Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2012

"l'encre serait de l'ombre", méditation avec Philippe Jaccottet et Rembrandt

 Méditation

avec Bach, "Ich ruf zu dir", Anne Qeffélec au piano
http://youtu.be/Zky2YUek4zo

la méditation du philosophe- 1631 Musée du Louvre.jpg

(Rembrandt, la méditation du philosophe, 1631, Musée du Louvre: une oeuvre minuscule par la taille (29 x 33 cm) dans ce labyrinthe du Louvre, mais que je vais régulièrement retrouver comme on visite les siens, à chaque passage à Paris ...)


avec Sweelinck, Fantasia cromatica, Helmut Walcha à l'orgue

(pour l'escalier en colimaçon ...)

http://youtu.be/vNghGPptA98


et Purcell, in guilty night

http://youtu.be/lEiGhP6-vNo


"L'IGNORANT

 

Plus je vieillis et plus je crois en ignorance,

plus j'ai vécu, moins je possède et moins je règne.

Tout ce que j'ai, c'est un espace tour à tour

enneigé ou brillant, mais jamais habité.

Où est le donateur, le guide, le gardien?

Je me tiens dans ma chambre et d'abord je me tais

(le silence entre en serviteur mettre un peu d'ordre),

et j'attends qu'un à un les mensonges s'écartent:

que reste-t-il? que reste-t-il à ce mourant

qui l'empêche si bien de mourir? Quelle force

le fait encor parler entre ses quatre murs?

Pourrais-je le savoir, moi l'ignare et l'inquiet?

Mais je l'entends vraiment qui parle, et sa parole

pénètre avec le jour, encore que bien vague:

 

"Comme le feu, l'amour n'établit sa clarté

que sur la faute et la beauté des bois en cendres ..."

 

Philippe Jaccottet, dans "L'IGNORANT", extrait (p.35)  de "L'encre serait de l'ombre" , la dernière parution de Philippe JACCOTTET chez Poésie/ Gallimard: notes, proses et poèmes choisis par l'auteur de 1946 à 2008 . A garder précieusement à portée de main,  petite flamme tenace dans la nuit.


avec Gesualdo: O vos omnes ...

http://youtu.be/I_MmCv08PVE

avec Tallis: O Nata Lux ...

http://youtu.be/-4pwX_ru7fc

 

 

et avec Purcell (again!), O Solitude, avec Alfred Deller

http://youtu.be/-W9BMgup7-A

... même si le silence reste le meilleur compagnon de ce beau texte de Jaccottet : " (le silence entre en serviteur mettre un peu d'ordre)" ...

philippe jaccottet,bach ich ruf zu dir,rembrandt,sweelinck fantaisie cromatique,gesualdo,tallis,purcell,alfred deller

(Georges de LA TOUR: Marie Madeleine, 1638- 43
 133,4 x 102,2 cm
Metropolitan Museum of Art, New York)



04/10/2011

"Horizons croisés" ...

... avec les amis de l'ensemble Scandicus et le musicien Indien Ravi Prasad...



http://www.youtube.com/watch?v=MrYdyNPFsSk&feature=relatedhttp://

 
http://www.youtube.com/watch?v=gAjaM1-TUm0&feature=relatedhttp://


http://www.youtube.com/watch?v=OzCM1SGoHnohttp://
Reçu ce matin : bonne écoute!

07/03/2011

La petite musique céleste de Monacia d'Orezza

MONACIA D'OREZZA,

A MUNACIA D'OREZZA

Pieve d'Orezza, Diocèse d'Aleria.

 en route pour Monacia d'Orezza (le 6/3 /2011) ...

Castagniccia 5-3-2011 blog.jpg

La route est bien dégagée, mais encore beaucoup de neige sur cette montée de Morosaglia 

A Monacia, Monsieur Joseph Fantini nous accueille avec beaucoup de gentillesse dans ce qui fut l'une des communautés les plus importantes de la pieve d'Orezza:

" La paroisse de Monacia avait deux paroisses annexes: Parata (et les deux anciennes paroisses qui lui sont unies, Poggiale et Piazzole) et Valle d'Orezza " (cf François Casta: Paroisses et communes de France, Corse, CNRS Editions, 1993)

Monsieur Fantini nous explique que la grande église paroissiale qui se dressait face à celle-ci s'est écroulée sous le poids de 4 mètres de neige (!) dans les années 1930 et qu'elle a été rasée dans les années 1970. Elle était dédiée à San Mamiliano, et portait le titre d'archidiaconat d'Aléria. On ne peut que regretter sa ruine: Monseigneur Mascardi, en 1589, dit que son abside était peinte ...

Monacia église confrérie.jpg

Nous entrons dans ce qui fut la confrérie San Carlu de cette communauté  et qui est devenu  depuis, par la force des choses , l'église paroissiale. Dans le choeur, cette merveille de décor peint par Giacomo GRANDI au XVIII°s (note corrigée avec la complicité de M.E. Nigaglioni)

 

Monacia ensemble choeur St Charles blog.jpg

avec là-haut, au fond, trônant avec majesté

 

Monacia trompe-l'oeïl orgue blog.jpg

cette belle tribune d'orgue en trompe-l'oeïl, en partie cachée par une peinture en très mauvais état de saint Mamiliano, probablement récupérée de l'église détruite. Ce qui nous prouve bien l'intérêt porté par ces communautés du XVIII° à l'orgue, l'instrument noble de la musique religieuse au côté du chant -  j'espère avoir l'occasion de refaire une photo de cet ensemble: à cette époque et dans cette région, Giacomo GRANDI pouvait s'inspirer des orgues construits pour les couvents de la région: couvent d'Orezza (serait-ce celui qui a été récupéré par Carcheto?), de Casabianca (déplacé, selon toute probabilité, à La Porta), de Valle d'Alesani ...

monacia d'orezza,san mamilianu,san carlu,stucateurs raffali,anges musiciens,valle d'orezza

En exemple, l'orgue Lazari (1750) du Couvent d'Alesani, encore en place dans l'église conventuelle: fait suffisamment rare pour être souligné (c'est que la Révolution française est passée par là, détruisant ou, au mieux, déplaçant les orgues des couvents)

Monacia San Carlu voûte blog.jpg

Quant à la musique en général,  on dit qu'elle adoucit les moeurs et certes nous emmène au paradis. Ici, dans la voûte du choeur, le grand saint Charles Borromée, San Carlu Borromeu, est ravi au ciel par la musique céleste de quatre anges musiciens:

 

Monacia ange au cistre blog.jpg

un ange joueur de cetera,

Monacia autre ange à la trompette.jpg

un ange bucinateur

Monacia ange à la trompette.jpg

et son collègue

Monacia ange au violon.jpg

un ange violoniste

confrère de gauche blog.jpg

Tandis que, de part et d'autre de l'autel

 

Monacia le confrère de droite blog copy.jpg

prient deux confrères ...

 

Nous souhaitons ardemment que cette communauté désormais peu nombreuse trouvera le moyen de sauver et de restaurer ce patrimoine: l'édifice lui-même, puis le beau témoignage de ce décor peint par G. Grandi, auteur entre autres, du médaillon de Sainte Marguerite à Carcheto dans la voûte de l'église :

monacia d'orezza,san mamilianu,san carlu,stucateurs raffali,anges musiciens,valle d'orezza

Je rappelle donc - et merci encore à l'historien de l'art Michel-Edouard Nigaglioni pour son accompagnement amical et sans faille! :

Giacomo GRANDI, peintre originaire de Milan, a choisi de vivre en Corse où l'on suit sa riche production picturale de 1742 à 1772. Après avoir vécu en Balagne dans le village de Monticello où il s'était marié, il se remarie en 1758 après le décès de sa première épouse avec une jeune fille de Quercitello , village qui surplombe La Porta, en Castagniccia, et y vit de nombreuses années avant de s'éteindre (1772) à Borgo où il est enterré.

Quant au thème des anges musiciens, on le retrouve illustré non loin de là:

monacia d'orezza, san mamilianu, san carlu,stucateurs Raffali,anges musiciens,

  à la confrérie de Valle d'Orezza: ici les anges musiciens, version cette fois RAFFALLI ...

 

San Mamiliano.jpg

 

Quant à San Mamilianu ... est-ce le bout de la queue du dragon qu'il occit avec un bâton au sommet de l'île de Giglio et qui frétille encore au bas de cette toile mal en point? Evêque de Palerme, déporté en Afrique  par Genséric, roi des Vandales au V° s., échappé avec ses compagnons et réfugié  sur l'île de Monte Cristo où il vécut en ermite ... Voir le chapitre qui lui est consacré par Geneviève Moracchini-Mazel dans"Corsica Sacra", p. 87.

 

 

02/08/2010

BICENTENAIRE DE L'ORGUE CRUDELI DE SPELONCATO

affiche orgue Crudeli avec texte blog.jpg

SPELUNCATU : BICENTENAIRE

DE L’ORGUE HISTORIQUE CRUDELI

1810/2010

 

JEUDI 5 AOÛT

 à la Collégiale Santa Maria Assunta 

 

 

-          10 heures 30 :  Exposition de photos des orgues de Corse et présentation de l'orgue Crudeli par sa titulaire, Elizabeth Pardon.

clavier et pédalier SPE.jpg

(le clavier et le pédalier de l'orgue Crudeli)

 

-    15 heures : Conférence : « Les CRUDELI en Corse : la possible transmission d’un Savoir-Faire auprès de la famille Saladini de Speloncato », par Sébastien Rubellin, Musicologue, auteur de « L’Orgue corse de 1557 à 1963 », Editions Piazzola.

 

-    16 heures 30 : Diaporama / Débat :  « Les orgues de Corse, un patrimoine insulaire pour l’Europe » , par Elizabeth Pardon,  animatrice de « La Montagne des Orgues »

 

 

18 heures 30 : Vin d’Honneur, Place Sainte Croix.

  

   -    21 heures : CONCERT sur l’orgue Crudeli par Maria Cecilia Farina, Organiste de Pavie. Lauréate de nombreux concours internationaux et prestigieuse concertiste. Elle avait donné le concert d’ouverture après la restauration par Antoine Massoni de l’orgue en 1991.

 

 

VENDREDI 6 AOÛT

 

Ballade autour des orgues historiques de la micro région, avec la participation des organistes présents :

 

- 10 heures : Eglise de Costa, orgue anonyme début XIX ème siècle -   

- 11 heures 30 : Eglise de Feliceto, orgue Saladini 1839 -              

- 14 heures 30 : Eglise de Pioggiola, orgue Saladini 1845.                                                        

 - 16 heures 30 : Eglise d’Olmi Cappella, orgue anonyme vers 1805)  

orgue de Pioggiola copie Blog.jpg
(l'orgue Saladini de Pioggiola)

  

                                                                                                    

 

                                                                                

 

SPELONCATU 5 Août 2010

CONCERT du BICENTENAIRE DE L’ORGUE CRUDELI

Organiste Maria Cecilia Farina

l' organiste de Speloncato blog.jpg

 

Johann Kaspar Kerll                            Passacaglia

(1627 – 1685)                                       Magnificat (couplets alternés au chant grégorien chanté par l’organiste)

 

Anonyme espagnol                                  Batalla    

(XVII siècle)                                        Espanoleta

                                            

Georg F. Haendel                               Ouverture in Ptolomy

(1685 – 1759)             

 

J.Sebastian Bach                                Wer nur den lieben Gott  BWV 690, 691

(1685 – 1750)                                     Fugue sur le Magnificat  BWV 733

 

G.Battista Martini                              Sonata all’Elevazione

(1706 – 1784)

 

Anonimo toscano                               Postcommunio  

(XVIII siècle)                                           

 

Amilcare Ponchielli                           Allegretto campestre

(1834 – 1886)

 

Niccolò Moretti                                 Sonata del Signor Mozart

(1763 – 1821)                                      ridotta per l’organo dal Signor Nicolò Moretti

 

 

MARIA CECILIA FARINA , appartenente ad una famiglia di illustri musicisti pavesi, affianca all’insegnamento presso il Conservatorio “G.Verdi” di Milano un’intensa attività concertistica come organista e clavicembalista, esibendosi sia come solista che all’interno di gruppi strumentali. Condotti gli studi musicali accanto a quelli umanistici, si è diplomata presso il Conservatorio di Milano in Organo e composizione organistica, Pianoforte e Clavicembalo; presso il Conservatorio di Brescia in Musica corale e direzione di coro,  laureandosi nel 1987  in Lettere moderne presso l’Università di Pavia col massimo dei voti e la lode. Si è quindi perfezionata per due anni in organo alla Musikhochschule di Vienna nella classe di Michael Radulescu e per tre anni in cembalo all’Accademia Chigiana di Siena con Kenneth Gilbert . Premiata in alcuni concorsi organistici e clavicembalistici  nazionali e internazionali, ha tenuto concerti nelle principali città italiane, in molti paesi europei, in Argentina, Israele e Corea del Sud, partecipando a manifestazioni e festival quali “Wienerorgelkonzerte” a Vienna, “Musica ai Frari” a Venezia, “Musica e poesia a S. Maurizio” a Milano, “Festival Estival de Paris”, “Italiana 86” a Buenos Aires, “Tribute to Stradivarius” a Londra etc., suonando strumenti di altissimo valore storico-artistico (organo Arp Schnitger di Norden, organo Stellwagen di Lubecca, organo Sieber a S.Michele in Vienna, organi Riepp a Ottobeuren, Raphaelis a Roskilde e numerosi altri).

Ha effettuato registrazioni per RAI, Radio Svizzera Italiana, Israel B.C. e inciso come solista  CD per Ermitage, Discantica , Sarx e Stradivarius (per quest’ultima etichetta ha partecipato all’integrale delle Sonate di Domenico Scarlatti a cura di Emilia Fadini)  . E’ organista e clavicembalista dell’Arion Consort & Choir del Collegio Ghislieri di Pavia.

 Appassionata alla ricerca musicologica, ha tenuto conferenze e lezioni-concerto per l’Università di Pavia, la Scuola di Musica di Fiesole, il Museo Teatrale alla Scala e pubblicato studi e contributi per editori quali Casa Ricordi e Zanibon e per la rivista culturale KOS. La Provincia di Pavia le ha affidato la supervisione e il coordinamento scientifico del volume “Organi storici in Provincia di Pavia- Viaggio all’interno della più antica macchina da musica”, pubblicato nel dicembre 2004.

E’ consulente del Servizio Tutela Organi presso la Direzione regionale per i Beni culturali e paesaggistici della Lombardia.

putti SPE.jpg

(à suivre!)

 

30/05/2010

l'ensemble de musique ancienne du "Conservatoire de Corse Henri Tomasi"

        

A l'initiative de Catherine Zimmer, professeur de clavecin à l'école de musique d'Ajaccio,
cette journée festive à venir:

 

 

            L’ensemble de musique ancienne d’Ajaccio, propose un programme de concertos, pour la plupart inédits. Composé d’une dizaine de jeunes musiciens, que fait travailler Catherine Zimmer-Lorenzi professeur de clavecin, cet ensemble accompagnera des concertos pour violon, violoncelle, flûtes à bec et clavecin, qui permettront à ces jeunes instrumentistes de dévoiler tout leur talent.

            Cette manifestation est organisée en partenariat avec l’association Saladini de Speluncato qui propose aux élèves du Conservatoire de Corse Henri Tomasi un passionnant trajet de découverte de plusieurs orgues restaurés.

            Ce sera l’occasion, pour ces musiciens, ainsi que pour une vingtaine de tout jeunes clavecinistes, de visiter et de jouer certains orgues historiques de Balagne, s’inscrivant ainsi dans la tradition de l’époque baroque, lorsque tous les clavecinistes étaient également organistes.

 

            Le programme musical qui clôturera cette journée, trouvera en cette église de Speluncato un remarquable écrin : ornements architecturaux et musicaux, instruments d’époque et musiques baroques se répondant par delà les siècles. Œuvres de Vivaldi, Boismortier, Corrette…

 

Dimanche 6 juin 2010

église de Speluncato – 17h

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles

costa clavier et pédalier blog.jpg
(à Costa: première découverte d'un petit orgue italien, de son clavier à octave courte, de son petit pédalier...)

 L'association Saladini de Speloncato est heureuse d'accueillir ces jeunes musiciens (ils sont formidables!) pour cette journée de découverte des orgues historiques de Balagne, et ce sera pour eux l'occasion d'apprivoiser un univers musical à la fois proche et différent du leur: l'occasion de rappeler que la grande majorité des orgues historiques - de facture italienne - de la Corse se trouve dans le nord de l'île et que le sud, plus pauvre de ce point de vue, espère fermement la restauration des orgues  de Saint Erasme à Ajaccio et  de Saint Dominique à Bonifacio, pour ne parler que de ceux-là. 

Ces restaurations permettraient enfin aux jeunes musiciens du Sud de la Corse de s'initier dans les meilleures conditions au monde de l'orgue italien et aux musiques qui le font chanter...

 

(à suivre!)