Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2013

avec les amis du Conservatoire d'espaces naturels de Corse

Dimanche 23 Juin,

une belle journée de partage

avec le Conservatoire d'espaces naturels de Corse

Castifau blog - Copie.jpg

Castifau et le Couvent de Caccia: au fond les Aiguilles de Rundinaghja.

 

voûte béante.jpg

Commencée au Couvent San Francescu di Caccia, et, privilège aujourd'hui, à l'intérieur de la grande église San Francescu

(voir la note précédente:https://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2013/06/27/500-ans-d-histoire-aucouvent-de-caccia.html ),

Jean-Raphaël Cervoni.jpg

grâce aux bons soins de l'ami historien Jean-Raphaël Cervoni, intarissable sur son patrimoine ...

tombe dentelle.jpg

aux côtés des tombes -dentelles

prêche.jpg

non, , non, ce n'est pas le grand San Leonardo da Porto Maurizio grimpé sur ce qui fut la chaire de prêche ...

P1120335.JPG

une aile du couvent, en bien piètre état, investie par les vaches: merci à l'amie Michelle Lafay pour son reportage photos!

église Moltifao façade.jpg

Moltifau, façade de l'église

P1120347.JPG

le beau meuble de sacristie ( 1721) de Moltifau, typique de l'ébénisterie conventuelle,  provient du Couvent de Caccia,

P1120345.JPG   

et , intégré dans ce meuble de sacristie, un "Dieu le Père" bénissant qui devait à l'origine, orner le fronton du beau tryptique aujourd'hui présent dans le choeur:

Moltifao tryptique.jpg

 retable sur bois de style florentin, datable de 1545 - Il pourrait  provenir lui aussi du Couvent de Caccia ... 

 

En fin de matinée, U Piedigrisgiu:

pause pique-nique Piedigriggio.jpg

Une étape importante de la journée: merci aux amis de Piedigrisgiu qui nous ont ouvert le foyer rural et nous ont permis ce pique-nique tranquille et confortable!

église San Michele Piedigriggio.jpg

la petite église San Michele avec ses deux cadrans solaires,

Piedigrisgiu église San Michele.jpg

son campanile séparé,

DSCN4514.JPG

et les témoignages visisbles de la première église romane (X° s.): ici la petite abside ...

sieste musicale Piedigriggio.jpg

Puis, sieste musicale à la fraîcheur de l'église San Michele

P1120359.JPG

sur le petit orgue anonyme du XVIII°s. , transféré et agrandi par Anton Pietro Saladini, le facteur d'orgue de Speluncatu: " On a reçu cet orgue le 16 avril 1863" - Restauré par Jean-Louis Loriaut en 2004

P1120360.JPG

après une grimpette moyennement commode,

P1120363.JPG

 ce petit orgue se prête volontiers à quelques fantaisies  ... témoignages d'une pratique populaire de l'orgue: comment accomoder une valsounette sentimentale pour accompagner une élévation,

IMG_7793.JPG

au grand effroi du Diable tapi dans sa niche,

St Michel et le Diable.jpg

ferré par Saint Michel ...

Après une petite route magnifique qui passe sous les Aiguilles de Rundinaghja, nous rencontrons un autre San Michele:

P1120371.JPG

à Castirla, la délicieuse et modeste  chapelle San Michele, restaurée.

 

P1120365.JPG

Vous pouvez en retrouver un commentaire détaillé dans la note:


https://elizabethpardon.hautetfort.com/archive/2012/10/13/castirla-cappella-san-michele.html

Castirla intérieur san Michele avec amis.jpg

 

Enfinj nous terminons notre journée à Corte, à l'église paroissiale de la Nunziata

DSCN4713.JPG

avec son sublime son orgue historique de Johannus VConradus Werle, vers 1760: pour  moi, l'un des cinq plus beaux instruments de l'île ...

 

... et pour ceux qui avaient encore un peu d'énergie ...

brebis à San Giovanni.jpg

En Corse, patrimoine et nature font plutôt bon ménage: pour les bêtess comme pour nos gens, c'est la paisible fin de journée à San Giovanni,

avec amis.jpg

un plaisir qui se prolonge, même si l'on peut regretter, comme chaque fois, le semi-abandon de ce lieu magique


Rappelons tout de même ce qu'est ce site de San Giovanni Battista de Corté, classé M.H. en 1968:

Dans la vallée du Tavignano, dans un espace majestueux et largement ouvert sur les montagnes environnantes, peut-être sur l'emplacement de l'antique ville romaine de Venicium, à quelques mètres à peine du Palazzu ( maison forte) du semi mythique Comte Ugo della Colonna, le héros de la Reconquista de la Corse lors de la croisade contre les Maures au début du IX° siècle, ce site fut probablement déjà occupé dès la préhistoire: la colline du Poggio dello Palazzo (dont Madame Moracchini Mazel pense que le sommet est couronné d'une triple enceinte mégalithique) disparait aujourd'hui sous la végétation et l'on ne peut même plus distinguer les vestiges du Palazzo. Voici, juxtaposés, l'église-mère et le baptistère de la Piève de Venaco : fouillée en 1956/58 par Mme Moracchini Mazel, l'église préromane dont il reste la belle abside en cul de four et la base des murs, des piliers séparant les trois nefs, et le baptistère de plan tréflé, recouvert d'une charpente et d'un toit de lauzes. Notre ami Etienne Jacquemin nous rappelait que le relevage du baptistère fut l'oeuvre de l'Armée, alors propriétaire des lieux ... Ces deux édifices, leur appareil archaïque (pierres cassées au marteau, utilisation d'un mortier de chaux, de tuffeau) et leur décor de bandes murales à la façon des églises lombardes permettent d'estimer leur construction du début du IX° siècle... Comme souvent on retrouve là la permanence de l'occupation humaine sur un site sacré, vestiges mégalithiques, nombreux éléments de tuiles et poteries romaines réemployés dans la maçonnerie des deux édifices...

 

fin de journée.jpg


Merci à tous!

 

 

 

 


 

 

 

 

 


27/09/2011

les journées du Patrimoine, la semaine dernière

 

Bref compte rendu de ces journées...

Samedi 16 Septembre, Edouard Flach nous a présenté un exposé très complet des voyages du patrimoine illustré de nombreux documents dont certains étaient tout-à-fait inédits - En particulier cette référence dans un manuscrit du XV°s.,  à l'appontement de Losari qui desservait la pieve de Tuani (de Belgodère à Speloncato) - ce qui confirmait ce que nous savions par ailleurs mais de sources plus récentes.

 

L'après-midi fut consacrée, comme prévu, à la présentation du monde des sepolcri en Corse: je vous rédigerai un de ces jours une note longue sur ce patrimoine qui dit beaucoup sur la Corse et les Corses au coeur de la Méditerranée dans les siècles passés.

conf.jpg

Dimanche, balade dans la pieve de Tuani.

Tout d'abord, du haut du rocher sommital de Belgodère, ( "e Teghje"), la vue sur toute la pieve à 360 degrés:

DSC_6967.JPG

en compagnie de Louis Belgodère, infatiguable chercheur et compteur, découverte de la première implantation du village, sous l'impulsion (selon la légende rapportée par Colonna di Giovellina) du marquis André II de Massa qui choisit ce site stratégique pour défier son ennemi de l'époque (XIème siècle), le turbulent Marovello de Speluncato: "Sarebbe ub bel godere per essere noi fronte del nimico" ("Ce sera un bon plaisir d'être face à l'ennemi" ). Cette histoire est reliée à la terrible légende de la Biscia, mi -serpent mi -dragon, dévoreuse de chair humaine, créature démoniaque s'il en fut ... mais ceci est une autre histoire ...

DSC_6961.JPG

D'où l'on aperçoit les villages d'Ochjatana, Costa, Ville di Paraso, enfin Speluncato ...

DSC_6962.JPG

et de l'autre côté les ruines du couvent des servites (et le cimetière) ... Les maisons du village médiéval s'enroulaient étroitement autour du rocher, communiquant par des passages voûtés, dans un souci défensif comme dans de nombreux villages anciens de Corse (cf. Speluncatu, Sant'Antoninu ... pour ne citer que les plus connus)

Belgodère ruines couvent.jpg

le couvent, tout d'abord fondé par les Franciscains en 1540, accueille très rapidement (dès 1560) l'ordre des Servites

DSC_6960.JPG

Plus près de nous, le château de la Costa, construit en 1892 par le député Toussaint Malaspina, ami de Georges Clémenceau. Aujourd'hui transformé en école intercommunale, il accueille tous les enfants de la région. A proximité du château, Madame Malaspina fait construire en 1914-1915 une chapelle (  Sainte Croix) parée de marbre blanc de Carrare qui servira de sépulture aux membres de la famille. Il y a quelques années l'on a déplacé une statue du Christ Sauveur depuis cette chapelle au sommet des Teghje:

DSC_6957[1].JPG

Pierre avait été chargé de ce transfert délicat. La question épineuse était de savoir si le Christ serait tourné vers le village ou vers la plaine (ses cultures, ses troupeaux) et fut l'objet pour les villageois  de débats passionnés - et pour finir il fut décidé qu'elle protègerait le village et ses habitants ...

 

Visite à l'église paroissiale saint Thomas - riche d'oeuvres et d'histoires ...

SEPTEMBRE 2011 069.jpg

avec son petit orgue ( Lazari 1761, construit pour l'église du couvent des Servites et transféré à l'église paroissiale après la Révolution)

le premier autel des servites.jpg

et le premier maître-autel "à ailes" de l'église des Servites (son fronton porte l'emblème des Servites), oeuvre du maître ébéniste local Marcangiole, aux environs de 1663. Il accueillit à son arrivée au couvent la magnifique statue de Notre-Dame des Sept Douleurs, la grande dévotion du village, aujourd'hui transférée à la Chapelle St Jean. Dans le  fronton interrompu, l'emblème des Servites ...

 

... que nous allons découvrir ... à suivre!

 

14/09/2011

Un stage en archéologie pour les jeunes bénévoles en Balagne

 

Je relaie bien volontiers cette information en espérant qu'elle permettra la réalisation de ce projet très intéressant:

Stage en Archéologie : 16 – 25 ans

 

 

En partenariat avec le Service de la jeunesse et des sports de la Collectivité Territoriale de Corse, le Laboratoire Régional d’Archéologie (LRA) organise un chantier de jeunes bénévoles en Balagne durant les vacances de la Toussaint du 27 au 31 octobre.

 

Ce stage est ouvert à une dizaine de bénévoles âgés de 16 à 25 ans afin de découvrir le site archéologique fortifié de San Colombanu (à la jonction des communes d’Olmi Capella, Novella et Palasca – communauté de communes di e cinque pieve) et le patrimoine archéologique proche.

 

Ce stage consiste à découvrir un site déjà répertorié sur la carte archéologique. Le site ne fera pas l’objet de fouilles archéologiques mais d’une observation et d’une description minutieuses de toutes les structures encore conservées.

 

Ce stage permettra de sensibiliser des jeunes de la micro région au patrimoine archéologique médiévale de la Balagne dans la perspective d’une étude globale en partenariat avec le syndicat mixte du pays de Balagne qui se déroulera jusqu’en 2013.

 

 

Les détails pratiques seront divulgués ultérieurement.

 

  •     Stage gratuit
  •     Repas du midi et carburant pris en charge
  •     Covoiturage pour les déplacements
  •     Activités et repas à la fin du stage
  •     Hébergement à la charge des jeunes

 

 

Renseignements et inscription obligatoire auprès de :

Hélène Paolini-Saez au 06-18-65-59-12

 

 

20/05/2008

quelques images de la 120e sortie de la FAGEC...

17 et 18 MAI 2008, à l'invitation de Madame Moracchini Mazel et de la FAGEC...

Voici quelques images: à l'église, j'étais trop occupée par l'orgue pour faire des photos, mais l'exposé fouillé de Madame Marie-Lucie Cervoni sur la collégiale San Petru a été suivi très attentivement par tout le groupe qui avait bravé la tempête pour venir à Luri. 

 Luri a fait l'objet de recherches poussées dans les archives qui ont abouti à la rédaction d'un très beau livre: "LURI,Chemins d'une histoire" Editions Alain Piazzola, co- rédigé par Marie-Lucie CERVONI, Achille MONTI, et Antoine PIERETTI.

Après la présentation de la restauration de l'orgue de Luri par Alain Sals, présentation musicale de l'orgue (voir la note précédente): malgré les deux derniers rangs du Ripieno un peu faux, quel bonheur, cet orgue! beaucoup de douceur et de présence dans les jeux. C'est vraiment une belle personnalité qui habite l'église... Ici, on a depuis quelques mois la chance d'avoir un prêtre musicien, le Père Pinelli, qui ne manque pas de faire sonner l'orgue dès qu'il peut...

1874953634.jpg
Je reviendrai plus tard (après l'exposé dynamique du 17 au soir sur les Maisons des Américains par J.C. Liccia ) sur la communication faite, en "chjame e risponde", autour des orgues de Corse: pour certains, une prise de conscience de ce patrimoine et de ses problématiques...

Juste quelques photos en vrac: ces journées méritent mieux et nous n'avons malheureusement pas pu assister à la totalité de la sortie...

1249409203.jpg
le beau visage et la gestuelle expressive d'un archange en service au Purgatoire
1884977845.jpg
jeux de mains au Purgatoire, espoir!
947927689.jpg
historique énergique sur fond d'archives: l'antique occupation de la vallée de Luri...
Madame Moracchini Mazel, toujours aussi présente sur le terrain!
153044208.jpg
au-dessus du couvent Saint Nicolas ( fondé vers 1540, aujourd'hui dans un état bien lamentable
et qu'il faudrait sauver d'urgence pour peut-être en faire un lieu de mémoire)
1860526886.jpg
puis non loin de la tour "de Sénèque", devant la chapelle Santa Lucia (reconstruite en 1875)
2091907199.jpg
la "Star", la Torre di Seneca ( fin XVIe), construite sur les ruines du château des Moti détruit lors des guerres de Sampiero,  daigne à peine émerger du brouillard: allons cueillir les célèbres orties qui, dit-on, auraient fouetté un certain philosophe exilé et licencieux... dont il reste à prouver la présence en ces lieux.
1200989516.jpg
une fois là-haut, pas vraiment accueillante, la Tour, et toujours pas d'orties
320517048.jpg
mais un à pic défensif et significatif!
Nous ne pouvions hélas pas rester pour voir les jardins du Cap (nous reviendrons, cela est sûr) ni pour le reste du programme.
Au retour, la lumière revenait sur la mer, au-dessous du Couvent de Ste Catherine de Sisco: là-bas, Capraia...
425295899.jpg