Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2011

Mardi 13 Septembre, la Montagne des Orgues

 

Bandeau RECTO blog.jpg


Mardi 13 Septembre 2011:

une journée en HAUTE BALAGNE et dans le GHJUNSANI

Une journée initiatique et conviviale pour rencontrer la Corse autrement, vous immerger dans ses paysages et ses communautés villageoises, découvrir son riche patrimoine religieux, son histoire, ses traditions rurales : des clefs pour vous ouvrir les églises, vous faire comprendre leur sens caché et vous faire entendre leurs orgues historiques que l’on vous joue pendant le parcours …

Ces parcours de découverte du patrimoine sont signalés dans de nombreux guides : Bleu,  Routard, Géo, Michelin, Arthaud …

Les fonds récoltés lors de ces journées contribuent à la restauration et à la valorisation de ce patrimoine.

 

 Accueil à 9h à COSTA, sur la place de l’église,

costa,speloncato,pioggiola,olmi cappella,vallica

 

puis découverte de l’étonnante petite église de COSTA ( orgue anonyme début 19°s.), de la Collégiale de SPELONCATO (et de son orgue Crudeli 1810), puis de la  vallée haute du Ghjunsani avec PIOGGIOLA (orgue Saladini 1844),  OLMI CAPPELLA (orgue anonyme 1805) , et enfin VALLICA …

costa,speloncato,pioggiola,olmi cappella,vallica

 

Renseignements et réservations au :

Tel : 04 95 61 34 85 - Portable : 06 17 94 70 72

e mail : elizabethpardon@orange.fr

Sites : www.montagne-des-orgues.com/           elizabethpardon.hautetfort.com

 

01/08/2011

la Montagne des Orgues jeudi 4 Août

 

L’ASSOCIATION SALADINI 

propose sa prochaine journée de

« LA MONTAGNE DES ORGUES »

 

costa,feliceto,muro,catteri,aregno

Le jeudi 4 Août

Un parcours en Haute -Balagne

 

Une balade initiatique et conviviale pour découvrir la Corse autrement,

vous immerger dans son histoire, ses paysages, son patrimoine, ses traditions rurales : des clefs pour vous ouvrir les églises, vous faire comprendre leur sens caché et vous faire entendre leurs orgues historiques que l’on vous joue…

Costa place de l'église blog.jpg

 

 Accueil à COSTA, à 9 heures sur la place de l’église,


et découverte de San Salvadore (orgue anonyme début XIX° s.),

Costa voûte.jpg

(Costa)

 

puis de FELICETU (église San Nicolau), de MURO (église de la Santa Nunziata,  orgue Pagnini 1796/ Agati Tronci 1878),

Muro, église et orgue 012 copie.jpg

(Muro)

 

 

 

de CATERI (église Santa Maria, orgue Domini 1902), enfin d’AREGNO (église Sant’Antone)…

 


 

Renseignements et réservations au :

04 95 61 34 85

et 06 17 94 70 72

adresse mail : elizabethpardon@orange.fr

Blog : elizabethpardon.hautetfort.com

Site : www.montagne-des-orgues.com/

Ces parcours reposent sur le bénévolat : les fonds récoltés lors de ces journées contribuent à la restauration et à la valorisation du patrimoine.

 

 


 

17/04/2011

Brève du Purgatoire: l'église piévane San Giovanni Battista de Tuani

La Piévanie de Toani

 


san Giovanni Battista piève de Toani.jpg

Le site de cette église en ruines jouxte l'ancien couvent franciscain observentin de Tuani (" E hanno in questa pieve, li frati Minori de Santo Francesco, uno monastiro non manco bello di edificii che di  sito": Agostino Giustiniani, in  Description de la Corse  [premier tiers du XVI ème. s] , publié par Antoine-Marie Graziani) , admirablement implantée dans le paysage entre les communautés de cette Piève de Tuani, à la croisée des chemins entre les anciens villages médiévaux :

li Quercioli ( village disparu au nord de Belgodère), Belgodère, Ochjatana, le Ville (Ville di Paraso ne prendra ce nom qu'à la fin du XVIII°s.), la Costa ( centre de la pievanie),  le Cavalleragie ( disparu, au sud du couvent), Speluncato  (cette dernière communauté  était partagée entre la Pieve de Tuani et celle de Sant'Andrea)

Ecoutons à nouveau Monseigneur Giustiniani, à travers l'introduction d'Antoine-Marie Graziani (idem, Description de la Corse, Editions A. Piazzola, p.LXX) :

 

" Cette pieve (...) se réduit à trois Capelle à l'intérieur desquelles se partagent les différents villages habités.


- Capella San Gavino ou Communauté de Belgodère

- Capella San Bartolomeo ou Communauté d'Occhiatana. Elle comprend Occhiatana et Costa.

- Capella San Simone de Ville di Speloncato. Elle est composée de Ville, Rusto, Olivacce, Querci et Cavaleraccie."

(Relazione della Prima Visita Pastorale)

 

***

Le lieu-dit porte le nom de Pieve.


le mur et la porte ouest blog.jpg


Ce matin, visite mélancolique de ce beau lieu: nous nous tenons à une distance raisonnée du troupeau de vaches qui désormais fréquente assidûment le lieu et peut efficacement se gratter le dos sur les pierres de l'église. Chronique d'une ruine avancée, acceptée.

 

Des tuiles et des briques romaines trouvées sur le site évoquent une implantation antique: toute cette région généreuse de Balagne connait l'agriculture depuis le néolithique, et la présence romaine poursuit naturellement l'histoire de l'occupation humaine. Qu'y avait-il dans l'antiquité ? On peut penser à une colonisation agricole des Romains dont nous retrouvons la présence non loin de là, entre autres sous Speluncato, avec "I Bagni", restes de thermes romains ... 


Aujourd'hui les ruines de cette importante église piévane (22m de longueur sur 9 m de largeur) montrent une reconstruction tardive, sans doute au XIVème siècle, d'un sanctuaire de l'époque pisane romane (XI°s. ?). Pour une raison que nous ignorons, l'abside en cul de four à l'est nous manque,

 

pieve Toani l'arc et le choeur blog.jpg

et l'arc triomphal ouvre désormais sur un choeur plat ...

La végétation envahit le sol, mais aussi les murs , continuant de desceller les pierres

pieve lierre blog.jpg

comme ici, ce lierre vigoureux qui vampirise le mur nord est

bandeau sculpté sous l'arc blog.jpg

De nombreux éléments sculptés ou taillés ont été réemployés lors de la reconstruction du XIV° S., comme ici ce bandeau orné de petits cercles,

pieve de Toani pilastre intérieur blog.jpg

où là , au-dessus des pilastres à pans coupés


  

Les belles dalles de revêtement, en granit blanc, ocre ou gris ont retrouvé une place, ainsi que la polychromie des claveaux alternant le gris sombre et le blanc, dans les arcs de décharge au-dessus des portes:

pieve Toani porte ouest.jpg

ici la façade ouest

mur nord et porte blog.jpg

 

et là, la porte du mur nord. A côté, la béance d'une plaie ouverte, pierres arrachées.

 

porte ouest et Ville blog.jpg

(à travers la porte ouest, Ville di Paraso)

Voici donc ce qui reste de ce qui fut le coeur de cette Pieve de Tuani:

Là où venaient se faire baptiser  et juger (" a petra all'arringu" , l a pierre de justice, autrement dit le Tribunal se tenant le plus souvent près de l'église piévane : "on prêtait serment sur la petrall'arringo qui était souvent le couvercle d'une des sépultures entourant la piévanie"- G. Moracchini Mazel,les églises romanes de Corse, p. 202)  tous les habitants de cette pieve fertile, sous la protection de de San Giovanni Battista, c'est une ruine désormais abandonnée à la  villégiature des vaches et des taureaux qui viennent s'y frictionner l'échine entre deux meuglements printaniers. J'émets le souhait que nous trouvions prochainement  pour ce lieu significatif er chargé d'histoire - bien que situé sur un terrain privé-  une solution pour le conserver comme patrimoine insigne de cette communauté de la pieve de Tuani, voire, pour que nous puissions, un jour, envisager sa restauration ...

Notons enfin que le titre d'église pievane échut dès le le XVI°s. à l'église voisine San Michele de Speluncato: " ... chiesa di San Michele, che di presente serve per la chiesa plebania di Tovani, il titro pero di S. Gio. Battista, chiesa situata nella pieve di Tovani; resta mezzo miglia lontano da Speloncato vicino alli frati Riformati ..." (Mgr Marliani, 1646)

Martyre st Jean Baptiste blog.jpg

La petite église paroissiale San Salvatore de Costa conserve sans doute quelque nostalgie de ce titre piévan, comme en témoigne cette peinture   ( F. Giavarini, début XIX°s.) de la voûte représentant le martyre de san Giovanni Battista, le saint patron de l'ancienne église piévane de Tuani.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



11/04/2011

Jeudi 14 avril, la Montagne des Orgues ...

Une balade dans la Pieve de Tuani

 

 

Jeudi 14 avril, exceptionnellement le parcours musical de la Montagne des Orgues se fera à pied: une invitation à vivre le patrimoine au pas de l'homme sur ces sentiers fleuris et odorants récemment réaménagés et balisés...

 

façade couvent blog.jpg

(l'église du couvent de Tuani)

 

L'accueil se fera à Costa, sur la route au niveau du village et la balade commencera au couvent de Tuani, en direction de Ville di Paraso, en passant par l'église pievane saint Jean Baptiste  puis de Speluncatu où l'on grimpera jusqu'à la Cima avant de rencontrer la Collégiale santa Maria Assunta et son orgue historique Crudeli, puis l'on redescendra  en passant par la chapelle de l'Annunziata vers Costa où l'on pourra boire l'eau délicieuse de sa source et découvrir l'église San Salvatore et son petit orgue anonyme du début 19°s.

L'occasion de s'imprégner pas à pas de l'histoire de ces communautés ...

 

Rendez-vous à 8h30 à Costa. Prévoyez un pique-nique et de bonnes chaussures.

 Inscriptions et renseignements:

04 95 61 34 85

06 17 94 70 72

 

Ville et Speluncatu.jpg

(Ville di Paraso et Speluncatu)



05/04/2011

Balade sur les sentiers de Costa à Speluncatu ...

 

Sentiers de Balagne:

Dimanche matin, impossible de rester enfermés par ce beau temps.

Nous décidons de tester un parcours au pas de l'homme de la Montagne des Orgues : départ de la gare de Belgodère, puis Costa, Couvent de Tuani, Ville di Paraso, Speluncatu ... et retour.

devant le poteau.jpg

Départ au matin depuis la gare de Belgodère

sentier vers Costa.jpg

un enchantement floral: anémones , euphorbes, petits arums encapuchonnés, pastels, bourraches, pâquerettes, asphodèles, mourons et myosotis minuscules et leur fervent langage de vie ... corolles, étamines, anthères, stigmates, pétales, styles, pistils, calices, ovules, ovaires, réceptacles ...

amadier en fleur.jpg

fleurs habitées et zonzinnantes de bourdons et d'abeilles

san bastianu.jpg

petit crochet par San Bastianu, avant de terminer la grimpette vers Costa

 

Costa place.jpg

Sur la place de Costa, silence paisible, presque trop: où sont donc passés les enfants d'antan?

Costa place de l'église blog.jpg

 l'église san Salvatore

Costa voûte.jpg

 ... et toujours le même plaisir d'y retrouver son petit orgue ... Puis l'ancien couvent franciscain observentin de Tuani, d'où nous prenons le sentier de Ville di Paraso:

 

église pievane costa mur sud.jpg

tout près du couvent, les ruines de l'église San Giovanni Battista, ancienne piévanie de Tuani, récupérée par la suite par san Michele de Speluncatu : une église romane entièrement reconstruite vraisemblablement  au 14° siècle.

église pievane costa.jpg

Derrière l'église, on aperçoit E Ville di Paraso et, plus haut, Speluncatu ... Dans le champ, pas le moment de traîner: beuglements des vaches et des  taureaux, c'est le printemps vitaminé!

 

Aut_3180.jpg

 

Une fois passé le beau village d' E Ville di Paraso, et grimpé le raidillon vers Speluncatu, nous voilà bientôt arrivés à la Collégiale Santa Maria Assunta

AUT_3189.JPG

... et son orgue Crudeli ...

 

l'Annunziata, speloncato.jpg

En redescendant de Speluncatu, visite amicale à la petite chapelle de la Nunziata

Nunziata, graffiti pieux.jpg

aux murs gravés de pieux graffitis

 

à l'intérieur de l'Annunziata.jpg

et par la porte béante, en face, le couvent de Tuani que nous regagnons

 

costa fontaine.jpg

au retour, à l'entrée de Costa, le lavoir et la source généreuse à l'eau si légère

Costa campanile.jpg

traversée de Costa, puis nouveau sentier ...

Sous Costa source.jpg

encore l'eau vive d'une source aménagée

filets oliviers et pâquerettes.jpg

 

et le long du sentier, la récolte des olives sur un lit de pâquerettes

 

chemin sous costa.jpg

 sentier dallé, ombragé

sur le pont génois.jpg

 et son pont génois par-dessus la rivière du Pinzu Corbu:

nous voici quasiment revenus, après quelques cinq heures de marche tranquille ... Si ça vous dit, c'est la bonne saison!