Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/09/2013

Petit diaporama de quelques sepolcri de Corse

Samedi 14 Septembre, sur l'invitation de Feliceto, nous avons pu évoquer, autour du Christ du sepolcru du village,  ce patrimoine méconnu des sepolcri peints  de la Semaine sainte en Corse

 

art sacrés,sepolcri peints de corse,semaine sainte en corse,passion st matthieu bach,maureen forester

 

Pour beaucoup, c'était une découverte ...

 

photo_pdt_3530.jpg

A l'occasion de la sortie du  numéro de mars 2012 de la revue Art Sacrés et pour compléter l'appréhension du patrimoine des décors peints de la Semaine Sainte en Corse, j'avais mis en ligne ce petit diaporama amoureux:

 

 

L'article publié dans Arts Sacrés sous le titre " Passions corses" souffrait d'un manque ( lié à la contrainte de l'espace dédié à cet article) que je veux ici réparer:

 

"Je rends ici un  hommage chaleureux à Michel-Edouard Nigaglioni, directeur du patrimoine de la Ville de Bastia et Conservateur délégué des Antiquités et Objets d’Art du département de la Haute-Corse, dont le constant soutien et les remarquables recherches sur le patrimoine, les articles dans différentes publications (trop nombreuses pour que je puisse ici les détailler) continuent d’ouvrir considérablement le champ de notre connaissance de l’histoire de l’art en Corse. Je signale, entre autres, à propos de la représentation mauresque des bourreaux du Christ, son excellent article "L'image du Maure dans la peinture corse du XVIII° siècle", dans l'ouvrage collectif : "La Corse, la Méditerranée et le Monde Musulman", publié chez Alain Piazzola en juin 2011."

Cet hommage devait à l'origine figurer dans l'article d'Arts Sacrés.

 

Untitled-1.jpg

 

 

"D'autres ouvrages parmi tant d’autres  pour l’approche ethnologique , le toujours remarquable Almanach de la mémoire et des coutumes, Corse, de Claire Tiévant et Lucie Désidéri, chez Albin Michel, 1986 ; l’ Atlas ethnohistorique de la Corse sous la direction de Georges Ravis-Giordani, éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques, 2004 ; mais aussi l’on peut saluer l’effort des monumentaux ouvrages de  Tempi Fà , chez Albiana,  2007 et 2009,  sous la direction de Pierre-Jean Luccioni qui donnent généreusement à ressentir l’héritage des arts et traditions populaires de la Corse ; les catalogues des expositions du Musée de la Corse à Corte, toujours richement documentés ; à propos de la Semaine sainte, la contribution de Dumenica Verdoni : A Settima Santa in Corsica, une manifestation de la religiosité populaire, chez Albiana, 2003."


 

Je publierai prochainement une note longue sur ces

décors peints ...

(à suivre!)

 

Erbarme dich mein, Bach, Passion St Matthieu avec

la sublime contralto Maureen Forrester)

http://youtu.be/X_tXqQlFdcQ

 

26/03/2013

article de Michel-Edouard Nigaglioni sur les sepolcri de Corse

 

En prélude à la journée de rencontre des sepolcri de la région bastiaise, le 28 mars,


couverture catalogue .jpg

je vous invite à découvrir l'article rédigé par Michel-Edouard Nigaglioni pour le catalogue de l'exposition qui se tiendra à Gênes à partir de Mai 2013 et qu'il m'encourage à diffuser auprès de vous:

https://elizabethpardon.hautetfort.com/files/I_Cartelami-nigaglioni.pdf

 (clic droit pour accéder au site)

Ce catalogue et cette exposition ont été réalisés sous la direction de Franco Boggero et Alfonso Sista: les amis de la Dante Allighieri se souviennent certainement avec plaisir de la conférence donnée par Franco Boggero le 19 mai 2011 au Palais des Gouverneurs à Bastia sur ce sujet des décors éphémères de la Semaine Sainte.

Je vous renvoie également à l'article écrit par Franco Boggero dans le livre:

"Les Confréries de Corsre, une société idéale en Méditerranée" édité chez Albiana en 2010 (p.276)

 

Bonne lecture!

23/01/2012

"l'encre serait de l'ombre", méditation avec Philippe Jaccottet et Rembrandt

 Méditation

avec Bach, "Ich ruf zu dir", Anne Qeffélec au piano
http://youtu.be/Zky2YUek4zo

la méditation du philosophe- 1631 Musée du Louvre.jpg

(Rembrandt, la méditation du philosophe, 1631, Musée du Louvre: une oeuvre minuscule par la taille (29 x 33 cm) dans ce labyrinthe du Louvre, mais que je vais régulièrement retrouver comme on visite les siens, à chaque passage à Paris ...)


avec Sweelinck, Fantasia cromatica, Helmut Walcha à l'orgue

(pour l'escalier en colimaçon ...)

http://youtu.be/vNghGPptA98


et Purcell, in guilty night

http://youtu.be/lEiGhP6-vNo


"L'IGNORANT

 

Plus je vieillis et plus je crois en ignorance,

plus j'ai vécu, moins je possède et moins je règne.

Tout ce que j'ai, c'est un espace tour à tour

enneigé ou brillant, mais jamais habité.

Où est le donateur, le guide, le gardien?

Je me tiens dans ma chambre et d'abord je me tais

(le silence entre en serviteur mettre un peu d'ordre),

et j'attends qu'un à un les mensonges s'écartent:

que reste-t-il? que reste-t-il à ce mourant

qui l'empêche si bien de mourir? Quelle force

le fait encor parler entre ses quatre murs?

Pourrais-je le savoir, moi l'ignare et l'inquiet?

Mais je l'entends vraiment qui parle, et sa parole

pénètre avec le jour, encore que bien vague:

 

"Comme le feu, l'amour n'établit sa clarté

que sur la faute et la beauté des bois en cendres ..."

 

Philippe Jaccottet, dans "L'IGNORANT", extrait (p.35)  de "L'encre serait de l'ombre" , la dernière parution de Philippe JACCOTTET chez Poésie/ Gallimard: notes, proses et poèmes choisis par l'auteur de 1946 à 2008 . A garder précieusement à portée de main,  petite flamme tenace dans la nuit.


avec Gesualdo: O vos omnes ...

http://youtu.be/I_MmCv08PVE

avec Tallis: O Nata Lux ...

http://youtu.be/-4pwX_ru7fc

 

 

et avec Purcell (again!), O Solitude, avec Alfred Deller

http://youtu.be/-W9BMgup7-A

... même si le silence reste le meilleur compagnon de ce beau texte de Jaccottet : " (le silence entre en serviteur mettre un peu d'ordre)" ...

philippe jaccottet,bach ich ruf zu dir,rembrandt,sweelinck fantaisie cromatique,gesualdo,tallis,purcell,alfred deller

(Georges de LA TOUR: Marie Madeleine, 1638- 43
 133,4 x 102,2 cm
Metropolitan Museum of Art, New York)



16/12/2011

Brève du Purgatoire: vergogna!

 

la mort programmée hier soir:

rien à voir avec les feux de Noël de la semaine prochaine ...

sur la route.jpg

le vent violent

la mort.jpg

attisait la boulimie du feu

mort de l'arbre.jpg

condamnant à mort les derniers arbres de ce pan de montagne, entre Occhiatana et Belgodère (comme ailleurs en Corse) :

honte à ceux qui mettent le feu ces temps-ci. Véritables assassinats, en vérité, puisqu'au travers de la mort de la végétation qui ancre le sol sur les montagnes, c'est la mort des générations d'enfants à venir sur ce sol que les pyromanes inconscients continuent de programmer. Rien à voir avec un écobuage traditionnel maîtrisé: si l'on veut préserver le patrimoine des générations futures il faut (réellement!) interdire pacage, chasse et surtout ... spéculation immobiliaire sur ces terrains incendiés sauvagement les jours de vent.

Une violence qui s'exerce contre un pays que l'on dit aimer.


A propos de violence, je veux signaler ici l'un des ouvrages les plus intéressants publiés cette année par l'éditeur Alain Piazzola dans le paysage littéraire de la Corse, étude remarquable d'Antoine-Marie Grazziani :

 

la violence dans les campagnes corses.jpg

Une période où les Corses vivent essentiellement dans et de leurs campagnes, contrairement à aujourd'hui:

"Nous privilégierons donc dans cette étude la pratique et l'étude des réalités politiques "hétérogènes et multiformes" du terrain au détriment de ce qui a le plus souvent été présenté comme clef de lecture et d'interprétation privilégiée, c'est à dire les normes et les institutions."

la violence verso.jpg

 

Pour tous ceux qui font profession d'aimer la Corse en la submergeant sous des clichés angéliques, autant revoir leur copie. La lucidité, me semble-t-il, me semble nécessaire pour nourrir un amour pérenne ...

03/12/2011

Découvrir la Pieve du Rustinu avec Toussaint Quilici

Lorsque les enfants du pays s'attellent à leur patrimoine

et partagent plus de quarante ans de passion éclairée et de découvertes:

livre sur le la pieve du rustinu,toussaint quilici,législation sur l'archéologie,législation sur les découvertes fortuites en archéologie

 

Le samedi 17 décembre 2011, à partir de 16 h 30 à la salle des Fêtes de Valle di Rustinu (village)

présentation de l’ouvrage (746pages)


« A Pieve di Rustinu des origines aux temps modernes, patrimoine et culture »

de Toussaint Quilici et Jean-Pierre Mannoni (avec la collaboration d’Alain Polifroni et Jean - Pascal Braccini)

découverte.jpg

Toussaint Quilici en compagnie de son ami Jean-Pascal Braccini lors d'une toute récente découverte fortuite d'un nouveau site préhistorique de gravures rupestres ... à retrouver lors de la parution du livre : je peux témoigner que l'émotion était au rendez-vous !

livre sur le la pieve du rustinu,toussaint quilici,législation sur l'archéologie,législation sur les découvertes fortuites en archéologie

livre sur le la pieve du rustinu,toussaint quilici,législation sur l'archéologie,législation sur les découvertes fortuites en archéologie

 

Pour tous ceux qui, amoureux de leur territoire comme Toussaint Quilici et ses amis, arpentent leur sol et font des découvertes fortuites, et nul n'étant censé ignorer la loi, voici une notice précieuse à lire et à connaître sur toutes les questions que l'on peut se poser sur l'archéologie:

archeologie-questions2007.pdf

 

livre sur le la pieve du rustinu,toussaint quilici,législation sur l'archéologie,législation sur les découvertes fortuites en archéologie

gravure anthropomorphe, cupules ...

à découvrir dans l'ouvrage de Toussaint Quilici et de ses amis.

Avis: ce livre sera aussi distribué à la Fnac.

 

(à suivre!)