrés dans le petit cimetière tout proche jouissent d'une paix que j'imagine à peine animée du beuglement des taureaux au printemps. Et d'une vue imprenable sur cette vaste région ouverte sur la mer. 

silvareccio,porri,ampugnani,casalta,préhistoire corse,carbonarisme

Le chaos rocheux des falaises, sous la crête, mériterait sans doute une étude.


silvareccio,porri,ampugnani,casalta,préhistoire corse,carbonarisme

 Le lieu-dit: "i Castelli",  en est prometteur:

(à suivre)



27/09/2010

Sur le plateau de Cauria

CAURIA, avec Philippe JACCOTTET

Cauria plateau et chardons blog.jpg

Coriaces, drues, dressées au matin d'automne, les chardonneuses sentinelles du plateau de Cauria.

Veille:

 

Et puis en silence tournés vers le soleil levant, i stantari. Contemplation. 

"Poids des pierres, des pensées

 

Songes et montagnes

n'ont pas la même balance

Nous habitons encore un autre monde

Peut-être l'intervalle"

Cauria Stantari regard vers l'est blog.jpg

 (...) En fait, de toutes mes incertitudes, la moindre (la moins éloignée d'un commencement de foi) est celle que m'a donnée l'expérience poétique; c'est la pensée qu'il y a de l'inconnu, de l'insaisissable, à la source, au foyer même de notre être. Mais je ne puis attribuer à cet inconnu, à cela, aucun des noms dont l'histoire l'a nommé tour à tour. Ne peut-il me donner aucune leçon, hors de la poésie où il parle -, aucune directive, dans la conduite de ma vie ?

 

Cauria stantari face blog.jpg

Réfléchissant à cela, j'en arrive à constater que néanmoins, en tous cas, il m'oriente, du moins dans le sens de la hauteur (...)

 

Cauria le Dolmen blog.jpg

 

(La plus haute espérance, ce serait que tout le ciel fût vraiment un regard)

 

Philippe JACCOTTET: Eclaircies, dans Paysages avec figures absentes. NRF Gallimard.

19/06/2009

Monte Revincu 14 juin

Ce dimanche 14 Juin, avec Colette, Hélène et Chantal:
quelques photos d'une délicieuse improvisation dans l'Agriate et le Nebbiu...
 
 
 
structure dallée.jpg
Après une bonne grimpette (avec cueillette d'un petit morceau de bronze), cette première structure dallée... le plongeon dans le temps a commencé...
 
 
 
 
Casa di l'Orca paysage blog.jpg
Matinée chaude, cuisson annoncée dans le maquis du Monte Revincu: nous arrivons au-dessus de A Casa di l'Orca ( la maison de l'Ogresse: retrouver la légende de l'Orcu et de l'Orca dans la note du 5/6/2009)
Casa di l'Orca entrée.jpg
L'entrée de la Stazzona di l'Orca: la chambre devait être précédée d'un couloir. Ouvert au soleil levant, ce petit dolmen  est composé de 3 orthostates (dalles de pierre dressées) et d'une dalle faisant couverture... Une agréable fraîcheur règne à l'intérieur, tapissé d'une douillette végétation parfumée.
Casa di l'Orca visite blogjpg.jpg
 
Deux sympathiques et jeunes ogresses maîtresses d'école en visite contemplent l'aménagement des dalles autour de la stazzona,
la force tranquille.jpg
et la force tranquille d'une vieille orca ...
les 3 Grâces.jpg
Respectueuses pour l'Ancêtre mais prudentes, les jeunes ogresses se tiennent à l'entrée de la Casa en attendant je ne sais quel oracle.
structures rectangulaires.jpg
Un peu plus haut, dans le secteur de la Cima-di-Suarella: le site est vaste et impressionnant, découvert dans les dernières années du XXème siècle, en partie fouillé (la végétation recouvre encore une partie du site) depuis 1996 par l'équipe de Franck LEANDRI, cette importante nécropole mégalithique aurait été utilisée entre la fin du Ve millénaire et l'Âge du Bronze. La destination de ce site, associant la fonction funéraire des coffres et des dolmens à ces structures rectangulaires évoquant un usage d'habitat, dans ce paysage de col entre le Nebbiu et l'Agriate nous interroge . Quelle que soit la réponse, le lieu dégage avec force une obstination dans le travail de la pierre et le sens du sacré au sein d'une population pastorale..
Pour cette balade, je vous renvoie au livre, parmi d'autres:
MONUMENTS DE CORSE,
édité par Franck Leandri et Laurent Chabot à EDISUD

casa di l'Orcu 1 blog.jpg
De l'autre côté du col, à quelques mètres de là, a Casa di l'Orcu , qui, comme a Casa di l'Orca, a conservé une partie de son tumulus et de son couloir d'accès. Toujours aussi présent.
casa di l'Orcu éventré.jpg
 
 
Un étai consolide maintenant la dalle de couverture. Rappelons que par le passé ce dolmen (déjà classé en 1887) se trouvait au milieu du champ de tir de l'Armée, servant de cible: un tir d'obus bien ajusté l'a gravement endommagé dans les années cinquante... Aujourd'hui le site, racheté par le Conservatoire du littoral et des espaces lacustres, semble protégé...
Orcu ouest.jpg
La grande dalle du "fond".
roquette.jpg
no comment!
Monte Revincu coffre blog.jpg
Et, tout proche de la Casa di l'Orcu, l'une des tombes en coffre:
"L'un de ces coffres, situé à proximité immédiate du dolmen de la Casa di l'Urco illustre la continuité de la fonction funéraire du site du Monte Revincu: elle s'inscrit dans la tradition des premières tombes en coffres méditérranéennes et permet de concevoir l'émergence de ce type d'architecture en Corse vers la fin du Ve millénaire (...)"
(in: Monuments de Corse, précité.)
à suivre...