Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2013

Prochains parcours de la Montagne des Orgues

 Trois journées sont proposées pour cette fin de mois de Mai:

l'orgue Saladini_Agati Tronci, restauré blog.jpg

(l'orgue Saladini/Agati-Tronci de la Collégiale de Corbara)


Association Saladini de Speloncato

 « LA MONTAGNE DES ORGUES »

 

Des journées initiatiques et conviviales pour rencontrer la Corse autrement, vous immerger dans ses paysages et ses communautés villageoises, découvrir son riche patrimoine religieux, son histoire, ses traditions rurales : des clefs pour vous ouvrir les églises, vous faire comprendre leur sens caché et vous faire entendre leurs orgues historiques que l’on vous joue pendant le parcours

1°/ Jeudi 23 Mai, une journée en Balagne :

Accueil à 11h  à Corbara  devant Collégiale de la Nunziata à Corbara, puis visite des églises d'Aregno - église romane de la Trinité et église baroque de Saint Antoine Abbé enfin de la collégiale Santa Maria Assunta de Speloncato.

 

2°/ Samedi 25 Mai, une journée dans le Cap Corse :

Accueil à 9h30 devant la cathédrale Santa Maria Assunta de Bastia, et matinée consacrée à la cathédrale, à son prestigieux orgue Serassi (1844) et  aux oratoires de Bastia, puis visite de l’église romane Saint Michel de Murato et de l’église  Saint André d’Oletta (orgue Agati-Tronci , 1888).

 

bastia

(l'orgue Serassi de Sainte Marie de Bastia)

 

3°/ Lundi 27 Mai, une journée dans le Cortenais :

Accueil à 8h30 à Belgodère (et rencontre du petit orgue Lazari, 1761) , puis , en passant par la pieve de Caccia, de l’église Saint Michel de Piedigriggio (petit orgue anonyme XVIII°s.remanié par A.P. Saladini vers 1863), de la petite chapelle à fresques Saint Michel de Castirla, enfin de l’église de la Nunziata de Corte et de son magnifique orgue Werle (1760).

 

bastia

(le petit orgue Lazari de Belgodère)

 


 

Pour tous renseignements et réservations au :

04 95 61 34 85 / 06 17 94 70 72

e mail : elizabethpardon@orange.fr

Site : www.lamontagnedesorgues.com/

Ces journées reposent sur le bénévolat et les fonds récoltés lors de ces journées contribuent à la restauration et à la valorisation de ce patrimoine. Les parcours de « la Montagne des Orgues » sont recommandés dans de nombreux guides : Routard, Bleu, Géo, Michelin, Arthaud, Petit Futé …

 

01/07/2012

avec les Amis du Parc, dans le Rustinu et la Castagniccia ...

(Première partie)

Dimanche 24 Juin dernier, une belle journée de partage avec les membres de l'Association des Amis du PNRC  ( Conservatoire d'espaces naturels  de Corse) dans le Rustinu et en Castagniccia ...


 avec les belles photos de Michelle Lafay, de Claudine Garcia  ...

et quelques notes précédentes du blog:

 San Tumasgiu di Pastureccia à Castellu di Rustinu:



http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2011/02/27/les-fresques-de-san-tumasgiu-di-pastureccia.html

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2011/03/02/3-les-fresques-de-san-tumasgiu-suite-et-fin.html

P1080088 (1).JPG

J'avais "commandé " quelques nuages, mais le ciel restera d'un bleu impertubable toute la journée. Arrivés sur le site de la chapelle San Tumasgiu, à Castellu di Rustinu: la vue magnifique sur le Monte Padru, la Pieve de Caccia (et le village de Moltifau, au loin) et le massif des Aiguilles de Rundinagjha (Alias Popolasca ou Castiglione ...)

San Tumasgiu Côté Est.JPG

San Tumasgiu, bien orienté à l'est

le chevet.JPG

L'abside. La datation de cette chapelle reste mystérieuse. Sa fondation est probablement largement préromane, mais on peut penser qu'elle a  connu d'importants travaux en 1470, date - MCCCCLXX - que l'on retrouve gravée à plusieurs endroits, à l'intérieur, au fond d'une niche aménagée dans le mur, côté Nord-Est; sur le tympan de la porte latérale sud; enfin dans l'ébrasement extérieur de cette fenêtre meurtrière de l'abside, où l'on semble avoir oublié en route un C.

inscription du tympan.JPG

l'inscription du tympan de la porte latérale sud.

P1080092 (1).JPG

la croix au sommet du mur est

En octobre j'étais passée voir les sondages effectués par l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) pour établir un diagnostic sur l'intérêt archéologique du site.

sondage derrière l'autel.jpg

découverte des sépultures sous le sol de la chapelle

sépulture 3.jpg

vous pensiez être tranquilles pour la perpétuité ...

sépulture 2.jpg

et voilà qu'on vous mesure, qu'on vous ramasse par petits bouts et qu'on vous fourre dans des sacs en plastique, bien précautionneusement, certes, mais de quoi douter de l'éternité...

côté abside.jpg

A l'extérieur, une sépulture a même donné de fausses joies à l'équipe qui pensait avoir trouvé quelque chose de bien antique: manque de chance! le cher disparu portait en dentier ...

 

Tout cela pour dire que le chantier de restauration prévu à l'origine pour cette année devra attendre la réalisation des fouilles archéologiques.

 

à San Tumasgiu avec Toussaint Quilici.jpg

Toussaint Quilici exprime ici son désarroi.

 

 


Ce qui nous inquiète, nous qui aimons d'un amour profond cette chapelle: le toit va vraiment mal, la pluie ruisselle sur les fresques qui souffrent un peu plus de jour en jour. Il faudrait pour le moins, en attendant les fouilles, protéger le toit par une bâche comme cela s'est fait à Castirla. Nous ne comprenons pas cette absence de protection. 

 

les amis du parc corse,san tumasgiu di pastureccia,restauration de fresques,site archéologique santa maria di rescamoneadam et eve,genèse,philippe jaccottet

(le Christ Pantocrator de San Tumasgiu)


Santa Maria de Rescamone à Valle di Rostino

à retrouver ... si vous pouvez!  le cahier Corsica 98-99 de janvier 1982dédié par la FAGEC à la Piévanie de Rescamone. Et, dans l'ouvrage précieux de Geneviève Moracchini-Mazel "Corsica Sacra" ( éditions A Stamperia) les pages 207 à 209.

et dans le blog:

http://elizabethpardon.hautetfort.com/trackback/2829320

http://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2011/03/13/un-serpent-nu.html

 

Santa Maria di Rescamone abside.jpg

l'abside préromane - début X° s. ? - époque présumée de la grande reconstruction de Santa Maria di Riscamone.

Santa Maria di Rescamone mur sud et et baptistère paléo chrétien.jpeg

le petit baptistère paléochrétien et le mur sud de l'église pievane Santa Maria di Rescamone

les amis devant le grand baptistère.JPG  

les Amis du Parc devant le grand Baptistère: le soleil est de plomb mais rien n'arrête les braves!

 

Adam et Eve blog.jpg

Adam et Eve et le récit de la Tentation dans la Genèse:

"Or tous deux étaient nus, l'homme et sa femme, et ils n'avaient pas honte l'un devant l'autre.

Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs que Yahvé Dieu avait faits et il dit à la femme:

"Alors, Dieu vous a dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin?"

La femme répondit au serpent: "Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin. Seulement quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n'en mangerez pas, vous n'y toucherez pas, sous peine de mort."

Le serpent rétorqua à la femme:

"Pas du tout! Vous ne mourrez pas! Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront et vous serez comme des êtres divins, qui connaissent le bien et le mal."

La femme vit que l'arbre était appétissant à manger et séduisant pour les yeux, et qu'il était, cet arbre, désirable pour l'entendement. Elle prit de son fruit et mangea. Elle en donna aussi à son mari, qui était avec elle, et il mangea. Alors leurs yeux à tous deux s'ouvrirent et ils connurent qu'ils étaient nus; ils cousirent des feuilles de figuier et se firent des pagnes. "

(idée passablement urticante, je vous la déconseille !)

IMG_0323[1].jpeg

(le tympan du grand baptistère roman : le Serpent se mord la queue auprès de l'Arbre de la Connaissance. Un éternel recommencement ...)

...  "Alors Yahvé Dieu dit au serpent:

Parce que tu as fait cela, Maudit sis-tu entre tous les bestiaux et toutes les bêtes sauvages.

Tu marcheras sur ton ventre et tu mangeras de la terre tous les jours de ta vie.

Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien. Il t'écrasera la tête et tu l'atteindras au talon."

(La Genèse)

amas rocheux Rescamone.jpg

Un peu au-dessus du site, cet amas rocheux nous attire

'dolmen' vu de dessus blog.jpg

et l'énigme posée par cette grande dalle, "miraculeusement" posée comme un abri sous roche. Même si l'on peut raisonnablement  envisager son origine naturelle, la dalle s'étant détachée du bloc, on peut aussi supposer qu'elle ait pu servir dans un temps lointain de la préhistoire:

'dolmen ' dessus , de près blog copy.jpg

seule une fouille pourrait déterminer s'il y eut jamais une quelconque pratique d'inhumation à cet endroit.

(à suivre ... pour la deuxième partie)

Petit rappel autour du livre de Toussaint Quilici : une mine richissime de renseignements sur le patrimoine de la Pieve di Rustinu et des Pieve alentour ...

 

les amis du parc corse,c.e.n.corse,san tumasgiu di pastureccia,restauration de fresques,site archéologique santa maria di rescamoneadam et eve,genèse,philippe jaccottet

 

 

 

 

 

 

20/01/2012

Santa Maria di Casalta, Piebania d'Ampugnani: brève du purgatoire ...

 

Santa Maria di Casalta, Pievanie d'Ampugnani, Castagniccia

Le 28 décembre 2011,

visite à Santa Maria di Casalta,

en bonne compagnie ... et en quelques images

Casalta Sta Maria avec T.Q..jpg

Cette église pievane de l' Ampugnani a fait l'objet d'une publication dans les cahiers CORSICA de la F.A.G.E.C., n° 158/159, éditée en 1993. Ce cahier qui comporte une première partie sur la Piévanie d'Ostricone, fait, dans la seconde partie, le point sur cette Piebania d' Ampugnani après que l'équipe de jeunes sous la direction de monsieur Simonin ait réalisé en 1993 le sauvetage de ce sanctuaire menacé d'une ruine inexorable.

lumière.jpg

Parenthèse: en cette fin décembre, la belle lumière d'hiver vibre et joue dans les oliviers: l'appareil photo a fixé un rayon fort communiquant dans ce lieu habité ... (je rappelle que non loin de là en amont se trouvent les stèles gravées énigmatiques, dont l'une, dit-on, désigne par un rayon du soleil à travers un trou l'emplacement de Sta Maria ... ( voir la note : l'énigme des stèles ésotériques de Casalta).

 

Calenzana st Blaise Annonciation.jpg

... digne d'une Annonciation ...(Calenzana, collégiale st Blaise)

Alesani St Pascal Baylon adoration.jpg

ou d'une adoration mystique ... telle celle de St Pascal Baylon (bannière, Francescu Carli, Alesani)

 


Revenons à Santa Maria. Cette église, classée Monument Historique en 1980, n'avait jusqu'alors bénéficié d'aucune intervention, et fissurée de toutes parts, pillée de quelques-unes de ses dalles de parement en calschiste gris, sournoisement éventrée par les lierres, elle risquait de sombrer définitivement dans la ruine. Je vous renvoie au cahier Corsica où vous trouverez le descriptif détaillé de ce sauvetage ainsi que les riches notes en pièce annexe qui, comme toujours, éclairent ce dossier. Hélas, depuis 1993, les choses en sont restées là, et faute d'investissement suffisant cette église romane du XI° siècle n'a pas bénéficié de la restauration qu'elle mériterait largement.

 

 

Etais.jpg

Aujourd'hui abandonnée des fidèles, elle n'est plus guère visitée que par les chasseurs et les bergers ...   "On se souvient, à Casalta, que c'est à partir de 1939 que la procession annuelle à S. Maria a cessé de se pratiquer; auparavant, chaque année, le 25 mars, le curé bénissait les branches de lierre cuillies la veille sur les murs par les jeunes gens du village, et chacun en prenait une pour la mettre dans sa maison." (in Cahier Corsica 159) -

Curieuse, presque païenne, cette bénédiction du lierre : à la fois plante bénéfique et poison, tour à tour symbole d'immortalité et d'amour fidèle ou plante démoniaque... d'un vert insolent, sa force vitale ici s'agrippant vigoureusement  aux murs ruinés de Santa Maria comme autour du tronc d'un arbre mort, échappant aux cycles habituels de la végétation perpétue la vie: " non meis viribus "...

La consolidation "provisoire" du mur nord en bois de pin remplit toujours tant bien que mal son office ...

mais jusqu'à quand tiendra-t-elle ?

façade est et abside.jpg

l'abside, bien orientée à l'est et son beau parement de dalles de calschiste gris clair, attaquée par la végétation.

 

façade sud et clocher.jpg

Le mur Sud avec le campanile et, construite contre cette façade, les ruines de la maison du piévan (1658): "On voit aussi dans un acte de 1468 que le piévan était dénommé " vesco de Ampugnani" et que le chroniqueur de la Corse Montemaggiani (...) emploie à son sujet le terme d'évêque d'Ampugnani" (cahier Corsica 159) . Rappelons à ce sujet que la Pieve d'Ampugnani constituait avec la Pieve du Rustinu le petit diocèse d'Accia, dont la petite cathédrale avait été plantée au XII° siècle au sommet du San Pedrone ... Ne la cherchez plus ...

pierre gravée.jpg

une pierre sculptée dégagée lors des travaux en 1993

 

angle nord ouest.jpg

l'angle nord-ouest et son parement lumineux


porte façade ouest.jpg

la façade ouest reconstituée, avec son beau linteau replacé,

linteau occidental détail feuilles d'eau stylisées.jpg

orné d'un décor en feuilles d'eau stylisées...


lierre façade intérieure ouest.jpg

au revers de la façade ouest ...

hélas, la porte a perdu ses piédroits, arc et linteau, et le lierre est reparti à l'attaque ...

intérieur vers abside.jpg

un sol illisible sous les ronces, qui abritait deux grandes fosses communes, arche, et au fond ...

abside et emplacement chapelles latérales.jpg

l'abside et l'emplacement des deux autels latéraux: au-dessus de ces autels, aujourd'hui disparus, " se trouvaient des petits voûtains reposant sur des arcs engagés prenant appui sur trois consoles moulurées visibles (...) mais ayant perdu leur quatrième appui; c'était un pilier carré sans doute, du type de ceux qui existent encore à San Parteo de Mariana, à Lucciana, puisque le choeur de ce dernier sanctuaire offrait une disposition du même genre sur ses deus autels latéraux (...)" ( Cahier Corsica n°158/159, p. 169).

arcs engagés , fenêtre et lierre.jpg

celui de gauche, déjà envahi par le lierre

arcs engagés sur consoles moulurées.jpg

et celui de droite

traces de fresques.jpg 

... qui laisse encore voir encore quelques traces d'enduits et fragments de peintures à fresque : quel pouvait bien être le programme iconographique de cet ensemble ?

abside.jpg

l'abside en cul de four,

abside biais.jpg

sauvée in extremis de l'éclatement:

fissures colmatées au-dessus de la fenêtre ...

linteau triangulaire.jpg

Le linteau intérieur de la porte sud.

Le linteau extérieur de cette même porte a été réemployé depuis longtemps dans la fontaine du village.

San Quilico.jpg

... et, dans l'angle Nord ouest, la vision de la petite chapelle (funéraire?) de San Ghjorghju (Silvarecciu) sur sa falaise abrupte ...

 

A quand le réveil de cette église piévane de l'Ampugnani, gelée ou protégée par les Monuments Historiques ? Le constat de la dégradation de ces monuments témoins de la spiritualité et de l'histoire de la Corse fait mal au visiteur .

Il serait urgent sans doute de voir réunies toutes les bonnes volontés de cette pieve d'Ampugnani pour sauver et mettre en valeur ce qui peut encore l'être ... Il faudrait prendre exemple sur le travail opiniâtre mené par la petite association Camà in Altiani" qui a su dynamiser son projet fou de restauration de sa chapelle romane San Michele

(voir la note: ALTIANI, chapelle San MICHELE :
elizabethpardon.hautetfort.com/.../altiani-chapelle-san-michele.html)

 restauration qui va prochainement connaître sa réalisation, grâce à la volonté sans faille d'une poignée de volontaires obstinés et inventifs! Je  salue bien ici les amis d'Altiani! Ils nous donnent une belle leçon d'optimisme pour cette nouvelle année 2012 ...

 

Altiani S michele paysage.jpg

(San Michele, Altiani: la chapelle en piteux état, dévorée par la végétation, toîture écroulée ... bientôt sauvée de la ruine! )


Pour gagner le village de Casalta et visiter l'église Santa Maria :

le plus facile, lorsqu'on n'est pas dans la région, est de partir de Folelli, sur la côte orientale, en empruntant la D 506, soit de quitter la N 193 à Barchetta en direction du col st Antoine. Le site se trouve sous le village de Casalta, à environ 1 km, facilement accessible par un beau sentier qui prend sur la D 205 au milieu d'un virage et qui nous mène rapidement à Sta Maria.




15/08/2011

Castagniccia: la Montagne des orgues jeudi 18 Août 2011

 

Association Saladini de Speloncato

« LA MONTAGNE DES  ORGUES »

 

Des parcours initiatiques et festifs pour rencontrer la Corse autrement, vous immerger dans ses paysages et ses communautés, découvrir son  patrimoine, son histoire, ses traditions rurales :

des clefs pour vous ouvrir les églises, vous faire comprendre leur sens caché

et entendre leurs orgues historiques que l’on vous joue.


     Jeudi 18 Août 2011 :

une journée en CASTAGNICCIA

castagniccia,santa maria di rescamone,castellu di rustinu,stoppia nova,la porta,piedicroce

Santa Maria di Rescamone

le serpent blog.jpg

 

         et son  Serpent ...

Accueil à Ponte Novu, à 9h15, sur le parking de la poste, face au pont historique réhabilité : découverte du site paléo-chrétien et roman de Santa Maria di Rescamone à Valle di Rustinu , puis des églises baroques de Stoppia Nova, La Porta ...

castagniccia,santa maria di rescamone,castellu di rustinu,stoppia nova,la porta,piedicroce

 

 

(où l’on vous jouera une merveille de petit orgue - Maracci, 1780 ),

 

de Piedicroce (avec l’orgue historique le plus ancien de Corse - Spinola, 1619), enfin des admirables fresques de San Tumasgiu à Castellu di Rustinu .

 

 

orgue Spinola 1619 de Piedicroce blog.jpg

Le prestigieux orgue Spinola , 1619,  à Piedicroce

 

 

Renseignements et réservations au :

 04 95 61 34 85  ou  06 17 94 70 72

e mail : elizabethpardon@orange.fr

Site : www.montagne-des-orgues.com/ 

blog : elizabethpardon.hautetfort.com/

 

Rappelons que ces parcours reposent sur le bénévolat et que les fonds récoltés lors de ces journées contribuent à la restauration et à la valorisation du patrimoine. Ces parcours sont recommandés par les guides : Arthaud, Bleu, Geo, Michelin, Routard…

 

 

castagniccia,santa maria di rescamone,castellu di rustinu,stoppia nova,la porta,piedicroce

à San Tumasgiu, l'ange au cornet

 


23/04/2011

un Jeudi Saint lumineux et frisquet en Castagniccia

Jeudi 21 avril 2011, une journée de partage et de rencontres autour de la Semaine Sainte, des Sepolcri et des Chemins de Croix en Castagniccia qui a débuté à Castellu di Rustinu

4 san Tumasgiu 2 blog.jpg

avec  les fresques de la chapelle san Tumasgiu di Pastureccia ( pour l'ensemble de ces fresques, voir les notes sur cette chapelle: " les fresques de San Tumasgiu di Pastureccia")

                                        

ensemble fresque Passion mur nord blog.jpg

et le récit de la Passion, sur le mur Nord. C'est, à ma connaissance, le seul ensemble cohérent de fresques  sur ce thème. Notons au passage que certaines chapelles n'ont sans doute pas fini de dévoiler leurs décors qui dorment peut-être ici et là sous leur badigeon de chaux ...

Même lacunaire, cette "série" fonctionne comme un Chemin de Croix : toucher et enseigner. Elle semble offrir la réponse du salut face à la représentation infernale du mur sud, en face : une invitation à se laisser envahir par la compassion en communiquant par l'image, tout comme le musicien saura émouvoir en créant un oratorio sur la Passion.

la Cène ensemble droit blog.jpg

la Cène: sur la table, le pain et le vin de ce dernier repas pris ensemble avec les disciples.

San Tumasgiu détail apôtres Cène blog.jpg

détail (un peu flou...) de l'interrogation inquiète des apôtres: qui va trahir?

le Christ au jardin des oliviers blog.jpg

le Christ au Jardin des Oliviers et ses compagnons endormis

apôtre endormi.jpg

Saint Pierre plombé de sommeil

 

 

Comparution devant Pilate blog.jpg

 l'arrestation de Jésus et sa comparution devant Pilate

flagellation blog.jpg

la flagellation, sur un fond rouge sang,

Crucifixion et Mère blog.jpg

enfin la Crucifixion, sur le bleu du ciel, en présence de Marie prostrée

le visage de la Vierge au pied de la Croix blog.jpg

 

 visage de la Mère:

"Stabat Mater dolorosa

Juxta crucem lacrymosa

Dum pendebat Filius"

visage du Christ blog.jpg

 et ce magnifique visage du Christ mort, fragment à gauche de l'arc triomphal ...

 

Un peu plus haut, la belle église paroissiale de Castellu et son haut campanile

Castellu di Rustinu le campanile blog.jpg

abrite bien des " messages"  insoupçonnés,

Castellu le sepolcru avec nous blog.jpg

Découverte de ces grands décors peints du sepolcru (anonyme, début XIX°s.): voir la note de l'an dernier, sur cet ensemble impressionnant (" les sepolcri du diocèse d'Accia", le 12/04/2010 )

Décors éphémères chargés de sens et d'histoire sous lesquels se jouait ici naguère, nous a-t-on dit, une Passion à l'usage des gens de cette communauté ...

déploration et mise au tombeau blog.jpg

 

 

Semaine Sainte accompagnée, comme dans de nombreuses églises de cette région depuis la prédication en Corse de saint Leonardo da Porto Maurizio (1744) , par la série des quatorze tabeautins du Chemin de Croix, ici peint par Giacomo Grandi:

portement de croix.jpg

"Stazione II:  Gesù caricato della croce"

le portement de croix: avec une soldatesque superméchante au look barbaresque, histoire de la Corse razziée oblige.

Castellu di Rustinu, Véronique détail blog.jpg

"Stazione VI: Gesù ascingato dalla Veronica"

 Rencontre avec sainte Véronique qui lui essuie le visage.

Castellu Crucifixion blog.jpg

"Stazione XI: Gesù é inchiodato sulla croce"

Jésus est cloué sur la croix: voyez avec quelle gentillesse le bon Jésus regarde son bourreau aux moustaches acérées!

Castellu le Christ entre les deux larrons blog.jpg

" Statione XII: Muore Gesù in croce"

Mort de Jésus et le dernier soupir du bon larron ...

Chemin de croix conçu pour être cheminé et chanté :

"Vi prego, o Gesù buonu,

Per la vostra passion darci

Il perdono..."

La Porta depuis Quercitello blog.jpg

Nous quittons le Rustinu et, en début d'après-midi, nous voici dans la pieve de l'Ampugnani à Quercitellu, avec une vue plongeante sur le village voisin de La Porta ...

le sepolcru de Quercitello blog.jpg

 Dans l'église San Carlu, cette belle toile du sepolcru aux anges compatissants. Le prieur de la confrérie de Quercitellu nous rejoint et évoque les préparatifs du Vendredi Saint: reposoirs dans les rues du village, chemin de croix, granitula ... moment fort pour cette confrérie fraichement reconstituée ...

Après un passage à La Porta, nous voici arrivés au village proche de Ficaghja, où nous avons rendez-vous avec Petru Vachet-Natali qui s'est arrangé malgré les difficultés pour nous recevoir:

Ficaghja l'accueil avec Vachet Natali blog.jpg

Petru Vachet-Natali nous accueille à l'église de l'Immaculata  Cuncezzione, paroisse de son village natal de Ficaghja. Ecrivain, poète et chroniqueur, cet homme affable et généreux a écrit en 2006 une amoureuse monographie sur Ficaghja en langue corse:

"Monografia e Tupunumia di Ficaghja, cù una ricerca tupunomica nantu à 216 nomi di lochi", publié chez Anima Corsa.

Avis!

Il nous fait les honneurs du désormais célèbre sepolcru de Ficaghja auquel je réserverai un de ces jours une note particulière:

Ficaghja sepolcru 2011 blog.jpg

véritable petit théâtre religieux dressé à l'intérieur de l'église pour la Semaine Sainte: cet ensemble imposant gardé par deux redoutables soldats, est l'oeuvre de Francescu Carli, l'un des peintres les plus actifs de cette deuxième moitié du XVIII°s. Une scénographie efficace !

 

sepolcri,chemins de croix,cerca,granitula,castellu di rustinu,quercitellu,ficaghja,nocario

la trahison de Judas(et ses paroles qui sortent de sa bouche, comme dans une bande dessinée)

Ficaghja garde de droite blog.jpg

intraitable et menaçant, le gardien de droite, celui qui vous suit du regard...

 

Ficaghja sepolcru Christ gisant.jpg

Au fond du sepolcru, la déploration du Christ. Autrefois, le prêtre célébrait la messe sur un petit autel au fond de cet espace peint.

 

sepolcri,chemins de croix,cerca,granitula,castellu di rustinu,quercitellu,ficaghja,nocario

cette toile faisait donc office d'antependium

 

Ficaghja l'envers du décor blog.jpg

et l'envers du décor ...

A l'issue de cette rencontre notre ami Petru Vachet- Natali nous a offert fort gentiment le pot de l'amitié ...

***

  A CERCA: un lien solidaire noué entre les villages

Nous voici à présent à Nocario, dans la belle église paroissiale sant' Angelo de cet important village de la pieve d'Orezza: ici se pratiquent toujours ces mouvements des confréries et de leurs  communautés qui échangent leurs visites aux différents sepolcri de la région, investissant ainsi un espace commun . Processions programmées sur les deux jours du Jeudi et du Vendredi Saints entre les églises et les chapelles de Verdèse, Nocario et Campana

 

Nocario sepolcru église st Michel blog.jpg

 A notre arrivée, une dame finit de fleurir le reposoir : simplicité et grâce de ces modestes installations de village où chacun viendra à tour de rôle se recueillir, prier et chanter ...

Petricaghju église et sepolcru blog.jpg

Un peu plus loin, c'est le hameau de Petricaghju et sa chapelle San Giovanni Battista. Divine surprise, une merveille de peinture nous attend au-dessus du maître-autel: Giacomo Grandi représente ici la naissance de saint Jean-Baptiste ...

 

Petricaghju la naissance de Jean Baptiste blog.jpg

un charme fou! Je reviendrai sur cette toile délicieuse à laquelle je ne m'attendais pas.

Pietricaghju Dieu le Père blog.jpg

Dehors, nous faisons connaissance de monsieur Paul Battesti, le maire de Nocario qui attend de pied ferme l'arrivée prochaine de la procession partie de Campana et, savez-vous ? il a le bon visage du Dieu le Père au sommet de cette représentation de la naissance de Saint Jean-Baptiste... Nous rencontrons aussi le célèbre ébéniste Pantaleon Alessandri: quel plaisir d'évoquer la tradition de  ces cheminements, mais aussi quel souci pour entretenir ce patrimoine des quatre églises de Nocario! Toujours est-il que ces deux jours sont l'occasion de se rencontrer autrement et de partager un espace commun au pas de l'homme. Fierté pour les plus âgés d'y être arrivés cette année encore ...

 

Pietricaghju façade église blog.jpg

la façade de St Jean Baptiste de Petricaghju

Nocario chapelle San Martinu blog.jpg

Un peu plus tard, la chapelle San Martinu d'Erbaggio, veillant sur la vallée de Nocario

 

Nocario suprano chapelle sta Barbara et sepolcru copy.jpg

Enfin, nous voici arrivés à notre dernière étape de la journée, dans la chapelle santa Barbara de Nocario Supranu

 

Nocario soprano Sta Barbara autel blog.jpg

une chapelle d'une grande gaieté

église de sta Barbara à Nocario- saint Luc blog.jpg

et le pinceau naîf et efficace d'un peintre du XIX° s: ici saint Luc ... et son "taureau" à barbichette malicieux comme une chèvre.

 

 

arrivée de a cerca à Petricaghju blog.jpg

Dehors on entend au loin , de l'autre côté de la vallée, la plainte chantée et marchée  du " Perdono mio Dio": là-bas l'on aperçoit, sortant des arbres, les confrères et les fidèles, approchant lentement du hameau de Petricaghju  en cette fin d'après-midi ...

Petricaghju granitula 2 blog.jpg

puis, s'enroulant devant l'église, c'est la circumambulation de la Granitula, mort et renaissance ...

Merci à tous pour tout cet échange, de toute cette poésie profonde, et aussi aux enfants qui ont participé à cette journée avec beaucoup de gentillesse.