Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/07/2009

L'ANFARTI à Speluncatu, le 1 er Août

Je fais passer cette information pour la soirée de demain de notre ami Bernardu PAZZONI et de Doria: venez nombreux!

 

L’ANFARTI  

 Musiques et chants corses théâtralisés.

SPELUNCATU

(place Ste Croix)

1er Août 21 h 30

12 €. gratuit enfants de - 12 ans.

 

 

 

 Groupe L’ANFARTI … : B. Pazzoni et ses musiciens : Chants Corses et Musiques Théâtralisées . Instruments anciens et traditionnels : cetara, violon, mandoline et accordéon diatonique , et percussions orientales ( bendirs, tablas) . A. Doria Gavini , poétesse et chanteuse nous emporte dans un univers musical de tradition orale , … un voyage festif , poétique et quelquefois mystique  à découvrir absolument !

 

Strumenti populari corsi   , voce naturale corse , canzone di mulatteri , musiche di feste …… in Speluncatu stu sabatu 1 u aostu à 9 ore e mezu !

 

Bernardu PAZZONI  
 
Docteur de l'Université de CORSE en sciences humaines et sociales , "Grand prix Jean Ambrosi" en littérature corse "Lenzulone" (Accademia Corsa de Nice).
Responsable de la phonothèque du musée de la Corse.(Corti) 
tel . 00.33.  04 95 45 25 44. Pazzon1@hotmail.com  Olmi é Cappella : 00.33.04 95 47 34 82.
Membre du CID-UNESCO (Athènes-Paris) et Sacem.
Musicien-Chercheur.(violon, Cetara,urganettu) en Musiques et traditions orales.


Bernardu PAZZONI  
 
Docteur de l'Université de CORSE en sciences humaines et sociales , "Grand prix Jean Ambrosi" en littérature corse "Lenzulone" (Accademia Corsa de Nice).
Responsable de la phonothèque du musée de la Corse.(Corti) 
tel . 00.33.  04 95 45 25 44. Pazzon1@hotmail.com  Olmi é Cappella : 00.33.04 95 47 34 82.
Membre du CID-UNESCO (Athènes-Paris) et Sacem.
Musicien-Chercheur.(violon, Cetara,urganettu) en Musiques et traditions orales.


28/07/2009

une semaine chargée...

Après cette belle et caniculaire journée dans la Vallée de l'Asco mercredi dernier,
ce fut le très joli concert donné jeudi 23 juillet en la Collégiale de Speloncato par cette formation estivale et inattendue:
"Les Vélomanes"
... de jeunes musiciens qui découvraient la Corse à vélo...
en compagnie d'Isabelle Rouard, mezzo-soprano, (qui, elle connait bien notre région et y a souvent chanté)
avec Louis-Pierre Patron, baryton,
Augustin Belliot, orgue,
et Marco Cortinovis, orgue
Ils auront ainsi joué et chanté à Oletta, La Porta, Olmi-Cappella, Speloncato, Calvi et Corbara
IMG_7371.JPG
le programme a enchanté les auditeurs! Dernier concert à la Collégiale de Corbara le 29 Juillet...
(pardon pour la mauvaise qualité de la photo!)
Le lendemain, vendredi 24, j'accueillais à Speloncato des musiciens bien différents pour une journée de découverte d'un bout de la Balagne:
les Sonneurs d'Ipparraldé s'apprêtaient à sonner leur concert de trompes de chasse : venant de plusieurs régions de France, ils prenaient leur premier contact dans l'église de Speloncato...
Sonneurs répet 1 copie.jpg
... sous les oreilles médusées de quelques-uns d'ici: je peux vous garantir que douze sonneurs de trompes de chasse dans une église, cela ne passe pas inaperçu!
sonneurs vendredi.jpg
le plus jeune a 17 ans, le plus ancien en a 77... tous excellents et passionnés de leur art! 4 mètres de souffle à émettre, le saviez-vous?
Le lendemain après-midi, petit concert d'orgue à la Collégiale de Speloncato pour accueillir les chanteurs de Bortigali, en Sardaigne, de la rencontre "Isule Maestre" et de nombreux touristes venus découvrir le village, écouter sa "chorale éphémère" (!), ses ruelles en musique ( échange de chants corses et sardes: et découverte de ces chants à danser sardes si forts et antiques!) et le concert du soir  avec les Sardes. 
Sardes bistrot.jpg
(les Sardes de Bortigali au bistrot: il fait chaud! Vous pouvez écouter leurs chants sur le bon site de Raffaellu:
 Je ne peux vous en dire plus sur le concert du soir, n'ayant pas pu y assister faute de don d'ubiquité - c'était très bien, m'a-t-on dit - : j'étais moi-même ce soir là requise à l'orgue pour le concert des Sonneurs de trompe de chasse à la Cathédrale de Calvi...
Calvi sonneurs.jpg
Les Sonneurs d'Iparraldé ,
en grande tenue pour un concert que les calvais ne sont pas près d'oublier: puissance et fragilité d'un instrument très attachant en dépit de ses connotations bien particulières ... entre deux sonneries éclatantes, le plus jeune d'entre les sonneurs a retourné son monde avec un Ave Maria de Schubert d'une grande délicatesse. Autre surprise: deux sonneurs ont donné le Diu Vi Salve Regina, l'hymne de la Corse, chant qu'ils avaient entendu pour la première fois la veille et qu'ils ont appris et aimé ...
A bientôt!

19:18 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/07/2009

jardin et compagnie

Au jardin, à la fraiche 
jardin Giusi et Clément.jpg
Séance d'arrosage avec Giusi et Clément: le bassin aux reinettes
jardin Clement et Giusi.jpg
... Augustin l'avait bichonné en mai, il porte généreusement ses fruits aujourd'hui...
Pierre en chemin.jpg
mon trimard favori et sa besace pleine de courgettes, concombres, tomates, aubergines, poivrons: le bonheur, quoi!
retour du jardin soir.jpg
et le retour du jardin ...

17:49 Publié dans famille | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/07/2009

Nouvelle brève du Purgatoire, San Giovanni de Corté

Le 22 Août 2007, je publiais une brève du Purgatoire un peu désespérée:

Avis de recherche du « cheval psychopompe » ….

 

 
5d71f7f8ed9e46c85e34d047c38fabe1.jpg

Depuis tous ces siècles, immobilisé (et "christianisé" ?) sous l’antique abside en cul de four d’une importante église pievane  de Corse, le cheval passeur des âmes du fond des âges a-t-il  rompu ses entraves pour reprendre librement son errance nocturne dans notre inconscient archaïque?

Trop de visiteurs incontrôlés ou pas assez d’engagement responsable ? On nous a répondu récemment qu'il valait mieux que le patrimoine ancien retourne sous les ronces pour y être préservé. Voilà une bonne solution pour ne pas s'embarrasser avec toutes ces vieilleries qui polluent notre espace et freinent le PROGRES!

Hier, en fin de journée lors de notre parcours dans la Vallée de l'Asco, Ghjuvellina et Cortenais, nous avons terminé ici, sur le site de San Giovanni, sur la commune de Corté:

Copie de juillet 2006 ruisseau, fourmis 005.jpg
En cette fin d'après-midi, dans le calme et la lumière, le baptistère et la grande église piévane en deshérance...

juillet 2006 ruisseau, fourmis 008.jpg

Hier je n'avais pas l'appareil photo, je le regrette! L'état général du site s'est dégradé depuis ces photos (2007). La porte cadenassée du baptistère a été défoncée, des poubelles gisent au sol, une colonne brisée a été déplacée. Un tel vandalisme imbécile dépasse l'entendement et l'inertie des autorités en charge de ce haut lieu historique de la Corse est incompréhensible.
Rappelons tout de même ce qu'est ce site de San Giovanni Battista de Corté, classé M.H. en 1968:

Dans la vallée du Tavignano, dans un espace majestueux et largement ouvert sur les montagnes environnantes, peut-être sur l'emplacement de l'antique ville romaine de Venicium, à quelques mètres  à peine du Palazzu ( maison forte) du semi mythique Comte Ugo della Colonna, le héros de la Reconquista de la Corse lors de la croisade contre les Maures au début du IX° siècle, ce site fut probablement déjà occupé dès la préhistoire:  la colline du Poggio dello Palazzo (dont Madame Moracchini Mazel pense que le sommet ést couronné d'une triple enceinte mégalithique)  disparait aujourd'hui sous la végétation et l'on ne peut même plus distinguer les vestiges du Palazzo. Voici, juxtaposés,  l'église-mère et le baptistère de la Piève de Venaco : fouillée en 1956/58 par Mme Moracchini Mazel, l'église préromane dont il reste la belle abside en cul de four et la base des murs, des piliers séparant les trois nefs, et le baptistère de plan tréflé, recouvert d'une charpente et d'un toit de lauzes. Notre ami Etienne Jacquemin, hier, rappelait que le relevage du baptistère fut l'oeuvre de l'Armée, alors propriétaire des lieux ... Ces deux édifices, leur appareil archaïque (pierres cassées au marteau, utilisation d'un mortier  de chaux, de tuffeau)  et leur décor de bandes murales à la façon des églises lombardes permettent d'estimer leur construction du début du IX° siècle... Comme souvent on retrouve là la permanence de l'occupation humaine sur un site sacré, vestiges mégalithiques, nombreux éléments de tuiles et poteries romaines réemployés dans la maçonnerie des deux édifices...

Le petit "cheval psychopompe" disparu, c'est désormais un peu de l'âme du lieu qui nous qui me manque.

 

 

 

                                                                                                                                  

 

 

 

17/07/2009

Pierre à la biennale de Quenza

biennale Quenza.jpg
Cette année le thème de la Biennale de Quenza était: "Faites vos jeux"
Mon Pierre (Pardon) y a participé en réalisant cette installation ... qui a obtenu le premier prix des oeuvres conceptuelles...
"LE GRAND CIRQUE DU JE":
biennales de Quenza 2009 037.jpg
biennales de Quenza 2009 039.jpg
biennales de Quenza 2009 042.jpg
biennales de Quenza 2009 045.jpg
biennales de Quenza 2009 048.jpg
biennales de Quenza 2009 049.jpg
biennales de Quenza 2009 050.jpg
à la découverte de l'autre je: une histoire d'équilibre!
Merci, Patrice Renard!