Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2012

en Corse, les mazzeri et le destin

Je retransmets ce lien adressé par Anne de Giafferi qui intéressera sans doute beaucoup les amis:

mazzeru.jpg

" De toutes les vieilles croyances insulaires, celle des mazzeri est sans doute la plus mystérieuse. Ces héritiers d’un savoir occulte font partie de la mémoire collective corse. Les mazzeri, homme ou femme sont dotés de pouvoirs et de facultés de voyance en état de transe, d’extases ou de sommeil lors desquels ils fréquentent l’au-delà. Comme vision de la mort, le mazzerisme subsiste dans certaines régions du centre et du Sud de la Corse. Les mazzeri sont les derniers témoins d’une religion du destin, ce fatum romain qui hante le bassin méditerranéen. Anne de Giafferi est allée dans les villages enclavés de la vallée du Cruzini où elle a rencontré Pierrot puis son ami Marius ; pour elle et pour la première fois, ils lui racontent leur don de vision et leur histoire avec les morts."

 

http://www.rtbf.be/lapremiere/emission/programme_par-oui-dire?id=999&scope=past

 

14/04/2012

Jeudi Saint 2012, suite et fin

Suite et fin de notre bonne journée du 5 avril en Castagniccia

Quercitellu sepolcru blog.jpg

à Quercitello, le prieur de la confrérie de Quercitellu, en pleins préparatifs du Catenacciu du Vendredi Saint, a la gentillesse de nous ouvrir l'église San Carlu où est exposée la toile du Sepolcru: une grande douceur se dégage de cette Déploration du Christ veillé par les anges ...

Ficaghja montage sepolcru 1.jpg

Un peu plus tard, à Ficaghja (à côté de La Porta), Petru Vachet-Natali (à gauche sur la photo) nous accueille à l'église de l'Immaculata  Cuncezzione, paroisse de son village natal de Ficaghja. Ecrivain, poète et chroniqueur, cet homme amical et généreux a écrit en 2006 une amoureuse monographie sur Ficaghja en langue corse:

"Monografia e Tupunumia di Ficaghja, cù una ricerca tupunomica nantu à 216 nomi di lochi", publié chez Anima Corsa.

Nous devions arriver en fin d'après-midi, histoire de laisser l'équipe terminer le montage du sepolcru: mais notre arrivée précoce nous permet d'assister à la fin de ce montage délicat.

 

Ficaghja montage ciel 2.jpg

Installation du ciel ...

 

C'est le plus grand des sepolcri en pavillon réalisés en Corse. Le lucquois Francescu Carli le crée vers 1760 pour ce village.

Ficaja gardiens blog.jpg

les deux terribles gardiens du sepolcru, de part et d'autre à l'entrée de cette chapelle du reposoir

 

Ficaja sepolcru jugement de Pilate blog.jpg

le jugement de Pilate

 

 

 

Ficaghja Jésus au jardin des oliviers blog.jpg

Jésus au Jardin des oliviers

Ficaghja sepolcru Judas blog.jpg

la trahison de Judas: "celui que j'embrasserai " : comme dans une bande dessinée ...

Ficaja sepolcru portement de croix blog.jpg

le portement de croix

Ficaghja Déploration du Christ blog.jpg

la déploration du Christ, servant d'antependium pour l'autel du sepolcru

Ficaghja sepolcru 2012 carré blog.jpg

le sepolcru de Ficaghja, fleuri et fini,  version 2012.

Petru Vachet-Natali nous a, ce jour là encore, magnifiquement accueillis et, en compagnie du maire, Monsieur Gambotti, nous a très gentiment invités à partager le pot de l'amitié autour de ce patrimoine remarquable ...

Merci Petru!

 Nocario sepolcru 2012.jpg

 Nocario, église san Michele: le petit sepolcru abrité sous sa tente et bien fleuri. Là encore le maire, Monsieur Paul Battesti, nous fait les honneurs de son église paroissiale. Cette mairie active a engagé depuis plusieurs années, des travaux de restauration (par Ewa Poli) qui portent leurs fruits.

 

Nocario atlante autel blog.jpg

Ici l'un des deux atlantes au délicat visage du maître autel restauré par Ewa

 

Nocario atlante autel dos blog.jpg

... vu de dos ...

 

 

Nocario Satan et angelot.jpg

au-dessus du maître-autel, pas vraiment à la fête et coincé entre Saint Michel et un angelot bien rose, Satan noir, moustachu et barbu hurle sa hargne. Bien fait!

Nocario naissance de J.B.jpg

Dans l'église du hameau de Patricaghju, dédiée à la naissance de Saint Jean-Baptiste, cette délicieuse toile de Giacomo Grandi

Nocario naissance J B haut blog.jpg

en haut, sous le regard attendri de Dieu le Père (portrait craché de notre maire Paul Battesti), on apporte le réconfort à Elizabeth qui vient de mettre au monde le Précurseur: la femme de gauche présente des grenades, symbole de fécondité ...

Nocario Petricaghju le bain Jean Baptiste blog.jpg

tandis qu'en dessous, près de la cheminée allumée, l'on s'affaire pour donner son premier bain au nouveau-né: à gauche, une servante bien "mauresque". Beaucoup de tendresse dans cette scène qui évoque toutes les naissances dans les maisons de Castagniccia de cette époque (mi-XVIII° s.) ... Sur un plateau, reconstituants essentiels pour la mère, le vin et les oeufs.

Nocario l'arrivée des confrères de Campana.jpg

et pour clôre cette journée sur sa thématique du Jeudi Saint, l'arrivée en fin d'après-midi de la procession de la Cerca, venant de Campana: cette Cerca comme ses soeurs du lendemain qui partiront de Verdèse et de Nocario, couvre ses douze kilomètres et arrive tard dans la nuit ... Merci à tous d'avoir partagé cette journée si particulière, malgré un temps plus qu'incertain et éclairée par les rencontres de tous ces amis qui donnent du sens à leur patrimoine...

10/04/2012

Jeudi Saint 2012 dans le Rustinu et en Castagniccia, 1° partie

 Frassu sepolcru garde gauche blog.jpgCe jeudi 5 avril, malgré un temps incertain: à l'attention des amis qui ont partagé cette bonne journée dédiée aux sepolcri peints du Rustinu et de la Castagniccia... et des autres ...

Quelques images :

Frassu , église saint Cosme et saint Damien

(Castellu di Rustinu, Pieve du Rustinu, ancien diocèse d'Accia)

 

 

Première rencontre à Frassu, hameau rattaché à la commune de Castellu di Rustinu. Notre ami Toussaint Quilici nous attend à l'église saint Cosme et saint Damien: la veille il a travaillé dur avec son fils pour installer le petit sepolcru  peint au XIX°s. -

Lors du Vendredi Saint 2010 nous avions pu, avec la complicité de Marie Laure la fidèle gardienne de cette église, remonter pour la première fois ces toiles conçues pour une chapelle latérale: une renaissance miraculeuse après cinquante ans de sommeil.

Je vous invite à lire la note (clic droit, ouvrir le lien) :

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2010/04/10/le-sepolcru-de-frassu.html

Comme il se doit, les deux gardiens du sepolcru nous attendent de pied ferme, la mine patibulaire, barbe drue, solidement campés la lance à la main à l'entrée du sepolcru, costumés, casqués et empannachés " à l'antique" façon centurions (d'opérette):

 

le sepolcru de Frassu blog.jpg

les deux toiles ont été découpées de façon à s'encastrer parfaitement sur le muret qui délimite la chapelle latérale, et contre la chaire de prêche.

Epousant l'arc, la toile supérieure "raconte" la Passion avec la représentation des " Arma Christi": le visage du Christ sur le voile de sainte Véronique, la colonne de la dérision surmontée du coq du reniement de saint Pierre, l'échelle, la lance etc ...

Toussaint a trouvé la solution pour replacer le quatrième élément: il y a deux ans, nous n'avions pas su où l'installer. Ici, il le tient à bout de bras, faute d'avoir pu le fixer correctement. Fermant  la chapelle du sepolcru, il présente le saint Sacrement gardé par deux anges et invite à son adoration. Il fallait- je le pense - entrer à genoux - dans cet espace du reposoir.

Ce sepolcru, malgré sa modestie,  délivre les deux messages essentiels et complémentaires  aux fidèles qui viennent prier ici lors de la Semaine Sainte: invitation à partager  la Passion du Christ et adoration du Saint Sacrement.


dans le silence de la Chapelle San Tumasgiu di Pastureccia

(Castellu di Rustinu)

 

4 san Tumasgiu 2 blog.jpg

Pour un bref historique de la chapelle, voir la note:

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2011/02/26/san-tumasgiu-di-pastureccia-castellu-di-rustinu.html

Pour une description des fresques, voir les notes:

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2011/02/27/les-fresques-de-san-tumasgiu-di-pastureccia.html

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2011/03/02/3-les-fresques-de-san-tumasgiu-suite-et-fin.html

 

la Cène ensemble droit blog.jpgNous nous sommes arrêtés revisiter cette chapelle ornée de ces fresques merveilleuses dont on attend avec impatience la restauration: il a été décidé de procéder à des fouilles archéologiques avant d'attaquer les travaux. Espérons que les intempéries qui risquent d'altérer ces fresques déjà fragilisées (problèmes d'étanchéité du toit) n'auront pas le temps d'agraver la situation.


Il se dégage dans cette chapelle, malgré tous les dégats passés dont elle porte les stigmates, une athmosphère d'une grande douceur et d'une profonde humanité, : ici, ce détail de la Cène nous montre les apôtres en désarroi, s'interrogeant mutuellement, la main sur la poitrine: Jésus vient de leur annoncer que l'un d'entre eux va Le trahir cette nuit même ...

 

Crucifixion et Mère blog.jpg

Achevant ce cycle de la Passion sur le mur Nord, la Crucifixion avec Marie au pied de la croix. Bouleversant.

visage du Christ blog.jpg

 et ce visage clos du Christ,

rescapé d'un élément peint sur le pied-droit de l'abside ...


Castellu di Rustinu, église paroissiale Santa Nunziata

Castellu di Rustinu façade église blog.jpg

la façade et le campanile, l'un des plus beaux de la région ...

Castellu di Rustinu maître autel Baino blog.jpg

Un somptueux maître-autel de Domenico Baina (restauration d'Ewa Poli):

l’architecte peintre-stucateur Domenico Baina (ou Baino) , était originaire de la région de Côme (état de Milan) : ses talents multiples se sont exercés en Corse entre 1695 et 1732. Un art baroque raffiné, coloré, qui enchante lorsqu'on redécouvre ses décors peints parfois sous les badigeons tardifs. Il contribuera à la formation de Giovanni Raffali, le premier peintre-stucateur de la célèbre dynastie des Raffali, originaire de la pieve d'Orezza.

chaire.jpg

la délicieuse chaire de prêche de Ignaziu Saveriu Raffali: rideau et rinceaux fleuris, ange grâcieux ...

Castellu chemin de croix Christ cloué sur la croix blog.jpg

le chemin de croix de Giacomo Grandi (mi- XVIII° s.):

Jésus cloué sur la croix, en compagnie de trois personnages hauts en couleur, tels qu'on les retrouvera dans les grands décors des sepolcri peints: même thématique, mais ici taille modeste pour cette dévotion du chemin de croix qui implique un déplacement circulaire autour de l'église, le long des quatorzes stations illustrant la Passion du Christ.

Ici, à gauche, un légionnaire armé d'une hallebarde contrôle la scène; à droite, un bourreau  mauresque armé d'un efficace marteau de menuisier, tel qu'il était utilisé par les falegname de l'époque de Grandi, crucifie Jésus, sous le regard d'un autre personnage, censé être un centurion je suppose, mais totalement orientalisé, portant turban et aigrette ...

Sur le patrimoine exubérant des Chemins de croix peints en Corse, vous pouvez aller voir la note:

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2011/03/30/chemins-de-croix-de-corse.html


Castellu sepolcru ensemble montage blog.jpg

et ce que vous n'avez pas pu voir, puisque ce magnifique sepolcru (en mauvais état et digne de restauration) de l'église  de Castellu di Rustinu, remonté pour la première fois en janvier 2012, avait regagné les coulisses lors de notre passage. Ce sepolcru servait naguère non seulement pour le reposoir de la Semaine Sainte mais accompagnait également la Passion jouée par les villageois de Castellu ...

Je vous invite donc à ouvrir la note consacrée dernièrement à ce sepolcru de Castellu di Rustinu:

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2012/02/03/le-sepolcru-de-castellu-sort-de-l-ombre.html


( à suivre!)

 

 

 



 

31/03/2012

les Sepolcri de Corse du Rustinu et de Castagniccia, Jeudi Saint 5 avril

 

 comme chaque année l’Association Saladini propose une journée de découverte autour

du patrimoine de la Semaine Sainte en Corse:

Chemins de Croix et Sepolcri dans le Rustinu et en Castagniccia

Ficaghja sepolcru 2011 carré blog.jpg

le sepolcru de Ficaghja

VENDREDI 18 AVRIL 2014

 

à la rencontre d'un patrimoine caché et éphémère de la Corse :

u sepolcru, le sépulcre, quel que soit son support, fait partie intégrante de la mise en scène dramatisée de la Semaine sainte, où se joue toujours, au sein d’une communauté villageoise ou citadine, le partage ritualisé de la Passion du Christ. Dans certains villages l’on a créé de véritables décors peints  qui accompagnent l’ardente religiosité de la Semaine Sainte : en Castagniccia, en particulier, des décors, parfois de très grande taille,  furent peints au XVIII° et au XIX° siècle – et ne sont, par principe, visibles que quelques jours par an. La journée du Vendredi 18 Avril sera donc l’occasion d’aller à la rencontre de ce patrimoine extraordinaire de quelques villages des pieve du Rustinu, de l’Ampugnani et d'Orezza, et d’éclairer l’ensemble des rituels de la Semaine Sainte : Chemins de Croix, Granitula, Cerca, Parata  …

Nous commencerons notre pélerinage à Frassu, où nous avons rendez-vous avec l'église romane St Côme et St Damien et son petit sepolcru peint et avec des habitants de la région qui apporteront leur témoignage sur ces pratiques fortement ancrées naguère dans ces communautés.

Rendez-vous à 9 H sur le parking de la gare de Ponte Novu.

Renseignements :

06 17 94 70 72 ou 04 95 61 34 85

 

21/03/2012

Musique à Castiglioni

(malgré "l'actualité":

 la petite musique du quotidien comme une prière pour aider le monde à tourner rond )

La musique dans la pieve de la Ghjuvellina:

Castiglione à prendre blog.jpg

Vous reprendrez bien un peu de violon de Castiglioni?

sous les doigts et l'archet de Bernardu Pazzoni:

http://youtu.be/DhSxgRInhFI

Encore un air qui a bien dû faire gambiller nos gens de la "Caccia amorosa" du carnaval...  Merci à Bernardu Pazzoni de ce nouveau témoignage du dernier violoneux de Castiglioni, Paul Maestracci,  précieux témoin aussi de ce carnaval. Voir les notes:

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2012/02/18/carnaval.html

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2012/03/07/castiglione-evocation-musicale-du-carnaval.html