Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2014

Nebbiu: Pieve

 Pieve

(note revue ce 10/04/2014)

Près de l'église de Pieve, regardant les villages

du Haut Nebbiu: Buccentone, Murellu et Murtola

Piève stantari paysage blog.jpg
Ces trois  Stantare (statues-menhirs) ont été rassemblées sur la place de l'église au-dessus du village par Roger Grosjean: transplantées de trois sites différents, elles attestent de l'ancienneté de l'occupation humaine dans cette région du Nebbio et de l'Agriate. Une région autrefois cultivée dans ses vallées encaissées entre les collines rocheuses du massif de Tenda, du Monte Revincu ... Agriate, ager...
Buccentone ("grosse voix"), la statue menhir de droite, fut trouvée en 1956 à l'entrée d'un chemin passant par le col de Tenda à près de 1000 m d'altitude: comme ses compagnons du Nebbiu, c'est un menhir anthropomorphe, mais ses motifs sculptés - arcades, nez,  oreilles, pectoraux... ne sont plus lisibles: les trois statues ont été "protégées" par un enduit de résine (pour consolider la roche) qui a eu un effet inverse et catastrophique!
Murellu , dont on voyait encore naguère la colonne vertébrale et les omoplates, vivait du côté du Monte Revincu, une région riche de préhistoire: sur cette commune de Santo Pietro di Tenda, près du col " A cima Suarella", se trouve une vaste nécropole mégalithique datant de la fin du Vème millénaire jusqu'à l'Âge du Bronze, classée  au titre des Monuments historiques depuis 1887 mais actuellement au milieu de la zone militaire de la Légion , en plein centre de tir. Fouillée depuis 1996  elle a révélé des coffres, des structures rectangulaires sur des terrasses, et trois "stazzone" (dolmens)... Nous avons eu l'occasion de rendre visite à "a Casa di l'Orcu" et à " a Casa di L'Orca" il y a quelque temps: c'est un site très fort, dans ce maquis minéral , imprégné de rituels sans âge, vécu et revécu par les hommes depuis la préhistoire, piétiné par les troupeaux et leurs bergers avant de l'être par les soldats de la Légion. Un obus a gravement endommagé a Casa di L'Orcu (la demeure de l'Ogre) dans les années cinquante ...
 
Dolmen dit:"a Casa di l'Urcu"
Donc Murellu habitait non loin de là...
 
Quant à Murtola (le plus à gauche sur la photo), qui à l'origine mesurait 3, 04 m de haut, mais a perdu sa base, on l'a découverte en retournant la terre au bulldozer dans la vallée de l'Alisu... 
 
Piève campanile et stantari blo.jpg
 
Aujourd'hui ces trois Stantare, sentinelles exilées de leur territoire d'origine, immobilisées en pays civilisé veillent " en famille recomposée" sur le paysage au pied du majestueux campanile de Pieve, recevant désormais les hommages des touristes de passage... Qui sait si, la nuit, dans leurs rêves de pierre elles ne vont pas retrouver l'espace sauvage et sacré qui était le leur?  Elles illustrent ce patrimoine préhistorique si dense du Nebbiu et des régions voisines: la stantara de Patrimoniu nommée u Nativu, les Grotte scritte (peintures rupestres) d'Olmeta di Capicorsu et de Nonza, les cupules de Rapale, du San Angelo,  l'abri sous roche e strette de Barbaghju où l'on a trouvé la plus ancienne trace humaine en Corse (une mâchoire) du Mésolithique, dans des strates archéologiques datant d'environ   9 140 av JC, mais aussi l'abri de Scaffa Piana plus tardif, au-dessus de cette merveilleuse petite route que nous avons prise le 23 mai entre St Florent et Poggio d'Oletta: souvenez- vous, ces falaises calcaires creusées, aménagées en enclos pour les bêtes, surplombant vignes et oliveraies ...
Piève San Quilicu blog.jpg
Grâce à notre vieille amie Cathy, efficace et charmante détentrice de la clef de l'église San Quilicu (encore notre petit saint!), nous avons pu découvrir l'intérieur de cette petite église baroque. Là, outre les belles peintures "coutumières", ce témoignage éloquent d'un monde révolu ici depuis qu'on a rasé la confrérie voisine:
Piève Confrères blog.jpg
une consoeur et un confrère au pied du Christ en croix et devant la Vierge et Saint Jean. Dévotion de toute une communauté: le geste de Jean est explicite. Solidarité humaine devant la mort: après tout, nos confrères Buccentone, Murellu et Murtola ne sont pas loin. 
 
Au-dessus du village, dans la montagne, la chapelle romane San Nicolau, nommée " a chiesa nera": nous avions projeté d'y monter ce lundi de Pentecôte en compagnie de Domi Graziani mais le déluge d'hier nous a interdit toute vadrouille: ce n'est que partie remise ...
(chose faite: voir la note:

PIEVE, chapelle San Nicolao, dite la Chiesa Nera ... - elizabeth pardon

elizabethpardon.hautetfort.com/.../pieve-chapelle-san-nicolao-dite-la-chi...
 
En attendant, je vous conseille l'acquisition , si vous ne les avez pas, de deux ouvrages de vulgarisation fort bien faits:
- Le Guide archéologique de la Corse, de Séverine Leconte-Tusoli et Léria Franceschini, édité sous la direction de Michel-Claude Weiss chez Albiana: des circuits d'une journée autour de la préhistoire.
 - les Monuments de Corse , de Franck Leandri et Laurent Chabot, édité à Edisud: une belle invitation à de multiples découvertes patrimoniales.
Mais aussi, note réactualisée ce 10/04/2014:
- Monte Revincu, Aux origines du mégalithisme en Méditerranéede Franck Leandri et Christophe Gilabert, déc. 2012, éditions errance
 
 
(à suivre...)
 
 

18/01/2011

petite ode aux chemins de Balagne et d'ailleurs

 

chemin dallés blog.jpg

CHEMINS

 

du fonds des âges

chemins de passage  

chemins des bêtes 

puis chemins des hommes

chemins de transhumance

piétinés par les troupeaux les pieds nus

chemins dallés chemins vécus

 cheminant entre villages et vallées

d'une pieve à l'autre

entre plaine et montagne


 

chemins sonnant et résonnant

voix et sonnailles

  sous le pas des bergers et des troupeaux

des laboureurs et des boeufs

 des soldats des glaneuses des colporteurs des lavandières


chemins de misère et chemins d’abondance

chemins du malheur et chemins de la résistance

chemins des fêtes et chemins du besoin

chemins pour descendre en plaine dès l’aube

en remonter le soir au pas de l'âne

  vannés et chargés

 chemins d'altitude pour semer et récolter là-haut

 

 nourrir la famille

quand les terrains d'en bas font défaut


chemins  pour courir à la veillée sous la lune

de l’autre côté du col

de l’autre côté du gué

de l'autre côté du monde apprivoisé

chemins de tous les  dangers

de l'embuscade des vivants et des morts

chemins de l'amour et du baiser

 sérénades en chemin



 chemins bordés de murs hautins

des riches jardins

 s’ouvrent et se referment les portails 

à grosse serrure

clos

 encadrés de pierres taillées

surmontés d'un fier linteau daté

signé pour que nul n'ignore

pas même celui qui ne lit pas


chemins de l’huile et du grain

bordés de moulins aux lourdes meules

chemins du vin entre les vignes le pressoir le tonneau

chemins de service à l’ombre des grands chênes


petits chemins de traverse

qui parcourent la trace d'anciens lieux dits

délaissés perdus oubliés sous la fougère



sur le chemin

depuis le port transporter à dos de mule

ce qui vient d’ailleurs

de Toscane de Ligurie  d'Elbe la proche

de France du Cap Corse

ce qui manque

les produits manufacturés

ce qui fait rêver

 ces draps fins

ces riches velours dont s'habillent les donateurs

sur les toiles peintes de la dévotion

ces statues miraculeuses

sur le passage desquelles jaillissent les sources

ces beaux objets pieux peints ciselés dorés


chapelles en chemin

et chemins des confréries

des gens cheminant en procession pieds nus

pour que la terre donne du fruit

 que nous soit épargnés

la sècheresse la pourriture le criquet

la tempête la peste le choléra

pour forcer la solidarité divine

 renforcer la solidarité humaine

remercier les bons saints de proximité

San Martinu San Roccu San Bastianu



 entendre en chemin le chant des cloches

par-dessus les oliviers les châtaigniers

les hêtres les genévriers les chênes

  jusqu'au sommet des montagnes 

jusqu'au creux du vallon

jusqu’aux maisons

les cloches

qui tintent jour après jour l’angélus

 au fil du temps

tissent à l'air libre

la naissance et la mort de chacun ici-bas

de ce village-ci de ce village -là

sonnent à la volée

le jour de Santu Stefanu Santa Vena

San Michele Santa Catarina San Gavinu

Santa Maria Assunta San Quilicu Santa Julitta

 San Pietro San Marcellu Santa Nunziata

San Salvatore San Tumasgiu Santa Lucia

 Sant’ Annunziata San Carlu Sant’ Andrea

 Santa Croce San Simone

San Bartolomeu

dans l'intimité San Barto


 ils sont si nombreux si bienveillants

on ne peut les citer tous

pourquoi s'en priver

et qui ne vit dans l'intimité de ses saints

a peu de chance de s'en sortir en chemin

 

 

 naguère pour se trouver

rencontrer l’autre en chemin



Depuis la montagne blog.jpg

Occhjatana, depuis la montagne

chemin, enclos et terrasses de montagne blog.jpg

au-dessus de Speluncatu, enclos et chemin

30 la traite.jpg

la traite

 une famille à nourrir.jpg

une famille nombreuse à nourrir


5 bis lessive.jpg

de retour du lavoir

39.au jardin.jpg

entre jardin et village

19.labour en montagne.jpg

labour de montagne

17.l'attelage des boeufs.jpg

sur l'aghja

Aghja aire à blé blog.jpg

l'aghja entre Ville di Paraso et Speluncatu

49 mandoline et cetera.jpg

les musiciens de la sérénade

mur blog.jpg

sur le sentier de Belgodère

portail sous Belgodère blog.jpg

portail de jardin

arche moulin Belgodère blog.jpg

c'était un grand moulin

Belgodère détail donatrices.jpg

les belles donatrices ( 16°s. Belgodère)

Belgodère Vierge des Douleurs blog.jpg

la Vierge des Douleurs, Belgodère

52 la procession.jpg

en procession, la confrérie de Speluncatu

 

Philippe Costa.jpg

en avant! la confrérie de Costa

chemin san Filippu Speloncato blog.jpg

sur le chemin, la chapelle san Filippu de Speluncatu

Chemin muletier blog.jpg

 
   

Les photos anciennes proviennent du fonds récolté par Speluncatu

 

 

 

 

08/04/2010

Semaine sainte : sepolcri de Brandu

 à la rencontre des Sepolcri de la commune de Brandu 
Brandu Capuccini sepolcru.jpg
(merci Monsieur Agostini !)
Ces messieurs qui nous accueillent admirent le travail de mise en scène réalisé par une jeune femme de la commune: "elle est vraiment forte!" On me confirmera ailleurs que ce reposoir de Pozzo est traditionnellemnt l'un des plus beaux de la commune. C'est que chaque église, chaque chapelle abrîte son sepolcru qui va être visité au cours de ces deux jours de la Semaine Sainte par les communautés au cours de la Cerca, cette vaste déambulation de la population conduite par les quatre confréries de Brandu portant les croix palmées sur seize kilomètres à travers la campagne ...
Brandu a cerca.jpg
(merci monsieur Peretti !)
Scénographie de la Semaine Sainte : la tradition des sepolcri . Comme ailleurs en Corse on a préparé ces reposoirs fleuris, tendus du rouge de la Passion qui accueillent en ce Jeudi Saint le Christ encore voilé. Ici le sepolcru de l'église des Capuccini à Pozzo, église San Bartolomeu, anciennement église du couvent des Capucins de Brando.
sepolcro Pozzo 1.jpg
Le blé nouveau germé depuis quarante jours veille le Christ dans l'attente .
 Symbole triomphant de la résurrection après la mort :
" Si le grain de blé ne tombe en terre et ne meurt, il reste seul;
s'il meurt, il porte beaucoup de fruits."
(Evangile de saint Jean)
Le Christ partage ce symbole ancien avec le dieu civilisateur égyptien Osiris, dont il est aussi l'emblème de la mort et de la résurrection, mais aussi plus tardivement avec la grecque et bienfaisante déesse-mère  Déméter et avec sa fille Perséphone, celle-là même qui partage sa vie entre le royaume infernal des morts auprès de son ravisseur/époux Hadès et sa mère: six mois dans une germination lente née de la mort du grain enfoui, couché dans l'obscurité sous terre, six mois dressé, grandissant et mûrissant  à la lumière sur terre . Lors des mystères d'Eleusis n'enseignait- on pas cette vérité cachée de l'immortalité de l'âme et de sa résurrection après la mort ? Une époque heureuse où les épis récoltés n'étaient pas stériles et donnaient à leur tour une semence bien vivante .
Qui dit blé semé dit blé moissonné : la moisson du blé évoque une autre moisson symbolique et sa grande faucheuse armée ...
a Falcina Castiglione 1 blog.jpg
a Falcina, ici sur un montant de croix (Castiglione)
BaniÞre-Ó-Stopia-Nova.jpg
ou là sur une bannière de confrérie (Stoppia Nova)
 sepolcru Capuccini visage du Christ.jpg
En attendant sa résurrection, ce Christ très ancien aux bras articulés sera dévoilé le Vendredi Saint.  Aujourd'hui repeint - certes avec amour ! - il devrait retrouver bientôt son apparence première après restauration ... Pour l'instant  il semble dormir bien tranquillement, les yeux clos.
(à suivre!)

16/11/2009

Confréries et patrimoine de Corse

Toujours novembre...

Nous avons reçu dernièrement le programme des rendez-vous du Musée de la Corse. Ils évoquent cette année un sujet qui nous tient à coeur:

Les confréries de pénitents en Corse

Vous pourrez trouver l'information en envoyant un mail à:

a.bilger@musee-corse.com

Ann Bilger-Depoorter

Musée de la Corse

Et pendant que se concocte parmi les têtes pensantes ce programme alléchant ...

Les confréries locales, célèbres ou non, continuent de travailler , de tisser inlassablement cette toile qui ne veut pas disparaître, malgré les accrocs inévitables, malgré les fils qui s'embrouillent parfois sous les doigts malhabiles ou trop pressés de certains ... C'est que l'on travaille sur la matière humaine: pas un matériau très fiable, ni éternel, encore moins divin, ça se saurait! Encore que dans les fibres de cette étrange pelote on trouve, comme dans les étiquettes de nos produits de consommation: "possibles traces de divin". 

Bon. Lucides sur leur condition humaine, nos confréries de naguère avaient trouvé des moyens de contrôler le mieux possible la situation. Parmi ces "outils "de survie et autres moyens coercitifs, les tableaux de présence des confréries témoignent :

Murato tableau Consoeurs blog.jpg
 le tableau des Consoeurs de Murato
Murato tableau des confrères blog.jpg
... et celui des Confrères... Sur ces deux listes, il y a du monde! C'est que cette communauté est fort importante...
Querciolo tableau de présence des confrères.jpg
ou celui-ci, plus modeste, d'un village de Castagniccia...
  Et toujours, quel que soit le système - chevilles ou rouleaux peints - le marquage des quatre réunions "obligatoires" dans un mois.
   Tous évoquent la même exigence de la présence de tous les confrères au chevet de la communauté concernée. C'est que, sans cette présence continue, le lien de solidarité humaine entre les vivants par la charité , mais aussi entre les vivants et les morts, ce lien ne tarderait pas à se dissoudre, à céder la place à l'anarchie. Ces confrères oeuvrent  sur une trame de piété religieuse , mais ils sont par principe, laïcs, indépendants d'un quelconque pouvoir profane ou religieux, et c'est ce qui fait leur force. La grande affaire de chaque vie étant ce passage quelque peu délicat et nonobstant obligatoire de la mort, il convient de gérer les choses de son vivant: une attitude juste pour une vie de juste et pour un passage final dans les meilleures conditions possibles.
   Etre "pointé" comme absent lors d'une réunion à la Casazza, entraîne blâme, puis amende (le double m'a-ton dit de la cotisation annuelle),  acte de contrition devant la communauté et, pour finir, à la quatrième absence, éviction de  de la Confrérie : autant dire être mis au ban de la société des vivants mais aussi de la communauté "normale" des morts, car alors, point de cérémonie communautaire d'enterrement, point d'Offiziu di i Morti chanté,  point de messe solennelle, point d'accompagnement avec In Paradisu, Requiem aerternam, Libera me, Litanie dei Santi ...
  
catalettu d'Occhiatana blog.jpg
un mobilier funéraire communautaire : le catalettu
Compassion pour celui qui est présent, présent dans son banc d'exposition des morts, le Catalettu.
Cette même compassion qui anime quiconque, lors de la Semaine Sainte, viendra se recueillir rituellement devant le Sepolcro du Christ:
Querciolo sepolcro blog.jpg
sepolcro en Castagniccia
Mais là je m'arrête: je suis trop en avance sur le calendrier!
  
  
  

10/11/2009

l'Office des Morts des Confréries

Offiziu di i Morti

"Frères humains qui après nous vivez
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous merci
Vous nous voyez ci attachés, cinq, six:
Quant de la chair, que trop avons nourrie,
Elle est pièça dévorée et pourrie,
Et nous, les os devenons cendre et poudre.
De notre mal personne ne s'en rie;
Mais priez Dieu que tous nous veuille absoudre! "... (l'Epitaphe de Villon)
Bannière Pietricaggio blog.jpg
( à Pietricaggiu: photo Tomas Heuer)
NEMINI PARCO
En ce début novembre, comme chaque année, les Confréries de notre région se sont mises en chemin pour resserrer les liens des Vivants et des Morts: les Confréries  du Ghjunsani, de Costa, Speluncatu, Nessa, Curbara... et les autres...
 
Bannière San Nicolao blog.jpg
(à San Nicolau: photo Tomas Heuer)
... se sont rencontrées, ont, par solidarité et reconnaissance, partagé ce festif rendez-vous avec la Mort: cette année encore ils ont revêtu l'habit, retourné la mantiletta du côté noir, et malgré la fatigue et parfois l'âge ou la maladie, ils ont simplement rendu ce traditionnel hommage aux Morts ...
bannière de la Mort Nessa blog.jpg
(à Nessa)
 
... à tous les Morts de toutes les communautés humaines: 
  
a Falcina Castiglione 1 blog.jpg
(à Castiglione : montant de croix de procession)
... tant il est vrai que la Mort, dans sa démocratique moisson nous lie les uns aux autres, d'une famille à l'autre, d'un village à l'autre, sur toute la surface de notre Terre, d'un millénaire à l'autre, fauchant d'une main sûre la vie de chacun, riches ou pauvres, pieux ou païens de tous poils, gens de pouvoir ou gens de peu, tôt ou tard  ... et tôt ou tard autant s' habituer, ne rien cacher, ne pas oublier.  Premier partage.
Les bannières des Confréries évoquant la Mort parlent d'elles-mêmes, accompagnant de leurs images doubles l'Office des Morts à la Casazza et la procession  au cimetière des vivants. Images fortes, répétitives, pédagogiques en somme ...
Bannière Mort Vallica blog.jpg
... de "a Falcina" à l'oeuvre, d'un côté,
Vallica Mort au sablier.jpg
... et contemplant avec mélancolie 
dans son sablier s'égrener la vie...
Et les confrères chantent inlassablement l'Office des Morts:
"Homo de muliere
brevi vivens tempore, repletur multis miseriis.
Qui quasi flos egrditur et conteritur,
et fugit velut umbra,
et nunquam in eodem statu permanet (...)"
(Lizzione V - JOB)
"L'homme, né de la femme,
a la vie courte, mais des tourments à satiété.
Patreil à la fleur, il éclôt puis se fâne,
il fuit comme l'ombre sans arrêt."
(Job -V-)
 
bannière 2 blog.jpg
Image de la compassion, de l'autre côté...  Les confrères au pied du Christ crucifié.
 C'est que la flamme de cette vie nous est prêtée pour un certain temps et que tôt au tard la flamme s'éteindra ...
" Breves dies hominis sunt;
numerus mensium ejus apud te est.
Consistuisti terminos ejus, qui poteriri non poterunt.
Recede paullulum ab eo, ut quiescat,
donec optata veniat, sicut mercenarii dies ejus."
"Puisque ses jours sont comptés,
que le nombre de ses mois dépend de toi,
que tu en as fixé le terme infranchissable.
Détourne de lui tes regards et laisse-le,
tel le mercenaire, finir sa journée" 
(Job-V)
nemini parco Stoppia.jpg
( à Quercitellu)