Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2013

Cassano: l'Abbé Bastianelli, ex-missionnaire au Tibet, post scriptum

 

Post-sriptum à la note précédente:

l'abbé Bastianelli, Cassanu et Sant' Albanu

Cassano village blog.jpg

le village de Cassanu, Montegrossu, en Balagne ...

 

Voici l'excellente trouvaille faite par notre ami historien Jacques Denis (merci, Jacques!), pistant depuis Mausoleu et à notre requête l'abbé Bastianelli, ex-missionnaire du Tibet et commanditaire du Saint Laurent de Cassanu en 1841 :

Bastianelli Laurent-1.GIF

 Source : Annales Franciscaines, 1865, volume 2, page 413.

 

saint alban,capucins de corse,famille bastianelli de cassano,a fiera di l'alivu

L'acte de décès de Laurent Bastianelli: merci Jacques! Il stipule que notre Laurent serait né à Ajaccio et non à Cassanu, où d'ailleurs du reste il ne figure pas dans le dénombrement de 1769.

 

J'avoue ne pas avoir été surprise (je l'attendais!) du prénom - Laurent - de ce bon Révérend Père Bastianelli, compte-tenu de la présence de la toile de Saint Laurent à Cassano, même si le peintre Louis Jassogne en a usurpé les traits et tout le decorum auprès du Saint Rodrigue de Cordoue peint par Murillo ...

Né au lendemain de la Bataille de Ponte Novu notre Laurent Bastianelli aura traversé  près d'un siècle sous l'habit religieux, arpenté l'Europe et l'Asie, et connu bien des bouleversements politiques ... L'histoire mouvementée des missionnaires capucins en Asie nous éclairera peut- être un jour sur sa présence au Tibet .

 Jacques Denis me signale également la présence en 1728 à Cassano, parmi les notables, d'un Albano Bastianelli, paciere -( Arch. Corse du Sud, Civile governatore, liasse 754) . Voilà qui confirme que cette famille tenait une place importante dans le village. Le prénom d'Alban s'est conservé dans la famille.

Il évoque évidemment le Sant' Albano, représenté dans le beau retable sur bois d'Antonio de Calvi (1505) conservé à l'église paroissiale de Cassano et qui ornait primitivement la première église paroissiale de cette communauté dédiée à ce saint ( cette grande chapelle se trouve en contre-bas du village, au milieu du cimetière) :

Cassano - Retable Antonio de Calvi - 1505 copy.jpg

 

Cassano -Sant Albano- Retable Antonio de Calvi - 1505.jpg

 

Voici encore un autre mystère de Cassano: les deux Saints Alban répertoriés, l'anglais Saint Alban de Verulam, et le Saint Alban de Mayence et de Namur - deux saints "doublets"   vraisemblablement - sont deux saints céphalophores ( ils portent entre leurs mains leur tête décapitée lors de leur martyre) et ne sont nullement évêques, contrairement à la représentation de Cassano.

Ce Sant'Albabus serait-il l'évêque Albanus "qui faisait sans doute partie de la soixantaine d'évêques africains exilés en Sardaigne par le roi vandale Thrasamund en 508- 509" ? ( Sant'Albano, dans Corsica Sacra, de Geneviève Moracchini-Mazel, p. 167).

Toujours est-il que ce Sant'Albano évêque a son église,

 

Cimetière blog.jpg

 entourée des tombes de Cassano,

 

les oliviers de Cassano à sant'Albano blog.jpg

un lieu paisible,

Oliviers sant Albano.jpg

peuplé d'oliviers prêts à nourrir a Fiera di l'Alivu:

Fiera di l' Alivu - foiresdecorse site de la Fédération des ...

www.foiresdecorse.com/fiera-di-l-alivu

 

 

Les commentaires sont fermés.