Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2015

µPM Rene Saorgin en concert à Tende en 1981

 (après la disparition de René Saorgin)

 

René Saorgin en concert à l'orgue de Tende en 1981:

è sempre vivu!

Waouh! quel punch! ça déménage ...

Merci à Marie-Hélène Geispieler et à Frédéric Munoz pour cet envoi: ce qu'il aurait pu tirer des possibilités de l'orgue  Serassi de Bastia ... bien sûr on est loin de Frescobaldi avec le Padre Davide: je ne sais trop ce que sera le concert d'intronisation de René Saorgin au paradis, un peu de tout ça je suppose, le tout étant de jubiler, le Bon Dieu n'est pas sectaire!

 

 

 

 

 

 

 

 



https://youtu.be/WYw9dxNhDfo

 
 

   
 


 
                                          
 
Bravo, Frederic !
> > Votre vidéo est maintenant sur YouTube.

 

 

 

 


 

René Saorgin en concert à l'orgue de Tende en 1981
 
 
 


 
  Vous souhaitez faire connaître vos dernières vidéos ? Partager votre vidéo  
 
 

 

 
 






 


L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
> www.avast.com

 

 

24/10/2015

Concert de musique sacrée à Speluncatu: jeudi 29 octobre 2015

                    Jeudi 29 0ctobre à 18 heures
                   CONCERT à SPELUNCATU
                      Collégiale Santa Maria Assunta01 orgue Crudeli volets ouverts blog.jpg

Musique sacrée du répertoire baroque européen

sur l'orgue historique Crudeli (1810)

 

… Frescobaldi, Bach, Cavazzoni, Brevi, Arigoni, Hassler …

Annette Theis (chant)

Meinolf Brüser (orgue)

 

entrée libre

 

C'est avec plaisir que nous accueillons à nouveau Annette THEIS et Meinolf BRÜSER, deux musiciens talentueux de Berlin qui reviennent en Corse pour nous offrir ce très beau et unique concert de musique sacrée.

 

 


SPELUNCATU


Jeudi 29 Octobre 2015

Le programme du concert

 de musique sacrée du baroque primitif

 

   - Girolamo Frescobaldi (1583-1643) Toccata prima (g)


   - Johann Sebastian Bach (1685-1750) Brich entzwei, mein armes Herze

Dir, dir Jehova, will ich singen


   - Girolamo Cavazzoni (1520-1577) Hymnus Lucis Creator optime


   - Giovanni Battista Brevi O spiritus angelici (Venedig 1692)

Recercar secondo


   - Giacomo Arigoni (1597-1675) Tota Pulchra es


   - Hans-Leo Hassler (ca. 1564-1612) Magnificat Tertij Toni

Versus Primus, Versus Secundus, Versus Tertius, Versus Quartus a 2 voc, Quintus Versus, Sextus Versus


    - Johann Sebastian Bach Die bitt`re Leidenszeit


Es ist nun aus mit meinem Leben


Komm süsser Tod, komm seel`ge Ruh`!


        - Johann Jakob Froberger Toccata II (d)


       - Amadio Freddi (1570-1634) Salve Regina


  • - Giovanni Antonio Rossetti Ad festa, fideles (1725)


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

06/08/2015

Renaissance de l'Orgue Corse : orgues et musiques baroques avec Cimbalata Academia du 9 au 14 Août

03/08/2015

le cinquantième anniversaire de la restauration de l'orgue de La Porta

 SAMEDI 8 AOÛT 2015

La Porta s'apprête à célébrer le cinquantième anniversaire de la restauration de son petit orgue historique en l'église Saint Jean-Baptiste:

 

façade st Jean-Baptiste.jpg

La (très  justement célèbre) façade baroque de Domenico Baini de l'église St Jean-Baptiste de La Porta

 

 

Pour marquer cet anniversaire, l’Associu Baroccu de La Porta a organisé :

 

  •  le samedi 8 août des auditions d’orgue et de clavecin ininterrompus:

    de 17 h à 23h, présentation de l'orgue et concerts à l'orgue et au clavecin avec la participation de Marie-Hélène Geispieler, Hélène Dufour, Henri Prunières, Stefano Intrieri et Elizabeth Pardon.

  •  le dimanche 9 août à 18 h, un concert orgue et instruments par l’ensemble"La Réjouissance", qui sera le premier du festival Cimbalata Academia: sous la direction de Stefano Intrieri (clavecin), et avec Hélène Dufour (orgue), Marcelo Milchberg, (flûtes àbec), Francesco Intrieri (flûtes à bec et hautbois baroque), Marie Guillaumy (viole de gambe)

 

 

 

 

 

orgue La Porta blog.jpg

et bien mis en scène sous le décor baroquissime peint en trompe-l'oeïl en 1707 par Domenico Baini , le petit orgue historique ...

 L'ORGUE DE LA PORTA

C’est là, malgré sa petite taille, l’un des orgues les plus raffinés et les plus chantants de Corse:

 "P.Benedictus Marracci Luccentis O.M.Fecit Roliani A.D.MDCCLXXX"

Bien qu’aucune archive n’ait été retrouvée sur l’histoire de l’instrument, selon la tradition orale et toute vraisemblance l'on sait que ce petit orgue a été construit à Rogliano en 1780 par un Franciscain lucquois, le père Benedetto MARRACCI pour le couvent franciscain Sant' Antone di Casabianca (à 8 km de La Porta ), qui avait reçu dans ses murs la célèbre Consulta  au cours de laquelle Pascal PAOLI fut élu Général des Corses. Lors de la Révolution française, le conventionnel Christophe SALICETI, en lutte contre les insurgés réfractaires du mouvement de la Crucetta né d’une assemblée générale au couvent de Casabianca, aurait sauvé l’orgue avant la destruction du couvent qu'il avait programmée, en 1793, le faisant transférer à l’église Saint Jean-Baptiste de LA PORTA , village natal de sa femme … Ah! les arcanes de l'amour conjugal !

De cette époque date la gracieuse tribune ornée de motifs musicaux et de putti musiciens, bien harmonisée avec le buffet :

 

l'orgue de la porta

 

 

Cet orgue est doublement historique car il fut le premier à être restauré "à l'identique" entre 1963 et 1965 par un tout jeune facteur d'orgues, Barthélémy Formentelli, invité par la famille Chailley-Pompei, et grâce à l'appui logistique de la Municipalité et la participation généreuse de la population du village.

La Porta façade orgue blog.jpg

la façade

Le facteur d'orgues B. Formentelli - aujourd'hui installé à Verone depuis de nombreuses années - a su lui restituer toute son âme en réemployant au maximum le matériau ancien et en refaisant à l'identique ce qui n'avait pas pu être sauvé.

Cette restauration sera complétée en 1980 à l'occasion du bicentenaire de l'orgue, toujours par B. Formentelli, qui continue de l'entretenir fidèlement.

 

 

 

La Porta avec Forni et Bonneval copy.jpg

Depuis  sa restauration, l’orgue ne cesse d’être joué en concert par les meilleurs organistes qui expriment toujours un grand plaisir dans cette rencontre musicale  (ici avec l'organiste Umberto Forni et le contre-ténor Jean-Paul Bonnevalle).

Notons que de cette restauration exemplaire du petit orgue de La Porta est né un engouement pour les orgues historiques de la Corse, et un mouvement enthousiaste de réhabilitation des nombreux instruments de l'île - situés, rappelons-le, essentiellement dans le nord de la Corse -,  une aventure entreprise alors  depuis les années 1970 par les membres éclairés de l'association "Renaissance de l'Orgue Corse" : une aventure qui continue encore aujourd'hui pour le plus grand plaisir des organistes de l'île et de toute l'Europe!

 

 

 

 

clavier, tirage des jeux et tuyauterie…clavier La Porta.blog jpg.jpg

le clavier et le petit pédalier

La Porta clavier.jpg

Au-dessus du clavier, une inscription propose en latin:

" si me non vides, audi saltem vocem meam"

" si tu ne me vois pas, du moins écoute ma voix" 

 Les frontons de touches sont délicatement sculptés à la façon des claviers des orgues et des clavecins de l’époque .

 

La Porta tirage des jeux site.jpg

 

et le tirage des jeux, présenté sur la droite du clavier dans un élégant ovale tout à fait inhabituel, indique une facture raffinée.

 

plaquette jeux.jpg

... et son mode d'emploi ...

 

 

Etendue du clavier 45 touches de do1 à do5 avec première octave courte

 

Etendue du pédalier 8 touches de do1 à si1, octave courte

 

 Tirasse obligée de do1 à si1

 

Composition du clavier manuel :

Principale 8’ (en permanence)

 

 Ottava 4’

 

Decimaquinta 2’

 

19ème et 22ème 1’1/3 - 1’

 

26ème et 29ème 2/3’ - 1/2’

 

Flauto nazardo 2’ 2/3

 

 Cornetto (3 rangs)

 

 Voce Umana 8’

 

Au clavier de pédale : 8 tuyaux de bassi sans registre  

Tirage des jeux:  à droite, tirage vers soi dans un ovale aménagé dans un panneau du buffet  

Coupure en basse et dessus si2 - do3  

 Tamburo de 2 tuyaux actionnés par une touche de pédale séparée  

 

leviers soufflerie .jpg

 

Production du vent par 2 soufflets cunéiformes relevés par poulies, toujours utilisables, même si un ventilateur électrique  facilite la tâche pour l'organiste solitaire ... 

Tempérament mésotonique

 

Marie-Hélène Geispieler a enregistré un CD sur cet orgue en 1998, chez Coriolan.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18/08/2014

L'organiste Francesco Cera en Corse: un artiste exceptionnel!

Hier soir à La Porta,

corse avril 07 123.jpg

un concert époustouflant donné par Francesco Cera sur le petit orgue Maracci (1780) ...

Ne manquez sous aucun prétexte pas son dernier concert, demain, à Speluncatu, sur l'orgue Crudeli de la Collégiale Santa Maria Assunta, à 21 h:

 

SPELUNCATU

 

Mardi 19 Août 2014

 

 

01 orgue Crudeli volets ouverts blog.jpg

 

 

CONCERT D’ORGUE à 21 H

 

Sur l’orgue historique Crudeli (1810) de la Collégiale Santa Maria Assunta

 

avec le maestro Francesco CERA

 

l’un des meilleurs interprètes de la musique baroque : œuvres de Trabaci, Correa de Arauxo, Zipoli, Bohm, Haendel, Vivaldi

 

 

Participation aux frais : 10 € - Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans

Association Saladini de Speloncato – tel : 06 07 83 70 68/ 06 17 94 70 72

Une discographie impressionnante, dont voici quelques exemples:

 

et son Curriculum vitae, in extenso:

Francesco Cera, bolognese, dopo gli studi di organo e di clavicembalo conclusi sotto la guida di Luigi Ferdinando Tagliavini e di Gustav Leonhardt, si è affermato tra i migliori interpreti italiani della musica antica, apprezzato per una consapevolezza stilistica che abbraccia diverse espressioni musicali. Oltre agli strumenti storici a tastiera, Francesco Cera estende il suo interesse alla musica vocale e strumentale del periodo barocco.

Dal 1991 al 1994 ha fatto parte dell’ensemble Giardino Armonico e dal 1997 dirige l’Ensemble Arte Musica, col quale esegue repertorio vocale italiano dai madrigali di Gesualdo alle cantate del settecento (incisioni per Tactus e Brilliant).

Particolarmente apprezzato nel repertorio cembalo-organistico del seicento italiano, ha realizzato numerose incisioni solistiche, tra cui le opere complete di Michelangelo Rossi, Tarquinio Merula, Bernardo Storace, Antonio Valente e sonate per clavicembalo di Domenico Scarlatti per l’etichetta Tactus, per le quali ha ricevuto i più alti riconoscimenti dalla critica specializzata internazionale.

Di recente uscita per l’etichetta Brilliant Classics “Scarlatti and the neapolitan song”, i corali per organo dell’Orgelbuchlein di J.S.Bach, l’integrale per clavicembalo di Jean Henry D’Anglebert e i Tenebrae Responsoria di Gesualdo (come direttore dell’Ensemble Arte Musica). Assai apprezzata la sua interpretazione al clavicembalo delle Suites francesi Bach per l’etichetta Arts.

Tiene concerti come solista al clavicembalo e all’organo partecipando a rassegne internazionali: Musica e poesia a San Maurizio a Milano, Villa Medici a Roma, Bologna Festival, Festival delle Fiandre a Bruges e a Gand, Festival Resonanzen (al Konzerthaus di Vienna), Amici della musica di Perugia, Le Feste d’Apollo a Parma, Donau Festwochen, Musèe d’Art de Neuchatel, e su organi storici in tutta l’Europa e in Scandinavia. Suoi concerti sono stati registrati da Radio 3 Belgio, dalla ORF Austriaca e dalla Radio Svizzera.

Dal 1995 collabora con Diego Fasolis e I Barocchisti con cui ha registrato concerti per clavicembalo di Bach pubblicati dalla Arts.

Inoltre ha tenuto corsi e seminari presso varie istituzioni tra cui la Royal Academy of Music di Londra, l’Accademia organistica di Smarano, l’Acadèmie d’orgue de Fribourg e presso diverse Università degli Stati Uniti. Dal 2001 vive a Roma dove è attivo come Ispettore onorario per la tutela degli organi storici.

 

Sito Web: www.francescocera.it