Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2017

Giuseppe Ronchi sort peu à peu de l'ombre ...

En attendant l'enquête approfondie de Michel-Edouard Nigaglioni  et pour vous mettre en appétit

quelques oeuvres du Signore Giuseppe Ronchi,

alias notre cher " Maître des Anges musclés" ,

un contemporain (et concurrent!) de Giacomo Grandi ...

Altiani San Michele (église) copie petit.jpg

à Altiani, un  vigoureux Saint Michel virevoltant brandit une épée de feu et terrasse Satan: l'élégance de sa tunique transparente, fleurie et fendue sur une cuisse musclée n'a d'égale que sa détermination à vaincre l'affreux dragon. La langue du monstre (quel hurlement terrible!) fait un pâle écho au glaive du général des milices célestes... 

Feliceto Déposition G. Ronchi copie.jpg

à Feliceto, la Déposition de croix, récemment restaurée par Ewa Poli: un Christ doté de muscles abdominaux en "tablettes de chocolat"  efficaces: voilà bien le maître des Anges musclés! Une composition complexe dominée par Dieu le Père et la Colombe de l'Esprit Saint, formant avec le Christ mort une sorte de Trône de Grâce; le corps du Christ, accompagné de Marie-Madeleine, de la Vierge pâmée de douleur et du juvénile saint Jean forment le devant de scène en diagonale; au-dessus, à gauche , Nicomède portant un vase pour l'embaumement; au-dessus, à droite, un ange porte les "Arma Christi", les instruments de la Passion. 

antependium,speloncato,feliceto,olmi cappella

Toujours à Feliceto, il peint également ce joli médaillon représentant Saint Nicolas et Saint Antoine Abbé

 

Olmi Cappella Purgatoire copie.jpg

à Olmi Cappella, le discours élaboré des "Âmes du Purgatoire": notre homme sait composer ses sujets ... Ici il fait encore rentrer un maximum d'informations dans le cadre de cet autel de dévotion si fréquemment illustré dans nos églises:

- dominées par la présence de la Trinité, les malheureuses âmes du Purgatoire subissent la purgation par le feu, et cette "remise à niveau" n'est manifestement pas une partie de plaisir, si l'on en juge par le visage torturé du personnage central au  bas de la toile .

- à sa droite un beau vieillard encore bien vert, si j'en juge par sa musculation à faire pâlir d'envie les adeptes du bodybuilding, reçoit le rafraîchissement de l'eau versée par un angelot dodu, une vraie réclame de bouillies pour bébés: il s'agit là de l'eau de nos prières qui soulage nos pauvres défunts ...

- à côté de lui, une jolie jeune femme, elle, se trouve baignée par le sang qui jaillit de la blessure du Christ: le message est clair, Jésus a souffert la Passion pour la rédemption des âmes pécheresses ...

- au centre, une autre âme a fini son temps de purgation (je vous rappelle: une moyenne de 800.000 ans, parait-il ...) et son ange gardien, aussi grassouillet que le précédent, s'apprête à la tirer de la fournaise: c'est que, au-dessus d'eux,  Saint Michel armé de sa balance a donné le feu vert, le compte est bon!

- à sa gauche, la Vierge Marie est représentée dans son rôle d'avocate: de sa main droite elle désigne ces pauvres âmes du Purgatoire, tout en brandissant dans sa main gauche un scapulaire - le porter a évité le pire (l'enfer!) à ces âmes souffrantes, mais maintenant elle supplie la Trinité de les sortir de là, elles sont régénérées par le feu. Derrière elle, Saint Joseph, son époux bienveillant et ma foi, pas si vieux que ça, armé de son bâton fleuri de roses (la fleur de la Vierge), mais ceci est une autre histoire (à retrouver dans les évangiles apocryphes!).

Olmi Cappella Purgatoire Giuseppe Ronchi  copie.jpg

Cette toile est intégrée dans un bel autel de stuc daté de 1671: les deux anges tiennent la balance du Jugement et un phylactère évoquant l'église du Purgatoire. Au-dessus , dans le fronton interrompu, les deux soldats gardiens du sepulcre ; l'un dort encore profondément; l'autre vient de se réveiller et se frotte les yeux: allons! Il était là il y a un instant et Il a disparu! Au centre, peut-être y avait-il une représentation du Christ ressucité. Les colonnes torses abritent une faune bien particulière: des salamandres, ces animaux semi-mythiques qui se régénèrent par le feu, symbolisant ces âmes du Purgatoire ...

Oui, décidément notre Giuseppe Ronchi sait composer ses sujets. Il met du reste son talent dans la réalisation de quelques beaux chemins de croix, 

Sta Lucia di Moriani crucifixio copie.jpg

dont celui de Santa Lucia di Moriani,

Chemin de croix 1760 copie.jpg

qui nous avait révélé la seule indication dont nous disposions jusqu'alors, une date, 1760, lisible sur le soubassement de la colonne à droite, dans cette deuxième station de cette série de Santa Lucia di Moriani ...

 Il est l'auteur de ces deux merveilleux antependia de Speluncatu, un festin de fleurs, de fruits et de putti :

Speluncatu Antependium Christ Roi copie.jpg

le Christ Roi, tenant le serpent par la queue

Antependium Elie Giuseppe Ronchi copie.jpg

et Elie enlevé sur son char de feu

Nous espérons en apprendre à présent bien davantage, maintenant que l'identification de ce peintre baroque (majeur pour la Corse et quelque peu archaïsant) s'est révélée fortuitement dans un document de 1764 à Bisinchi: un immense merci à Jean-Charles Ciavatti qui l'a découvert. Nous attendons avec impatience l'étude que ne manquera pas de faire notre ami Michel-Edouard Nigaglioni , au septième ciel depuis cette découverte!

 

 

 

21/12/2015

la Visitation et le Magnificat

La Visitation

(avec les sonates du Rosaire de H.I.F. Biber :

https://youtu.be/1cwmkvlxBIo  )

Konrad Witz 1440 - 45.JPG

(Konrad Witz - 1400-1445):

une Visitation imagée des enfants Jean-Baptiste et Jésus dans le ventre de leurs saintes mères ... une sainte "échographie" en quelque sorte que bannira par la suite le Concile de Trente: ici le petit Jean-Baptiste (le plus grand d'entre les hommes) est représenté agenouillé devant son petit cousin Jésus assis comme sur un trône ... Quoi qu'il en soit, des gestes tendres entre les deux femmes enceintes,  Elisabeth la vieille femme (l'Ancien Testament) et la jeune Vierge Marie (le Nouveau Testament) : deux grossesses miraculeuses, "Dieu y a bien opéré", comme dit un vieux chant de Noël .

"En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Elisabeth. Or, quand Elizabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle. Alors, Elizabeth fut remplie d'Esprit Saint, et s'écria d'une voix forte: "Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D'où m'est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu'à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l'enfant a tressailli d'allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur."

Saint Luc (1,39-45)

Ghirlandaio Visitation 1491 Louvre.jpg

Domenico Ghirlandaio (1491, Musée du Louvre)

Dans sa salutation, Elisabeth s'agenouille devant Marie, lui palpant le ventre, dans un geste familier que nous connaissons tous:

rencontre de l'Ancien et du Nouveau Testament

Jacopo Pontormo visitation-.jpg

avec Jacopo Carucci, dit Pontormo

(1529, église San Michele in Carmignano à Florence):

Pontormo détail Visitation.jpg

 une rencontre et regards d'une grande intensité...

Et en Corse ? 

Ce thème, nous le retrouvons fréquemment représenté dans nos églises de Corse, où fleurissent volontiers  les  Mystères du Rosaire:

Aregno ensemble Rosaire blog.jpg

comme ici, à Aregno (anonyme, début 17° siècle): les quinze Mystères du Rosaire entourent la Vierge à l'Enfant et Saint Dominique et Sainte Catherine de Sienne, au registre supérieur, tandis que les commanditaires se sont fait représenter au-dessous ...

Feliceto Rosaire anonyme 1736.jpg

ou comme ici, à Feliceto  (anonyme 1736) ...

Aregno Rosaire Visitation copie.jpg

C'est le deuxième des Mystères Joyeux, et il succède à l'Annonciation:

ici le détail de la Visitation dans le tableau du Rosaire d'Aregno.

Montemaggiore Rosaire Visitatio.jpg

ou ici le détail du Rosaire de Montemaggiore:

une peinture naïve et efficace pour un embrassement sincère et chaleureux...

Nonza Rosaire Visitation.jpg

ou ici, en compagnie du bon saint Joseph protecteur,

Nonza le Rosaire 1613.jpg

dans le très beau Rosaire de Nonza (anonyme, autour de 1610) ...

Carcheto rosaire visitation.jpg

ou encore là, avec le charmant Rosaire de Carcheto,

attribué à Giuseppe Maria Casalta (fin 17° siècle).

***

En revanche la Visitation est beaucoup plus rarement représentée en Corse en tableau d'autel : 

Cansito Visitation Carli copie.jpg

la  belle Visitation de Cansito (Poggio Marinaccio),  peinte par le lucquois et "corse d'adoption" Francesco Carli, ( 1735 - 1821)  en est d'autant plus intéressante.

Comme toujours chez Carli, la douceur des coloris pastels, l'élégance un peu maniériste des gestes accompagnent ce thème de la Visitation avec une réelle intensité: les deux cousines se parlent, s'écoutent, vivent devant nous ce mystérieux instant de la salutation, mais sur le mode intimiste d'une conversation attentive :

Cansito Visitation Carli détail copie.jpg

"Tu es bénie entre toutes les femmes et le fruit de tes entrailles est béni", soit le coeur de l'Ave Maria ...

Et Luc continue ainsi:

(avec le chant grégorien:    https://youtu.be/fEzkj8v0fhQ

avec Monteverdi:     https://youtu.be/RajAq0Yd-s4

      avec Durante:         https://youtu.be/pXS9ZqNb3cA

avec Charpentier:        https://youtu.be/Hu_5p400SeQ

             avec Bach:    https://youtu.be/Vr5cKdC3v3E

 ...et encore Bach:        https://youtu.be/TTKSTlKwPPc

 

"Marie dit alors :

"Mon âme exalte le Seigneur,
Exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

Il s'est penché sur son humble servante ;
Désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

Sa miséricorde s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras,

Il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël, son serviteur, il se souvient de son amour,

De la promesse faite à nos pères, en faveur d'Abraham et de sa descendance, à jamais."

Marie demeura avec Elisabeth environ trois mois, puis elle s'en retourna chez elle"

   

Soit le Cantique de Marie, le MAGNIFICAT:

"Magnificat anima mea Dominum,
Et exsultavit spiritus meus in Deo salvatore meo.

Quia respexit humilitatem ancillae suae.
Ecce enim ex hoc beatam me dicent omnes generationes.

Quia fecit mihi magna qui potens est.
Et sanctum nomen eius.

Et misericordia eius in progenies et progenies timentibus eum.
Fecit potentiam in brachio suo.

Dispersit superbos mente cordis sui.
Deposuit potentes de sede, et exaltavit humiles.

Esurientes implevit bonis, et divites dimisit inanes.
Suscepit Israël puerum suum, recordatus misericordiae.

Sicut locutus est ad patres nostros, Abraham et semini eius in saecula."

biber,charpentier,bach,monteverdi,aregno,nonza,feliceto,carcheto,cansito,francesco carli

Interrogé sur le sujet, l'ami Michel Edouard Nigaglioni nous envoie cette Visitation de Marc'Antonio De Santis, dans la chapelle Monserrato  (la Scala Santa) de Bastia. Une oeuvre vraiment vivante!

biber,charpentier,bach,monteverdi,aregno,nonza,feliceto,carcheto,cansito,francesco carli

Marie vient d'arriver - à dos d'âne, semble-t-il, menée par son fidèle époux Joseph portant le baluchon sur l'épaule et qui semble remercier l'animal d'une caresse affectueuse; Elisabeth, toute souriante accueille sa cousine et l'enlace; derrière elle son époux Zacharie prononce du bout de son index tendu vers le ciel une sentence sur l'incommensurable puissance divine qui permet ce double miracle: il flotte dans l'air un fumet de bon ragoût qui mijote à l'intérieur en attendant les chers convives, on a hâte d'échanger les nouvelles après ce long voyage et les paroles admirables gravées pour l'éternité.

(à suivre)

15/11/2015

13 novembre: mes jours sont passés, mes projets anéantis ...

 

Toujours novembre,

encore la Mort

avec cette belle bannière de confrérie en Balagne

en dehors du temps et de toute idéologie ...

(et Job en écho aux attentats de Paris

« Post tenebras spero lucem »

"Après les ténèbres, j'espère la lumière ")

Feliceto Bannière de la Mort.jpg

Bannière de confrérie de Feliceto

La grande Faucheuse, a Falcina, élégamment drapée de nuit et sans quitter sa faux s'accorde quelque repos. Elle médite et ricane, accoudée au comptoir d'un tombeau: devant elle vacille la dernière lueur d'une chandelle épuisée, et un grand sablier lourdement posé sur un parchemin déroulé finit d'égrainer le temps :

 

 Dies mei transierunt cogitationes meae dissipatae sunt torquentes cor meum

Mes jours sont passés, mes pensées se sont dispersées qui tourmentaient mon coeur

 (Livre de JOB , 17:11, extrait de la Vulgate)

Traduction de la Bible de Jérusalem:

" Mes jours ont fui, loin de mes projets, et les fibres de mon cœur sont rompues"

Le livre de Job (et sa douloureuse interrogation sur le Mal, vieille comme l'humanité )  fait partie des lectures utilisées lors des Offices des Morts par les confrères : la bannière de Feliceto illustre cet usage.

En résonnance avec les attentats de Paris: à Speloncato, ce soir, un Office des Morts sera récité par les confrères à la mémoire des victimes des attentats de Paris et chanteront :

Job 14:1 L`homme né de la femme! Sa vie est courte, sans cesse agitée.

Job 14:2 Il naît, il est coupé comme une fleur; Il fuit et disparaît comme une ombre.

Job 14:3 Et c`est sur lui que tu as l`oeil ouvert! Et tu me fais aller en justice avec toi!

Job 14:4 Comment d`un être souillé sortira-t-il un homme pur? Il n`en peut sortir aucun.

Job 14:5 Si ses jours sont fixés, si tu as compté ses mois, Si tu en as marqué le terme qu`il ne saurait franchir,

Job 14:6 Détourne de lui les regards, et donne-lui du relâche, Pour qu`il ait au moins la joie du mercenaire à la fin de sa journée.

Job 14:7 Un arbre a de l`espérance: Quand on le coupe, il repousse, Il produit encore des rejetons;

Job 14:8 Quand sa racine a vieilli dans la terre, Quand son tronc meurt dans la poussière,

Job 14:9 Il reverdit à l`approche de l`eau, Il pousse des branches comme une jeune plante.

Job 14:10 Mais l`homme meurt, et il perd sa force; L`homme expire, et où est-il?

Job 14:11 Les eaux des lacs s`évanouissent, Les fleuves tarissent et se dessèchent;

Job 14:12 Ainsi l`homme se couche et ne se relèvera plus, Il ne se réveillera pas tant que les cieux subsisteront, Il ne sortira pas de son sommeil.

Job 14:13 Oh! si tu voulais me cacher dans le séjour des morts, M`y tenir à couvert jusqu`à ce que ta colère fût passée, Et me fixer un terme auquel tu te souviendras de moi!

Job 14:14 Si l`homme une fois mort pouvait revivre, J`aurais de l`espoir tout le temps de mes souffrances, Jusqu`à ce que mon état vînt à changer.

Job 14:15 Tu appellerais alors, et je te répondrais, Tu languirais après l`ouvrage de tes mains.

Job 14:16 Mais aujourd`hui tu comptes mes pas, Tu as l`oeil sur mes péchés;

Job 14:17 Mes transgressions sont scellées en un faisceau, Et tu imagines des iniquités à ma charge.

Job 14:18 La montagne s`écroule et périt, Le rocher disparaît de sa place,

Job 14:19 La pierre est broyée par les eaux, Et la terre emportée par leur courant; Ainsi tu détruis l`espérance de l`homme.

Job 14:20 Tu es sans cesse à l`assaillir, et il s`en va; Tu le défigures, puis tu le renvoies.

Job 14:21 Que ses fils soient honorés, il n`en sait rien; Qu`ils soient dans l`abaissement, il l`ignore.

Job 14:22 C`est pour lui seul qu`il éprouve de la douleur en son corps, C`est pour lui seul qu`il ressent de la tristesse en son âme

 

 Le texte d'où est extrait celui de la bannière:

Job 17
17:1
Mon souffle se perd, Mes jours s'éteignent, Le sépulcre m'attend.
spiritus meus adtenuabitur dies mei breviabuntur et solum mihi superest sepulchrum
17:2
Je suis environné de moqueurs, Et mon oeil doit contempler leurs insultes.
non peccavi et in amaritudinibus moratur oculus meus
17:3
Sois auprès de toi-même ma caution; Autrement, qui répondrait pour moi?
libera me et pone iuxta te et cuiusvis manus pugnet contra me
17:4
Car tu as fermé leur coeur à l'intelligence; Aussi ne les laisseras-tu pas triompher.
cor eorum longe fecisti a disciplina et propterea non exaltabuntur

On invite ses amis au partage du butin, Et l'on a des enfants dont les yeux se consument.
praedam pollicetur sociis et oculi filiorum eius deficient
17:6
Il m'a rendu la fable des peuples, Et ma personne est un objet de mépris.
posuit me quasi in proverbium vulgi et exemplum sum coram eis
17:7
Mon oeil est obscurci par la douleur; Tous mes membres sont comme une ombre.
caligavit ab indignatione oculus meus et membra mea quasi in nihili redacta sunt
17:8
Les hommes droits en sont stupéfaits, Et l'innocent se soulève contre l'impie.
stupebunt iusti super hoc et innocens contra hypocritam suscitabitur
17:9
Le juste néanmoins demeure ferme dans sa voie, Celui qui a les mains pures se fortifie de plus en plus.
et tenebit iustus viam suam et mundis manibus addet fortitudinem
17:10
Mais vous tous, revenez à vos mêmes discours, Et je ne trouverai pas un sage parmi vous.
igitur vos omnes convertimini et venite et non inveniam in vobis ullum sapientem
17:11
Quoi! mes jours sont passés, mes projets sont anéantis, Les projets qui remplissaient mon coeur...
dies mei transierunt cogitationes meae dissipatae sunt torquentes cor meum
17:12
Et ils prétendent que la nuit c'est le jour, Que la lumière est proche quand les ténèbres sont là!
noctem verterunt in diem et rursum post tenebras spero lucem
17:13
C'est le séjour des morts que j'attends pour demeure, C'est dans les ténèbres que je dresserai ma couche;
si sustinuero infernus domus mea est in tenebris stravi lectulum meum
17:14
Je crie à la fosse: Tu es mon père! Et aux vers: Vous êtes ma mère et ma soeur!
putredini dixi pater meus es mater mea et soror mea vermibus
17:15
Mon espérance, où donc est-elle? Mon espérance, qui peut la voir?
ubi est ergo nunc praestolatio mea et patientiam meam quis considerat
17:16
Elle descendra vers les portes du séjour des morts, Quand nous irons ensemble reposer dans la poussière.
in profundissimum infernum descendent omnia mea putasne saltim ibi erit requies mihi

 

texte extrait de la Vulgate et traduction tirés de : http://bibleglot.com/pair/FreSegond/Vulgate/Job.17/

Job G. La Tour 1630.jpg

Job raillé par sa femme, Georges de La Tour 1630, Epinal

En attendant, quelles que soient nos "cogitationes"

et pour répondre et résister  à la terreur,

(même pas peur!)

 ne manquons pas de partager nos fêtes :

" Prendre soin de la vie et de l'humain, avec une infinie tendresse et une obstination sans faille, est, aujourd'hui, la condition de toute espérance."

(à nouveau, Philippe Mérieu)

06/07/2015

un coup de coeur, la découverte du peintre René Weber, chantre lumineux de la Balagne

Je vous invite à partager la découverte de

René WEBER (1910 - 1996), 

peintre talentueux de Feliceto

chantre de la lumière de Balagne,

de ses paysages et de ses gens

 

en allant visiter le joli site que lui a consacré sa famille:

 

https://reneweberpeintre.wordpress.com/

 

J'en extrais ces quelques belles images :

feliceto,rené weber

                                                  un village de Balagne ...

1995-b[1].jpg

la cueillette des olives

1993-a[1].jpg

et un peu de fraîcheur pour notre réchauffement climatique ...feliceto,rené weber

les poules dans le verger

 

feliceto,rené weber

l'intimité fleurie de la maison

 

Né en Alsace, il apprend et pratique très jeune la peinture tout en faisant une belle carrière de médecin, épouse Emilienne, une jeune femme corse qui lui apporte en dot l'amour de son île et après une vie bien remplie  René Weber se retire à Feliceto où il continue et perfectionne son art au contact de la lumineuse Balagne...

 

feliceto,rené weber

... qu'il peindra jusqu'à son dernier souffle comme un éternel printemps ...

 

feliceto,rené weber

 

( la brève notice rédigée par Claude Giansily dans son "Dictionnaire des peintres corses et de la Corse (1800-1950) " , éditions La Marge.

 

Merci à mon amie Chantal Weber de m’avoir signalé cette œuvre talentueuse et sincère de son beau-père, chantante et attentive comme celle du poète de Feliceto, Pierre Soavi …

 

13/09/2013

Journées du Patrimoine 2013

Quelques propositions pour ces Journées du Patrimoine 2013

SAMEDI 14 Septembre

FELICETO

 http://elizabethpardon.hautetfort.com/files/Affiche%20Patrimoine%202013%20%281%29.pdf

15 h à l'église St Nicolas:

2013.jpg



Autour du sepolcru de Feliceto et des reposoirs de la Semaine Sainte: une évocation de la scénographie de la Semaine Sainte en Corse -par E. Pardon.

SPELONCATO

- 17 h à la salle polyvalente :

2000 ans d'histoire à Speloncato: comment s'est constitué le patrimoine du village - par Édouard Flach

BELGODERE

- 21h à l'église St Thomas:

orgue Lazari de Belgodère blog.jpg



Autour de l'orgue Lazari de Belgodère: évocation du patrimoine des orgues historiques de Corse et concert sur le petit orgue du couvent des Servites du village - par E. Pardon

DIMANCHE 15 Septembre

CORBARA

http://elizabethpardon.hautetfort.com/files/PROGRAMME%20JOURNEES%20PATRIMOINE%202013.docx

- 17h à la Collégiale, évocation de l'histoire de l'orgue historique Saladini/Agati Tronci  et concert - par E. Pardon

 

orgue volets ouverts blog.jpg



CASTELLU DI RUSTINU

 

Par ailleurs, je vous signale que notre ami Toussaint Quilici propose une visite passionnante du site du château médiéval de Castellu di Rustinu:

 

- Rendez-vous à 10h à la chapelle San Tumasgiu di Pastureccia. Prière d'être bien chaussé !